Archive for 27 septembre 2006

iTunes 7.0.1, moins RAMovore

Je viens de télécharger la mise à jour 7.0.1 d’iTunes, qui, dixit notre pomme préférée, corrige des problèmes de stabilité et de performance d’iTunes 7. » Et je confirme, ça corrige au moins le bug de la gourmandise d’iTunes en RAM, qui redescend à des niveaux pas honnêtes (n’exagérons pas). En fait, les couvertures continuent de se charger à fond dans iTunes, mais celui-ci libère à nouveau la RAM lorsque les pochettes ne sont pas visibles. Ouf ! Après, je sais pas si ça corrigera tous les autres problèmes, mais c’est déjà ça de gagné.

Microsoft donne une pitchenette au HD-DVD

C’est Lionel qui le dit : Microsoft va lancer au Japon un lecteur HD DVD externe pour sa XBox 360. Ce lecteur sera vendu environ 150€.
L’annonce est plus que bienvenue pour le camp défendant le HD DVD, qui va ainsi voir le parc de lecteurs compatibles exploser.

Est-ce qu’on peut vraiment croire que le marché du HD-DVD va exploser au Japon… alors que la XBox 360 ne s’est vendue en huit mois qu’à moins de 76000 exemplaires ? C’est à dire, moins que la GameCube, qui a pourtant 5 ans d’âge et dont l’existence est condamnée à la fin de l’année par l’arrivée de la Wii… D’autant plus que les tests montrent que selon l’encodage utilisé, la qualité d’affichage des films sur HD-DVD varie fortement

Bref, le HD-DVD chez tout le monde, c’est sûr que ça arrivera, mais on va attendre encore un peu pour l’explosion, hein :-)

iTunes 7, le RAMovore

iTunes 7, c’est super.

Dans le nouvel iTunes, y’a une nouvelle interface (ça fera que la cent-cinquantième nouvelle interface dans Mac OS X, bonjour les guidelines), avec des rubriques en MAJUSCULE pour qu’on les VOIT BIEN, bon OK on a l’impression que le logiciel HURLE ses RUBRIQUES, mais au moins c’est INNOVANT. Si ça vous saoule, y’a une astuce sur MacOSXHints pour corriger ça, modifiez juste le fichier French.lproj à la place de English.lproj.

Dans le nouvel iTunes, y’a aussi une nouvelle gestion des podcasts, qui oblige à aller dans le nouveau menu Chapitres pour passer d’un chapitre de podcast à un autre. Mouais.

Dans le nouvel iTunes, on peut aussi acheter des flims, et pas forcément sur le cyclimse. Oui mais voilà, j’habite en France, et la France c’est pas du tout c’qu’on dit, si y’a des films aux USA, c’est pas encore pour moi…

Dans le nouvel iTunes, on peut aussi acheter des jeux vidéo. M’en tape, j’ai déjà une Nintendo DS. Au fait, j’espère que mes deux Nintendogs sont pas en train de crever de soif. Je vérifierai dans deux jours.

Dans le nouvel iTunes, les informations sur l’iPod s’affichent dans une nouvelle fenêtre, très élégante… mais avec une nouvelle interface. Au s’cours !

Dans le nouvel iTunes, il y a aussi un gestionnaire de téléchargement pour décider dans quel ordre on va télécharger sa musique de l’iTunes Store (ah oui c’est plus Music Store, puisqu’ils vendent d’autres trucs que de la musique, bientôt on pourra commander sa pizza en même temps qu’un film, je vous dis). M’en fous, j’achète presque jamais rien sur l’iTunes Music Store.

Dans le nouvel iTunes, on peut acheter et visualiser des vidéos en 640*480. Mais comme on peut pas les acheter…

Dans le nouvel iTunes, on peut utiliser plusieurs bibliothèques en alternance (avec la touche Option au lancement, comme dans iPhoto). Joie.

Dans le nouvel iTunes, on peut facilement sauvegarder toute sa librairie musicale sur plusieurs DVDs. Re-joie.

Y’a aussi d’autres trucs dans le nouvel iTunes. Mais y’a surtout un truc qui impressionne : on peut voir les jaquettes des morceaux directement dans iTunes, et on peut les afficher l’une après l’autre, dans un superbe effet pas du tout inventé par Apple mais racheté par un p’tit gars qui bossait bien dans son coin. Seul p’tit problème : les jaquettes sont toutes chargées directement en RAM. Donc, quand on décide de faire défiler toute sa bibliothèque pour le fun, on voit s’afficher ça :
iTunes bouffe de la RAM

Non, je ne triche pas. C’est bien 388,66 Mo de RAM réelle qui sont utilisés par iTunes 7, simplement à cause de la fonction CoverFlow ! Méfiance donc, si vous souhaitez économiser la RAM sur votre Mac, n’affichez pas les jaquettes.

Y’a pas à dire, c’est une bien belle mise à jour que voilà.

Apple Expo… bientôt la fin ?

logoae.gifApple Expo 2006 s’est achevée samedi soir non pas dans les « plops » des bouteilles de champagne (il en a de la chance Lionel), mais avec une bonne crève : les joies de la fatigue liée à la climatisation m’ont donné la goutte au nez et le mal au crâne. Je fais la fortune du fabricant d’Actifed, youpi.

Mais comme vous n’êtes pas venu lire ici mon bulletin de santé hebdomadaire, revenons sur l’expo elle-même. Un seul mot : petite. C’était en effet une petite Apple Expo, avec un petit stand Apple France, vu qu’Apple US n’a pas daigné investir un kopek sur le salon cette année. Petit stand d’iMac, avec un seul grand iMac 24″ visible, et des iPod toujours plus petits, un Shuffle tellement petit qu’il n’a pas daigné visiter le salon, préférant attendre octobre pour s’afficher.

Petit aussi, le stand de Gete.Net Consulting, mais beaucoup de monde venu me rendre visite, merci donc à vous gentils visiteurs qui êtes venu vous renseigner sur mes prestations ou simplement dire bonjour et me donner vos encouragements, ça fait vraiment plaisir ! (et ça a épaté mon voisin de stand, coucou Julien ;-) ).

Mais la grande question, celle qui reste sur toutes les lèvres, est : où va Apple Expo ?

Malheureusement, je ne pense pas qu’elle aille encore très loin.

Apple Expo était, il y a quelques années, l’expo où tout le monde se pressait pour acheter un Mac à tarif écrasé, des dizaines de périphériques à prix cassé, des logiciels bradés, bref, faire des bonnes affaires. C’était parfois plus la foire que l’expo : mes oreilles ont un très mauvais souvenir d’AE 1996, la première où je suis allé, mais également une version « Megaphone paouweurde », c’était à celui qui faisait le plus de bruit entre CLG, Macway, IC & co, avec super animateur rigolo et musique à donf. On est heureusement revenu depuis à plus de modération, sauf sur les stands de JBL, Sennheiser & co, mais là c’était normal, puisqu’on causait iPod. Curieusement, d’ailleurs, j’ai eu moins l’impression d’avoir affaire à iPod Expo contrairement à l’année passée… Me demandez pas pourquoi, c’est qu’une impression, et je sais que y’a plein de monde qui sera pas d’accord avec moi. Par contre, on a eu l’impression que certains constructeurs automobiles avaient mal lu leur calendrier, le Mondial de l’auto ne commençant que dans quelques semaine…

Aujourd’hui, Apple Expo est devenue un non-évènement : on y va éventuellement pour retrouver des copains, mais plus tellement pour admirer les G4 qui tournent pour afficher leurs sublimes entrailles, ou des écrans 22″ plats tellement gigantesques qu’on avait l’impression d’être engloutis dedans, et on rêvait aussi sur leur tarif (6000 euros à la sortie…). Ça, c’était bon en 1999, en 2006, tout le monde a un écran plat sur son bureau, les portables représentent la moitié des ventes d’ordinateurs, et les produits intéressants sont disponibles depuis des mois, Tiger est un vieil OS, iLife 06, on en a déjà fait le tour, etc. Nous sommes dans une phase de transition, mais sans grande révolution. Dur d’être excités ! Même Leopard a du mal à nous motiver, on y voit pour le moment un Tiger-like. Attention, je dis pas que y’aura pas de nouveautés, y’en aura clairement, mais pour le moment, à part Time Machine, le reste est plutôt déjà vu et revu (Spaces, Spotlight 2, iChat, Dashboard, iCal…). Bon, de toute façon, on aura rien vu à Apple Expo, et on connaissait à peu près tout d’avance. Pas très motivant.

Les grands salons semblent avoir vécu : Apple mise sur son réseau d’Apple Store aux USA, dont la fréquentation attire une énorme clientèle nouvellement convertie, et non pas des convaincus de longue date. Or, sur Apple Expo, y’a quand même pas mal de Macounets… Et puis, ces salons, ça coûte très cher aux entreprises (Macway a par exemple préféré déserter depuis plusieurs années), le retour sur investissement n’est pas garanti, ça fatigue (voir plus haut), et pendant qu’on est sur le salon, on bosse pas, surtout pour les petites entreprises (j’en sais quelque chose également). Les grands salons ont sûrement vécu (cf la disparition de l’E3, grande messe du jeu vidéo à Los Angeles, qui va changer de forme pour devenir un tout p’tit salon tout riquiqui). Apple a déjà fait la peau à MacWorld New York et Macworld Tokyo, tout en redonnant curieusement beaucoup d’importance à la Mac Expo de Londres, malgré un traffic trois fois inférieure à sa VF. Il en faudrait peu pour qu’Apple Expo devienne un lointain souvenir… Ça serait quand même triste, non ?

Apple Expo… bientôt la fin ?

logoae.gifApple Expo 2006 s’est achevée samedi soir non pas dans les « plops » des bouteilles de champagne (il en a de la chance Lionel), mais avec une bonne crève : les joies de la fatigue liée à la climatisation m’ont donné la goutte au nez et le mal au crâne. Je fais la fortune du fabricant d’Actifed, youpi.

Mais comme vous n’êtes pas venu lire ici mon bulletin de santé hebdomadaire, revenons sur l’expo elle-même. Un seul mot : petite. C’était en effet une petite Apple Expo, avec un petit stand Apple France, vu qu’Apple US n’a pas daigné investir un kopek sur le salon cette année. Petit stand d’iMac, avec un seul grand iMac 24″ visible, et des iPod toujours plus petits, un Shuffle tellement petit qu’il n’a pas daigné visiter le salon, préférant attendre octobre pour s’afficher.

Petit aussi, le stand de Gete.Net Consulting, mais beaucoup de monde venu me rendre visite, merci donc à vous gentils visiteurs qui êtes venu vous renseigner sur mes prestations ou simplement dire bonjour et me donner vos encouragements, ça fait vraiment plaisir ! (et ça a épaté mon voisin de stand, coucou Julien ;-) ).

Mais la grande question, celle qui reste sur toutes les lèvres, est : où va Apple Expo ?

Malheureusement, je ne pense pas qu’elle aille encore très loin.

Apple Expo était, il y a quelques années, l’expo où tout le monde se pressait pour acheter un Mac à tarif écrasé, des dizaines de périphériques à prix cassé, des logiciels bradés, bref, faire des bonnes affaires. C’était parfois plus la foire que l’expo : mes oreilles ont un très mauvais souvenir d’AE 1996, la première où je suis allé, mais également une version « Megaphone paouweurde », c’était à celui qui faisait le plus de bruit entre CLG, Macway, IC & co, avec super animateur rigolo et musique à donf. On est heureusement revenu depuis à plus de modération, sauf sur les stands de JBL, Sennheiser & co, mais là c’était normal, puisqu’on causait iPod. Curieusement, d’ailleurs, j’ai eu moins l’impression d’avoir affaire à iPod Expo contrairement à l’année passée… Me demandez pas pourquoi, c’est qu’une impression, et je sais que y’a plein de monde qui sera pas d’accord avec moi. Par contre, on a eu l’impression que certains constructeurs automobiles avaient mal lu leur calendrier, le Mondial de l’auto ne commençant que dans quelques semaine…

Aujourd’hui, Apple Expo est devenue un non-évènement : on y va éventuellement pour retrouver des copains, mais plus tellement pour admirer les G4 qui tournent pour afficher leurs sublimes entrailles, ou des écrans 22″ plats tellement gigantesques qu’on avait l’impression d’être engloutis dedans, et on rêvait aussi sur leur tarif (6000 euros à la sortie…). Ça, c’était bon en 1999, en 2006, tout le monde a un écran plat sur son bureau, les portables représentent la moitié des ventes d’ordinateurs, et les produits intéressants sont disponibles depuis des mois, Tiger est un vieil OS, iLife 06, on en a déjà fait le tour, etc. Nous sommes dans une phase de transition, mais sans grande révolution. Dur d’être excités ! Même Leopard a du mal à nous motiver, on y voit pour le moment un Tiger-like. Attention, je dis pas que y’aura pas de nouveautés, y’en aura clairement, mais pour le moment, à part Time Machine, le reste est plutôt déjà vu et revu (Spaces, Spotlight 2, iChat, Dashboard, iCal…). Bon, de toute façon, on aura rien vu à Apple Expo, et on connaissait à peu près tout d’avance. Pas très motivant.

Les grands salons semblent avoir vécu : Apple mise sur son réseau d’Apple Store aux USA, dont la fréquentation attire une énorme clientèle nouvellement convertie, et non pas des convaincus de longue date. Or, sur Apple Expo, y’a quand même pas mal de Macounets… Et puis, ces salons, ça coûte très cher aux entreprises (Macway a par exemple préféré déserter depuis plusieurs années), le retour sur investissement n’est pas garanti, ça fatigue (voir plus haut), et pendant qu’on est sur le salon, on bosse pas, surtout pour les petites entreprises (j’en sais quelque chose également). Les grands salons ont sûrement vécu (cf la disparition de l’E3, grande messe du jeu vidéo à Los Angeles, qui va changer de forme pour devenir un tout p’tit salon tout riquiqui). Apple a déjà fait la peau à MacWorld New York et Macworld Tokyo, tout en redonnant curieusement beaucoup d’importance à la Mac Expo de Londres, malgré un traffic trois fois inférieure à sa VF. Il en faudrait peu pour qu’Apple Expo devienne un lointain souvenir… Ça serait quand même triste, non ?

Gete.Net Consulting @ Apple Expo 2006

Gete.Net consulting sera présent à Apple Expo sur le stand Business and Innovation, allée D30, du 12 au 16 septembre de 10 h à 19 h. pour présenter Gete.Net Consulting et les solutions de nos partenaires. N’hésitez pas à passer si vous vous sentez un besoin de conseil sur Mac OS X ou Mac OS X Server, si vous souhaitez étudier un plan de formation adapté, venir me présenter vos propres projets ou produits… ou simplement pour dire bonjour !

Les disques perpendiculaires en Flash

Florian a déjà parlé de ces magnifiques disques qui vont bientôt arriver dans tous nos portables. Alors, si vous avez pas compris, voici la technologie des disques perpendiculaires, présentée par Hitachi themselves.

Simple, marrant, efficace. J’aime. Bon, en anglais, mais j’aime quand même.