Archive for 28 mars 2008

À propos du bouquin Leopard Efficace

Comme vous avez pu le constater, le livre que je vous ai présenté ici, et que j’espérais disponible en début d’année, n’est toujours pas achevé. Les raisons sont multiples, mais la principale est quand même la masse de boulot qui m’est tombée sur la gu… depuis le début de l’année, les migrations vers Leopard ayant été souvent repoussées sur le premier trimestre de 2008. Les évolutions de Leopard m’ont également un peu mis dedans… Par exemple, j’ai du revoir certains chapitres sur les nouveautés de Leopard, entre autres la barre des menus translucide ou les piles… De quoi rajouter un (tout petit) peu de retard. Il s’avère aussi que j’ai du parfois toucher à des technologies que je ne maîtrise pas forcément, et du me confronter à des dilemmes cornéliens : dois-je parler d’IPv6 ou pas ? Jusqu’où doit-on expliquer les aléas du réseau ? Etc, etc.

À l’heure actuelle, j’estime que le bouquin est rédigé à environ 80%. J’ai revu certains chapitres, en ai augmenté certains, en ai supprimé pour en remettre d’autres à la place… Bref, ça bouge. Et j’espère avoir donc la version quasi-finale pour fin avril 2008.

Si tout va bien, cela veut dire que le livre sera prêt aux alentours de juin…si vraiment tout va bien. Mais comme il semble que la 10.5.3 est en chantier, il se peut encore que j’ai d’autres corrections à faire…

Allez, encore un peu de patience, tout arrive à point à qui sait attendre, etc :-)

Conférence Mac OS X Server à Epita : compte-rendu

Il y avait environ une cinquantaine de personnes présentes hier soir à la présentation organisée par Epimac. Celle-ci s’appelait précisément Produits et solutions pour TPE et PME, projets d’équipement et de migration : l’alternative Mac OS X Server.

Jérôme Nicolle de Softia Systems a commencé par un aperçu de la notion de réseau d’entreprise. Présentation intéressante qui a eu le mérite de replacer le positionnement de quelques solutions serveurs du marché, que ce soit en termes de coût direct ou induit et de capacités. Je regretterai juste les diapos Keynote, trop verbeuses à mon goût (mais ça je le lui ai déjà dit ;-) ).

Le point intéressant de cette conférence est qu’elle a été en permanence animée par les questions des auditeurs : il n’y a pas qu’une séance de questions-réponses à la fin, mais beaucoup d’interventions plus ou moins animées durant toute la présentation. Ce qui a été l’occasion surtout de constater le niveau de connaissances assez élevé dans la salle, beaucoup ayant déjà touché ou pratiqué Mac OS X Client ou Server précédemment. Bruno Vercelli d’Apple a du coup eu le (très) bon goût de passer outre sa présentation marketing pour un discours très honnête et direct avec le public. J’ai agréablement apprécié.

Je passe outre la démonstration, plutôt ratée : outre que pour ceux qui connaissent bien Mac OS X Server, elle n’a rien apporté de plus, il y manquait également pour les quelques personnes qui ne connaissent pas Mac OS X Server la différenciation entre les outils « classiques » (Server Admin, Gestionnaire de groupe de travail) et les nouveaux outils du mode Standard (Préférences Serveur, survolé en dix secondes). Et si je peux me permettre un conseil : bien tester la démonstration plusieurs fois avant de la réaliser en public, cela évite les grands moments de solitude quand, après trois écrans de configuration, on se trouve face à la fenêtre demandant le numéro de série du serveur… et que l’on n’a pas de numéro de série sous la main. Gloups.

Mais dans l’ensemble, malgré ces quelques couacs, la soirée était intéressante, et le haut niveau des questions posées dans l’assemblée est un véritable appel à une autre soirée, peut-être plus poussée : les questions sur l’intégration dans les environnements hétérogènes sont souvent revenues, et demanderaient peut-être à elles-seules une autre présentation…

Alors, on remet ça quand ?