Archive for 19 février 2010

Ça se passe comme ça avec Adobe

Ça se passe comme ça avec Adobe…

– Quand tu installes Adobe Creative Suite 4, tu as un fichier Installer CS4, qui est en fait un dossier ;
– Dans le dossier, tu as un ensemble de fichiers au nom impossible, sauf un qui s’appelle « Setup », ce qui signifie non pas installer, mais configurer. Bon courage si tu parles pas anglais.
– Quand on va télécharger une mise à jour sur le site, on clique d’abord pour afficher la page de la mise à jour, puis on clique sur un bouton Télécharger… qui affiche une autre page avec un autre bouton sur lequel on doit cliquer pour télécharger vraiment la mise à jour. Ça doit augmenter le compteur de hits chez Adobe.
– Et pour trouver la mise à jour qui va bien, Adobe va ajouter un peu de fun en les affichant sur son site dans le désordre. Si si, vérifiez par exemple pour Acrobat.
– Quand on fait les mises à jour automatiques, on télécharge des images-disques au nom jamais standardisé, qui s’affichent sur le bureau au fur et à mesure des installations de packages. Ça fait des clignotements sur le bureau, c’est rigolo.
– Pour désinstaller la CS4, on trouve des scripts pour chaque application, individuellement… ou pas, car certaines applications n’ont pas de fichier de désinstallation dans leur dossier.
– Les « assets » pour un logiciel comme Soundbooth se placent dans le dossier /Applications. /Bibliothèque/Application Support, c’est pour les petits joueurs.
– L’installeur d’Adobe AIR crée son propre dossier Library/Application Support à lui, dans… /Utilisateurs/Partagé. Faut SURTOUT pas utiliser les dossiers prévus par Apple, ça pourrait trop faciliter la vie des administrateurs système.
– Et tant qu’à faire, on rajoute aussi un dossier Adobe dans /Utilisateurs/Partagé. Oui, en plus du dossier Library cité plus haut. L’organisation est un concept maître chez Adobe.
– On pense aussi à créer des fichiers d’historique compressés pour indiquer ce qui a été installé. Oui, on les compresse, parce que 81,3 Mo de texte brut pour indiquer quels fichiers ont été installés et avec quelles autorisations, ça fait un peu beaucoup. Alors, certes, notre fichier d’historique est quasi-inutilisable, mais qui va le regarder de toute façon ?
– On vous laissera aussi pour 96 Mo de fichiers dans un dossier Installers. Ne nous demandez pas s’il sert à quelque chose, on n’en est plus tout à fait sûr.
– On a aussi un dossier Uninstall de 58,9 Mo. Faites-nous confiance, on sait comment désinstaller nos logiciels, on a fait SIMPLE, on vous dit.

Ouaip. J’aime Adobe.