Joyeux anniversaire pour quelqu’un de particulier

Laurent Pertois

Dans la vie, on rencontre plein de gens. Qui vous étonnent, qui vous amusent, qui vous énervent, qui vous enchantent. On se fait parfois des ennemis, parfois on se fait des bons copains, parfois des copains qui vous accompagnent un peu, et qu’on oublie, parce que la vie nous a trop éloignés.

Et puis parfois, on rencontre LES copains. Ceux avec qui on a envie de passer les soirées à refaire le monde, à regarder les pires films à la con pour pouvoir en rigoler dans dix ans, ceux avec qui on peut partager les coups durs, les bons moments, les meilleurs moments, ceux à qui on pourrait confier les choses les plus précieuses, parce qu’on sait qu’ils sont des purs amis.

J’ai rencontré Laurent Pertois il y a bientôt quinze ans, via les forums (fora) de fr.comp.sys.mac, où je trainais mes Mac depuis quelques années. Et il s’avère qu’on est plutôt sur la même longueur d’ondes sur beaucoup de trucs, et qu’il est aussi passionné de Mac que moi, ce qui aide pas mal à créer des atomes crochus. Et il s’avéra que mon employeur de l’époque cherchait un nouveau formateur pour développer toute cette jolie entreprise. Alors, je pensais à Laurent, qui fut sûrement un de ses plus brillants éléments1.

Et nous avons passé beaucoup, beaucoup de temps, au boulot et en dehors, à refaire le monde, avec ou sans pomme, à parler ciné, jeux vidéo, histoire de fesses 2, bd, famille, à s’aider à déménager ou à se donner un coup de main sur des problèmes techniques à la con. Et à parler d’Apple, beaucoup, sûrement trop même. Non, c’est pas vrai, on ne parle jamais trop d’Apple.

Et la meilleure preuve que c’est pas un copain comme les autres, c’est que le jour où je lui ai demandé de devenir le parrain de ma fille, il a accepté sans hésiter. Si c’est pas de la confiance, je ne sais pas ce que c’est.

On a même décidé, avec notre autre copain Mourad, de se monter un jour un podcast. Vous pouvez l’écouter par ici, et vous entendrez que Laurent n’est pas quelqu’un comme les autres. Outre que sa mémoire dépasse parfois l’entendement, c’est aussi un gars qui sait expliquer les trucs les plus compliqués de la façon la plus simple, et avec qui on peut rigoler. Ah ça, oui, on rigole.

Alors, Laurent, aujourd’hui, je lève un verre de ce Champagne que tu affectionnes tant et qui, incidemment, est aussi la région qui t’a vu naitre 3, afin de te souhaiter le meilleur des anniversaires possibles pour tes quarante ans.

Et en espérant qu’on pourra toujours déconner autant dans les quarante prochaines années !

Santé !

  1. Une forme de jalousie naturelle m’empêche de dire son meilleur élément, même si je le pense.
  2. Non c’est pas vrai. Enfin on dira que c’est pas vrai.
  3. Ce qui explique pas mal certaines tendances, mais je ne suis pas là aujourd’hui pour faire ton procès.

14 comments

  1. Darkomen dit :

    Si ça c’est pas une bromance je ne sais ce que c’est ! Bon anniv au lolo de Gete.

  2. Franck dit :

    Alors là, presque pas étonné ! Effectivement, il est tout cela (et plein d’autres choses encore), mais publier cela « à la terre entière » (mais oui, ton blog est ‘achment connu) c’est un joli cadeau que tu lui fait. Mais bon, effectivement, il le mérite. Bon Anniversaire Laurent, on boit du champagne bientôt.
    Et merci Guilaume.

    ps : moi je le dit, c’était bien le plus brillant élément (ce qui n’enlève rien aux autres…)

  3. jean Meyran dit :

    Bon ben après ça, que dire ? Bon anniv sieur Lolo ?

  4. Steph dit :

    Wow, quelle déclaration… !

    Bon anniversaire à Laurent, que je n’ai eu la chance de rencontrer en personne qu’une seule fois, pour une formation qu’il a donné à Nancy; mais que j’avais croisé pas mal de fois (tout comme toi) sur fcsm à la belle époque…

    • Laurent dit :

      Bonsoir Stéphane,

      Oulalalalalala, ça ne nous rajeunit pas ce passage à Nancy :)

      Bon, il est vrai qu’évoquer FCSM nous rajeunit encore moins.

      Plaisir de te relire :)

  5. Alex C. dit :

    La bromance !

  6. Luc dit :

    40 piges, wouha… Bon anniversaire à toi Laurent! Quand passes-tu à nouveau dans nos montagnes helvétiques? Au plaisir de vous relire. luc

    • Laurent dit :

      Bonsoir Luc,

      Merci, oui, 40… Comme Jérôme d’ailleurs ;-)

      Je n’ai pas de date de passage dans vos montagnes mais évidemment, quand je passe j’envoie un mail général !

  7. Claude Lessertisseur dit :

    Bon anniversaire Laurent, je fais toujours bon usage du savoir que tu m’as transmis.

  8. Laurent dit :

    Bonsoir,

    J’avoue que j’ai été pris par surprise, mais cela Guillaume sait si bien le faire ;-)

    Alors, tout d’abord, merci au patron de ces lieux pour tout ce qu’il a écrit, ma modestie va encore en prendre un coup.

    Merci à ceux qui ont laissé un message et aussi à ceux qui ont appris l’énorme nouvelle et qui m’ont écrit par ailleurs (j’ai même reçu un mail d’un client qui venait de lire la nouvelle ici).

    Et encore merci à Guillaume pour tous ces bons moments depuis tant d’années, je confirme tout ce qu’il a dit sur l’amitié (bon, sauf les histoires de fesses et ses sous-entendus alcoolisés, évidemment) et tout ce que nous avons vécu ensemble.

    Voilà, je suis presque muet (ce qui ne cessera jamais d’étonner ceux qui me connaissent) après ce que j’ai lu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *