macOS 10.13.4 : effacer et installer d’un coup depuis le logiciel d’installation

Depuis la nuit des temps, réinstaller macOS à zéro impliquait systématiquement de redémarrer le Mac sur une autre partition ou sur la partition Recovery, d’effacer le disque avec Utilitaire de disque, puis d’installer macOS.

La dernière version de macOS, alias macOS 10.13.4 très précisément, apporte une petite révolution.

Imaginez : vous avez besoin de remettre à neuf un Mac déjà bien utilisé. Ou vous souhaitez tout réinstaller en mode clean install. Dans ce cas, après avoir téléchargé la version 10.13.4 complète de macOS depuis l’App Store, et si vous étiez déjà sur une version de macOS égale ou supérieure à 10.13.4, vous pourrez ré-installer directement macOS en effaçant intégralement le disque sur lequel vous êtes en train de travailler. Pratique si vous devez remettre un parc à neuf depuis Jamf Pro, Munki, Filewave ou autre.

Pour utiliser la commande d’effacement avant installation, il ne faut pas passer par l’interface graphique. Lancez le Terminal et tapez la commande suivante :

/Applications/Install\ macOS\ High\ Sierra.app/Contents/Resources/startosinstall --applicationpath /Applications/Install\ macOS\ High\ Sierra.app --eraseinstall --agreetolicense --nointeraction

La nouvelle option –eraseinstall permet d’effacer le volume en cours avant de réinstaller macOS par dessus. Une méthode archi-pratique pour remettre rapidement à neuf un ou plusieurs Mac.

Quelques trucs importants à savoir :

– Evidemment la commande implique d’avoir l’application d’installation macOS High Sierra dans le dossier /Applications.

– Par ailleurs elle ne fonctionnera que sur les disques APFS.

– Selon la documentation intégrée, l’option –eraseinstall supprime TOUS les volumes du Mac. Pas que le volume de démarrage. Alors que la doc d’Apple stipule que seul le volume de démarrage est affecté. Bon… Vous testez et vous me dites hein :)

– Vous ne pouvez effectuer l’effacement que sur le disque en cours d’utilisation (donc impossible d’utiliser en même temps l’option –volume.

– Enfin, et je le répète, il faut que le Mac d’où vous lancez la commande soit en train de faire tourner macOS 10.13.4 minimum.

De quoi faire presque oublier la disparition programmée du Netboot / NetInstall sur tous les Mac.

Et évidemment, en cas de perte de données, l’auteur nie toute responsabilité, etc. Pensez à faire des sauvegardes.

Source

4 comments

  1. jlduret dit :

    On est bien d’accord que l’on n’est plus le 1er avril hein !!

  2. Yann Jacob dit :

    Heu, quand je lis « Using automation or attempting to enroll a device remotely via screen sharing will not result in User Approved enrollment. » je me pose des questions sur comment le système peut-il restreindre des actions effectuées en partage d’écran… Il y a quelqu’un dans l’asile psyMactrique qui aurait testé cette opération impossible?

    • Guillaume dit :

      Alors… c’est totalement possible. Ça a d’ailleurs été expliqué sur le podcast Command Control Power la semaine passée je crois. Tu fais un contrôle via TeamViewer, tu cliques sur le bouton pour activer l’extension… et ça clique pas. Le bouton est en dehors du système de clic via un contrôle distant. Ça paraît fou mais c’est vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *