Archive for Divers

iPhone 4S, iPad 3 et iPad 1 à vendre

Je mets en vente une partie de mon matériel Apple :

- Un iPhone 4S, 64 Go, noir, excellent état. Acheté en octobre 2011, il n’est plus sous garantie, MAIS il a été échangé à neuf par Apple en juillet dernier et desimlocké. Donc excellent état, et c’est peu dire (pas de choc, juste quelques micro-rayures au dos). Livré avec kit main libre Apple (jamais utilisé), chargeur Apple, câble iPhone neuf et un dock Apple, dans sa boite d’origine. 350€.

- Un iPad 3 (le premier Retina) 16 Go, blanc, Wi-Fi + 3G, desimlocké, avec Smart Cover Apple verte en état correct (un peu grisâtre à l’intérieur…). Il est en excellent état, juste quelques petites rayures au dos (et il est loin d’avoir été utilisé tous les jours). Garanti jusqu’au 10 juillet 2014 (AppleCare). 350€.

- Un iPad 1 (oui, la première génération), 32 Go, Wi-Fi uniquement. Il est en bon état général (seuls ses coins sont plus ou moins abimés) et tient encore très bien la charge. Livré avec chargeur, câble iPhone, housse de protection Apple en très bon état. 100€.

Ces matériels sont disponibles sur Paris/Vitry sur Seine et environ en mains propres, ou en France métropolitaine (frais d’envoi à votre charge, envoi après réception de virement bancaire uniquement).

Si vous êtes intéressé, envoyez votre proposition à l’adresse matos at gete point net. Réponse rapide assurée.

Matériel Apple à vendre

Je revends pas mal de matériel Apple, plus ou moins utilisé. Ce sont des machines remises en état, testées et fonctionnelles, toutes hors garantie.

Voici le détail des configurations et leur tarif :

Mac mini Intel Core 2 Duo (2010, modèle Alu) – 2,4 GHz – 4 Go (2×2 Go) – 320 Go – Mac OS X 10.6. - Supporte Mountain Lion ET supportera 10.9 -  300 €. 

 - Mac mini Server Aluminium - Intel Core 2 Duo - 2.66 GHz / 4 Go (2 x 2 Go) – 2 disques durs 500 Go / Mac OS X Server 10.6.3 (Supporte Mountain Lion ET supportera 10.9)500 €.

- Mac mini Intel Core 2 Duo ( 2009, modèle pas en Alu !) – 2,26 GHz – 2 Go – 160 Go –  Supporte Mountain Lion ET supportera 10.9 -  300 €

Mac mini Intel Core Solo upgradé en Core 2 Duo : 120€. Il fonctionne, mais son ventilo se met souvent en route, du coup un peu bruyant par moment. On peut installer le 10.7.5 dessus. 200 €

- MacBook Core 2 Duo noir  (13″ fin 2006) – 2 GHz – 3 Go - disque dur 320 Go – Mac OS 10.4.8 – Il des légères rayures sur le capot, sa batterie a été changée  (362 cycles quand même…) et tient plutôt bien la charge (facile 2 à 3 heures). Supporte Lion (mais pas Mountain Lion). Très jolie bête, et le noir lui va si bien :-) À noter : ce modèle souffrait d’un souci au niveau du repose-poignets (coque plastique qui s’endommageait), mais la pièce a été changée par Apple. 250 €

- Mac mini G4 - 1,42 GHz, 1 Go de RAM, disque dur 80 Go : 60€

- Mac mini G4 - 1,42 GHz, 1 Go de RAM, disque dur 80 Go :  Celui-ci a un lecteur DVD qui a du mal à fonctionner (voire ne fonctionne pas selon son humeur), d’où le tarif un peu plus bas.  40€

- iMac G4 15″ - 700 MHz – 512 Mo – 40 Go :  60€. Très belle pièce, pour collectionneur ! Excellent état, le cou articulé fonctionne très bien.

 - Xserve G5 : bi-pro 2 GHz – 2*250 Go – 2 Go – 100€.

 - 2 bornes Airport Express 802.11g (pas N) : 20€ pièce.

Remarque importantes :

- Tous les prix sont TTC ;

- Chaque machine est hors garantie mais fonctionnelle. Si il y avait cependant un souci durant le premier mois d’utilisation, je la reprendrai sans discussion.

- Les accessoires livrés d’origine sont normalement fournis. Si un adaptateur est nécessaire, je fournis celui d’origine ou un équivalent.

- Tous les Mac mini sont livrés sans clavier ni souris.

- Rappel : les machines Power PC (G4 & G5) ne dépassent pas Mac OS X 10.5.8. Elles restent cependant de bonnes machines, totalement fonctionnelles pour de la bureautique légère, mail et Internet, etc. Cependant, il est clair que vous ne pourrez pas utiliser les derniers jeux à la mode sortis sur le marché. Par ailleurs, Apple ne fournit plus de mise à jour de sécurité, ce qui risque parfois d’être bloquant. Mais pour le reste, elles marchent plutôt très bien.

- Je peux établir une facture société pour certaines de ces machines (les plus récentes), certaines venant de mon stock professionnel, d’autres de mon stock personnel. Demandez la facture à la commande.

- Chaque machine pourra être récupérée directement à mon bureau à Vitry sur Seine (94). Éventuellement possibilité de livraison en main propre sur Paris ou sur la périphérie de Vitry sur Seine.

- Possibilité d’envoi à vos frais sur la France métropolitaine. Dans ce cas, le règlement devra être effectué AVANT l’envoi.

Si vous êtes intéressé par un de ces Mac : laissez en commentaire votre nom et votre adresse e-mail (elle ne sera pas divulguée), je vous recontacterai directement. Si vous avez des questions, laissez-les également en commentaire.

Toy Story 3 : et vous, c’était quoi votre jouet préféré ?

Je suis allé voir Toy Story 3 avec ma fille et mon neveu il y a quelques jours, et sans surprise, c’est un pur chef-d’œuvre. Réflexions sur le temps qui passe, la nostalgie… et j’ai encore réussi à lâcher mes larmes par deux fois sur la fin (sont vraiment forts, chez Pixar, souvenez-vous de Là-Haut).

Bon, il y a quand même quelques points qui m’ont agacé, rien de méchant, mais surtout le fait de devoir lâcher trois euros de plus pour une 3D qui n’apporte RIEN. Mais quand je dis rien, c’est vraiment rien : ni l’intérêt du film, ni – et c’est bien plus grave – le côté spectaculaire du film a été renforcé. À MORT LA 3D !!!

OK, donc la râlerie du soir est passée. Et je reviens sur Toy Story 3 encore quelques minutes. Car après le film, on pouvait vraiment se poser la question : quel a été notre jouet préféré ? Celui qu’on aurait eu envie de garder ad vitam eternam, qui nous a accompagné durant des années, voire durant notre vie ? Bref, quel pourrait être « mon Woody » ?

Je dois avouer qu’il y a encore quelques-uns de mes jouets que je garde jalousement, sans même que mes enfants aient le droit d’y toucher. En particulier quelques Transformers, car les gros robots multiformes ont toujours exercé une étrange fascination sur moi. Il me reste un Dinobot de ma jeunesse, ainsi que les Seacons (non, ce ne sont pas six abrutis, quoique…), ou encore Astrotrain. Je me suis même tapé le délire récemment de m’acheter Optimus Prime, Megatron et Jazz dans une réédition de leur version G1 (l’originale).

Mais encore plus que les Transformers, je pense qu’il y a un jouet qui m’a marqué bien plus que tous les autres.

Le Galaxy Commander de Lego.
Galaxy Commander Lego

Il y a des scènes qui restent gravées dans la mémoire, et je n’étais pas très grand quand cette boite est apparue… 1983. Mais je me souviens très bien de mon grand-père, qui me l’a offerte, de cette visite aux Dames de France de Valence, au troisième étage, de cette hésitation devant une autre boite, et mon grand-père qui m’a quand même convaincu de prendre celle-là. De cette attente dans le magasin, avec la boite sur les bras, car Papy vivait en Andorre, et il ne semblait pas très facile de payer avec un chèque de là-bas (ou autre problème technique dont je me souviens moins bien). De cette satisfaction à ouvrir cette grosse boite, et à passer une soirée à tout monter. Et de ce petit chef-d’œuvre d’inventivité, de technicité, de design, et qui était probablement l’une des plus grosses boites de Lego à cette époque.

Et chez Lego, les grosses boites, c’est toujours mieux, car elles contiennent plus de pièces. Et plus de pièces, ça veut dire plus de possibilités. J’ai eu pas mal de boites de Lego dans ma vie, et elles ont été une source de dé-frustration énorme : en effet, à chaque fois que j’ai eu envie d’un jouet que je ne pouvais pas forcément avoir 1, je me suis amusé à le recréer avec des Lego. Robots transformables, véhicules de M.A.S.K 2, vaisseau de Cobra… Je me suis amusé un jour ou l’autre à les créer. Pour ensuite les casser, et refaire autre chose.

Oui, les Lego ont été des jouets géniaux. Et le Galaxy Commander a été un des fleurons de Lego, car malgré certaines limites techniques (peu de pièces mobiles ou à angles sophistiqués à cette époque), ses ingénieurs ont créé un petit chef-d’œuvre doté de trois modules autonomes.

Quand on regarde de plus près…

On soulève une pièce, et on tire doucement…

Et voilà, le vaisseau est séparé du reste !

Ça alors, la partie arrière glisse ! Le système de montée du vaisseau dans son attelage est particulièrement ingénieux.

Oooooooh un laboratoire d'analyse mobile ! Comme c'est futé !

Il y a eu de très nombreux modèles de « gros vaisseaux » chez Lego… mais celui-ci reste définitivement mon préféré. Et sûrement un de mes jouets préférés… Jusqu’à ce qu’une certaine N.E.S. débarque dans ma vie !

Et vous, amis lecteurs, répondez-moi donc… Quel a été pour vous le jouet le plus marquant, celui que vous aimeriez retrouver, ou que vous avez déjà essayé de retrouver ? Racontez donc vos histoires de jouets dans les commentaires !

  1. Ma famille était très pauvre, et je n’avais souvent droit qu’à une petite orange et un morceau de chocolat pour Noël… Quoi, pas crédible ?
  2. Sûrement une des meilleures séries de jouets des années 80

CocoaHeads de mai : ça va iPader

Et tout de suite, un autre message, de Mathieu Vaidis cette fois :

Pour fêter sa sortie en France retrouvons pour une soirée entre professionnels de l’iPad (et de l’iPhone) autour d’un meetup suivi d’un diner.

Que vous soyez développeur, designer, ergonomiste, marketeur ou tout simplement business man dans l’univers de l’iPad venez échanger sur l’iPad dans une ambiance conviviale.

Nous débattrons sur des sujets aussi variés que les nouveau marché qu’ouvrent l’iPad, l’OS4, les nouveaux usages, les pratiques potentielles en B2B.

Possesseurs d’iPad, merci de l’apporter afin de faire des exercices pratiques ;)

Rendez vous à 19h le Jeudi 20 Mai au 11 rue Rameau (75002) dans notre restaurant préféré: le Spirit Café (http://www.spiritcafe.fr/)

Pour des raisons de logistique (et de taille de salle) merci d’indiquer votre présence en réservant dans les commentaires de http://cocoaheads.fr/

[MàJ] Ça cause iPad sur TV5 Monde

Pour ceux qui se lèveraient très tôt le samedi matin (la joie d’avoir des enfants…), je serai en interview dans le journal de TV5 Monde, à 6h ce samedi 3 avril. Ça causera d’iPad, d’Apple et sûrement d’autres trucs passionnants.

Bon, vous avez aussi le droit de programmer votre EyeTV hein.

Mise à jour : mon interview est désormais disponible ci-dessous !

PS : merci à toute l’équipe de TV5 pour leur accueil !

Ça se passe comme ça avec Adobe

Ça se passe comme ça avec Adobe…

- Quand tu installes Adobe Creative Suite 4, tu as un fichier Installer CS4, qui est en fait un dossier ;
- Dans le dossier, tu as un ensemble de fichiers au nom impossible, sauf un qui s’appelle « Setup », ce qui signifie non pas installer, mais configurer. Bon courage si tu parles pas anglais.
- Quand on va télécharger une mise à jour sur le site, on clique d’abord pour afficher la page de la mise à jour, puis on clique sur un bouton Télécharger… qui affiche une autre page avec un autre bouton sur lequel on doit cliquer pour télécharger vraiment la mise à jour. Ça doit augmenter le compteur de hits chez Adobe.
- Et pour trouver la mise à jour qui va bien, Adobe va ajouter un peu de fun en les affichant sur son site dans le désordre. Si si, vérifiez par exemple pour Acrobat.
- Quand on fait les mises à jour automatiques, on télécharge des images-disques au nom jamais standardisé, qui s’affichent sur le bureau au fur et à mesure des installations de packages. Ça fait des clignotements sur le bureau, c’est rigolo.
- Pour désinstaller la CS4, on trouve des scripts pour chaque application, individuellement… ou pas, car certaines applications n’ont pas de fichier de désinstallation dans leur dossier.
- Les « assets » pour un logiciel comme Soundbooth se placent dans le dossier /Applications. /Bibliothèque/Application Support, c’est pour les petits joueurs.
- L’installeur d’Adobe AIR crée son propre dossier Library/Application Support à lui, dans… /Utilisateurs/Partagé. Faut SURTOUT pas utiliser les dossiers prévus par Apple, ça pourrait trop faciliter la vie des administrateurs système.
- Et tant qu’à faire, on rajoute aussi un dossier Adobe dans /Utilisateurs/Partagé. Oui, en plus du dossier Library cité plus haut. L’organisation est un concept maître chez Adobe.
- On pense aussi à créer des fichiers d’historique compressés pour indiquer ce qui a été installé. Oui, on les compresse, parce que 81,3 Mo de texte brut pour indiquer quels fichiers ont été installés et avec quelles autorisations, ça fait un peu beaucoup. Alors, certes, notre fichier d’historique est quasi-inutilisable, mais qui va le regarder de toute façon ?
- On vous laissera aussi pour 96 Mo de fichiers dans un dossier Installers. Ne nous demandez pas s’il sert à quelque chose, on n’en est plus tout à fait sûr.
- On a aussi un dossier Uninstall de 58,9 Mo. Faites-nous confiance, on sait comment désinstaller nos logiciels, on a fait SIMPLE, on vous dit.

Ouaip. J’aime Adobe.

Gete.Net is back !

Comme vous avez pu peut-être le constater, ce blog était inaccessible depuis jeudi matin. Il s’avère que le Xserve G5 qui hébergeait jusqu’ici l’intégralité de Gete.Net (mail, web et bien d’autres services) est tombé en panne (probablement d’alimentation). N’ayant pas pu récupérer le serveur avant samedi soir, et ne disposant pas d’une sauvegarde très fraiche des données (c’est *MAL*, mais comme le dit si justement le proverbe, cordonniers mal chaussés etc).

Après quelques heures d’angoisse, j’ai pu rapatrier la plupart des services chez 1and1, et je pense qu’ils vont y rester encore quelques temps, car je ne suis pas sûr d’avoir envie de refaire partir le Xserve dans une baie : l’expérience de la co-lo était très intéressante, mais le Xserve était probablement surdimensionné pour mes finalement assez faibles besoins et payer une nouvelle alim’ de G5 ne m’enchante pas plus que ça. J’hésite donc encore un peu…

Dans tous les cas, ça fait plaisir de vous revoir :-)

MacBook vs camion… c’est presque bon

Un étudiant d’une célèbre école de photographie qui s’avère être un de mes clients a subi un léger problème avec son MacBook Unibody…

Un MacBook en piteux état…

Un MacBook en piteux état…

Explication donnée par le jeune homme (qui n’était pas présent quand j’ai vu la machine) : « un camion a roulé dessus ». Ouch.

Ce qui est déjà remarquable, c’est que la coque ait si bien résisté. Bien qu’elle soit très déformée… elle est à peine rayée et n’a pas du tout cassé ! De ce point de vue, la structure Unibody est vraiment redoutable, et je comprends qu’Apple en fasse un argument de vente…

MacBook Unibody plié

À ce stade, je pensais la machine vraiment morte. Et bien, en branchant le chargeur, et en appuyant sur le bouton, surprise : la diode d’alimentation s’allume ! Au bout de quelques secondes, elle s’éteint et s’allume à nouveau. Le ventilo tourne aussi, mais coince pas mal. J’ai essayé de brancher un écran dessus, mais pas de vidéo.
Dommage…

Mais il y un autre point intéressant, et qui à mon avis est soit dû à un sacré coup de bol, soit dû à beaucoup de recherches poussées sur la résistance de cette machine de la part d’Apple (je penche quand même plutôt pour la première option). Le capot sous la machine (Unibody première génération) laissait apparaître la batterie… mais également le disque dur. Et, étonnamment, il n’y avait aucune déformation de la coque à cet endroit. Le disque semblait parfaitement en bon état.

L'emplacement du disque dur était parfaitement protégé. Quid des données ?

Ni une ni deux, le disque a été démonté et inséré dans un dock pour disque dur… Et le disque est monté instantanément, toutes les données étaient accessibles sans difficulté !!! Bon évidemment, c’est pas un disque qu’il faudra remettre en production, mais j’ai trouvé ça assez impressionnant, et ça justifie encore un peu plus le petit surcoût d’un MacBook Pro par rapport à bien d’autres ordinateurs.

Bonne année 2010 !

À vous tous, chers lecteurs de ce bout de blog perdu dans l’univers, je souhaite une excellente année 2010, et en premier la santé, vu qu’on est cerné par le HacheHeinNaineHein… Et sinon, amour, argent, et tout le toutim qui va avec.

… sans oublier votre exemplaire de Snow Leopard Efficace pour bien commencer 2010 :-D

André Sterpin cherche du boulot

Si vous ne connaissez pas André (honte à vous), sachez juste que c’est sûrement le plus incroyable bidouilleur de la planète, et qu’il a sauvé par son action et son fer à souder de nombreux Mac, alims, iPod, et autres matériels divers et variés. Et croyez-le ou non, pas un seul chef d’entreprise ne profite de ses capacités aujourd’hui. Donc, si vous êtes en Belgique et que vous cherchez un ch’tit gars qui n’en veut,
vous cliquez ici, vous lisez son CV, vous consultez son site www.sterpin.net (note : le bonhomme est aussi fort doué pour les didacticiels divers et variés, donc si vous devez faire de la documentation technique, ça ne devrait pas lui poser de souci), et vous le contactez, et mieux encore, vous l’embauchez.

Et comme il s’est fait opérer y’a pas longtemps, on lui fait des gros bisous sur la truffe et on pense à lui.