Archive for Entreprenariat

Gete.Net Consulting : dix ans, le temps du changement

Il y a dix ans, j’annonçais dans ce billet le lancement de ma société de conseil informatique dédiée au monde Apple. C’était la fin de l’aventure Gete.net telle qu’on l’avait connue, et pour moi le début d’une nouvelle aventure… qui en réalité avait commencé quelques mois auparavant, puisque très officiellement, Gete.Net Consulting est née le 7 juillet 2006. Donc, je prendrai cette date comme date d’anniversaire.

Et depuis, que de chemin parcouru ! Plusieurs centaines de clients, des milliers d’intervention sur site ou à distance, des dizaines de formations dispensées, des centaines de Mac sauvés, de mises à jour installées, de solutions trouvées à des problèmes plus ou moins compliqués…

Évidemment, je n’avais pas pu prévoir certains événements, comme le fait qu’Apple réduirait significativement la voilure sur ses produits serveurs, ou, bien sûr, l’arrivée de l’iPhone et la révolution technologique qui en a découlé. Mais c’est ce qui fait aussi le sel de mon métier : chaque jour, de nouvelles technologies à connaître…

Dix ans, c’était aussi le moment de se poser un peu, de faire le point. De voir ce qui fonctionne… et ce qui ne fonctionne pas. De voir les erreurs qui ont été commises. De faire amende honorable. On peut toujours faire mieux. Cette année, donc, je mets en place de nouveaux outils : ça a commencé par une vraie gestion de tickets, la mise en place d’outils de gestion de parcs évolués, d’un outil de diagnostic capable de remonter des problèmes de façon pro-active, et bien d’autres choses encore. Cela a passé par ma re-certification, m’étant re-certifié 10.10 et 10.11. Cela passe aussi par la mise en place de nouveaux partenariats avec des sociétés spécialisés dans certains domaines, comme le réseau avancé ou la téléphonie, car il me semble impossible de pouvoir tout faire, tout bien. Il faut être conscient de nos limites, et de l’impossibilité de maitriser l’intégralité d’une chaine technologique parfois beaucoup trop complexe.

Et puis, dix ans, c’est long, et mon logo, créé à l’occasion du retour de Gete.net en 2003, avait pris un sacré coup de vieux.

Voici donc, roulements de tambours… Le nouveau logo de Gete.Net Consulting. Ou plutôt… les nouveaux logos.

Gete net LOGO Macbook 2000x2000 72dpiGete net LOGO iPhone 2000x2000 72dpiGete_net_LOGO_iPad_640

Et oui, des nouveaux logos. Car Gete.Net Consulting, ce n’est plus seulement le Mac, mais c’est aussi l’iPhone et l’iPad. J’ai souhaité à travers ces logos (créés par mon copain Benjamin Renaut) rappeler la diversité de la plate-forme Apple… et mon côté « Docteur du Mac » ^^

2016 sera donc une année charnière à bien des égards, et je tiens à remercier tous mes clients, passés, présents et futurs qui m’ont fait ou me feront confiance, à mes partenaires dans cette aventure, et à ceux qui m’ont poussé à me lancer1.

Pour finir… j’ai toujours aimé cette image du site apple.com, apparue début 2007. Juste une semaine avant le lancement de l’iPhone.

Welcome2007 20070101

J’aime à me dire aussi que pour Gete.Net Consulting, les trente dix premieres années n’étaient que le début…

  1. (Antoine, je pense toujours à toi).

Lettre à mon banquier

 

Cher Monsieur G.,

Je viens de recevoir ce jour un courrier publicitaire de votre part (courrier que je joins à cette lettre car je n’en aurai certainement pas besoin, voir ci-dessous). 

 Dans votre courrier est écrit, je cite :

 « Vous pouvez être confronté à des décalages de trésorerie liés à une réduction de votre activité pendant l’été, au règlement des cotisations URSSAF  et autres charges, ou encore au financement d’un nouveau projet.»

Dans le petit fascicule associé à ce courrier, il est indiqué également :

 « Parce qu’il vous connaît, votre Conseiller bancaire peut réaliser un diagnostic précis de votre activité »

Ainsi que :

« Il vous propose des solutions pour donner plus de souplesse à votre trésorerie (ajustement de votre autorisation de découvert professionnel, affacturage, escompte, crédit de trésorerie).

 J’avoue : ce courrier m’a fait rire. Jaune, certes, mais rire.

 Car souvenez-vous : samedi 22 septembre, vous m’avez appelé vers 15h pour m’annoncer qu’un télérèglement d’environ 900 euros dont vous ne pouviez préciser l’origine allait mettre mon compte professionnel 20XXXXX à découvert. Il s’agissait d’un télérèglement pour l’impôt pour les sociétés. Je précise qu’à ce moment, le solde de mon compte était positif d’environ 500€. Je verse régulièrement tous les mois mon prélèvement pour mon scooter Piaggio MP3, pour lequel j’ai également souscrit un prêt chez vous en décembre 2010, sans même chercher à regarder ailleurs, parce qu’après tout, je fais confiance à ma banque. Même au plus fort de la crise financière qui a agité les banques françaises, ou durant la fameuse affaire Kiervel, je n’ai pensé à aller voir ailleurs, parce qu’après tout, tout se passait bien, ma carte bancaire a fonctionné à plein régime tous les mois, et je ne pense pas particulièrement avoir été un client pénible à gérer.

Je pensais donc que le bilan 2011 de mon entreprise annonçant un exercice positif de 21386 € pour 2012, et ma société n’ayant jamais eu à présenter un compte à découvert, vous auriez l’amabilité de simplement m’avertir du souci, accepter ce télérèglement en me proposant de procéder au plus rapidement au règlement de la différence, ce que je vous ai proposé de faire immédiatement en procédant à un virement à partir d’un autre compte. Mon compte aurait donc pu être à découvert d’un peu moins de 500 € durant environ 5 jours, au pire.

5 jours, sur plus de 2200 jours en tant que client dans votre banque, donc.

 

Mais lorsque vous m’avez dit que c’était impossible, et que, si j’ai bien compris, il fallait absolument que j’interrompe mon week-end en famille pour venir vous déposer la somme à l’instant même sans quoi vous rejetiez la demande de télérèglement, je suis tombé de haut. Il est donc possible, en 2012, d’avoir un tel comportement en tant que banquier avec ses clients professionnels ? Les mettre ainsi au pied du mur, sans même vous poser de question ou simplement regarder les bilans comptables, ou même regarder si ce problème ne pouvait pas être traité de façon plus intelligente ? 

J’ai donc pris acte de votre façon très particulière d’envisager la relation avec votre clientèle, et vous informe de ma volonté à ce jour de cloturer le compte bancaire professionnel numéro 20XXXXX de ma société Gete.Net Consulting.

Par ailleurs, je procède au remboursement intégral du prêt n°211XYZZZZZZ de mon véhicule Piaggio MP3. Les fonds actuellement sur le compte courant devraient être suffisants pour y procéder.

Suivant la cloture, les fonds restants devront être versés au bénéfice du compte Crédit Mutuel de Châtillon (RIB en PJ). 

Je n’ose vous demander également de bien vouloir procéder au remboursement des 20€ de frais sur rejet de télérèglement du 24 septembre, ne serait-ce qu’en dédommagement pour m’avoir ainsi mis les nerfs en pelote durant tout le week-end. Notez que si vous y concédiez, vous regagneriez quelques points de karma, ce qui ne serait pas si mal.

Je vous remercie de procéder à cette cloture dans les meilleurs délais et de m’informer de son suivi par écrit.

Enfin, je vous aurais bien proposé d’agréer l’expression de mes sentiments distingués, malheureusement, je ne suis pas très sur d’en avoir encore. J’en resterai donc à « Cordialement ».


 

Presentation Zen in Paris : une excellente soirée !

(Un billet que j’aurais du publier il y a deux mois, mais que je n’ai pu rédiger que maintenant… mais mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas ?)

J’ai déjà parlé sur ce site de l’exceeeeeeeeeellent Garr Reynolds, auteur du célèbre blog Presentation Zen, demi-dieu des technique de présentation et auteur de trois livres sur le sujet. C’est en grande partie grâce à son travail que j’essaie aujourd’hui de rendre mes présentations toujours plus vivantes et attractives, et je compte bien continuer comme ça.

Il s’avère que Garr Reynolds vit au Japon, et se déplace rarement sur notre continent. Mais en juin dernier, OOOOOH divine surprise, il a enfin mis les pieds en France, et c’est avec un plaisir non feint ainsi que mon ami Emmanuel (qui a monté son site Keynote.fr qui cause de… keynotes et Keynote) sommes allés assister à sa présentation intitulée… Presentation Zen. Ben oui, pourquoi se prendre la tête à réinventer la roue ?

La présence de Garr Reynolds a été confirmée presque à la dernière minute (en fait deux semaines avant), grâce à l’insistance et la compétence de Pierre Morsa et Phil Waknell, co-fondateurs de Ideas on Stage. Une soirée en 4 actes, donc, au théâtre de la Michodière. 4 actes, 4 présentateurs :
– Phil Waknell, donc, qui est revenu rapidement mais très efficacement sur certains points importants des présentations, avec une comparaison fort bien amenée avec le sport, en pleine période de coupe du Monde… À noter que Phil diffuse ses idées sur son blog Phil Presents.

Ce fut ensuite le tour de Laurence Onfroy, fondatrice de Tempting Places de revenir sur ce qui l’a aidé à monter son entreprise, et surtout comment elle a su vendre ses projets à ses investisseurs (un indice : la passion et la motivation, ça peut tout faire bouger pas mal de choses. Mais énoncer clairement aussi). Présentation très réussie, malgré la difficulté supplémentaire apportée par la langue : en effet, toutes les présentations étaient en anglais, et croyez-moi, pour l’avoir fait plusieurs fois, présenter dans une autre langue que la sienne est très difficile…

Puis, l’immanquable Pierre Morsa nous a parlé de la « Mort par Twitter », sujet fort amusant et dans l’air du temps, en expliquant fort bien et avec d’excellents exemples en quoi Twitter peut être une épée à double tranchant : bien utilisé, cela peut être évidemment un excellent outil de communication et de création de réseau social. Mais une parole malheureuse peut être retransmise instantanément à des millions de personnes instantanément en quelques clics…
. Vous pouvez suivre Pierre également sur son blog.

Enfin, après une pause-glouglou bienvenue (il faisait une température assez terrible à la Comédie Saint-Michel), nous avons enfin pu assister à la présentation de Garr Reynolds. Un vrai moment de bonheur !

Durant près d’une heure, Garr est revenu avec toute son énergie et sa passion sur ce qu’il appelle la présentation Zen, et pourquoi il est urgent de revoir la façon dont nous concevons nos présentations. Évidemment, les Macounets connaissent bien les Keynote de Steve, son naturel, etc. Mais derrière ces présentations, il y a énormément de recherche d’idées, de travail scénique… Ce que Garr nous rappelle évidemment par son inlassable travail. La présentation fut intense, pleine d’émotions variées, beaucoup d’humour, de réflexion, et des idées d’interaction assez géniales avec le public. La standing ovation n’était pas de trop. Garr a ensuite fini la soirée avec nous et en a profité pour signer son nouveau livre Presentation Zen Design qui venait tout juste de sortir des presses en français (marketing, quand tu fais bien ton travail…).

Mille remerciements donc à Pierre et Philippe pour nous avoir fait vivre cette excellente soirée (quelques photos faites avec mon iPhone 4 par ici), merci à Garr pour sa visite en France, et vivement la prochaine ! À ce propos, si le sujet vous intéresse, vous devriez réserver votre 7 décembre… (Je dis ça, je ne dis rien hein).

Technicien recherché pour CDI sur Paris

Et non, c’est pas encore pour Gete.Net Consulting ! Peut-être un jour…

En attendant, Matthieu Hutin, GG (Gentil Gérant) de Cliczone recherche un tech Mac pour un poste en CDI à pourvoir sur Paris, et c’est assez urgent speed :

Un petit mot pour te dire que je suis à la recherche d’un technicien Apple pour compléter mon équipe. Il s’agira de gérer nos différents clients sur site (Paris essentiellement) tant sur de la station PAO que sur du serveur OSX (avec gestion OD, profils déportés et plus si affinités…). Alors si un de tes lecteur peut être intéressé par ce challenge, qu’il n’hésites pas à me contacter sur l’adresse recrutement@cliczone.fr pour proposer ses services. Le poste est sympa et ceux qui aiment l’autonomie seront servis ;-)

Si vous avez des compétences sur Mac, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Le Mac, prêt pour entreprendre, au Salon des Entrepreneurs à Nantes, 18 et 19 nov. (et oui mon titre est long)

Salon_NantesJe serai donc à Nantes les 18 et 19 novembre (la semaine prochaine, quoaaaaaa) pour présenter les avantages du Mac pour les entreprises. Ça se passe au Salon des Entrepreneurs à Nantes, et je répondrai à toutes vos questions d’intégration, de migration et autres joyeusetés sur les capacités des produits Apple à améliorer votre productivité et rendre votre vie plus belle (mais si).

Toutes les infos pratiques et les inscriptions se font par là.

André Sterpin cherche du boulot

Si vous ne connaissez pas André (honte à vous), sachez juste que c’est sûrement le plus incroyable bidouilleur de la planète, et qu’il a sauvé par son action et son fer à souder de nombreux Mac, alims, iPod, et autres matériels divers et variés. Et croyez-le ou non, pas un seul chef d’entreprise ne profite de ses capacités aujourd’hui. Donc, si vous êtes en Belgique et que vous cherchez un ch’tit gars qui n’en veut,
vous cliquez ici, vous lisez son CV, vous consultez son site www.sterpin.net (note : le bonhomme est aussi fort doué pour les didacticiels divers et variés, donc si vous devez faire de la documentation technique, ça ne devrait pas lui poser de souci), et vous le contactez, et mieux encore, vous l’embauchez.

Et comme il s’est fait opérer y’a pas longtemps, on lui fait des gros bisous sur la truffe et on pense à lui.

Confs Apple à Colmar, 29 et 30 octobre

Je serai présent au salon Colmar Multimédia Expo la semaine prochaine, les 29 et 30 octobre pour être précis, avec les gens de BeMac qui sont des gens charmants et très bien sous tous rapports. Au programme : des démos des capacités du Mac en entreprise, et deux conférences (jeudi à 10h et vendredi à 15h) où je présenterai les nouveautés de Snow Leopard ainsi que l’intégration du Mac en environnement Windows. N’hésitez pas à passer me voir et à faire coucou, ou à me poser des questions particulièrement tordues sur le stand de BeMac (je me ferai un plaisir de vous montrer comment ne pas y répondre avec talent). Ou à venir faire dédicacer vos copies de Leopard Efficace (mince, je n’aurai pas encore Snow Leopard Efficace sous le coude, les joies des délais de conception).

Venez nombreux !

MISE À JOUR : je présenterai la première conférence, et elle a lieu à 10h le jeudi et non pas 11h. Venez donc plus tôt…

C’est la rentrée

Je fais comme les ch’tites n’enfants ma rentrée aujourd’hui. Le souci, c’est que là, j’ai plein de choses à vous dire, mais qu’en fait, je n’en ai pas forcément le temps ni l’envie de le faire là, maintenant, tout de suite. Alors je dirai juste que :
Snow Leopard est enfin dispo, et que ça fait bien plaisir, et je vous conseille de faire la migration, même si vous n’avez pas l’impression que la mise à jour apporte des tonnes de nouveautés : ce sont les petites améliorations du quotidien qui font la différence ;
Snow Leopard Server est également disponible, et là, pas de discussion possible, la mise à jour va rapidement devenir indispensable, ne serait-ce que pour Address Book Server et plein d’optimisations de tous les côtés, et un tarif revu à la baisse, puisque désormais proposé à 499€ en version illimitée… Vite, on migre (et on m’appelle si on a peur de migrer tout seul !). N’hésitez pas à le pré-commander, il sera très… riche !
– Le livre Snow Leopard Efficace est en cours de finalisation, et devrait sortir début novembre (plus d’infos à ce sujet très, très rapidement) ;
– Je twitte toujours, par là, et je vais de plus en plus mettre des astuces sur Mac OS X et les logiciels Apple dans mes tweets, donc profitez-en ;
– Gete.Net Consulting fête ses 3 ans, et je suis toujours content de ces dernières années à travailler en indépendant, peut-être un billet à ce sujet bientôt…
La façade de Gete.Net Consulting commence à sentir le rance… Malheureusement, pas trop le temps de m’en occuper pour le moment.

Bonne rentrée à tous. Et comment on dit déjà ? Ah oui…

« C’est tout… pour le moment. »

Des logiciel de compta pas très Sage

J’ai eu le (dé)plaisir de procéder à la mise à jour d’une version de Sage Compta et Sage Gestion Commerciale chez un de mes clients il y a quelques jours. Pour rappel, nous sommes en 2009, et les Mac Intel sont sortis depuis plus de trois ans.

Et bien, les performances et la compatibilité, ça ne compte pas pour Sage, qui propose toujours ses magniiiiiiiiiifiques produits en version PowerPC uniquement. Ouch. Comme leurs petits camarades de chez Ciel d’ailleurs.

Il est carrément lamentable de voir un tel niveau de support là où des boites comme Cogilog ou 8Sens proposent des mises à jour très régulières et ne se moquent pas ouvertement de leurs clients. Comme d’habitude : plus une boite est grosse, plus elle peut nous prendre pour des vaches à lait…

(Note : ceci n’est PAS un billet sponsorisé. Je pourrai juste ajouter que je suis un utilisateur de Cogilog depuis plus d’un an, et que j’en suis positivement ravi. Mais je ne toucherai pas un centime pour cela).

Conférence Mac OS X Server à Epita : compte-rendu

Il y avait environ une cinquantaine de personnes présentes hier soir à la présentation organisée par Epimac. Celle-ci s’appelait précisément Produits et solutions pour TPE et PME, projets d’équipement et de migration : l’alternative Mac OS X Server.

Jérôme Nicolle de Softia Systems a commencé par un aperçu de la notion de réseau d’entreprise. Présentation intéressante qui a eu le mérite de replacer le positionnement de quelques solutions serveurs du marché, que ce soit en termes de coût direct ou induit et de capacités. Je regretterai juste les diapos Keynote, trop verbeuses à mon goût (mais ça je le lui ai déjà dit ;-) ).

Le point intéressant de cette conférence est qu’elle a été en permanence animée par les questions des auditeurs : il n’y a pas qu’une séance de questions-réponses à la fin, mais beaucoup d’interventions plus ou moins animées durant toute la présentation. Ce qui a été l’occasion surtout de constater le niveau de connaissances assez élevé dans la salle, beaucoup ayant déjà touché ou pratiqué Mac OS X Client ou Server précédemment. Bruno Vercelli d’Apple a du coup eu le (très) bon goût de passer outre sa présentation marketing pour un discours très honnête et direct avec le public. J’ai agréablement apprécié.

Je passe outre la démonstration, plutôt ratée : outre que pour ceux qui connaissent bien Mac OS X Server, elle n’a rien apporté de plus, il y manquait également pour les quelques personnes qui ne connaissent pas Mac OS X Server la différenciation entre les outils « classiques » (Server Admin, Gestionnaire de groupe de travail) et les nouveaux outils du mode Standard (Préférences Serveur, survolé en dix secondes). Et si je peux me permettre un conseil : bien tester la démonstration plusieurs fois avant de la réaliser en public, cela évite les grands moments de solitude quand, après trois écrans de configuration, on se trouve face à la fenêtre demandant le numéro de série du serveur… et que l’on n’a pas de numéro de série sous la main. Gloups.

Mais dans l’ensemble, malgré ces quelques couacs, la soirée était intéressante, et le haut niveau des questions posées dans l’assemblée est un véritable appel à une autre soirée, peut-être plus poussée : les questions sur l’intégration dans les environnements hétérogènes sont souvent revenues, et demanderaient peut-être à elles-seules une autre présentation…

Alors, on remet ça quand ?