Archive for Formation

Présentation iOS en entreprise le 24/03 à Paris

Je présenterai iOS pour l’entreprise chez iCLG Paris, 26 rue du Renard (face à Beaubourg), 75004 Paris, le 24 mars prochain à 10h.

Au programme de la matinée :

– iOS : généralités
– L’intégration et le support Exchange.
– Messagerie, calendriers et carnets d’adresse avec les standards ;
– Contrôler l’environnement iOS avec les profils ;
– Les solutions de gestion mobile : MDM (Mobile Device Management) ;
– iOS et la sécurité ;
– La force d’iOS : les Apps – Achat, gestion, déploiement, SDK…

Une présentation de FileMaker Go pour iPad et iPhone complètera cette matinée.

Pour vous inscrire , cliquez sur ce lien :

http://www.iclg.com/inscription-iclgpro.asp?dateSem=110324&heureSem=10

Venez nombreux !

 

Le Mac, prêt pour entreprendre, au Salon des Entrepreneurs à Nantes, 18 et 19 nov. (et oui mon titre est long)

Salon_NantesJe serai donc à Nantes les 18 et 19 novembre (la semaine prochaine, quoaaaaaa) pour présenter les avantages du Mac pour les entreprises. Ça se passe au Salon des Entrepreneurs à Nantes, et je répondrai à toutes vos questions d’intégration, de migration et autres joyeusetés sur les capacités des produits Apple à améliorer votre productivité et rendre votre vie plus belle (mais si).

Toutes les infos pratiques et les inscriptions se font par là.

Des didacticiels IT pour Mac OS X Server

Apple diffuse sur son site Education (curieux choix) des didacticiels en vidéo pour appréhender certaines fonctions avancées de Mac OS X Server, comme les comptes externes, la connexion à de multiples annuaires… En anglais, mais fort sympathique, car ce sont des sujets rarement traités de façon « accessible ».

Dix ans de formation

J’ai déjà raconté il y a peu comment Agnosys m’avait contacté il y a dix ans de cela pour m’embaucher comme formateur. Et c’est quelques semaines après mon retour en France et mon installation à Paris que j’ai été mis dans le bain du formateur Apple.

Ma première formation, je l’ai faite chez Darty, à Bercy. À cette époque, Apple renouait des liens avec le réseau qu’on appelle dans notre jargon le retail, qui regroupe les revendeurs dits « grand public », comme Darty, donc, mais aussi la Fnac, Boulanger, Auchan et bien d’autres. L’autre grand segment des vendeurs étant celui des vendeurs Apple, dont les Apple Premium Reseller sont aujourd’hui le fer de lance (à l’époque, le terme APR n’existait même pô).

Donc, il y a dix ans pile poil, j’étais seul devant une salle d’une quinzaine de vendeurs, après deux jours à suivre mon comparse Claude, qui baignait depuis bien plus longtemps dans ce milieu. Et donc, je me suis lancé (enfin, on m’a lancé !), face à un public qui ne connaissait pas du tout le Mac. Et quand je dis pas du tout, c’était vraiment pas du tout ! Les formations se passaient cependant très bien, même si on sentait que les vendeurs auraient eu du mal à passer au Mac à cette époque… C’était encore un pari, les parts de marché d’Apple étaient rikiki, et Mac OS 8 n’était pas aussi sexy que Mac OS X.

Il faut aussi comprendre qu’à cette époque, la formation ne concernait qu’un seul produit ! On ne formait que sur l’iMac, et sur Mac OS 8.5 (enfin, 8.6…). Les vendeurs n’avaient en stock que ce produit, les iBook n’existant pas encore… Et du coup, pas de wi-fi non plus, puisque c’est l’ordinateur qui a réellement mis à la portée de (presque) tous cette technologie. Pas d’iPod, et évidemment encore moins d’iPhone…

Est-ce que les formations ont changé en dix ans ? Oh que oui. Déjà, on ne forme pas que sur un produit, donc, mais sur trois grandes familles de produits : iPod, iPhone et évidemment Mac. Mais sur la partie Mac, une grande attention est portée à la suite iLife, puisqu’elle fait beaucoup vendre de Mac au grand public… Du coup, on passe un peu moins de temps sur la partie système. D’un autre côté, il y a dix ans, on démontrait pendant 10 minutes l’assistant Internet. De nos jours, on ouvre son Mac, et il chope le premier réseau wi-fi ouvert qui passe…
De même, on perd moins de temps à expliquer les technologies, désormais connues… Pensez qu’en 1999, l’iMac était quasiment le seul ordinateur en rayon à avoir des ports USB intégrés !

Mais surtout, l’état d’esprit des vendeurs a changé. De méfiant, ils sont devenus enthousiastes, et se rendent compte que les Mac se vendent très bien. De même, l’iPod et l’iPhone – et, soyons honnête, Windows Vista, les ont fait se pencher vers la plate-forme Apple. Mac OS X est super séduisant. Et de plus en plus de vendeurs font le saut, et passent au Mac.

Que rajouter ? J’aime faire de la formation. J’aime (essayer de) transmettre ma passion pour l’environnement Apple, pour ses produits, démontrer comment ce qui pourrait passer pour une faiblesse peut être une force, donner au vendeur une autre perspective sur les produits. J’adore voir les regards stupéfaits quand je montre Time Machine, Exposé, iChat en visioconférence, les capacités d’un iPhoto ou iMovie, l’intégration d’un iWork ou encore l’outil Alpha instantané de Keynote (*). ,J’aime entendre les vendeurs en fin de formation me dire « Franchement, je pensais passer au Mac, là je suis vraiment convaincu ». Et j’aime qu’ils m’écrivent quelques mois après pour me dire qu’ils l’ont vraiment fait. Enfin, j’aime penser que grâce à ces actions de formation, le monde du Mac accueille chaque jour de nouveaux utilisateurs. C’est vraiment très, très gratifiant.

Il y a dix ans, j’aurais encore pu me poser la question de savoir si j’apprécierais de faire de la formation. Aujourd’hui, je sais que j’adore ça. Et j’espère juste continuer longtemps.

(*) J’ai fait une démo de cet outil il y a pas longtemps devant un responsable d’une enseigne, et sa réaction a été éloquente : « quand je vois le temps qu’il me faut pour faire la même chose avec PowerPoint… » :-)

Joyeux anniversaire Agnosys !

Il y a dix ans et quelques mois de cela, je travaillais chez Apple Assistance, l’ancêtre d’AppleCare, alors à Londres (Sidcup, pour être plus précis). Après un an et demi de bons et loyaux services rendus, je commençais à en avoir un peu ma claque… et décidai de chercher ailleurs. C’est alors que, magie de la vie, je rentrai en contact avec Thierry Deltil, qui m’expliqua qu’il montait un centre de formation Apple avec Claude Canaguier et Franck Gonzales… et me demanda si je souhaitais rentrer en France pour me lancer dans cette aventure avec eux.

J’ai dit oui, et c’est donc le 7 avril 1999 qu’Agnosys apparaissait officiellement au J.O. J’en fus même le premier employé ! Les premiers mois ne furent pas forcément évidents (je n’avais alors pas d’expérience dans le domaine de la formation, et j’étais comme qui dirait « jeune »), mais les efforts conjugués des uns et des autres et notre énergie commune a permis à Agnosys de se faire une jolie place parmi les centres de formation Apple européens. Et ce fut un grand plaisir que d’y travailler jusqu’en septembre 2003, date à laquelle j’ai choisi de passer à autre chose. Le temps a passé, j’ai monté Gete.Net Consulting, et Thierry et son équipe m’ont soutenu dès le début de cette autre aventure.

Donc, joyeux anniversaire Agnosys, et merci à toute son équipe (avec mention spéciale à Séverine, toujours présente et d’une réactivité et d’une gentillesse à toute épreuve) pour tous ces bons moments passés ensemble. En souhaitant qu’on soit bien repartis pour dix ans de plus !

DXM Expo, les 8 et 9 octobre, à Cesson-Sévigné… I’ll be there for youuuuuu

DXM, Apple Premium Reseller à Cesson-Sévigné (juste à côté de Rennes) organise sa DXM Expo les 8 et 9 octobre. Au programme, présentation des produits, technologies et logiciels Apple et formations gratuites durant deux jours !

J’aurai donc le plaisir d’assurer la présentation Mac@Work le 8 octobre à 16h, durant laquelle je vous démontrerai la puissance des technologies de Mac OS X et des logiciels iLife et iWork en entreprise, avec une partie sur Mac OS X Server et les outils de virtualisation. J’assurerai aussi des formations sur l’utilisation de Leopard, iLife et iWork les mercredi et jeudi à 11h. Et le reste du temps, je serai dans la boutique si vous avez des questions à poser, ou des exemplaires de Leopard Efficace à faire dédicacer :-)

Amis du Mac et de la Bretagne, soyez donc au rendez-vous la semaine prochaine… Et n’oubliez pas de vous inscrire sur le site de DXM au préalable !

Les Tips & Tricks de John DeTroye en français

NausicaMedia diffuse sur son site une traduction en français des célèbres Tips & Tricks de John DeTroye, célèbre consultant d’Apple Education. Un beau travail de traduction, portant cependant sur Tiger et non pas Leopard.

J’ai également du mal à comprendre la remarque sur le site : « Près de 150 pages d’un manuel qu’aucun centre de formation ne vous donnera jamais ! Mac OS X Server en pratique ! « . Car les centres de formation (du moins, celui où j’officie régulièrement) parlent régulièrement des T&T, et tout centre de formation officiel Apple se doit de communiquer en priorité sur la documentation fournie par… Apple. De plus, les sujets abordés par les T&T sont très bien abordés en formation, et les formateurs certifiés ne font jamais de « rétention d’info » (sauf s’ils sont sous NDA, évidemment).

Cela ne rend pas moins le document important, et j’espère qu’il s’agira de la première d’une longue série de traductions. Le fichier PDF est disponible ici et pèse 3,1 Mo.

Universités d’été Apple

Les universités d’été Apple (ex Campus d’été) commencent aujourd’hui avec Agnosys, à Cannes. J’y serai présent de samedi à mardi prochain dans le cadre de la formation ACTC Mac OS X Server 10.5, et j’espère avoir le plaisir de rencontrer quelques-uns des lecteurs de ce blougue !

Nouvelles formations Apple sur Leopard

Apple vient d’annoncer les nouveaux cursus de formation Mac OS X 10.5.

Quelques nouveautés :

  • Il n’y a plus de notion de points sur les formations ACSA 10.5. À la place, quatre certifications devront être acquises : Mac OS X Server Essentials v10.5, Mac OS X and Mac OS X Server Directory Services v10.5, Mac OS X and Mac OS X Server Deployment v10.5, Mac OS X and Mac OS X Server Advanced Administration v10.5.
  • Il devrait y avoir d’autres formations, mais elles n’apporteront pas de point bonus pour avoir l’ACSA.

  • Les premières formations devraient avoir lieu début 2008 en Europe ;
  • Les supports de cours devraient être traduits dans les principales langues européennes. Les stagiaires à qui l’anglais sortait par les trous de nez n’auront plus de raison de râler ;-)
  • Bref : il va falloir commencer à se préparer dès 2008 pour tout ça. Evidemment, si tout va bien je serai sur les rangs pour livrer ces formations chez Agnosys début 2008.

    Et y’a plus d’infos également chez Developpez.com.

    Stay tuned :-)

    De l’art de la présentation

    J’ai eu il y a quelques semaines la chance d’être invité par l’équipe de BeMac et Apple France à donner une conférence à Strasbourg sur le sujet « Apple et le design », dans le cadre du Parcours du Design organisé par le Chambre du Commerce et de l’Industrie de cette charmante contrée. Manque de chance, il n’y a pas eu beaucoup de monde (la faute m’en incombe partiellement, je ne vous avais pas prévenu, ô mes fans, mais il faut dire aussi que ça tombait le premier jour des soldes). Si tout va bien, d’ici quelques semaines, on aura la vidéo de la conférence en ligne, avec les diapos.

    De cette conférence, je garde cependant une excellente expérience et un excellent souvenir, car cela m’a rappelé pas mal de points essentiels pour réussir une présentation en public, entre autres :
    Regardez le public. Captez le regard de chacun, montrez que vous souhaitez captiver chaque membre. Ne fixez pas une seule personne : vous risquez de la mettre mal à l’aise. De même, ne regardez pas vos pieds ou le fond de la salle, puisque là, vous donnerez l’impression d’être vous-même mal à l’aise ;

    Maitrisez votre sujet. Pas la peine de monter sur scène si vous ne savez pas de quoi vous allez parler. Montrez que vous avez confiance en vos connaissances. Si vous ne savez pas de quoi vous parlez, cela va se sentir très, très rapidement…

    Répétez, répétez, répétez ! La maîtrise de votre présentation ne viendra qu’avec de la répétition. N’ayez pas peur d’être ridicule chez vous, c’est de toute façon préférable à être ridicule devant deux-cent personnes… La répétition, c’est aussi quelque chose qui peut se faire dans la tête. Par exemple, j’essayais durant la journée, par exemple en faisant la vaisselle, de reprendre mentalement l’ensemble de mes diapositives exactement dans le bon ordre.
    Accessoirement, la répétition permet également d’éliminer un autre problème : la panne du projecteur. En effet, si vous réussissez à continuer votre présentation et à captiver votre public malgré l’absence d’image, c’est que vous être un vrai présentateur, et cela vous attirera une admiration sans borne du public.

    Soignez vos diapositives. En vrac : limitez au maximum le texte, privilégiez les images haute définition, banissez les cliparts et les GIFs (surtout animés !), banissez tout ce qui fait cheap. Au passage, si vous avez besoin d’utiliser une image haute définition d’un produit ou d’une personne, n’hésitez pas à contacter le service presse de la société en question : j’avais par exemple besoin pour cette présentation d’une image haute def de M. Helmut Harsslinger de FrogDesign. Après avoir contacté leur service de presse, j’ai eu une photo haute def le lendemain matin de l’illustre Monsieur dans la boite aux lettres, c’est quand même mieux que de perdre deux heures à chercher sur Google non ?

    Banissez également les puces : les puces créent une barrière entre l’auditoire et le présentateur. Si vous devez vraient placer des puces parce que vous pensez que chaque point est important, faites une diapositive par point, et illustrez chaque point, au sens même du mot « illustrer » : attribuer une image correspondant à l’idée que vous souhaitez faire passer.

    – De même, ne surchargez pas vos diapositives en texte… Sinon, vous allez les lire, et il n’y a rien de pire qu’un présentateur qui lit sa présentation.

    Faites face à votre public. Un acteur ne tourne jamais le dos au public, et surtout pas pour lire une diapositive !!! C’est cependant extrêmement dur. Mais n’oubliez pas que votre ordinateur peut afficher la même image sur l’écran interne et sur le vidéoprojecteur. Donc, regardez votre écran de temps en temps, et restez concentré sur les réactions du public ;

    Écartez-vous de votre pupitre : ne restez pas derrière un pupitre ou une table, prenez le micro, et déplacez-vous devant la scène. Le pupitre est une autre barrière avec le public. Ne restez pas non plus avec le projecteur dans les yeux, ça ne sert à rien, si ce n’est à perdre quelques dixièmes à chaque oeil à la fin de la journée ;

    Soyez exigeant avec vous-même. Si vous trouvez qu’une diapositive n’est pas bonne, refaites-la. Si vous trouvez que l’ensemble de la présentation n’est pas bonne, réorganisez vos diapositives jusqu’à ce que l’ensemble soit cohérent et fluide. J’ai refait certaines diapositives dans le train avant d’arriver à Strasbourg l’après-midi même, et j’étais content au final de l’avoir fait ;

    Ayez de l’humour. Je sais, c’est pas forcément facile. Mais tentez de mettre une dose d’humour dans votre présentation, ça fait toujours mieux passer la pilule, surtout si le sujet est indigeste. Attention, il faut être drôle, pas vulgaire !

    – Enfin… Montrez votre passion. Si vous montrez que vous connaissez et que vous aimez votre sujet, vous n’aurez aucun mal à convaincre votre public de l’intérêt de votre cause.

    Il y aurait encore bien d’autres choses à dire, comme les méthodes pour assurer une bonne démonstration technologique (logiciel, matériel…). Je garde ça sous le coude pour un autre billet :-)

    (Et au passage, si vous aimeriez que je fasse pour vous cette présentation en live, vous pouvez toujours me contacter !)