Archive for Présentation

iPhone : 7 ans déjà

Iphone

Une claque.

C’est ce que nous avions ressenti il y a sept ans jour pour jour, en sortant de la salle de conférence d’Apple France, où nous avions été invités avec Laurent et Mourad, mes amis (et comparses depuis quelques mois de l’incroyable podcast intitulé 3 Hommes et un podcast). Debrief au Mc Do des Ulis1, on revient sur tout ce qu’on a vu durant cette conférence magistrale de deux heures. C’est juste proprement hallucinant. On n’y croit juste pas. D’ailleurs, quelques heures encore auparavant, je n’y croyais pas. Ce qu’Apple a montré est juste tellement au-delà de ce qui existait. La fluidité de l’appareil, les possibilités offertes par le multi-touch, le fait que l’iPhone fonctionne sous OS X, l’intégration tellement poussée entre les applications… 

Apple se jette donc dans le bain de la téléphonie, et de quelle manière ! Les vues d’artiste d’un iPhone étaient alors tellement loin de la réalité. Évidemment qu’Apple avait, devait faire différent. En quelques minutes, tous les soi-disants smart-phones du marché sont devenus obsolètes. Le lendemain matin, tous les médias sont en alerte, les analystes commencent déjà à analyser la mort prochaine d’Apple (car l’iPhone sera forcément un échec), et on a maintenant six mois à attendre avant son lancement aux États-Unis, bien après pour nous Européens. Sera-t-il chez Orange ? Chez SFR ? Chez Bouygues ? Les questions s’accumulent, pas assez de réponses pour le moment : est-ce qu’Apple peut réussir son coup ? Est-ce que les opérateurs suivront ? Quelle va être la réaction de ses concurrents (indice : LULZ, don’t care) ? Est-ce qu’Apple pourra tenir son objectif d’obtenir 1% du marché mobile un an plus tard ? 

Sept ans plus tard, il faudrait juste être aveugle ou de mauvaise foi pour penser qu’Apple n’a pas révolutionné le marché de la téléphonie. L’iPhone a rendu ce marché réellement intelligent. Il a préparé le terrain pour la révolution post-PC avec l’iPad. Il a lancé le marché énorme des apps sur mobile (10 Mds de dollars pour Apple en 2013 !). Le 7 janvier 2007, Apple a promis… et elle a parfaitement rempli le cahier des charges.

Joyeux anniversaire iPhone !

Et si vous ne l’avez jamais vue, prenez une heure et quarante-trois minutes pour regarder l’incroyable présentation de l’iPhone par Steve Jobs. Une de ses meilleures présentations, haut-la-main (et j’irais même jusqu’à dire la meilleure, quoique la conf de lancement du Mac en 1984 était pas mal non plus)…

  1. J’aime vendre du rêve.

Michael Bay explose… sur scène

C’est l’histoire d’un fail incroyable.

Michael Bay, célèbre réalisateur de son état, connu entre autres pour ses films gavés d’explosion et le surtout très cher à mon cœur Transformers, a été invité par Samsung lors du CES pour participer à la présentation des  les nouveaux écrans incurvés de la marque. Sur scène, il commence à lire son prompteur, devant la foule qui attend ses commentaires dithyrambiques sur cette nouvelle technologie.

La scène est visible ici :

Je bosse pas mal dans le domaine de la présentation, et je me demande comment on peut arriver à un échec pareil. Et finalement, c’est assez facile à analyser.

1) Il n’y avait pas assez de préparation.

La préparation d’une présentation en public ne s’improvise absolument pas. Tout est calculé, minuté. Les keynotes de Steve Jobs semblaient avoir une fluidité naturelle qui n’avait justement rien de naturel : c’était surtout le travail d’une équipe durant plusieurs semaines. Quand on parle avec des employés d’Apple qui ont travaillé de près ou de loin avec Jobs sur le sujet de ses présentations, il ressort énormément de préparation (relire par exemple cet article de Mike Evangelist sur le lancement d’iDVD) et une maitrise de l’ensemble du processus.

Samsung n’a pas fait son boulot pour que tout se passe bien. Bay aurait du être briefé plus en amont, être capable de parler sans avoir besoin du prompteur. Que ce dernier ne remplace pas son discours, mais soit vraiment là pour l’aider à avancer dans son discours. Et l’aider à gérer le stress que pouvait poser une panne matérielle.

2) Bay n’y croyait pas plus que ça.

Le souci avec cette démo, c’est que si Bay y croyait vraiment, si il avait vraiment, vraiment cru au produit, il aurait pu, il aurait du trouver quelque chose à dire ou à faire. Quelque chose qui aurait pu permettre de laisser passer l’orage, plutôt que de s’arrêter en plein vol. « Désolé, mais il y a un petit problème technique, cependant, j’aimerais vous dire que durant les quelques heures où j’ai pu utiliser cet écran, j’ai été impressionné par la façon dont il améliorait l’immersion dans l’image », etc. Plutôt que de quitter la scène de façon assez précipitée (et piteuse).

Y avait-il une façon de limiter les dégâts ? 

Les pannes techniques durant une présentation peuvent arriver n’importe quand. Il existe plusieurs façons de gérer ce genre de troubles. L’une de ces méthodes consiste déjà à dupliquer le matériel, le mettre en redondance pour s’assurer qu’en cas de panne, le système puisse continuer de fonctionner. Cependant, je pense que cela avait du être fait, et il semble que la défaillance vint plutôt du prompteur. Pour autant, ce genre de situations ne devrait pas déstabiliser.

Lors des formations dites Train the trainer (formation de formateurs) chez Apple, on avait à donner une leçon sans projecteur. Pas de diapo, juste nos connaissances à diffuser. Exercice très difficile 1 mais à mon humble avis quasiment indispensable.

Il faut également apprendre à gérer le stress lorsqu’un imprévu arrive. Ça s’apprend aussi. On peut détourner l’attention sur autre chose. Un cas pratique : la télécommande de votre projecteur tombe en rade alors que vous présentez le produit révolutionnaire qui va assurer un futur confortable à votre entreprise. Que faire ? Un élément de réponse ici.

Enfin, si on n’a pas envie de mentir, ou si on ne se sent vraiment pas prêt… on n’est pas obligé d’aller vendre sa réputation à Samsung, Apple ou un autre. Probablement que Bay n’a pas besoin de ça pour vivre…

  1. Je me suis fait par exemple avoir à passer quinze minutes d’un cours de 30 minutes sur un sujet trivial, alors que je pensais réellement en avoir passé 5. Très étonnant, surtout quand on est filmé et qu’on revoit la vidéo.

Conférence intégration iOS et Mac en entreprise en ligne

J’ai donné il y a quelques semaines une conférence sur le thème de l’intégration des systèmes Mac et des appareils iOS dans le cadre de l’entreprise. Cette conférence est en ligne depuis quelques jours, mais j’avais oublié de le signaler. Oubli corrigé : vous pouvez donc la consulter directement sur Dailymotion si vous avez une heure et quart à perdre.

Quelle télécommande pour donner une présentation ?

Il y quelques jours sur Twitter, Audrey Couleau m’a signalé un tweet de Compétences Mac, le site ayant publié un article intitulé : UN POINTEUR LASER POUR RÉUSSIR VOS PRÉSENTIONS À COUP SÛR.

Manque de bol, contrairement à ce que pensait Audrey, c’est sûrement une des pires télécommandes qui soient. En présentation, la télécommande la plus simple restera toujours la meilleure, parce que lorsqu’on a le stress de devoir assurer devant 500 personnes pas forcément acquises à votre cause, il faut éviter au maximum que la technique soit contre vous.

Par conséquent, une télécommande doit répondre à mon avis pas si humble du tout à des critères bien précis. Entre autres, elle doit :

  • bien tenir dans une main. S’il vous faut deux mains pour l’utiliser, il y a une erreur d’ergonomie quelque part. Si c’est une brique, pas la peine d’y penser. Idéalement, le public ne voit même pas que vous avez une télécommande dans la main. Rendez la technologie invisible : cela participera à la magie de la présentation.
  • être utilisable sans même avoir besoin de la regarder. Du coup, exit les télécommandes avec des tonnes de boutons. La télécommande idéale ne devrait avoir que trois boutons au maximum : diapo suivante, diapo précédente1 et passer la présentation en mode écran noir.
  • être utilisable même si l’ordinateur n’est pas visible. Exit donc les télécommandes infrarouge, et bonjour les télécommandes à onde radio ou Bluetooth.
  • fonctionnelle en quelques secondes. Si vous présentez régulièrement, vous savez sûrement qu’il arrive parfois qu’on ait très peu de temps pour se préparer avant une conférence lorsque celles-ci s’enchaînent. Or, s’il vous faut du temps pour connecter votre télécommande à un réseau Wi-Fi ou configurer votre ordinateur en borne Wi-Fi, connecter votre iPhone, lancer l’application Keynote Remote2, s’assurer que tout fonctionne bien… Vous risquez de perdre trop de temps. Qui plus est, si vous vous connectez à un réseau Wi-Fi tierce partie, vous risquez de dépendre d’un matériel qui pourrait s’avérer défaillir durant la présentation. Autant limiter les risques. Personnellement, les quelques fois où j’ai du utiliser mon iPhone comme télécommande, je m’en suis mordu les doigts.
  • Ne pas intégrer de pointeur laser.
Tiens, parlons-en du pointeur laser : lorsque j’en vois un utilisé par un présentateur, j’ai envie de lui saisir sa télécommande et lui enfoncer le laser dans l’œil. Outre le risque d’aveugler son assistance par un geste maladroit, j’ai tendance à penser que si on doit pointer quelque chose avec un laser, c’est qu’il y a un souci dans la conception de la diapositive. En plus, si les gens passent leur temps à essayer d’éviter le laser que vous allez leur pointer dans les yeux, ils vont cligner des yeux. Et vous connaissez le risque.
 
 

Dontblink

 
 
Si dans le cheminement de votre présentation, vous pensez « Ah tiens, il faudrait que je pointe ça avec ma télécommande », brûlez la diapositive, et refaites-la. Imaginez par exemple que votre télécommande tombe en panne pile poil durant votre présentation… Hop, plus de laser, et d’un seul coup, de grosses difficultés à continuer le cheminement de la présentation. Pas bon. Le public ne vient pas voir un point sur un écran : il vient vous voir, vous.
Enfin, les pointeurs laser sont interdits dans les avions. Si vous voyagez beaucoup, ça risque d’être une plaie.
 
Alors, quelle est la télécommande idéale pour moi ? Et bien, la voici, ta-daaaaaaaaaaaaam !
Keynote si600 Remote
 
Le modèle que j’utilise – cadeau de mon épouse – est la 33374, qui intègre un laser, mais ce modèle sans laser vendu par Amazon devrait tout aussi bien s’y substituer. Avantages de cette télécommande : 
  • Elle fonctionne par onde radio avec une excellente portée ;
  • Le module USB se loge dans la télécommande quand il n’est pas utilisé (même s’il est un peu gros et donc dépasse pas mal de l’ordinateur) et coupe le laser, donc les piles ne s’épuiseront pas inutilement dans votre sac ;
  • Elle fonctionne en mode Plug’n’Play total : vous la branchez, et vous pouvez l’utiliser sans configuration aucune avec Keynote ou PowerPoint ;
  • Elle épouse bien la forme de la main, avec une texture agréable ;
  • Elle n’est pas trop grosse ni trop petite ;
  • Elle est manipulable uniquement avec le pouce, avec des boutons assez gros et assez espacés pour qu’on ne s’y trompe pas ;
  • Elle fonctionne avec 2 piles bâton AAA. Pas forcément plus mal que des batteries rechargeables : en cas de doute horrible, vous n’aurez pas à chercher un câble idiot qu’on n’a jamais sous la main mais juste à réinsérer des piles neuves3.

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire pour rendre vos présentations… magiques !

  1. Et encore, certains diront que c’est un bouton de trop. Ne soyons pas trop extrême quand même.
  2. Si vous utilisez Keynote, mais évidemment que vous utilisez Keynote hein ?
  3. Dont vous emporterez évidemment un jeu dans votre sac par pure sécurité.

Conférence « Apple : la passion du design », jeudi 13/10, Paris

AppleDesign

J’animerai la conférence Apple : la passion du design jeudi prochain lors de la session CocoaHeads à Paris. Il va sans dire que vu les circonstances, cette présentation se fera sûrement dans une ambiance un peu particulière…

Rendez-vous donc jeudi 13 octobre à 19h à l’école IESA Multimédia, 5 rue Saint-Augustin, 75002 Paris Campus Opéra, 5, avenue de l’Opéra – 75001 Paris.

Pour évaluer les besoins en terme de salle, merci de vous enregistrer dans les commentaires sur le site de Cocoaheads.

La présentation durera un peu plus d’une heure, et si vous voulez ensuite diner, il y aura sûrement quelque chose  à faire.

À jeudi, donc.

Présentation iOS en entreprise le 24/03 à Paris

Je présenterai iOS pour l’entreprise chez iCLG Paris, 26 rue du Renard (face à Beaubourg), 75004 Paris, le 24 mars prochain à 10h.

Au programme de la matinée :

– iOS : généralités
– L’intégration et le support Exchange.
– Messagerie, calendriers et carnets d’adresse avec les standards ;
– Contrôler l’environnement iOS avec les profils ;
– Les solutions de gestion mobile : MDM (Mobile Device Management) ;
– iOS et la sécurité ;
– La force d’iOS : les Apps – Achat, gestion, déploiement, SDK…

Une présentation de FileMaker Go pour iPad et iPhone complètera cette matinée.

Pour vous inscrire , cliquez sur ce lien :

http://www.iclg.com/inscription-iclgpro.asp?dateSem=110324&heureSem=10

Venez nombreux !

 

Apple : la passion du design, enfin en vidéo !

Depuis le temps… La conférence Apple : la passion du designque j’ai présentée en mars dernier au Musée de l’informatique de la Défense est enfin visible en vidéo !

Apple : la passion du design par Guillaume Gete on Vimeo.

Enjoy !

PS : Oui je sais, je parle trop vite et il y a trop d’hésitations. Je corrigerai pour la prochaine hein.
PPS : Et oui je sais, Vimeo c’est bien mais c’est pas top pour les iPhone et iPad. Malheureusement, pour poster sur Youtube ou DailyMotion, il faut pas que les vidéos soient trop longues. Ou alors, faut raquer.

Cocoaheads: Session d’Octobre

Et hop, un petit message de Cocoaheads, groupe de développeurs passionnés par les technologies Apple (iPhone/iPad et Mac), qui se réunissent chaque 2ème jeudi du mois sur Paris :

« Pour la session du mois d’Octobre, Cocoaheads vous propose deux sujets:

Guillaume Cerquant commencera par une explication détaillé sur la génération automatique d’application (.ipa ou .app).
Il s’agira de vous montrer comment automatiser via des scripts le processus de distribution d’une appli, pour iOS et pour Mac. Cela vous permettra de gagner un temps précieux dans vos projets.

Le second sujet portera sur les images bitmap et sera animé par Renaud Pradenc. Il vous expliquera tout ce vous devez savoir sur les bitmap et vous apprendra comment générer et manipuler des images bitmap avec CoreGraphics.

L’entrée est gratuite et ouvert à tous les niveaux.
Rendez-vous Jeudi 14 Octobreà 19h dans les locaux de notre partenaire: l’IESA Multimedia au 5 rue Saint Augustin 75002. »

Mac OS X Server en entreprise : présentation Tryo, 15/10, Paris

Gete.Net Consulting présentera les solutions Apple pour l’entreprise et en particulier Mac OS X Server chez Tryo, Apple Premium Reseller, le 15 octobre 2010 à 17h.

Pour en savoir plus et vous inscrire, cliquez ici.

MacSysBrain #2 à Lyon !

C’est officiel : la conférence MacSysBrain numéro 2 aura lieu à Lyon entre le 16 et 22 octobre au sein de l’université Lumière Lyon 2 (ma fac… Snif !). Plus de détails sur le site.

Et je vous rappelle que le premier épisode (avec ma maaaaagnifique conf sur les ACL) se trouve ici !