Tag Archive for Ligne de commande

tmutil : la commande cachée pour Time Machine

Certes, j’ai beaucoup râlé sur ce que Lion n’apportait pas, ou apportait en trop, ou ce qu’il faisait à mon goût mal. Mais il recèle aussi quelques pépites fort utiles, par exemple une nouvelle commande de Terminal appelée tmutil.

Cette commande sert à manipuler Time Machine, de façon très complète, voire plus complète qu’avec l’interface graphique.

La façon la plus simple de l’utiliser, c’est encore de taper juste tmutil :

Minimoi:~ admini$ tmutil
Usage: tmutil help <verb>
Usage: tmutil version
Usage: tmutil enable
Usage: tmutil disable
Usage: tmutil startbackup [-b|--block]
Usage: tmutil stopbackup
Usage: tmutil enablelocal
Usage: tmutil disablelocal
Usage: tmutil snapshot
Usage: tmutil delete snapshot_path ...
Usage: tmutil restore [-v] src dst
Usage: tmutil compare [-a@esmugtdrvEX] [-D depth] [-I name]       tmutil compare [-a@esmugtdrvEX] [-D depth] [-I name] snapshot_path       tmutil compare [-a@esmugtdrvEX] [-D depth] [-I name] path1 path2
Usage: tmutil setdestination mount_point       tmutil setdestination [-p] afp://user[:pass]@host/share
Usage: tmutil addexclusion [-p] item ...
Usage: tmutil removeexclusion [-p] item ...
Usage: tmutil isexcluded item ...
Usage: tmutil inheritbackup machine_directory       tmutil inheritbackup sparse_bundle
Usage: tmutil associatedisk [-a] mount_point volume_backup_directory
Usage: tmutil latestbackup
Usage: tmutil listbackups
Usage: tmutil machinedirectory
Usage: tmutil calculatedrift machine_directory
Usage: tmutil uniquesize path ...
Use `tmutil help <verb>` for more information about a specific verb.Minimoi:~ admini$

Bon… Pas forcément très parlant tout ça. Déjà, on voit quand même qu’on dispose d’options pour activer (enable) ou désactiver (disable) Time Machine. Évidemment, il faudra lancer la commande en root, donc la précéder de sudo puis taper son mot de passe administrateur.

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil enable

Maintenant, vous pouvez choisir une destination de sauvegarde :

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil setdestination /Volumes/Untitled

On peut aussi lancer une sauvegarde :

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil startbackup
Total copied: 247.19 MB (259201817 bytes)
Avg speed:    617.66 MB/min (10794449 bytes/sec)

L’option –block (ou -b) lance la sauvegarde en premier plan. En clair : tant qu’elle n’est pas terminée, vous ne pouvez pas aller plus loin. Moui… Mais on doit pouvoir faire mieux que ça non ?

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil enablelocal

Voilà qui est bien plus intéressant ! L’option enablelocal active une des nouvelles fonctions de Time Machine dans Lion : les sauvegardes locales. Lorsque votre Mac est déconnecté de son disque de sauvegarde, il peut continuer à faire des sauvegardes transparentes sur votre disque interne. Si cette fonction vous agace, vous pouvez la désactiver en tapant tmutil disablelocal. Mais vous pouvez aussi l’activer sur un Mac de bureau pour avoir des sauvegardes locales au cas où… Celles-ci seront ensuite automatiquement rapatriées vers votre disque Time Machine.

 

On peut aussi supprimer une sauvegarde Time Machine, ce que ne permet pas le Finder, même avec le compte root !

 

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil delete /Chemin/Vers/Le_Dossier_TimeMachine_A_Effacer

Au passage, une astuce : tapez juste sudo tmutil delete, retournez dans le Finder, affichez le dossier Backup.backupdb dans le Finder, sélectionner une sauvegarde dans son dossier, puis glissez-la dans la fenêtre de Terminal pour récupérer son chemin.

Vous avez un dossier ou un fichier à restaurer ? Pas de problème, l’option restore est là pour vous (et vous pouvez l’utiliser sans sudo) :

 

Minimoi:~ admini$ tmutil restore /Chemin/Vers/Le/Dossier/A/Restaurer Dossier_Cible

Et si vous voulez savoir quel fichier est copié en live, ajoutez -v après restore.

Oh, mais on peut aussi faire un instantané du disque sous forme de « snapshot » ! Histoire de le restaurer rapidement en cas de problème :

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil snapshot

Bon, ça, j’ai l’impression que ça marche moyen. À tester plus tard…

 

Vous voulez exclure un dossier de la sauvegarde ? Tapez donc :

Minimoi:~ admini$ tmutil addexclusion /Chemin/Vers/Le_Dossier_A_Exclure
Il est intéressant ici de savoir qu’en plus du comportement par défaut de Time Machine en mode graphique, qui est d’associer l’exclusion à un dossier ou un fichier *où qu’il se trouve sur le disque* (en clair : si on le déplace ou qu’on le copie ailleurs, il continuera de ne pas être sauvegardé), on peut choisir en ligne de commande une autre option : en ajoutant -p après addexclusion, on peut définir un chemin de façon absolue et définitive. Ainsi, si vous déplacez le dossier ou fichier dans le chemin défini, il sera à nouveau disponible pour la sauvegarde.

Il y a bien  d’autres options éventuellement à voir, mais ça sera… pour un autre article :)