Dix… non, huit choses que je n’aime pas dans Leopard

  • Les nouvelles icônes : dans le dossier de départ, elles ont toutes la même forme, la même tronche. Pire, les dossiers dans la barre latérale ont une tronche totalement différente. Qui parlait de cohérence déjà ?
  • Les problèmes de cohérence graphique : certes, il y a des efforts, mais c’est pas encore ça : les barres d’outils ont toutes des tronches différentes, et Aperçu a récupéré les boutons moches de Mail (horreur !) ;
  • Le Dock : ses principaux problèmes d’ergonomie ne sont toujours pas réglés, et il en rajoute dans les effets spéciaux gratuits (heureusement qu’on peut le passer en mode sans reflet !) ;
  • Le nouveau Finder : pas de grosse nouveauté, et pourtant il a encore son lot de problèmes, étant toujours assez imprévisible dans son comportement… et puis, au XXIeme siècle, est-ce que le Finder a encore une légitimité ? Des questions à se poser pour le futur…
  • Moins de compatibilité avec les Mac PPC : je m’y attendais, mais ça m’agace de voir que mon iMac G4/800 a été abandonné en cours de route. Ça m’agace juste, hein.
  • Les limitations de Spotlight : impossible de classer les résultats par taille, par groupe, par étiquette… Un peu (beaucoup) dommage…
  • Toujours pas de virtualisation : pour les administrateurs système, ça devient franchement lourd de ne pas avoir cette fonction pourtant si pratique : on installe, on teste l’OS, on le jette quand on veut, on a juste à le recopier quand on en a besoin… Vraiment pratique, pourtant. Peut-être qu’un jour, si Apple leur lâche la grappe, Fusion et VmWare, peut-être, peut-être…
  • Toujours pas de Terminal Server : c’est la seule fonction que j’envie dans le monde Window, et un outil vraiment pratique pour administrer un poste ou un serveur à distance, même avec une connexion à Internet peu rapide. Ça manque un chouïa, et ça serait bien qu’Apple l’envisage un jour (pas faute de l’avoir suggéré pourtant)
  • .

    Sinon, sur le reste, je suis plutôt satisfait. C’est déjà pas si mal que ça.

    Pour soutenir ce blog, achetez Mac OS X sur l’Apple Store :
    Mac OS X 10.5 monoposteMac OS X 10.5 version familiale 5 postesMac OS X Server 10.5 10 clientsMac OS X Server 10.5 clients illimités

    3 comments

    1. marsu dit :

      Ben moi y a un truc que je n’aime pas dans Leopard : c’est qu’apparemment on ne peut pas utiliser TimeMachine avec un disque réseau.

      Et comme c’était un peu pour ça que j’avais acheté un NAS, je suis assez déçu :-(

    2. Laurent dit :

      @Marsu : franchement, acheter le NAS avant de savoir ce dont aurait besoin Time Machine pour fonctionner en réseau, c’était osé. Ensuite, de mémoire, la fonction réseau n’a jamais été annoncée comme ça, elle reposait déjà lors de la présentation sur l’utilisation de Mac OS X Server. Seule exception, les disques branchés à la borne Airport N, là, ça a disparu…

    3. marsu dit :

      Rassure toi il y a plein d’autres fonctions sur le NAS qui m’intéressent, et Backup fonctionne très bien avec. Je ne regrette tout de même pas mon achat.
      Mais j’aurais bien aimé bénéficier des fonctionnalités de TimeMachine.

      Et exact, je n’avais jamais lu nul part que ça fonctionnerait avec un disque réseau.