Apple Expo… bientôt la fin ?

logoae.gifApple Expo 2006 s’est achevée samedi soir non pas dans les « plops » des bouteilles de champagne (il en a de la chance Lionel), mais avec une bonne crève : les joies de la fatigue liée à la climatisation m’ont donné la goutte au nez et le mal au crâne. Je fais la fortune du fabricant d’Actifed, youpi.

Mais comme vous n’êtes pas venu lire ici mon bulletin de santé hebdomadaire, revenons sur l’expo elle-même. Un seul mot : petite. C’était en effet une petite Apple Expo, avec un petit stand Apple France, vu qu’Apple US n’a pas daigné investir un kopek sur le salon cette année. Petit stand d’iMac, avec un seul grand iMac 24″ visible, et des iPod toujours plus petits, un Shuffle tellement petit qu’il n’a pas daigné visiter le salon, préférant attendre octobre pour s’afficher.

Petit aussi, le stand de Gete.Net Consulting, mais beaucoup de monde venu me rendre visite, merci donc à vous gentils visiteurs qui êtes venu vous renseigner sur mes prestations ou simplement dire bonjour et me donner vos encouragements, ça fait vraiment plaisir ! (et ça a épaté mon voisin de stand, coucou Julien ;-) ).

Mais la grande question, celle qui reste sur toutes les lèvres, est : où va Apple Expo ?

Malheureusement, je ne pense pas qu’elle aille encore très loin.

Apple Expo était, il y a quelques années, l’expo où tout le monde se pressait pour acheter un Mac à tarif écrasé, des dizaines de périphériques à prix cassé, des logiciels bradés, bref, faire des bonnes affaires. C’était parfois plus la foire que l’expo : mes oreilles ont un très mauvais souvenir d’AE 1996, la première où je suis allé, mais également une version « Megaphone paouweurde », c’était à celui qui faisait le plus de bruit entre CLG, Macway, IC & co, avec super animateur rigolo et musique à donf. On est heureusement revenu depuis à plus de modération, sauf sur les stands de JBL, Sennheiser & co, mais là c’était normal, puisqu’on causait iPod. Curieusement, d’ailleurs, j’ai eu moins l’impression d’avoir affaire à iPod Expo contrairement à l’année passée… Me demandez pas pourquoi, c’est qu’une impression, et je sais que y’a plein de monde qui sera pas d’accord avec moi. Par contre, on a eu l’impression que certains constructeurs automobiles avaient mal lu leur calendrier, le Mondial de l’auto ne commençant que dans quelques semaine…

Aujourd’hui, Apple Expo est devenue un non-évènement : on y va éventuellement pour retrouver des copains, mais plus tellement pour admirer les G4 qui tournent pour afficher leurs sublimes entrailles, ou des écrans 22″ plats tellement gigantesques qu’on avait l’impression d’être engloutis dedans, et on rêvait aussi sur leur tarif (6000 euros à la sortie…). Ça, c’était bon en 1999, en 2006, tout le monde a un écran plat sur son bureau, les portables représentent la moitié des ventes d’ordinateurs, et les produits intéressants sont disponibles depuis des mois, Tiger est un vieil OS, iLife 06, on en a déjà fait le tour, etc. Nous sommes dans une phase de transition, mais sans grande révolution. Dur d’être excités ! Même Leopard a du mal à nous motiver, on y voit pour le moment un Tiger-like. Attention, je dis pas que y’aura pas de nouveautés, y’en aura clairement, mais pour le moment, à part Time Machine, le reste est plutôt déjà vu et revu (Spaces, Spotlight 2, iChat, Dashboard, iCal…). Bon, de toute façon, on aura rien vu à Apple Expo, et on connaissait à peu près tout d’avance. Pas très motivant.

Les grands salons semblent avoir vécu : Apple mise sur son réseau d’Apple Store aux USA, dont la fréquentation attire une énorme clientèle nouvellement convertie, et non pas des convaincus de longue date. Or, sur Apple Expo, y’a quand même pas mal de Macounets… Et puis, ces salons, ça coûte très cher aux entreprises (Macway a par exemple préféré déserter depuis plusieurs années), le retour sur investissement n’est pas garanti, ça fatigue (voir plus haut), et pendant qu’on est sur le salon, on bosse pas, surtout pour les petites entreprises (j’en sais quelque chose également). Les grands salons ont sûrement vécu (cf la disparition de l’E3, grande messe du jeu vidéo à Los Angeles, qui va changer de forme pour devenir un tout p’tit salon tout riquiqui). Apple a déjà fait la peau à MacWorld New York et Macworld Tokyo, tout en redonnant curieusement beaucoup d’importance à la Mac Expo de Londres, malgré un traffic trois fois inférieure à sa VF. Il en faudrait peu pour qu’Apple Expo devienne un lointain souvenir… Ça serait quand même triste, non ?

Comments are closed.