Adieu Poopsy

Poopsy sur clavier

Il nous a quittés ce matin, après 17 ans d’amour sans faille à sa maitresse, et 7 ans de vie commune où il m’a adopté spontanément.

Il aura été le chat qui m’a réconcilié avec les chats, m’obligeant à me retirer de mon titre de Grand Amiral du Comité contre les chats. J’assume.

Il aura été le chat qui aimait dormir sur mes claviers, dans mes boites Apple, sur mon XServe.

Il aura été le chat qui venait me chercher en pleine nuit, pour me rappeler que parfois, eh oh, il est temps d’aller faire dodo, non mais.

Il aura été le chat qui a eu les honneurs de voir son minois affiché sur un écran géant d’Apple Expo, en 2002, alors que je racontais sa vie de chat inventée pour iCal. Il aura été un vrai MacMatou.

Adieu, compagnon fidèle, chat qui aimait tant les humains. Tu as mérité ton repos, après des derniers mois trop difficiles.

On ne t’oubliera jamais.

8 comments

  1. Etyel dit :

    Toutes nos condoléances…

    Tous nous manquera « Léopard »

  2. Kittymaniac dit :

    Bel hommage rendu à un compagnon malicieux.
    Bon courage aux maîtres pour cette période difficile.
    Que ses faceties restent dans vos coeurs mais n’hesitez pas a donner votre amour à un autre chat qui sera ravi de jouer avec vos souris (de clavier).

  3. GodHead dit :

    Rest In Peace Poopsy

  4. Grug dit :

    Heureux chat qui a connu cette période merveilleuse pour la race feline des écrans à tube sur lesquels il faisait si bon dormir.
    Hommage et courage.

  5. gP dit :

    Au revoir Poopsy. Tu était très sympa.
    Chienne de vie, profites-en là-bas et passe le bonjour à Philomène et Archibald…

  6. GerFaut dit :

    J’apprends aujourd’hui la bien triste nouvelle.
    Adieu à Poopsy qui, espérons le, a rejoint le Walhalla des chats et où il retrouvera ses potes du MacMatou… Courage à toi GG et à ta famille, je suis avec toi.
    Pour l’occasion, j’ai réactualisé la page des Macmatous : http://ger61210.free.fr/MacMatou.htm
    Salut.

  7. Je comprends tellement.

    Ces chats sont des merveilles.

    Et les derniers mois trop difficiles, ne t’en veux pas. Nous sommes tous pareils, à essayer de faire en sorte qu’ils restent encore un peu avec nous.

    C’est aussi vachement dur pour les enfants qui les ont toujours connus.

    Vivre sans chat est tout simplement inimaginable.

    Très touché par ton article, un peu les yeux qui piquaient. Peut-être parce que le nôtre va dans pas trop longtemps rejoindre le tien au paradis des chats…

    Courage, tous…

  8. Marie-laure dit :

    Bisous frangin,

    J’ai les yeux pleins de larmes, n’ayant pris connaissance qu’aujourd’hui de l’envol de votre poopsy vers le paradis des chats…
    une pensée pour tous ses animaux qui traversent notre vie, en nous donnant bien du bonheur et beaucoup de chagrin lors de leur départ ( tu sais à qui je pense, je n’en doute pas)…
    A +
    Marie-