L’affaire du virus-qui-détruit-les-fichiers-et-qui-n’en-est-pas-un

Tom’s Guide rebondit surl’affaire du virus sur Mac OS X qui détruit des fichiers.

Plusieurs points dans cet article me font tiquer :

  • Il ne s’agit pas d’un virus. Un virus se reproduit tout seul et passe librement d’un ordinateur à un autre, sans interaction de l’utilisateur. Là, on parle d’un cheval de Troie, que l’utilisateur télécharge et installe lui-même.
  • En français, le dossier « maison » s’appelle le dossier de départ. Quand on maitrise son sujet, on utilise les bons termes techniques, non mais.
  • « Nous sommes d’ailleurs surpris que Mac OS X ne demande pas de mot de passe pour son installation, vu les dommages qu’il peut causer. » C’est méconnaitre l’architecture de base d’un système Unix : l’utilisateur d’un système n’a pas besoin de mot de passe pour installer un logiciel ou supprimer des données de son propre dossier de départ. Un logiciel qui est lancé dans le domaine de l’utilisateur va forcément avoir le droit de manipuler les fichiers de cet utilisateur, et c’est heureux. Mac OS X ne demande un mot de passe qu’à partir du moment où un logiciel aura un impact sur tous les utilisateurs du système. Est-ce qu’on demande un mot de passe pour installer et lancer Firefox ? Non, car il peut très bien être installé dans le contexte d’un seul utilisateur.
  • Est-ce que les éditeurs d’antivirus se font mousser ?
  • Evidemment que oui. L’eldorado pour un éditeur d’antivirus serait de montrer que Mac OS X possède de vrais virus. Malheureusement pour eux, la plate-forme est encore imperméable aux propagations de logiciels malicieux.

Rien de nouveau sous le soleil donc, et toujours pas la trace d’un virus sous Mac OS X… Juste du bon vieux cheval de Troie.

5 comments

  1. Adam dit :

    « Juste du bon vieux cheval de Troie. »

    Il ne s’agit pas non plus d’un cheval de Troie, le principe du jeu veut que la destruction d’un vaisseau extra-terrestre entraîne celle d’un fichier. C’est clairement expliqué sur le site de l’auteur et dans le jeu lui-même, qui fait partie d’une expo d’online art intitulée Electrofringe.

    http://www.electrofringe.net/2009/electroonline/loselose/

    Fluctuat a présenté Lose/Lose en expliquant son principe avant que les firmes de sécurité apprennent son existence et fassent leur coup de pub en le présentant comme une menace.

    http://jeuxvideo.fluctuat.net/blog/40109-lose-lose-experimenter-la-consequence.html

    Sinon je me suis aperçu qu’iTunes permettait d’effacer des fichiers lui aussi. Il y a un dialogue de confirmation avant qu’ils soient déplacés dans la Corbeille mais j’ai très peur quand même. Je crois que je vais installer deux ou trois anti-virus sur mon Mac, au cas où. :-)

  2. Taho! dit :

    Ça fait toujours du bien de le répéter…

  3. Thibaut dit :

    Un programme qui indique clairement ce qu’il fait, en l’occurrence supprimer des fichiers quand vous tuez un ennemi, peut-il être considéré comme un virus, cheval de Troie, etc. ?

  4. El Doctor dit :

    T’ain! Moi aussi j’en ai chopé un du même genre. Il s’appelle Corbeille, et quand je dis vider la corbeille, bin les fichiers dedans ils disparaissent!!! Et pas moyen de le virer. Même en reformatant, il est toujours là. J’alerte de suite Symantec.

    Faites gaffe donc tous, car je crois que c’est Apple qui l’a glissé dans son Mac OS X en lousedé. Il parait qu’ils ont signé un partenariat avec les sociétés d’anti-virus, je tiens cela de sources sûre. Pour être exact, c’est depuis le rachat d’Apple par Microsoft, ça je l’ai lu dans les forum de spécialistes.

    Heureusement, j’ai fait comme la majorité des acheteurs de Mac, j’ai installé Windows en BootCamp et je ne travaille plus avec Mac OS X. Au moins là, je me sens en sécurité…

  5. Sassoun dit :

    Aii ! J’ai vu le même virus que toi sous Ubuntu, El Doctor ! Et en plus c’est un OS super dur à utiliser et je sé pa comen on pe lenlevé aider moi svp !!!!! Et ils sont trop forts, carrément incrusté dans la barre d’outils inférieure !

    Bref, je deviens lourd là xD

    Plus sérieusement, je ne comprend pas l’intérêt de cet article. Quelle personne sensée éprouve de la considération pour le groupe best of media ? J’étais abonné à leur newsletter passé un temps, je vous apprends rien en disant que leurs articles, et en particulier les titres, sont de réelles blagues, une honte au journalisme !

    J’ai envie de dire « laissez le chien hurler » ils sont irrécupérables.