Magic Trackpad : le Multi-Touch pour tous

Donc, hier, Apple a lancé un nouveau périphérique, appelé Magic Trackpad, qui se pose à côté de votre clavier, et qui permet de piloter votre Mac avec des actions Multi-Touch 1. C’est donc la première incartade d’Apple pour intégrer ce formidable progrès technologique au sein des Mac de bureau.

Mais ça ne semble pas assez, et pas mal de monde (enfin, une certaine tranche de la population du web) semble déçue de ne pas avoir doigt à un iMac tout tactile. Par exemple, l’ineffable Olivier Frigara qui est responsable de l’exceeeeeeeellente émission On Refait le Mac 2 pense que l’arrivée du Magic Trackpad est une mauvaise nouvelle, car cela enterre l’idée d’un iMac complètement tactile.

Sauf que je ne suis pas vraiment d’accord, sinon je ne ferais pas un article, évidemment). Car la question est plutôt de savoir si un iMac tout-tactile serait une bonne idée ou non. 3. En l’état actuel des technologies, je dirais « plutôt non ».

Et pour le prouver, je vous invite à regarder cette magnifique petite pub de chez HP pour le Touchsmart 600, un ordi qu’il pourrait bien être un iMac tout tactile à part qu’il est pas très beau. Mais quand même. Regardez donc.


Pub HP touchsmart 600
envoyé par Galdon. – Découvrez plus de vidéos créatives.

Si on regarde en détails cette publicité, on se rend compte que la dame qui utilise l’ordinateur se tient… debout.

Vous utilisez souvent votre ordinateur debout, vous ?

L’approche de HP a du être un truc du genre : « le multitouch 4 c’est bien, c’est hype, c’est le futur, et la logique c’est de le mettre sur l’écran, si Apple l’a fait sur son téléphone, on peut bien le faire sur nos écrans, allez zou ! ».

J’imagine plutôt la situation suivante chez Apple.

« Bon les gars, on a mis du multi-touch dans notre téléphone, ça marche bien. Pourquoi ne pas utiliser cette technologie dans nos ordinateurs ?
– Ah oui, mais le souci, c’est qu’on a testé, et que c’est fatigant pour les bras… Et puis c’est pénible, après, regarde Steven, déjà qu’il a des auréoles pas possibles sous les bras, là il va faire fuir l’étage en moins de dix minutes d’iPhoto…
– Ouais, en plus l’écran se salit vite, et on peut pas le nettoyer en le frottant d’un geste sur sa manche ou son pantalon, comme on le fait avec l’iPhone. Peter il a essayé, et il nous a niqué sept écrans, tu te rends compte, sept !
– Bon, d’un autre côté c’est Peter, hein…
– Ouais pas faux mais bon…
– En plus, si on fait ça, ça veut dire que seuls les portables et les iMac bénéficieront de cette technologie, et en plus un grand écran multi-points, ça risque de coûter la peau des… et en plus on a déjà du mal à produire des bons écrans multi-points avec l’iPad, alors vous imaginez ?
– Et puis y’a le souci du placement de l’écran, ça obligerait soit les gens à se pencher dès la moindre action, et à retrouver quand même leur souris plus tard parce que bon, Mac OS X c’est pas non plus iOS pour tout ce qui est toucher, hein.
– Et toi, qu’est-ce que t’en penses Daaaaaaaaave ?
– Moi ? J’en pense rien. Juste que si y’en a un de vous qui touche à mon écran, je lui dirai de ne pas marcher avec mes chaussures en suédine bleu.
– T’es vraiment bête, Dave. Moi patron, je me disais que de toute façon, ce qui marche bien pour les produits qu’on tient dans la main, comme l’iPad, ça marche plus pour les grands écrans, comme nos portables ou l’iMac, parce qu’on ne peut pas forcément orienter l’écran comme on veut, ou sans mettre une force assez importante pour le bouger. Eh, le 27″ qu’on sort aujourd’hui il pèse un…
– QUOI ? On sort un 27 » aujourd’hui ???
– Euh non, oubliez, j’ai rien dit.

Le silence tombe dans la pièce.

Et d’un seul coup, un ingénieur à lunettes prend la parole :

« Bah alors, on pourrait aussi se dire qu’on fait un trackpad pour le Mac, après tout on l’a déjà fait« . En plus ça marcherait sur tous les Mac, et ça résout tous les autres soucis, non ? Tâches sous les bras, poids de l’écran, etc. En plus, ça éviterait de devoir rester debout tout le temps pour bosser avec, je crois que chez d’autres de nos copains ils ont fait ça, ça casse pas des briques… Après, le trackpad, faut juste le faire en Bluetooth, ça devrait pouvoir se connecter à tous les Mac ça non ?
– Ah ouais, pas con, ça, c’est une bonne idée. Tellement bonne qu’on dira que c’est moi qui l’ai trouvé, mais t’inquiète pas, t’auras quand même ton bonus !
– Ah, et au fait, patron, pourquoi qu’on vendrait pas des piles et un chargeur ? Ça fait des années qu’on met des batteries dans nos portables, c’est un peu pareil non ? Et ça nous permettrait de gagner encore un peu plus de thune…
– Et bien ça, c’est une idée lumineuse, de mon ami Callaghan ! Reste plus qu’à convaincre le Big Boss ! On va devenir riches !
– Euh, on est déjà riches.
– Ah oui, pas faux. Ben on va devenir super riches !

Donc, le Magic Trackpad n’est pas l’iMac tactile. C’est le multi-touch pour tous, et sûrement pensé de façon plus poussée qu’un simple « mettons du multi-touch sur un écran ! » Ce n’est pas un produit qui sort par hasard : il répond bien à la demande du plus grand nombre d’avoir des fonctionnalités Multi-Touch sur les Mac, mais pas que sur les iMac : sur tous les Mac. Tout ça en pouvant quand même conserver quelques résidus de ouiche lorraine 5 sur les doigts sans que ça se voit sur l’écran. Alors certes, ça casse un peu l’image de l’iMac tout tactile, mais ça permet quand même de rester bien assis, d’avoir du multi-touch pour pas cher, et sans changer grand chose à son système. Alors certes, le multi-touch n’est pas encore bien géré par les applications tierce, point valable élevé par Olivier, mais peut-être est-ce justement parce que le matériel qui le gère n’est pas encore assez démocratisé. Désormais, avec le Magic Trackpad, les développeurs vont sûrement avoir de bonnes raisons d’investir dans le multi-touch sur Mac.

Et donc tout ça… c’est finalement plutôt une bonne nouvelle pour le Mac, non ? Mais que voulez-vous, je suis un éternel optimiste… C’est pas moi qui vous dirait « Monde de merde », tiens.

  1. multi-doigts ? Multi-digitales ? Comment qu’on traduit « Multi-Touch » en français, bordayle ?)
  2. Où je cause de temps en temps également, cherchez « Gete » sur le site pour retrouver les émissions auxquelles j’ai participé…
  3. J’aurais pu écrire « une bonne idée (ou pas), mais je me suis retenu. En plus il paraît que c’est has been, comme d’aller chez Azzedine Alaïa, ou de s’acheter des sous-pulls chez Yohji Yamamoto.
  4. qui n’est absolument pas démontré dans la pub, vérifiez vous-même : toutes les actions présentées sont faites en mono-touch, à part l’agrandissement du logo HP en trucage vidéo très mal réalisé à la fin…
  5. C’est des p’tites tartes.

12 comments

  1. M@T D. dit :

    Le Magic Trackpad… Ou le parfait compagnon de l’TV « reloaded » ? ;-)

  2. Michel barbuto dit :

    Ah le retour du blog de GG !
    On voit que le bouquin sur l’iPad est fini ^|^

  3. Éric L dit :

    Une fois de plus c’est une question d’usage. Je pense que ceux qui veulent un Mac tactile l’ont déjà : c’est iPad. Parce que ceux qui veulent un Mac tactile ne travaille pas avec leur machine : 8h par jour les bras tendus devant l’écran c’est tout simplement impossible et digne de la plus vicieuse des tortures chinoises. Ces derniers veulent du tactile parce qu’ils trouvent ça cool sur leur iPhone.

    Côté ergonomie enfin il faut remarquer que la souris, le clavier ou tout autre élément de contrôle n’est pas sur le même plan que l’écran : parce qu’on à la tête perchée et les bras le long du corps !! Donc à moins de muter un peu, avoir ces deux éléments sur le même plan n’est pas viable. D’ailleurs, on ne voit jamais des portables utilisés avec l’écran ouvert à fond et personne n’à demandé aux fabricants de faire des charnières qui le permette.

    Pour avoir utilisé iWork sur iPad pour un projet sérieux il me semble que les interface tactiles, même avec Apple, c’est pas encore ça : c’est plus long et on obtient pas tout à fait que qu’on veux. Le tactile n’est dons pas seulement un problème de design ou de technologie, c’est aussi un problème de software.

    Comme GG (tu permets que je t’appelle GG ?), je pense que Apple sort un bel objet en réponse aux « tactiliens ». C’est aussi une façon de tester le marché, de voir si cet objet pourra s’intégrer dans un clavier, d’inventer ensuite un nouvel objet entre souris et trackpad (un trackpad qui se déplace ? :-D).

    Pour finir j’ajouterais, en tant que vieux con, qu’à 524 FRANCS le pavé tactile qui reste – il faut l’avouer – un peu gadget, ça passe l’envie.

  4. Benoît dit :

    Multitouch, je proposerais bien « multi-points ». Ce n’est pas de moi, mais c’est l’équivalence que j’ai rencontré le plus souvent et qui traduit pas mal l’idée… mais sans le toucher (digital) !

  5. Et qu’on se le dise, les « iMac-like » touch de chez HP sont inutilisable en l’état. J’ai pu en tester un au boulot récemment c’est insupportable au bout de 20 minutes à peine. Windows n’est pas du tout pensez pour du tactile (oui même Seven), le curseur suis mal le doigts, ça fais de grosse trace même quand ont a les mains propres et au final on ressors la souris.
    Bref comme toujours Apple étudie un minimum ses produits et leurs aspects pratiques avant de les commercialisés, contrairement à la concurrence.

  6. Michel dit :

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations. Je vous lis toujours avec intérêt et plaisir.

    Aréole ou auréole ? On parle de toucher dans cette histoire !

    Bonne suite !

  7. fulk dit :

    La vache !!! C’est tout l’effet que ça te fait ?

  8. @Fulk : ça dépend, tu parles à qui, à quoi, pourquoi ?

  9. El Doctor dit :

    Mutli-touch : voyons comment ils vont traduire cela la commission fraaaançaaise :
    pluri-digitale
    digi-touche
    mutli-doigtale
    mutli-sensible
    deca-sensoriel (ben oui, dix doigts)

    pour l’article, je savais pas que tu allais te lancer dans le roman, mais vas-y, tu as mon soutient en fidèle lecteur accroc! A quand le film? Un oscar! un oscar! un oscar!

    Pour le produit bon marché, tu repassera : 69€; ça fait cher le sous-verre!

  10. Matthieu dit :

    Aaaaaahhh, ça fait du bien de lire un article un peu sérieux dans ce paysage web mac de bouffons.

    Cela dit, une part de moi-même continue a espérer qu’ils trouveront une solution pour un ordi de bureau tout tactile, car :
    – quand on est assis, la position naturelle de la tête est légèrement inclinée vers le bas. Comme quand on écrit, par exemple. La position tête droite que nous imposent les écrans (surtout mon 27″) est assez inconfortable
    – quand on est plusieurs dans un bureau, on est obligé de soit se tourner le dos, soit d’être séparé par une muraille de chine
    – en même temps, tout ce que l’on est en train de faire est visible par tous les gens qui sont derrière nous. Impossible de se regarder un peu de porno au bureau.

    Tous ces défauts disparaissent quand l’écran est intégré dans le bureau, à la place du clavier, avec l’angle d’inclinaison idoine. On voit ça dans certaines boutiques, pour leur ordi/caisse enregistreuse.

    Donc un ordi de bureau tout tactile oui, mais un peu comme un grand ipad (de la largeur d’un clavier complet, au moins), qui soit suffisamment fin devant pour être à raz du bureau (pas plus épais qu’un clavier ou qu’un MBAir), mais en étant plus épais derrière pour qu’il ait la bonne inclinaison.

    D’ailleurs, le brevet d’Apple sur le sujet montre clairement un iMac dont le pied lui permet d’être incliné pour être presque à l’horizontale. Mais le tout est encore trop haut pour pouvoir vraiment être utilisé assis.

    Mais c’est clair qu’il reste encore à inventer l’interface qui permettra de faire tout ce qu’on fait actuellement sur OSX, mais que avec le(s) doigt(s). Pour moi, c’est possible.

  11. M.G. dit :

    Dans les années quatre-vingt, HP avait déjà commercialisé une bécane avec un écran tactile. C’était déjà inutilisable au bout de vingt minutes à cause de la fatigue provoquée par le mouvement répété des bras vers l’écran. J’ai toujours préféré les raccourcis-clavier du Mac.

    En revanche, je crois que le choix d’Apple est le bon. Le pavé tactile en prolongement du clavier devient même un extension nécessaire si l’on a pris goût au Multi-Touch. Mon MacBook fonctionne en permanence capot fermé, relié à un écran externe et un clavier Apple à pavé numérique. Je vous jure que le glissement des doigts sur le TrackPad me manque énormément tant c’est devenu une habitude.

    C’est encore plus vrai depuis un mois que j’utilise un iPad. Comment se passer de cette interface ?

    Le Magic TrackPad sera certainement mon prochain achat sur l’AppleStore ;-)