Adobe, tes paquets, si tu savais où on…

Je me suis encore pris la tête chez un client sur un problème d’installation des apps Adobe. Il faut savoir que la suite Creative Cloud , qui est quand même un outil qu’on a tendance à déployer beaucoup en entreprise, fait partie de ces produits qui sont particulièrement pénibles à déployer en entreprise. Enfin, qui ont été, à priori, car si ça a été très compliqué à une époque, Adobe fournit depuis quelques temps une console d’administration en ligne qui permet de générer des paquets customisés qu’on peut facilement déployer.

Sauf que.

Récemment, mon client m’informe qu’il n’arrive pas à installer un paquet d’installation fraichement généré pour la suite complète. Même en local, rien à faire, ça ne se déploie pas.

On tente de re-créer les paquets, pareil. On tente de créer un paquet de Photoshop seul, pareil.

Dans l’historique d’installation, un code d’erreur -112, et rien de bien probant sur internet. Les liens vers les quelques articles de base de connaissance d’Adobe que je trouve… ne fonctionnent pas parce que ÉVIDEMMENT les hyperliens c’est trop compliqué de les laisser fonctionnels (non). Mais je trouve finalement un dossier d’historique (/Library/Logs/Adobe/Installers/) qui contient deux fichiers, l’un totalement inutile, le second étant un log d’Adobe Acrobat. Vu que les développeurs d’Acrobat ont l’art et la manière de déployer leur soft de façon pour la moins pourrie alambiquée, je regarde, et là :

10/15/20 14:40:17:064 | [ERROR] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | DW046: Following Conflicting processes were running -
10/15/20 14:40:17:064 | [ERROR] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | block:Safari
10/15/20 14:40:17:064 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | :: END TIMER :: [Total Timer] took 614 milliseconds (0.614 seconds) DTR = 6729.64 KBPS (6.57192 MBPS)
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | -------------------------------------- Summary --------------------------------------
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | - 0 fatal error(s), 1 error(s)
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | OSX version: 10.15.7
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 |
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | ERROR: DW046: Following Conflicting processes were running -
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | block:Safari
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 |
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | Please search the above error string(s) to find when the error occurred.
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | These errors resulted in installer Exit Code mentioned below.
10/15/20 14:40:18:113 | [INFO] | | OOBE | DE | | | | 1326262 | -------------------------------------------------------------------------------------

Quoi hein ? Safari ??? Donc, ça serait l’installation d’Acrobat qui bloque TOUTE l’installation parce que Safari est ouvert ???

Je quitte Safari, je relance, et là… OH ÇA S’INSTALLE DIS DONC.

Donc, les développeurs d’Adobe (enfin, plus particulièrement, l’équipe en charge de l’installation des logiciels) sont des rigolos. Si un simple navigateur ouvert peut bloquer complètement une installation, on peut parfaitement indiquer dans un script de préinstallation qu’il est indispensable de quitter les navigateurs ouverts avant l’installation (je peux même parfaitement comprendre qu’Adobe souhaite cela pour pouvoir installer son plug-in PDF de daube).

Mais être incapable de générer un vrai message d’erreur compréhensible par l’utilisateur et lui imposer de se démerder par lui-même pour trouver une solution ? Ça confine juste au ridicule, et ça montre aussi le piètre niveau des tests de QA d’Adobe. Ce qui ne m’étonne plus vraiment.

Office Reset : l’outil indispensable quand Office vous fait des misères

Il y a quelques jours, un nouveau site a été annoncée par l’équipe de développeurs de Microsoft Office pour macOS : https://www.office-reset.com. Ce site propose différents outils pour remettre d’aplomb une installation d’Office défaillante.

Le principal outil s’appelle donc Office-Reset. L’approche est assez simple : il s’agit d’un paquet d’installation à télécharger et à lancer sur le Mac. Une fois lancé, l’app propose différentes options à cocher pour réinitialiser les apps de façon individuelle, ou de façon plus globale. Vous pouvez aussi en profiter pour supprimer Skype for Business (obsolète, il faut passer sur MS Teams maintenant enfin !), réinitialiser la licence (utile par exemple si vous décidez de basculer vers une licence Office 365 alors que vous utilisiez une licence Office à l’achat)…

Cochez les bonnes cases pour faire un nettoyage de Microsoft Office… plus ou moins en profondeur.

ATTENTION CEPENDANT : l’option Supprimer les données Outlook fait ce qu’elle indique, à savoir supprimer toutes les données d’Outlook en local. Du coup, si vous gardiez des messages d’une boite relevée en POP ou si vous stockiez des messages hors ligne (visible dans Outlook dans le dossier « Sur mon ordinateur »), ces messages seront intégralement perdus. À n’utiliser qu’en dernier recours, donc.

Quand est-ce que je dois utiliser ce paquet ?

Quand vous rencontrez un problème avec une app de la suite Office. Sinon, pas la peine. Vous trouverez sur cette page quelques-uns des dialogues ou messages d’erreurs qui pourraient vous inciter à utiliser une des options de ce paquet.

Et si on est un administrateur Mac, est-ce que c’est intéressant ?

Je veux, mon neveu ! Vous pouvez utiliser évidemment ce paquet à la demande poste par poste, mais les développeurs de Microsoft ont eu aussi l’ingénieuse idée de proposer plusieurs paquets différents, chacun correspondant à une des options pré-citées. Du coup, cela vous permet de créer différentes options de nettoyage à la demande, que vous pouvez laisser à à la disposition de vos utilisateurs dans un outil comme le Self Service de Jamf, le kiosque de FileWave ou le centre de gestion des logiciels de Munki. Vous pouvez même récupérer sur cette page des p’tites icônes trop meugnonnes pour customiser votre store d’entreprise (en haut à droite, cliquez sur chaque petite icône, elles sont en fait en 512×512 pixels).

Le kiosque FileWave, tel que proposé chez mes clients, avec tous les outils de désinstallation d’Office Reset. À utiliser avec précaution, quand même.

Si on regarde derrière le capot, les paquets contiennent en fait juste des scripts de post-installation, et sont signés et notariés. Rappelons que vous pouvez ensuite télécharger les paquets des apps Microsoft (que ça soit Office complet ou les apps en version individuelle) pour Mac depuis le site https://macadmins.software.

De plus, Microsoft propose deux packages individuels : Factory Reset et Remise en état d’usine. Dans le premier cas, tous les réglages sont supprimés, les licences retirées, etc, mais les fichiers des apps elle-mêmes sont conservés. Dans le deuxième cas, on passe à l’option nuclaire, en dégageant toutes les apps. Là encore, vos données Outlook locales seront supprimées, donc à n’utiliser qu’en cas critique.

C’est donc un ensemble d’outils très pratiques et bien pensés que Microsoft distribue ici, et on les remercie bien bas de nous les proposer de façon si propre (hey, Adobe, si tu pouvais en faire autant, y’a plein de monde qui serait content).