Apple Store, fanboy et le mépris de la passion en général

Apple Store Louvres, Ouverture J’étais hier parmi la première centaine de personnes à rentrer dans l’Apple Store du Louvres. Arrivée à 6h15 avec mon ami Mourad, entrée dans le carrousel à 6h45 (donc au chaud, ouf), et ensuite trois bonnes heures d’attente avant d’assister enfin à l’ouverture.

Ce que j’ai vu durant cette attente (qui finalement est passée très vite), c’était des gens contents d’être là, heureux de partager leur passion ou admiration pour une firme qui ne fait décidément rien comme tout le monde, qui discutaient, partageaient, bloggaient, criaient, twittaient, bref, des gens finalement très… vivants. J’y ai rencontré des lecteurs de mon site, et même quelques-uns de mes followers. L’ouverture fut une fête : des employés vraiment contents de participer à ce grand événement, car que ça plaise ou non, l’ouverture d’un Apple Store en France est un événement à plus d’un titre. D’abord, parce qu’Apple se dote d’une boutique à un emplacement privilégié pour vraiment mettre en valeur ses produits. Ensuite, parce que le lieu est finalement très proche de l’esprit Apple : c’est une entreprise qui n’a pas envie de faire comme les autres, de rentrer dans le moule, qui met en avant la créativité, l’inventivité. Enfin, parce que l’Apple Store est encore une preuve que cette capacité à se remettre en question et à tenter des solutions qui semblent condamnées d’avance.

Tiens, si on revient sur les Apple Store, revenons quelques instants sur leur conception. Le premier Apple Store a été lancé en mai 2001, alors que Gateway – une société informatique que tout le monde a oublié et parmi les leaders de son secteur – commençait à fermer sa chaine de magasins et Dell était la valeur sûre du marché. Huit ans après, Apple a montré qu’elle avait raison d’investir sur ses boutiques, puisqu’elles donnent une visibilité sans commune mesure à ses produits, dans une ambiance classieuse et avec des services qu’aucun autre constructeur informatique n’avait pensé à fournir : support technique gratuit et immédiat avec le Genius Bar, wi-fi gratuit en permanence et accès à Internet également illimité sur les ordinateurs, et une vraie mise en avant de ses produits autour de solutions. Là où le revendeur informatique du coin aurait du mal à proposer une licence d’Office pour Mac, les Apple Store présentent des centaines de références. Là où un revendeur d’une boutique multi-marque cassera le sucre sur le dos du Mac parce qu’il ne connaît pas le produit, le vendeur d’un Apple Store présente les produits de sa marque, et il sait les présenter et connaît ses caractéristiques techniques. Enfin, les Apple Store sont situés dans des endroits stratégiques, à très forte fréquentation, où de nombreux revendeurs n’auraient pas forcément les reins assez solides pour pouvoir se placer.

La présence de l’Apple Store est donc un signe d’encouragement pour les utilisateurs de produits Apple depuis de nombreuses années. Ce que l’on célébrait hier, c’est l’audace d’Apple, et le plaisir d’avoir cru à un moment en cette compagnie que l’on aime tellement ou qu’on aime tellement détester. Apple sera toujours l’alpha et l’omega de l’informatique. C’est une société qui déclenche les passions, positives et négatives, et rien que pour cela, elle mérite d’être respectée. Ce n’est pas être un fanboy que de dire ça, c’est juste regarder la réalité économique en face : en dix ans, Apple est devenue la société qui a bouleversé le marché de la musique ET de la téléphonie tout en se permettant d’afficher une croissance effarante en plein milieu d’une crise économique sans précédent et en augmentant de 50% les ventes de ses ordinateurs d’année en année.

Alors, est-ce que les personnes qui ont attendu hier pour entrer dans la boutique méritent-elles ce terme si négatif de « fanboy » ? Car c’est de nos jours le bon terme à utiliser pour couper court à une discussion : « tu es un fanboy, donc ton argument ne peut être valable ». « Fanboy », c’est un peu devenu le point Godwin de notre époque : si tu apprécies trop ceci ou cela, c’est forcément sujet à caution. Pourtant, les fans sont aussi un moteur de notre société, et il existe des cas bien plus dangereux de fans que celui qui apprécie une marque informatique (supporters du PSG et de l’OM, je lorgne de votre côté). Pas d’émeute à l’Apple Store : on est loin du lancement des soldes d’été ou d’hiver, où les images diffusées sont bien plus violentes (voire dramatiques).

Non, là, juste des gens, pas forcément fans, mais des gens heureux de partager une culture atypique et commune, découvrir l’architecture de l’endroit, d’acheter souvent, de se faire dépanner aussi. Autant dire que je suis atterré par les commentaires sur les forums, façon « pfffffff mais ils sont trop cons, y’a tellement mieux à faire, vous êtes tous des moutons, et Apple vient prendre votre pognon et vous vous faites arnaquer comme des cons, et vous êtes des fanatiques, votre religion fait peur, en plus y’a rien de nouveau dans cette boutique ». Je répondrai juste que je suis venu de mon plein gré, que je donne mon pognon à qui je veux, que je dépense sur un coup de tête si j’ai envie, qu’Apple n’est pas une religion mais juste une marque qui a ses fans comme toutes les marques (et c’est heureux), et j’étais là pour participer à cette fête. Je ne serai sûrement pas un client régulier de l’Apple Store, mais je suis content que la marque investisse de façon visible. Et au passage, j’ajouterai quand même que cette boutique va faire vivre selon mon estimation environ 100 personnes, c’est quand même à saluer en cette période où le chômage remonte à des niveaux historiques, non ? Je suis encore plus attristé par les gens qui sont mécontents de voir des gens heureux : si vous n’êtes pas heureux pour de bonnes raisons (enfin des raisons qu’ils estiment bonnes), c’est donc forcément louche et dangereux aussi. Ouaaaaaaais. (*)

Mais bon, il faut croire que le plaisir des uns doit passer par l’aigreur des autres… Laissons donc les tristes sires là où ils sont, et retournons vaquer à nos occupations. La fête est finie, la vie reprend le dessus, mais je conserverai quand même un excellent souvenir de cette matinée, pleine de gens heureux. En ces temps où le monde n’est pas trop rigolo, c’est déjà ça de bon à prendre.

(*) Amusant de noter aussi que certaines têtes connues ont critiqué les personnes présentes… alors qu’elles avaient évidemment pu assister à l’ouverture pour les journalistes deux jours avant. Et que finalement, ça les arrange bien… Hmmmmmm… Et s’il n’y avait eu que 100 personnes à l’ouverture, ça aurait été probablement « un échec retentissant pour Apple »… Il faut bien écrire pour manger, ma bonne dame.

39 comments

  1. GerFaut dit :

    Bien dit ! Je n’étais pas à cette ouverture mais je respecte ceux qui y sont allés. On a toujours raison de faire la fête. Si le fait d’aimer une marque dont l’esprit nous plait est une chose (même si l’on sait rester critique), le fait de se rencontrer et de partager est aussi une bonne raison de courir à ce genre de manifestation. Qu’on se rappelle le succès qu’avait l’Apple Expo (que le Dieu de l’informatique aie son âme !) en son temps. Mais bon, le succès d’Apple renforce la jalousie maladive et forcenée de certains « fanboys » bornés du coté obscur…

  2. Guillaume dit :

    C’est bien dit tout ça. Très bien.

  3. Garret dit :

    Tout à fait d’accord avec ce que tu dis.

    J’étais dans le groupe de tête des personnes qui ont pu rentrer dans le store et on a eu droit aux questions des journalistes du genre « Mais pourquoi êtes vous là depuis tellement de temps ? » « Ça vous apporte quoi ? » etc…. et chaque fois que tu présentais les arguments que t’as énoncé plus haut on te regardait avec des yeux de merlans frits et on te demandait « Comment assumez vous cette étiquette de Fanboy ? » hum…. ok vas voir ailleurs si j’y suis ;)

    Je te lis depuis quelques temps, dommage que je ne t’ai pas reconnu dans le store je t’aurais bien fait un ptit coucou ;)

  4. Jean Meyran dit :

    Habitant dans les environs de Marseille, la première chose que je ferais en montant à Paris, c’est d’y aller, pardi ! (J’ai fait l’aller-retour pendant des années uniquement pour l’Apple Expo…).
    Mais la différence, ce que n’est quand même qu’un magasin ; de plus, profiter un peu du lieu me parait plus tentant que de me retrouver compressé dans la foule (même de fanboys).
    A titre personnel, j’ai préféré les fangirls de Logitech ou d’Epson (avec leur perruque bleue) de l’Expo.

    Alors si c’est uniquement pour dire « j’y étais », j’ai bien peur d’avoir passé l’âge (dommage, peu-être)

    Bonjour chez vous

  5. iskull dit :

    Apparement sur France Info, un journaliste a parlé de secte et de religion pour décrire l’ouverture de l’Apple Store.

    J’y étais hier et ce que je peux dire, c’est qu’Apple ne nous a pas volé notre argent puisque bon nombre de personnes sont venus plus pour assister à cette première que pour acheter du matériel.

    J’en ai vu bon nombre repartir avec seulement le tee shirt, j’en fais d’ailleurs partis :)
    Il y avait vraiment trop de monde et faut être fou pour acheter un imac 27″ et le transporter dans le métro.

  6. Vivian dit :

    Je suis d’accord avec toi : c’est tellement plus intelligent de critiquer. Je me suis beaucoup remis en question (cf. mon blog) à la suite de ces critiques : suis-je un « fanboy » ? est-ce grave, docteur ? dois-je avoir honte ? suis-je inférieur parce que j’aime une marque ? ai-je perdu ma liberté de penser ? Bien-sûr que non. Je suis d’accord avec toi (surtout avec le dernier §), à 100%. Pour autant, je crois que les « fanboys » existent vraiment, j’en ai vu sur place, mais ils sont ultra-minoritaires. J’ai été sidéré de voir la réaction de certaines personnes à l’ouverture du store ; je fais notamment référence à la dernière personne interviewée dans la vidéo de Clubic. C’est elle-même qui parle d’église, de religion. Là, ça devient dangereux et je fais tout pour ne jamais tomber dans ce piège : Apple n’est pas une religion, Steve Jobs n’est pas Dieu, mais le pouvoir qu’il exerce dans l’industrie High-Tech est gigantesque (comme ce fut le cas il fut un temps avec Bill Gates).

    J’étais moi-même dans la queue (et a priori pas loin du tout de toi, vue l’angle de la photo, l’heure où tu es arrivé et ce que tu as vu). J’ai assisté à l’ouverture de la première boutique en France d’une marque, pas à celle d’un Temple. Les gens étaient heureux (devons-nous les blâmer pour ça alors que d’autres affiches clairement leur T-shirt Nike, leur machine à café Nespresso…), heureux mais pour la plupart lucides. Je n’ai vu personne pleuré, ni se mettre à genou dans le store. Mais ce que je regrette une fois de plus, c’est qu’un certain nombre de personne (minoritaire encore une fois) cultive l’idée reçu qu’Apple est une religion, une philosophie. Je ne serais jamais d’accord avec ces fanboys (sans connotation négative) même si j’aime Apple.

    Concernant Cédric Ingrand, je ne crois pas qu’il soit le plus « méchant » contre les « fanboys ». Il est critique (je le suis aussi), parfois taquin sur ce sujet (même un peu plus que ça) et s’amuse de ça. Il sait voir les qualités d’Apple mais aussi ses défauts, ce que les « fanboys » (encore une fois, ils sont très très minoritaires) ne voient pas.

  7. 100 pour 100 d’accord…

    Quand tu expliques à une personne de rencontre (amis d’amis, prospect, etc.) que tu es un utilisateur de Mac, tu es de facto suspect — l’appelation « secte » est fréquemment avancée pour expliquer cette différence d’avec les vrais gens qui utilisent, eux, du PC, CQFD — alors que la raison principale que nous avons d’utiliser ces machines, c’est de les oublier au quotidien pour pour une tâche essentielle, travailler quoi…!!

    Désolé d’utiliser un Mac 365 jours par an mais ma vie n’est pas de me substituer régulièrement à une équipe de maintenance et de me plonger dans les entrailles de la bête pour la faire avancer…!

  8. ludo dit :

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’avis de Guillaume. Je m’explique.
    Je suis fan des produits Apple, tout simplement parce que c’est une autre façon de concevoir l’informatique (design, puissance, fun, productivité accrue..). J’ai switché que récemment (Mai 2008) contrairement à la plupart d’entre vous. Je comprends également très bien la notion de « Fan » puisque je suis un grand fan du groupe Depeche Mode.

    Cependant, j’ai un peu de mal à comprendre le fait d’être parmi les premiers à entrer dans l’Apple Store du Louvre et être serré comme des sardines. Pour dire quoi? J’y étais ? Personnellement je n’y trouve aucun intérêt mais si je peux comprendre le fait que certains puissent être heureux d’assister à ce genre de chose.

    Vu le tapage médiatique sur cet événement (non-événement en ce qui me concerne), je me suis demandé si la presse spécialisée (ou sites web) avait oublié le fait qu’on avait déjà la possibilité d’acheter du matériel Apple, et bien avant l’ouverture de cet Apple Store… J’ai eu l’impression qu’Apple venait de révolutionner le monde informatique en sortant un matériel hors du commun. Et non ! Pas du tout ! Certes, c’est une bien belle boutique d’après les photos que j’ai pu voir sur le net, mais ça ne reste..qu’une boutique ! Alors pourquoi tout ce tapage ?

    Ce n’est pas un magasin éphémère ! Si tel avait été le cas, j’aurais bien saisi l’engouement, mais là j’ai un peu de mal.

    Là ou je rejoins Guillaume c’est sur le fait qu’Apple donne la possibilité à quelques personnes de trouver un Job. Cependant, j’ai lu un ramassis de conneries sur internet, notamment sur l’impact économique qu’aurait cet Apple Store. Là, je crois rêver ! Dans le billet un peu brûlant que j’ai écris sur mon site cet après-midi (je ne me suis pas fait des amis sur ce coup), je disais que si Apple voulait réellement avoir un impact économique, il ferait construire une usine d’assemblage de Mac dans une région sinistrée de France. Ce n’est pas le cas que je sache.

    Je comprends votre amour pour les produits Apple, moi-même je ne jure que par cette marque ces derniers mois, mais s’il vous plait, n’en faites pas trop à ce sujet. C’est, et ce n’est qu’une boutique !
    J’espère m’être fait comprendre, ce message est sans animosité. Merci.

  9. Yip dit :

    Farpaitement !

    Pour être plus constructif, à bientôt 50 balais, je ne me considère pas comme trop vieux pour faire la queue pour l’ouverture d’un AS. Je regrette bien de ne pas avoir pu faire le déplacement, Paris c’est vraiment trop loin, et je suis même dégoûté parce-que Montpellier, là ce n’est pas trop loin (et en plus ma fille y est étudiante) et que je ne pourrai pas non plus y aller… :(

    Bref je suis 100% d’accord avec GG, bravo aux heureux possesseurs d’un T-shirt Apple, dès que je peux je fonce à Montpellier, ils en vendent dans les goodies des T-shirts ? :)

  10. Philippe dit :

    Merci d’être passé me voir au Bar avec Mourad mon GG, et j’espère vous revoir à de nombreuses occasions ! ;)

  11. AAleXX dit :

    Et bien pour ma part, je trouve bien pauvre votre argumentation.
    J’adore les produits Apple (fanboy) pour leur qualité propre mais l’ouverture d’un magasin n’est rien de plus que l’ouverture d’un magasin (et qui n’apporte rien de plus encore mais peu importe).

    Chacun est libre de son temps. Tout dépend de la longueur de la laisse.
    Et pour ces gens, elle est courte, si courte.

    Voilà l’essence de notre société qui affleure, voilà nos rêves…
    Quelle émotion !

  12. Nesus dit :

    Vivian apple est une philosophie. De vente, de design de conception. De rébellion aussi. C’est indéniable et tout a fait logique que l’on en parle de religion avec l’esprit étroit de certains qui en son a classer le bouddhisme en tant que religion (comme s’il n’y avait qu’un bouddhisme). Dasn les deux cas le pas est franchis sans conteste.; Et puis aujourd’hui une religion semble valoir tellement peu. C’est juste une figure de style amusante et qui marque bien les esprits. Je l’utilise moi même assez souvent. De là a ce qu’elle gère ma vie on est très loin.
    L’argument qui dit que « y en a mais pas moi » est une pomme qui continent un vers. Ces justes sauver sa peau et pendre celles des autres. Enfin je pense que de toute façon on continuera a être détesté. Tant mieux ça les occupe (il faut bien parce que l’actualité window’s est quand même assez vide).
    Par contre c’est vrai que l’ambiance était vraiment géniale. J’ai passé trois heures d’attente qui sont passées en un coup parce que l’attente c’est faite dans la joie, la bonne humeur et le respect de chacun, que ce soit dans la foule ou dans la boutique. Rien a voir avec le jour de la sortie de la wii ou les gens s’arrachaient la console des mains (y a plein de vidéo sur le net au passage faites celles de la pS3 c’est tout aussi édifiant). Bref j’ai rencontré des gens superbe et je regrette vraiment pas de mettre déplacé.
    Donc très fier de dire j’y étais ! Ca m’empêchera pas de reprendre mon job comme ci de rien était ;-)

  13. divoli dit :

    Bonjour,

    Faudrait-il encore savoir précisément comment on définit un « fanboy », puisque cette définition a l’air particulièrement élastique selon la personne qui emploie ce terme, qu’il fasse ou non partie de la « communauté » Mac.

    Pour moi, un « fanboy », c’est un utilisateur Mac qui ne sait plus (ou qui ne veut plus) faire preuve de suffisamment de recul et de détachement par rapport à Apple et à ses produits, qui a renoncé à tout sens critique, et qui saute à la gorge de toute personne émettant la moindre critique négative envers la marque. C’est un utilisateur qui parait avoir renoncé à se comporter en client et en consommateur réfléchi et critique. Le « fanboyisme » est généralement associé à une forte aversion pour la société Microsoft en général, et pour Windows en particulier. Les « fanboys » représentent en quelque sorte la branche extrémiste et (ultra)minoritaire de la communauté Mac, et à mon avis c’est cette branche là qui contribue à la mauvaise réputation des MacUsers.

    Je n’associerais pas les milliers de personnes qui se sont déplacés ce samedi à des « fanboys » (même si dans le lot il doit bien y en avoir quelques uns, selon la définition que j’en ai donné). Toutes ces personnes sont sans aucun doute des utilisateurs passionnés qui ont voulu partager ce moment entre MacUsers, se rencontrer « en vrai » au delà des forums de discussion, échanger leur impression, etc…

    Je suis d’accord avec vous, Guillaume, il y a eu énormément de débordement sur les forums, fustigeant les personnes qui se sont rendus à cette ouverture. Certaines réflexions ont été consternantes, et même inquiétantes.

    Perso, j’estime que chaque personne a le droit d’occuper son temps libre comme il veut, et je n’apprécierais pas que l’on me juge sur le façon dont j’occupe le mien.

    Quant à parler de « secte », de « religion », il faut reconnaitre que Pascal Cagni a fait preuve d’une incroyable maladresse, en disant lors de cette ouverture, je cite, que « la France est la fille ainée de l’Eglise Apple ». Comment voulez-vous qu’après cela, certains « détracteurs » ne parlent pas de « secte » et d' »adeptes » ? Il a perdu une occasion de se taire.

    Bien à vous.

  14. @AAleXX : ben voilà, tu es en plein dans ce que je dénonce : « regardez cette vilaine société de consommation, regardez-vous bande de moutons ! » = « moi je suis tellement supérieur à vous… ».

    @Ludo : comme je l’ai déjà dit, c’est une boutique différente des autres à plus d’un titre, et c’est la première du genre en France. Pour ce qui est de l’usine en France… sais-tu qu’Apple l’a déjà proposé en… 1985, et que la « préférence nationale » a du coup mis en avant les solutions Thomson (TO7, MO5) de sinistre mémoire… et qui ont été si utiles à chacun. Depuis, Jobs a un petit contentieux avec la France… ;-) Et puis, une usine en France, déjà qu’on trouve les produits Apple chers…:-D

    Je viens par ailleurs d’aller lire ton billet. Outre qu’il est effectivement particulièrement violent, tu t’es planté sur plusieurs points : déjà il ne faisait pas si froid que ça ;-) Et par ailleurs on était pas serrés comme des sardines, on circulait bien.

    En revanche, tu négliges un point important par rapport aux APR : aucun d’entre eux n’aurait eu les moyens de se payer l’emplacement du Louvres. Ensuite, les APR peuvent proposer une plus-value qu’Apple ne fournira pas forcément en terme de services. Enfin, la couverture des Apple Store se limite pour le moment à une (bientôt deux) boutiques, donc l’impact ne sera pas visible immédiatement.

    Par ailleurs, ce discours me fait légèrement marrer : on voudrait que les produits Apple se vendent plus, mais si on regarde dans les grandes surfaces par exemple, elle est très limitée. Là, on donne une visibilité monstrueuse à la marque et à ses produits… et ça ne va toujours pas ??? Si demain un Carrefour décidait de créer un énorme pôle Apple au sein d’un de ses hyper, ça ne vous plairait pas… parce qu’il faut que les APR survivent ? Mais c’est ça aussi, le jeu de la concurrence !

    Je n’oublie cependant pas un point important : l’Apple Store peut vendre des produits disponibles *uniquement* sur l’Apple Store, et ça, ça me gêne beaucoup plus que son implantation au centre de Paris. Qu’un produit comme le Mini Server ne soit pas dispo ailleurs que sur l’Apple Store crée effectivement une distortion de la concurrence. Ça, c’est un vrai problème que j’espère voir un jour corrigé.

    Et puis, soyons logique : j’ai un APR à environ 1 km de chez moi, vais-je aller me taper d’aller au centre de Paris pour faire réparer mon Mac ? Peu probable.

    Ton argumentation sur le côté culturel rate par ailleurs certains points : oui, Apple est plus en phase avec le monde de la culture que bien d’autres compagnies. Jobs est un véritable esthète, et l’expérience Apple va bien au delà du produit. Regarde ses présentations, le site web, les produits, l’emballage, et tu verras qu’il y a quand même tout le temps une recherche importante sur le design. Apple a toujours cherché à concevoir les Apple Store pour qu’ils s’intègrent harmonieusement dans l’environnement existant. Et la création même du Mac a été un une œuvre d’art : la preuve, il a été signé par ses concepteurs ! :-)

    Dernier point qui me semble important : pourquoi les gens y sont allés ? Parce que c’était une fête, au même titre qu’Apple Expo était une fête. On a discuté entre gens sympa, sans animosité, juste pour passer un moment fun. On s’est levé à 5h pour aller à l’Apple Store, la belle affaire ! De toute façon ce n’était pas un jour à faire du sport, et il n’y avait rien à la télé. J’aurais pu aller chez Ikea, mais y’a trop de monde le samedi ;-)

    Ce qui me gêne donc, c’est ce manque de tolérance, ce mépris qui suinte lorsqu’on décide de faire un truc un peu ouf. Ce côté donneur de leçons, genre « je suis tellement supérieur à vous et je suis tellement plus conscient de vos errements ». Alors que la plupart des gens qui y étaient savaient très bien pourquoi elles y allaient, et elles l’ont fait sans un flingue sur la tempe. Et tu as vu ? Il n’y a pas eu d’émeute, ni de blessé, malgré la foule. C’est peut-être aussi ça, l’esprit Apple.

  15. ludo dit :

    @Guillaume
    Je ne remets pas en cause l’amour que l’on peut avoir pour les produits Apple, et je respecte ceux qui voulaient être à l’AS du Louvre à tout prix. Mais comprend aussi mon point de vue lorsque je dis que c’était un non-événement par le fait que ce n’est qu’une boutique !
    Il y a des étudiants qui bouffent du Mac Do tous les jours, c’est pas pour autant qu’on voit une file de folie devant chaque nouveau magasin qui ouvre.. Idem pour les boutiques de fringues ou de chaussures.

    Un moment donné il faut revenir sur terre, les iMac, Macbook, iphone, ipod, ce ne sont que des produits de consommation, et rien d’autre ! Etre fan de quelque chose ou de quelqu’un ne doit pas empêcher d’être intelligent et de respecter les autres avis que le sien, même si certains sont virulents. La critique fait avancer le dialogue, car il y a un échange, si tout le monde pensait pareil on ferait quoi ? Se regarder dans le blanc des yeux et branler les mouches ?

    Je te cite: « En revanche, tu négliges un point important par rapport aux APR : aucun d’entre eux n’aurait eu les moyens de se payer l’emplacement du Louvres. »

    -> C’est que je dis dans mon billet, à coup de dollars on peut tout acheter, même un morceau de la culture Française, ou presque. Apple, avec cet AS fait une concurrence déloyale envers les APR mais surtout entre en concurrence frontale avec Apple Europe et par conséquent Apple France. J’en connais qui doivent rire jaune en ce moment. Ce qui me choque dans cette histoire, c’est qu’Apple a refusé récemment à un APR l’ouverture d’un autre magasin, tout simplement parce qu’Apple se réserve les bons emplacements. C’est pas de la concurrence déloyale ça que d’interdire l’expansion d’une société par des moyens de pression ?

    Je te site: « Si demain un Carrefour décidait de créer un énorme pôle Apple au sein d’un de ses hyper, ça ne vous plairait pas… parce qu’il faut que les APR survivent ? Mais c’est ça aussi, le jeu de la concurrence ! »

    -> Ton argument est très mal choisi. S’il y a bien un endroit où l’on ne trouve pas de bons conseils sur des produits High Tech c’est bien la grande distribution. Carrefour peut toujours essayer, je ne garantis pas le succès. Il faut rester honnête, tu en connais beaucoup des gens qui vont acheter le dernier Home Cinéma à la mode chez Carrefour ou Auchan ? Je n’en connais aucun. Ceux que je connais sont tous passés par un revendeur indépendant (petite boutique spécialisée), car ils voulaient de vrais conseils et un service de qualité (respect des délais et installation gratuite à domicile + paramétrage).

    De toutes façons qu’est ce que ca changera ? Tu crois qu’il y aura une file d’attente jusqu’au parking pour l’ouverture du Carrefour ? Non.

    Tu as un APR à 1km de chez toi, y a t’il eu un tapage énorme le jour de son ouverture ? Personnellement je n’ai rien lu ni entendu de tel à ce sujet. Et pourtant c’est bien une boutique Apple, qui vend des produits Apple et dont les vendeurs parlent et bouffent Apple toute la journée. Alors pourquoi ce tapage à l’AS du Louvre ?

    Pour l’esprit de fête et de communion entre Mac Users ? N’y a t’il pas d’autres moyens que cela pour se rencontrer ? même en masse ?

    Je te cite: « Ce qui me gêne donc, c’est ce manque de tolérance, ce mépris qui suinte lorsqu’on décide de faire un truc un peu ouf. Ce côté donneur de leçons, genre « je suis tellement supérieur à vous et je suis tellement plus conscient de vos errements ». »

    Le manque de tolérance ? Parce que dire ses propres opinions, qui peuvent être différentes des autres, c’est un manque de tolérance ? Le fait de ne pas accepter que l’autre a un avis différent du sien, c’est ça l’intolérance. Il n’y a pas mort d’homme que je sache. Est-on encore en démocratie ou ai-je loupé un épisode depuis ce fameux 7 novembre 2009 à 10h ?

    Autre chose, penser différemment des autres ne veut pas dire être supérieur, ni donneur de leçon.
    Comme je l’ai dis et répété, j’adore énormément les produits Apple, mais ca ne m’empêche pas d’avoir un certain recule vis à vis de cette passion qui m’embrasse tous les jours. Réfléchir, même une seconde par jour, et bien ca me rend chaque jour moins con.

    Merci d’avoir lu jusqu’au bout, et bonne continuation à tous. ;-)

  16. Ton argument sur « acheter un morceau de la culture française » est bidon : à ce que je sache, Apple n’a pas fait une boutique DANS le Louvre. Tu parles des ouvertures de Mac Do : certes au bout du 200eme c’est un non-événement, mais pour le premier, je pense qu’il a du y avoir foule (tu n’as qu’à voir le bordel que c’était quand Mc Do a fermé en Islande ;-) ) De même, pour les boutiques de fringue, il y a eu un buzz énorme récemment autour de l’ouverture d’Uniqlo à Paris. C’est comme ça, que veux-tu.

    Mais si je peux comprendre qu’on ait un avis différent, être insultant et méprisant me semble plus difficilement compréhensible. Le fait est qu’on peut très bien décider d’aller à l’ouverture d’une boutique sans pour autant se faire lessiver le cerveau.

    Pour ce qui est du hi-tech, t’inquiètes pas que les grandes surfaces savent écouler.

    Enfin, je suis fan des produits, mais j’ai encore du recul, crois-moi. Je l’ai déjà prouvé ici par le passé, et je le prouverai encore dans le futur ;-) Et à mon avis, le marché est bien assez grand pour accueillir les Apple Store et les APR, les seconds devant par contre fortement se réorienter vers les professionnels. Et là, pas d’inquiétude, il y a encore beaucoup de boulot disponible.

  17. divoli dit :

    Ceci dit, Guiilaume, j’aurais voulu avoir votre sentiment sur la petite phrase de Pascal Cagni. N’éludez pas toutes les critiques.

  18. ludo dit :

    Pourrais-tu me dire quelle est la proportion de professionnels/particuliers chez les APR ?
    Ca doit être quelque chose comme 65% particuliers et 35% Pro… non ?
    Même s’il y avait un parfait équilibre entre les deux, il faudra m’expliquer comment les APR peuvent s’asseoir sur 50% de leur clientèle. Pour le peu qu’on perde 20 à 30% de clientèle d’une année à l’autre, il est difficile de voir le jour et d’espérer revenir à la normale.

    Les APR ce n’est pas que du service, parce ça, on peut encore limiter le déficit par d’autres moyens. Il s’agit tout de même de stock, de charges fixes et patronales. Pour séduire les professionnels, les APR devront embaucher des commerciaux. Mais comment les embaucher si l’on a perdu 30 à 50% de sa clientèle ?

    Là ou je te rejoins, c’est qu’il y a énormément de choses à faire pour les pros. Moi même dans mon entreprise j’ai tout passé en Mac, même les serveurs. Pourtant je ne travaille pas du tout dans la PAO ou le webdesign mais en industrie métallique.

    Je pense qu’il serait bien qu’Apple prenne en charge les formations de commerciaux destinés à travailler chez les APR. Cela serait une belle compensation pour la probable perte d’une partie de leur clientèle de particuliers. (Pour les APR proches d’un Apple Store)

  19. Geo dit :

    Bel article sur ce que je peux ressentir sur pas mal de site web/blogs/forum de techno. Les Apple-Users sont catalogué fanboy mouton et ca en devient exaspérant.

  20. @Ludo : pas compliqué : il suffit que le business augmente. Et en ce moment, la part de progression d’Apple est très significative. Si il se vend effectivement 50% de Mac en plus chaque année, on peut supposer raisonnablement que ce ne sont pas que les Apple Store qui seront les moteurs des ventes… Enfin, il suffit que la boutique se démarque par, justement, sa qualité de service. J’ai connu des APR qui m’ont fait fuir, j’en ai connu d’autres chez qui je retourne avec plaisir.

    Pour les formations des commerciaux, qu’est-ce qui te dit que ce n’est pas déjà le cas ?

    @Divoli : je ne peux pas dire que j’ai trop apprécié cette phrase non plus.

  21. JM dit :

    Guillaume ton post est très bien, tout comme tes tweets que je lisais quelques mètres derrière. En fait cette ouverture et nos attentes c’était juste du fun, juste du plaisir. Pas plus. Et les trolls cela fait des années qu’on en croise, dès que l’on s’exprime.

  22. laurent_ibook dit :

    Tiens Guillaume tu étais présent :-) Tu as donc eu droit à la Ola en arrivant, si je ne me trompes pas :-)
    J’étais devant toi en plus, le sixième de la file d’attente. Alors oui, je l’avoue j’ai patienté depuis la veille 22h30, sous la pluie, le vent, le froid aussi. Suis-je un être bizarre ? Est-ce que je fais parti d’une secte, d’une église, envoûté par un gourou ? Non, pas du tout. J’ai 54 ans comme un certain Steve. Je suis un jeune senior, ayant la tête bien sur les épaules et bien dans mes baskets. Alors, il est vrai que j’apprécie ou plutôt devrais-je dire « j’aime » la marque à la Pomme depuis un certain nombre d’années. Il me semblait donc important d’être là pour l’ouverture du premier Apple Store en France. Pourquoi ? Pour le plaisir, pour le fun, pour partager aussi ce moment avec des personnes qui comme moi apprécie Apple et que je ne connaissais pas auparavant. Mais aussi échanger, discuter et vivre je l’avoue ce moment.
    Si des esprits chagrins peuvent trouver ma/ta démarche comme celle de milliers de personnes d’avoir ainsi patienté pour l’ouverture de ce « magasin », suspects, bizarres et même stupidew et bien je les soupçonnent (ceux qui nous critiquent) de ne pas avoir qui sait des plaisirs simples. Comme si, le plaisir était devenu un sentiment inavouable en notre époque.
    Alors merci Guillaume d’avoir comme moi osé passer un bon moment, joyeux même et rendez-vous qui sait du côté de l’Opéra en 2010.

  23. Fred dit :

    @Divoli:

    Le problème, c’est que toi tu es une sorte d’extrémiste inversé, c’est à dire que tu refuses même qu’on puisse être satisfait des produits de cette marque, il suffit de te lire pour le comprendre, tes interventions sur Macgé par exemple ne sont jamais positives ou enthousiastes et ton seul argument est bien de traiter ton interlocuteur de fan-boy.
    Par exemple ici, tu arrives à détourner le propos en axant encore ta critique sur Apple et Pascal Cagni alors que Guillaume parle de tout autre chose et de l’avalanche de propos assez infects qui ont accompagnés cette journée.
    C’est une tendance lourde chez toi. Apple est toujours coupable de quelque chose, toujours à l’origine de la faute, et tu as toujours raison et ceux qui ne sont pas d’accord avec toi sont des fan boys extrémistes.
    Dans ces conditions es tu bien sûr de savoir vraiment si ceux que tu critiques sont des fan boys ou seulement des gens qui n’ont pas le même avis que toi sur cette marque ?
    Pose toi la question deux secondes, avec franchise.

  24. divoli dit :

    @ Fred;

    Ce que tu dis à mon encontre est absolument faux. J’ai toujours été critique envers Apple, comme je le suis envers d’autres produits d’autres marques, et il n’y a absolument aucune raison que je fasse une exception pour Apple. Et être critique, cela veut dire émettre des critiques aussi bien négatives que positives, selon les circonstances. Les « vieux » MacUsers sont parfois sévères avec Apple, notamment parce que celle-ci les a habitués à un certain niveau d’exigence.

    Mes critiques concernant Apple te dérangent ? Elles te semblent trop négatives (puisque tu ne retiens que celles qui sont négatives) ? Je m’en tamponne, je vais continuer à en faire.

    Qu’importe si je ne suis pas toujours très tendre avec Apple, c’est mon droit d’utilisateur et de consommateur.

    De plus;
    http://forums.macgeneration.com/membres/divoli.html

    Je passe plus de temps sur les forums d’entraide (notamment sur celui de MacGeneration ou j’ai plus de 14000 posts en plusieurs années à aider les personnes à résoudre leur problème et à le conseiller) qu’à me lancer dans des discussions polémiques et à faire de la propagande sur la partie « actualité » dudit site. Ton attaque à mon égard est totalement grotesque (quand tu n’hésites pas à utiliser la calomnie à mon égard, sans en apporter la moindre preuve malgré ma demande et celles d’autres intevenants, sur le blog de Benjamin Ferran).
    C’est d’ailleurs une caractéristique des fanboys sur les sites Mac, qui passent leur temps à faire de la propagande pour Apple, à vouloir la défendre coute que coute. Mais n’en ai jamais vu aucun essayer d’aider d’autres MacUsers en difficulté sur les forums d’entraide.

    Depuis que je suis sur Mac, j’ai utilisé une multitude de produits Apple, acheté bon nombre de portables, de licences de Mac OS, d’iLife, d’iPod, de musiques sur l’iTMS. Autant dire que j’y ai dépensé une fortune, je ne vois donc pas que je pourrais refuser que l’on soit satisfait des produits Apple, c’est une accusation totalement grotesque et incohérente.
    Mais bon, c’est toujours facile de se planquer derrière un pseudo pour dénigrer les autres, d’autant que l’on ne sait pas d’où tu sors (même si je crois te reconnaitre sous un autre pseudo).

    Malheureusement, et comme d’autres l’ont dit avant moi sur cette discussion, Apple est souvent comparée à une « secte », et ses utilisateurs à des « adeptes ».
    La phrase de Pascal Cagni est donc dans ce contexte particulièrement malvenue, parce qu’elle ne va faire que renforcer cette idée auprès du grand public. Tout comme montrer sur des vidéos quelques exaltés qui parlent de « croyance », d’être « entrés en religion », de « temple ». C’est complètement dingue. DINGUE !

    J’ai le plus grand respect envers l’ensemble des MacUsers avec qui je partage des points communs, celui d’apprécier les produits Apple, à différents degrés, avec parfois quelques divergences d’opinion, et même si souvent je râle sur tel ou tel choix.
    Par contre, je n’en ai aucun vis-à-vis de cette ultra-minorité d’utilisateurs que j’appelle les fanboys, ces espèces de petits dictateurs à l’esprit étriqué qui donnent une piètre image de la communauté Mac auprès du grand public, et qui contribuent largement à sa mauvaise réputation.

    Plutôt que d’abuser du blog de Guillaume Gete pour me prendre à partie, je t’attends sur les forums d’entraide. Et au lieu de raconter des énormités à mon égard, aide un peu les autres utilisateurs qui ont des difficultés, tu seras au moins utile à quelque chose.

    Mes excuses à GG, qui effacera cette intervention s’il ne la juge pas opportune.

  25. divoli dit :

    @ Fred;

    Je constate une nouvelle fois que tu me prends à partie via un blog, en racontant absolument n’importe quoi à mon encontre. Ce n’est ni très courageux ni très respectueux envers la personne qui gère ce blog.
    C’est d’autant plus incohérent que sur le site en question, je ne t’y vois jamais, alors que c’est sur ce site là qu’il faut m’interpeler (à moins que tu postes sur un autre pseudo, dans ce cas indique clairement lequel).

    Un « extrémisme inversé », rien que ça, alors que sur les forums d’entraide du site MacGeneration je compte plus de 14000 posts à aider et conseiller les autres, et sans prétention aucune je fais en quelque sorte office de référent, avec l’approbation de certains modérateurs. Allons allons…

    Est-ce que c’est si compliqué que ça de comprendre qu’en temps que MacUser exigeant, puisque souvent les MacUsers sont des personnes exigeantes, qui y mettent le prix, ont puisse se montrer très critique envers Apple, et par moment râler un peu quant aux choix qu’elle peut faire ?

    Quant à la phrase de Pascal Cagni, oui, elle a de quoi me foutre en rogne. Sans compter les quelques « exaltés » qui ont été filmés durant cette ouverture au Louvre, et qui parle de « croyance », d’être « entrés en religion », de « temple ». Vis-à-vis de l’image donnée au grand public, c’est catastrophique. Certains ici se sont plaints d’être assimilé à des adeptes d’une secte, maintenant ils sauront d’où vient le problème.
    Et je ne ferrais pas l’amalgame entre les milliers de personnes qui ont fait le déplacement, et le déclarations malheureuses de certaines personnes.
    Et je ne détourne absolument pas les propos de Guillaume Gete, au contraire je suis en plein dans le sujet. Si on peut fermement, comme le fait Guillaume, condamner les débordements qui ont eu lieu sur les forums, on peut tout autant condamner les propos de Cagni et l’attitude de certains fanboys qui malgré tout, je le répète, ne constituent qu’une toute petite minorité d’utilisateurs.

  26. ex futur switcher dit :

    Je comprends parfaitement ce que veux dire Divoli.

    Moi même étant très attiré par les produits Apple et économisant patiemment pour me payer un MBP unibody, les vidéos de l’inauguration de l’Apple Store m’ont vraiment refroidi.
    C’est vraiment effryant de voir ces illuminés.
    Pour mon cas ça a été un électrochoc qui m’a fait réfléchir sur la consommation et la manipulation du marketing.

    Finalement je vais garde mes sous et les employer de manière plus réfléchie.

  27. @ex futur switcher : c’est dommage, tu vas rater plein de choses sympa, juste à cause de quelques illuminés, justement :-)

    @divoli et @fred : les filles, vous sortez de mon bac à sable et vous ouvrez vos blogs respectifs pour vous fritter, sinon je vous bloque direct.

  28. Bernard Lepanchu dit :

    C’est pas une passion qu’il a, mais du marketing.
    Quand il parle des fans du psg et de l’om, il dit vraiment de la merde car un club de foot c’est effectivement une vrai passion et que justement on les vrais passionés les critiquent enormement actuellement pour la prépondérance du marketing dans le foot moderne.

    Chez Apple, y’a aucune histoire, aucune culture, aucune identité et aucune passion. Ce sont des produits de consommations qui font plus ou moins bien leur boulot et ca s’arrete la.

    Ce que les fans d’apple ont du mal a comprendre c’est que leur identité « passion apple » est a 100% artificielle et leur est nefaste.
    Le bonheur dont il parle n’existe pas et ne profite qu’aux financiers de chez apple. Quand il fait la queue pour l’apple store, il achete pas un produit qu’il apprecie, il participe juste a une campagne de pub sans aucune retribution.

    C’est la que ca devient grave et qu’heureusement il y a encore des gens pret a mettre le holà et a denoncer cette derive.

    On paie deja assez cher la publicité des marques dans les produits qu’ils nous vendent pour qu’en plus on soit pret a faire cette meme publicité gratuitement a leur place. Placer sa dignité derriere les interets d’unes entreprise dont le seul but est de faire de l’argent c’est tout simplement pitoyable et ne peut pas etre defendu.

    Les seules marques qui meritent un tel engouement sont les marques historiques qui pratiquent encore de l’artisanat. Mais ces marques n’ont heureusement pas besoin de campagne marketing car elles ont reelement une culture, une histoire et un savoir faire.

  29. @Lepanchu : c’est quoi une « marque historique » ? Et pourquoi l’histoire d’Apple serait moins intéressante, moins riche que ces « marques historiques » ?

    Apple est une société trentenaire, mais est-ce qu’il faut qu’une société soit trentenaire pour être valable à tes yeux ? Le fait qu’une entreprise brave toutes les idées préconçues, se focalise sur l’expérience de ses produits plutôt justement que le seul marketing ne te semble pas intéressant ?

    Est-ce que tu oublierais que derrière les produits, il y a des hommes, avec une histoire ? Si tu l’as effectivement oublié, je t’invite à lire des sites comme folklore.org, qui racontent l’histoire d’Apple et du Mac par ses créateurs. Tu pourras peut-être comprendre pourquoi il ne s’agit pas d’une boite tout à fait comme les autres.

    Et si malgré tout ça, tu penses quand même si négativement, c’est triste, et effectivement, on n’a pas grand chose à se dire.

  30. Bernard Lepanchu dit :

    Derriere les produits apple, il y a de l’exploitation et du marketing.
    On est en train de parler d’une multinationale coté en bourse.

    Je n’ai rien contre les gens qui apprecient la philosophie de la marque et leur produit. Moi meme, j’apprecie bien apple et beaucoup de grandes marques. Ca n’empeche qu’il y a une limite a ne pas franchir et c’est celle d’enrichir la boite sans aucune contrepartie.

    Tu peux tres bien parler des produits apples et faire des soirées autour de ca sans que ce soit formenté par la boite.

    Faire la queue des heures a l’ouverture de l’apple store, ca signifie juste que t’es pret a sacrifier un peu de ta dignité pour faire comprendre aux autres qu’apple est une bonne marque. On t’a convaincu que ca venait de ta propre initiative et que ca te rendrait plus heureux et epanoui.

    Quand tu as fait la queue pour l’applestore, tu as donné de l’argent a apple et eux ne t’ont rendu aucun service.

  31. yann dit :

    Pardonnez-moi si je n’ai pas tout suivi, pas tout lu non plus, mais j’avoue avoir un peu de mal à comprendre.
    Je lis votre blog assez régulièrement. Je ne pense pas être un rabat-joie en vous disant mon étonnement face à ce qui relève, malgré que vous en ayez, à de l’exaltation pure et simple (je n’en suis pas totalement exempt…). J’ai le sentiment – et je ne veux pas me montrer méprisant ou quoi que ce soit (vous faites ce que vous voulez) – que vous ne vous rendez pas tout à fait compte de ce que vous dites : vous parlez de fête, de bonheur que vous opposez à l’aigreur des autres, cela parce que vous avez fait la queue pendant des heures, la veille semble-t-il, pour rentrer dans un magasin. Avouez que cela a de quoi étonner vu de l’extérieur.
    L’ampleur des critiques est à la mesure de l’engouement pour ce magasin, un peu différent des autres mais un magasin.

    Au plaisir de vous lire.

  32. @yann : non je n’ai pas fait la queue depuis la veille, uniquement le matin (tôt). Et lisez un peu mieux ce que j’ai écrit : ce qui était le plus important n’était pas le lieu, mais plutôt le plaisir de se retrouver avec d’autres personnes qui partagent l’engouement pour la marque à la Pomme, quelque soit leur âge, leur sexe, leurs opinions politiques, dans le respect des uns et des autres. Juste le plaisir de partager un bon moment, de discuter, d’échanger nos avis, nos cartes de visite, etc. Peut-être que l’ouverture de l’Apple Store était une bonne occasion de se retrouver maintenant qu’il n’y a plus d’Apple Expo.

    @Bernard Lepanchu : je ne vois pas en quoi il est « indigne » de faire comprendre quoi que ce soit aux autres. Personnellement, je n’ai rien justement à prouver aux autres : j’y suis allé avec des copains, dans une ambiance bon enfant, sans avoir pour ambition d’acheter quoi que ce soit à la base (j’ai quand même acheté, mais parce que j’avais l’occasion d’acheter quelque chose que je ne trouvais pas forcément ailleurs, et non ce n’était pas un Mac). « On » ne m’a convaincu de rien du tout : je l’ai fait de mon plein gré. Si j’avais du y aller seul, je n’y serais probablement pas allé, mais là, le fait est qu’aller à plusieurs à l’AS (pas Saint-Etienne ;-) ) faisait sens.

    Que l’on parle d’une multinationale côtée en bourse n’a que peu d’importance. Cela ne retire en rien l’intérêt pour cette marque, pour ses produits, et pour les gens qui lui font confiance.

    Accessoirement, il y avait à l’Apple Store deux copains qui commençaient donc leur première journée de taf, et c’était aussi l’occasion de les encourager.

    Et comme je l’ai déjà dit : quelle aurait été votre réaction si au lancement de la boutique celle-ci avait été vide ? Cela aurait été un véritable échec, et tout le monde l’aurait relevé.

    En fait, on en revient toujours à cet axiome de base :
    « Si Apple réussit, c’est parce que c’est une marque de fanatiques. Si elle échoue, c’est parce qu’elle ne sait pas attirer le public à elle. »

    À croire qu’il FAUT qu’Apple soit toujours perdante quelque part, sinon le monde ne tourne plus rond…

  33. Hervé dit :

    Je suis un Mac fan’s. Je suis allé à l’ouverture de l’Apple Store de Genève (ou j’habite) il y a un an. Arrivé devant, 200m de queue. Je m’y installe et j’attend. Après 10 minutes, j’ai eu un moment de lucidité et me suis posé la question: « mais qu’est ce que tu fais là? Tu es en train de faire la queue pour aller dans un … magasin! » Je suis repartit. 2 semaines plus tard, j’y suis retourné. Plus de file d’attente. Et cette visite a confirmé ce que je pensais: c’est un magasin, avec des vendeurs qui tentent de vendre et des machines à engoufrer les cartes de crédit. Dans ces magasins, tous est fait pour que le client sorte son porte monnaie. Et ça marche.
    Bref, pour être « cool », pour être Apple, y’a pas de secret, il faut payer!

  34. ludo dit :

    @Guillaume
    Ta passion dévorante pour Apple te fait faire des raccourcis un peu dangereux.

    Je te cite: « À croire qu’il FAUT qu’Apple soit toujours perdante quelque part, sinon le monde ne tourne plus rond… »

    Mais d’où est ce que tu tiens cela ? Il faut arrêter de dire de pareilles bêtises.
    Personnellement ca me ferait bien chier qu’Apple se plante, non pas uniquement parce que j’aime leurs produits, mais tout simplement parce que ca m’obligerait à retourner sous Windows et là je crois que j’en mourais ! ;-)

    Ce que les intervenants te disent, et moi même, c’est qu’il ne faut pas oublier que les Mac ou autres iPod et iPhone, ne sont que des produits de consommation ! Certes, très bons, mais des produits (ou outils) et rien d’autre !

    Quand j’ai vu la vidéo sur clubic de quelques illluminés qui parlaient de Temple, d’église, un endroit où les MacUsers pouvaient se retrouver et se recueillir, et bien ça m’a fait froid dans le dos ! Ce n’était plus de la passion, ni même une religion, c’était quasi de l’extrémisme !

    Ces guguss étaient tellement atteints, que si Steve jobs avait chier dans une boite au couleur d’Apple, ces gens là auraient fait la queue pour l’acheter ! Maintenant dire aux autres qu’ils n’aiment pas les plaisirs simples parce qu’ils critiquent tout ce tapage, j’aimerais qu’ils retournent à la consultation d’un dictionnaire de leur choix pour revoir la définition de plaisir simple.

    Je suis Fan des produits Apple, je le revendique Haut et Fort ! Mais cette passion que j’ai, ne m’empêche pas d’avoir le recul nécessaire pour critiquer ce que je n’aime pas chez cette marque. Il s’agit là d’être objectif et de rester les pieds sur terre.

    Je conçois parfaitement qu’on puisse être heureux de faire la fête entre amis, visiteurs d’un jour, passionnés, mais les propos tenus par certains dans la video clubic m’ont attristé. Car c’est à cause de personnes comme cela qu’on est vite catalogué comme faisant partie d’une secte ou je ne sais quel groupe d’extrémistes.

    Et moi, je veux tout simplement jouir de ma passion sans être montré du doigt.

  35. eMathias dit :

    et bé… @Tous :)

    jolies escarmouches… Je voudrais citer une phrase du Maître (provocation) : « on a longtemps cru que pour qu’Apple gagne il fallait que Microsoft perde, et c’est faux. »

    Que vous (certain pas tous) le vouliez ou non, Apple (ou j’ai travaillé ces 9 dernières années), est une des rares compagnies a traiter ces clients comme des actionnaires : et la seule compagnie dont les clients applaudissent au succès commerciaux et d’exploitation que le boss annonce en Keynote. Voir des clients applaudir quand Steve Jobs annonce des chiffres de ventes et de marges (+de30%) est assez unique.

    De plus Apple est la seule société (ou une des rares) à livrer très souvent en dessous niveau spec mais à permettre de les exploiter vraiment avec le soft adapté….tiens tiens..;)

    Mon analyse gratuite du jour : Nous applaudissons parce que au dela du pognon que nous payons, nous « aimons » ce que ces merdiers en plastiques et alu nous permettent de faire avec nos bouts de vies (videos, photos…).

    La stratégie d’Apple depuis 1998 c’est iLife… pas Office.

    Cette société a révolutionné l’informatique, la musique et la façon de consommer nombre de produit. Dont la téléphonie. (cf nombre de brevet et investissement R&D)
    Avec souvent juste le regard du super consommateur : si j’avais un téléphone qu’est ce qui serait cool qu’il fasse ? tourner l’image quand je le tourne ? Ajouter des applis sans le connecter sur un ordi ? agrandir les images avec les doigts ? Ce serait pas cool de pouvoir balader toute ma musique avec moi

    tout cela était techniquement possible pour d’autre bien avant qu’Apple le fasse (ex de l’ accéléromètre qui ne coute rien, de sony qui avait le Walkman, Sony musique – avec le catalogue Disney-, Sony Pictures -les films…-, ses Vaio et qui a foiré la vente de musique en ligne !…).

    Faut donc pas que des sous. Il faut aussi avoir les c… de croire qu’on peut faire et d’imaginer la bonne façon. (tiens mais dites moi, c’est loin d’etre une attitude de mouton ça…)

    Idem pour les magasins : tout le monde ne jure que par le direct en 2000, dell est LE modèle. et Apple décide d’ouvrir les magasins alors que tout les autres les ferment… Pourquoi ? Parce que au dela de la lumière, des rayons et des produits et etiquettes de prix, Apple pensent en faire autre chose. 9 ans après… c’est juste incontournable. Les autres croient comprendre mais ne font que photocopier, singer.

    Quand vous nous traitez de Fan, vous nous prenez en fait juste pour des cons. Pourquoi t’es fan de depech Mode ? parce que tu portes leurs teeshirt ? parce que t’aime bien leur nom ? parce que t’es capable d’acheter 10 fois le même disque (une fois en K7, en vynil, en CD, en DVD, en MP3)..? moi je crois que non, c’est plus profond, c’est parce que tu trouves qu’ils ont le moyen de te faire vibrer, de te sentir vivant et que c’est la musique qui etait ecrite dans ta tête et que tu le savais meme pas. Une révélation (bliblique tiens…)

    J’ai jamais croiser autant d’intelligence et d’innovation a tout les niveaux (même RH, comptabilité sans parler du reste) que dans cette boite.

    la différence au global c’est l’approche, la réflexion et la qualité, le soin de la réalisation. Pas vite, pas brouillon. Juste un produit fini. Apple c’est comme une machine à laver. 99,99% du temps ça marche comme ça doit. Juste comme ça doit (le nombre de personne qui sont juste etonné que l’iphone fonctionne comme dans la pub…) … Alors qu’on nous impose de supporter des pannes arbitraires comme comportement « normal’ de tout autre ordinateur. (Ecran bleu ? bof, « ça » arrive, vas-y reboot, ).

    Que dire des autres ? je les trouve plutot menteur les vendeurs de boites de windows… (cf polémique Windows Starter alors que la pub montre les possibilités de Windows 7 Utimate…). Plutôt copieur qu’innovant… plutôt suiveur… plutôt mouton. (yark yark yark)

    Comme dans notre jeune temps ou apple disant 13″ ou 16 et les autres 14″ ou 17″… Apple mesurait la taille d’écran visible par le client, les autres la taille du tube avant d’être partiellement masqué par le rebord plastique…

    Qui sont les vrais moutons ? les 95% du marché qui croient que Windows est indispensable à leur vie/travail ?… ceux rassuré uniquement par l’autocollant Intel Inside ? ou ces 5 (bientôt 10%) qui rêvent (encore gratuit ça) et sont content (honte sur eux) de consommer de vrais produits (= qui donnent satisfaction) plutôt que de la merde tout les 2 ans.

    Alors oui, un magasin, un temple… que chacun se réclame de sa paroisse (provocation encore) pour nommer ce truc. J’aurais voulu être avec GG (bises mec) puisque on avait prévu ça ensemble de longue date (avec Mourad). Et j’ai pas pu. Mais rien que pour les idiots qui jugent et qui insulte, brocarde et caricature, je dirais que j’y étais depuis 17 h la veille. (provocation toujours).

  36. Frederic dit :

    Arriver a sublimer & transcender le « MATERIEL » comme vous le faite ! ce n’est pas un process « sectaire » = c’est bien Pire !! car dans une section en face il y a un gourou qu’on peut voir et écouter ! ici S.J a part les Keynotes, vous ne le voyez Jamais, et par le fait vous « Sublimez » sa CREATION = c’est bien Pire ! Le veau d’or = IDEM !

    Oui vous etes de gros moutons !

    Je suis Mac Addict = OUI

    Je Apple Fan = OUI

    Mac User = OUI

    Configs de malades = OUI

    MacPro, I.mac, Magic Mouse, Iphones 3G, 3GS = oui j’ai tout ca !

    Mais de la a tomber dans la conneries et aller se geler les couilles a 6H00 du mat, j’ai en effet d’autres priorités « Plus humaines » !!

    Je n’ai qu’une chose a dire = BRAVO apple = trop fort !

    Cela ne fait que confirmer que les gens, les humains sont arrivés au Max, les gens sont a bloque ! et on besoin de compenser les manques de leur vie reelle en sublimant des murs de boutique ! c’est triste !

    Alors on fait un bel article pour se justifier, mais que neni….l’acte est joué !

    Je vous plaint ! que vous reste t’il ?

    Frederic Simeoni

  37. @Frederic : « Alors on fait un bel article pour se justifier, mais que neni….l’acte est joué ! »

    Et à la fin de l’envoi, je touche. Merci de me plaindre et de m’avoir fait comprendre le vrai sens de la vie.

    @eMathias : c’est beau quand tu parles ! Dommage que tu ne fusses point là…

  38. beremeth dit :

    @Frederic, je vous trouve légérement mal placé pour nous plaindre. Votre carte de crédit vous a peut-être offert la plus grosse mais y avait il rupture de stock sur la bonne humeur ?

    Sinon… Des gens qui, sans déranger personne, attendent, discutent, s’amusent, font la fête… En effet, à Paris, au milieu des suicidaires du RER A (voyez donc la tête d’enterrement le lundi matin) ça a du faire un choc. Mon dieux, des gens qui se marrent ! Cachez-moi ce bonheur que je ne saurais voir.

    Alors oui, j’y serais allé, pour piétiner, pour discuter, pour m’amuser et faire la chenille avec les vendeurs. Bon je suis un peu à 1 000 kilomètres de l’Apple Store du Louvres (qui remplacera maintenant Notre Dame de Paris pour mesurer les distances avec la capitale).

    Mais on va les retrouver nos aigris, le 24 au soir, chez Carrefour, acheter un pot de sel, ingrédient ô combien essentiel à la bonne tenue de leur reveillon. Ils seront là, à rouler sur les chevilles avec leur caddy, à engueuler les caissières et à se garer sur les places handicapées parce que « aut’ chose à foutre, merde, que de faire les courses alors que les Duponds débarquent dans 1 heure ».

    Alors tous ceux qui étaient à l’ouverture, merci pour la vidéo ça m’a donné envie d’être là et ça m’a bien fait marrer ; aux autres pisse-froids… ma foi, on peut pas grand chose pour vous, sauf vous donner un conseil, mais à voix basse, que les autres ne m’entendent pas, c’est secret, c’est entre nous… n’allez pas faire plaisir à vos enfants chez Disney ni Astérix… c’est que des gens qui veulent faire des sous. Non, que vos gamins s’amusent, c’est pas important, l’important c’est que c’est le maaal.

  39. Mcvr dit :

    Je ne comprends pas en quoi le fait de faire la queue pour un magasin est un problème pour les gens, et ce pour plusieurs raisons:
    – Premièrement, personne ne les oblige à s’y rendre. Chacun est libre de ses choix tant que cela ne gêne pas les autres (et quand je parle de gêne, le fait de se permettre d’insulter les autres ne fait pas qu’il s’agit d’une gêne). Certains campent devant les magasins pour les soldes, d’autres se sont amassés dans le très hypothétique espoir de recevoir de l’argent, et je ne les critiquerai pas.
    – Il ne faut pas confondre le capitalisme et le mal. Certaines réactions sont effrayantes. On serait manipulés, cons, juste parce que l’on n’est pas de leur avis. Encore une fois, chacun est libre de ses choix.
    – Je suis allé à l’Apple Store dans l’après-midi (parce que j’étais en cous le matin), et je n’ai jamais vu une queue aussi respectueuse: pas de cris, pas de personnes cherchant à doubler en permanence, juste une bonne ambiance où les gens parlaient tranquillement. Quand je vois comment se termine d’autres évènements, je suis fiers que les autres personnes ayant les mêmes envies que mou aient tant de respect.
    – Une preuve qu’Apple respecte ses clients: la présence de la sécurité, qui permet d’assurer une bonne ambiance. D’autres sociétés auraient laissé les gens se débrouillaient pour économiser de l’argent.

    En conclusion, très bon article, sans même parler d’Apple, mais juste car il montre que l’on doit respecter les autres. On peut ne pas être d’accord (je n’irai pas faire la queue pendant deux jours pour un concert, mais pou quelques heures pourquoi pas), mais on a en aucun cas le droit d’insulter les autres, car il ne s’agit que de cela dans certains commentaires (je parle de ceux dans d’autres articles). Si on ne comprend pas l’intérêt, on n’y va pas. Mais qu’on laisse ceux qui veulent y aller. Apple a totalement changé ma vision du téléphone, du lecteur MP3 et me permet aujourd’hui d’être connecté quand j’en ai besoin, et je l’apprécie pour ça, sans être une victime du « grand capitalisme americain qui veut nous exploiter… »

    ps: @divoli: je reconnais sans le moindre soucis que la plupart de tes commentaires sur MacGeneration sont constructifs, mais je suis désolé mais quelquefois tu en ajoutes beaucoup trop (confère les dalles vitrées)