Le Mac est le futur Apple II

Apple II

J’allais écrire un long billet sur le futur de Mac OS X, mais David Bosman m’a utilement précédé il  y a assez longtemps pour exprimer une grosse partie de ce que je ressens ces jours-ci.

Surtout, la question ultime à se poser : est-ce qu’Apple peut se débarrasser complètement du Mac ?

La réponse me semble de plus en plus claire : oui. Juste pas tout de suite. Mais ça arrivera.

À ceux à qui cela semblerait juste dingue, souvenez-vous de l’Apple ][. Le premier grand succès d’Apple a continué à se vendre après le lancement du Mac 1. Et il a permis à Apple de survivre jusqu’à ce que le Mac prenne le dessus… Mais les meilleurs choses ont une fin, et Apple a du tuer à un moment un de ses produits-phares pour que vive son autre produit majeur.

Apple n’a jamais eu peur de laisser une technologie pour passer à une autre. Elle a abandonné à vitesse grand V Mac OS  Classic pour passer à Mac OS X. Elle a abandonné l’ADB et le SCSI pour foncer vers USB. Demain, Apple abandonnera peut-être définitivement le Mac pour nous faire tous passer sur iOS. Il suffira à ce dernier d’être assez mur pour permettre de faire tout ce dont on a besoin sur Mac OS X. Il le fera différemment, sûrement de façon plus simple, plus pratique. Ou très différemment. L’essor du tactile augmentera les usages, permettra de nouvelles interfaces innovantes dans les apps… Apple n’hésitera pas à se débarrasser de tous ses fardeaux. Et au vu de son chiffre d’affaires actuel, le Mac sera probablement bientôt un fardeau.

Mais dans quelques années, on ne regardera peut-être plus le Finder, ou les menus déroulants, ou le bureau qu’avec nostalgie. En nous disant que finalement, cette évolution était logique…

 

  1. Et même bien au-delà, le II GS n’ayant été arrêté que fin 1992 !

8 comments

  1. […] Apple n’hésitera pas à se débarrasser de tous ses fardeaux. Et au vu de son chiffre d’affaires actuel, le Mac sera probablement bientôt un fardeau. Guillaume Gete : Le Mac est le futur Apple II […]

  2. babgond dit :

    Vivement une bêta de iOS Server !

  3. gregware dit :

    Le Mac aura une fin, mais ce ne sera pas une machine iOS telle que nous les connaissons aujourd’hui qui va le tuer.

    Le Mac c’était la même chose qu’un AppleII, en mieux…
    L’usb c’était la même chose que l’ADB en mieux…

    Un iPad/iPhone, ce n’est pas la même chose qu’un mac.
    Pour reprendre la métaphore de S.Jobs, les voitures ne remplacent pas les camions.
    Même si il se vend beaucoup plus de voitures.

    Par contre qu’iOS tue (commercialement) OSX, ça… peut-être.

  4. Sylvain dit :

    Il reste une petite différence notable entre Apple II et Mac: on a besoin d’un Mac pour développer pour iOS, ce qui n’était pas vrai pour le Mac.

    Mais il est certain que le Mac va devenir un marché de niche pour les développeurs et quelques métiers pro à moyen terme.

    Il reste encore un énorme gap entre applications iOS et desktop pour cela ne soit pas possible. Mais d’ici 5 ans… qui peut dire.

    Apple donne un signe très net de ce qu’un ordinateur iOS pourrait être avec Lion Server: un package supplémentaire à installer sur le système de base.

    Alors iOS serveur? Non pas tout de suite. Mais le premier sera peut-être XCode pour iOS. :)

  5. STEPHANE MARTIN dit :

    Tout a fait d’accord avec ce dernier commentaire :

    L’on aura encore besoin d’ un Mac pour développer des applications pour IOS.

  6. Rol@nd dit :

    Il y a un clair désengagement d’ Apple sur le marché pro. Arrèt des serveurs, caffouillage avec Final Cut, abandon du mac, pourquoi pas ? Mais alors pourquoi nous pondre Thunderbolt qui est clairement une techno du futur et clairement à usage pro et par le prix et par les performances ?? Thunderbold pour un disque dur à plateaux, ou pour brancher un camescope grand public…bof bof.
    Avec l’orientation iOS, Cloud et autre Air/Wifi je ne vois pas très bien ce que Apple mijote avec Thunderbold. Mort né Thunderbolt ?

  7. iTux dit :

    Qu’ils essayent et bon nombre d’entre nous vont devoir se tourner vers un autre OS Unix (un BSD ou un Linux) ou pire, un windaube …
    iOS et une tablette ne pouront pas remplacer un ordinateur personel (PC,que ce soit à la norme cro$oft/intel ou non).

    À la limite : OS X sur une tablette, mais personellement, je tient à mon clavier physique.

    La métaphore bureau à encore de beaux jours devant elle, je ne la lâcherait pour rien au monde ;)

    • @iTux : c’est ce que tu penses parce qu’aujourd’hui, iOS n’est pas une alternative viable.

      Mais j’ai bien parlé d’une situation à cinq ou dix ans. D’ici là, iOS aura bien évolué, et finalement, comme je l’ai dit, le Bureau nous semblera une incongruité. Et c’est en ça qu’Apple est supérieure à bien des entreprises : elle n’hésite pas à remettre en cause des éléments qui sont du domaine du dogme. Après tout, qui nous dit que la métaphore du Bureau est la plus adaptée pour gérer autant de documents aujourd’hui ? Elle était adaptée il y a 20 ans quand l’informatique était encore flippante, mais en 2012, on sait tous ce qu’est une application, un menu, etc. Elle était intéressante car la souris était une alternative « cheap » au pointage sur un écran. Mais avec des disques qui sont remplis désormais de millions de fichiers, le Bureau, le Finder sont peut-être complètement incongrus. Sur Ubuntu, les développeurs prévoient une disparition complète de la barre des menus. Et pourquoi pas, après tout ?