Critique : Iron Man 3

Iron man 3 - poster

Après un premier épisode enthousiasmant et un deuxième très décevant car beaucoup trop sérieux pour être honnête, voici qu’Iron Man revient sur nos écrans pour un troisième épisode. Alors, daube ou pas daube ?

Ben franchement : super pas daube. En réalité, j’ai même vraiment beaucoup aimé cet épisode. Alors attention, cependant : je rappelle que je suis super bon public, et que quand je vais au ciné, c’est essentiellement pour en prendre plein les mirettes et les oreilles. Si en plus, le spectacle est fun, c’est gagné pour moi. Et en l’occurrence, Iron Man 3 est très fun. Autant le précédent opus était raté car se prenant beaucoup trop au sérieux, autant celui-ci est vraiment drôle. On retrouve un Tony Stark mordant, cynique, toujours plus intéressé par son propre sort, mais également fragilisé par les épreuves rencontrés lors de Avengers, et que son arrogance va meurtrir avant de le faire repartir toujours plus haut.

Les scènes d’action sont impressionnantes et passionnantes dans l’ensemble, avec un final plus que sympathique, les effets spéciaux sont superbes, mais surtout, encore une fois, l’humour est de retour, Robert Downey Jr nous offre un Stark toujours plus mordant. Alors certes, on peut hurler sur le traitement accordé au Mandarin (encore que je l’ai trouvé plutôt… intéressant), ou s’interroger sur certaines incohérences du film, mais Shane Black s’en sort plus que bien et mérite nos remerciements pour avoir remis Iron Man sur les rails. J’ai aimé, et ça fait bien plaisir.

Comments are closed.