Tag Archive for DRM

La VOD nous fait aimer le piratage

Un article bien acide du toujours excellent Pierre Dandumont, qui narre les navrantes protections utilisées pour le téléchargement *légal* du film Veronica Mars.

Le problème, c’est que les systèmes de VOD sont de plus en plus insupportables, et que ça ne s’arrange vraiment pas. Souvenez-vous de mes déboires avec Inception… Alors quand les utilisateurs avancés comme Pierre ou moi pètent un plomb, imaginez ce que ça doit être pour le grand public…

 

 

 

Les joies du téléchargement légal…

Parfois, on se dit que l’industrie audiovisuelle mérite ce qui lui arrive. Elle mérite le piratage, et elle mériterait qu’on lui mette des coups de pieds dans le derrière.

Explications.

J’ai commandé et reçu récemment l’édition Ultimate Combo Blu-Ray + DVD + Copie digitale de l’exceeeeeellent film Inception. Pas de souci : le coffret arrive le jour annoncé, je regarde le film sur la PS3, tout va bien, c’est formidable. Mais puisque Warner propose une copie digitale (qu’on utilise donc avec les doigts, plutôt qu’une copie numérique…) du film, je me décide donc à la télécharger. Un petit papier fournit donc un code à taper sur le site www.warnerathome.com. Il explique qu’il faut cliquer sur la bannière du site affichant cette promotion  (pourquoi diable ne pas proposer directement une URL du type warnerathome.com/inception ?) puis taper le code pour ensuite télécharger le film, en version WMV pour PC ou DivX pour Mac.

J’avais alors rêvé que je pouvais lire le film en trois clics sur mon ordinateur… Mais comme pour Inception, la réalité semble si compliquée qu’on se demande si on n’est pas encore en train de rêver.

Car une fois qu’on est sur le superbe (ahem) site warnerathome.com, on cherche la fameuse bannière, qui n’existe donc pas. Mon instinct me pousse à aller voir sur le site http://www.warnervideolive.com/, site de téléchargement légal de l’offre de Warner, où je devrais trouver la bannière… Ah non, toujours pas. Alors tapons le nom du film dans le moteur de recherche… Il ne s’affiche pas !?! Ah,alors cliquons sur un des liens qui parle d’Inception, quand même. Ouf ! Je peux taper un Bonuscode, je me dis que c’est sûrement de ça qu’on parle sur le petit papier fourni avec le film (le terme Bonuscode n’y étant jamais référencé).

Tapons donc le bonuscode à l’endroit indiqué. Oh, je peux choisir de télécharger le film ! Oh, mais… seulement en version WMV ! J’arrête donc pour ce soir… Je retente l’expérience trois jours plus tard, et miracle, la version DivX est également disponible. J’ajoute au panier, je vais pour m’enregistrer, et je regarde, et hop, le panier est vide ! GRAAAAAAAAAAH !!! Et impossible de retaper le Bonuscode, qui est déclaré invalide, sauf à virer les cookies…

Après avoir écrit au support de Warner, je reçois un e-mail le lendemain :

Bonjour,
C’est avec la plus grande attention que nous avons pris connaissance de votre demande.
Après vérification, il se trouve que votre BONUSCODE est parfaitement valide.
Afin de bénéficier pleinement de cette offre merci de vérifier les points suivant :
1- Rendez vous sur www.warnervideolive.com et identifiez vous sur votre compte.
2- Cliquez sur Mon panier:
Si un article est présent avec un mode de paiement BONUSCODE, vous pouvez valider la commande.
Si aucun article n’est présent, entrez votre BONUSCODE a l’emplacement indiqué a gauche et suivez les indications affichées a l’écran.

Évidemment, la manipulation indiquée ne marche pas. Que ça soit avec Safari, Firefox, Chrome… Ah mais au fait, je n’ai pas tenté avec Internet Explorer ? Parallels, à la rescousse !

Et…

Bien évidemment, sous IE, ça MARCHE. Grrrrrrrrrr.

Téléchargement du film lancé… Ah non ! On obtient juste un petit fichier Inception.tix, à garder de côté. Installons plutôt le Divx Player nouvelle génération. Un lecteur à l’interface transparente même si ça ne vous plait pas, aux boutons de fenêtres originaux (comprenez : moches et non standard), et il faudra enregistrer votre lecteur DivX auprès de Warner pour pouvoir lire votre film. Car, oui, vous ne pourrez le lire que sur UN seul appareil. Oubliez votre iPhone, votre iPad, ça sera sur votre Mac, point barre. Je double-clique sur le fameux fichier .tix, ce qui lance le téléchargement… qui se bloque à mon insu au bout de 30%. Pas possible de continuer, il faut relancer l’application, 3 fois pour arriver à la fin de la journée à obtenir tout le film. Merveilleux non ?

Enfin, on lance la lecture : la qualité est bof, le film est sensé peser 1 Go selon l’application DivX, en réalité 1,69 Go selon le Finder (mais seulement 300 Mo selon la police), et, surtout, joie et bonheur, vous ne pourrez pas le regarder sans connexion Internet ! Et oui, dans un grand élan de stupidité, le lecteur DivX doit être capable de décider au moment de la lecture si vous pouvez lire le film ou non ! Si vous comptiez lancer la lecture de votre film préféré au milieu du Tunnel sous la Manche, vous pouvez oublier.

Warner complique donc encore inutilement le téléchargement dit « légal », la copie digitale étant pénible à télécharger ET pénible à utiliser. Entretemps, il vous aura sûrement fallu 2 heures pour récupérer en trois clics la copie HD sur Piratebay ou Megaupload. Quand les majors comprendront-elles qu’une expérience utilisateur désastreuse ne permettra pas de contrer le piratage ? Là j’avoue que j’ai pas trop la foi sur ce coup.

Pixar, DRM… et M*RD*.

Je suis furax.

Le père Noël a apporté à ma fille et moi-même le coffret Blu-Ray/DVD de Là-Haut, ce film de Pixar dont j’ai déjà dit tout le bien dont je pensais à sa sortie cet été. Dans un seul coffret, 4 supports optiques : 2 Blu-Ray, pour les gens qui comme moi ne sont pas encore passés à la Haute Définition, un DVD pour les gens qui comme moi utilisent cette antique technologie qu’est le DVD, et une version numérique pour les gens qui comme moi utilisent leur ordinateur pour… hein, quoi ? Vous avez quoi comme ordinateur, mon bon môssieur ? Un MAC ??? Ah mais non, c’est pas possib’, car la version numérique ne fonctionne qu’avec Windows Media Player.

Oui mais attendez… Pixar, c’est pas à Steve Jobs ? Et maintenant, Jobs il est pas à la tête de Disney ? Et d’Apple aussi ? Et y’a pas une méthode pour mettre des copies numériques qui fonctionnent aussi avec iTunes ?

Réponse globale : oui. D’où mon énervement que je qualifierai de légitime.

RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH. Certes, ça n’enlève pour le coup rien aux qualités du film, mais quand même, c’est très énervant. Et oui, je sais, y’a Boot Camp et la virtualisation, mais ça n’est pas une bonne excuse.