Quand Dropbox rame vraiment, vraiment trop

J’ai constaté depuis quelques semaines que Dropbox sur mon Mac consommait toujours 100% d’un CPU, même sans rien faire. Ce qui est assez irritant : nos ordis chauffent déjà assez sans se taper en plus d’avoir un processeur occupé par un logiciel qui ne fout rien.

Après avoir essayé un paquet de solutions tirées de cet article de Dropbox, j’ai constaté que les lenteurs étaient aussi dans l’interface même de Dropbox : cliquer par exemple sur l’icône Dropbox ne faisait apparaitre le menu qu’après un petit délai, et l’ouverture des préférences était affreusement lente, en particulier l’accès aux notifications. Décocher une case de cet onglet pouvait prendre entre cinq et dix secondes ! Pas normal du tout…

Je me suis bien pris le chou, mais j’ai finalement trouvé. Le problème a été résolu en cliquant dans les préférences de Dropbox sur l’onglet Réseau puis sur Bande passante, et là, j’ai basculé l’option Limiter automatiquement à Ne pas limiter

Miracle : d’un seul coup, l’interface est devenue hyper rapide, les synchronisations se sont accélérées, et la charge CPU est passée à seulement quelques pour-cents ! Et même quand on ajoute ou supprime un fichier, la synchronisation ne met plus le processeur à genoux.

Je ne dis pas que c’est une solution ultime, mais dans le doute, vous pouvez toujours tenter…

Dropbox réglage de réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.