Say Hello to iPhone

iPhoneC’est ce qu’on peut appeler une à la fois une incroyable surprise, et une incroyable non-surprise, comme je le signalais dans mon précédent post : Apple vient enfin de lancer son iPhone, et… il est incroyable. J’ai eu la chance de pouvoir assister à la keynote en live (je ne vous dirai pas comment :-)), et peux vous assurer que l’excitation était tangible dans la salle quand Jobs a annoncé qu’il avait attendu ce jour depuis deux ans et demi… Après une présentation succincte de l’AppleTV (ex-iTV), et après avoir fait monter phénoménalement la pression en comparant sa prochaine annonce aux deux produits révolutionnaires qu’ont été le Macintosh et l’iPod, Steve, en bien meilleure forme qu’à la dernière WWDC, nous a offert 1h30 d’un show mémorable à tous les niveaux, et on sent qu’il était vraiment heureux de présenter son dernier bébé.

Et quel bébé ! L’iPhone fait à peu près tout ce qu’on attend de lui et même bien plus, avec une interface qui enterre tous les téléphones actuels. En fait, l’iPhone enterre tout les smartphones, sans aucune comparaison possible, et je n’exagère pas. Certes, on trouve toutes les fonctions de l’iPhone sur un tas d’autres téléphones, mais ce n’est pas tant le nombre de fonctions que l’intelligence de leur implémentation qui couple le souffle, tout cela en s’appuyant sur Mac OS X.

Quand je vois par exemple la difficulté à naviguer dans mon téléphone (un SonyEricsson) pour retrouver un contact sur son clavier (si, c’est compliqué, je vous expliquerai plus tard pourquoi), je suis ahuri par le coup du scrolling à la mimine, c’est tellement bien fait, tellement logique que ça coule de source. En fait, c’est la fluidité générale de l’engin qui impressionne : on a l’impression que chaque action découle d’une autre naturellement, sans heurt, là où la plupart des téléphones imposent pas mal de circonvolutions pour faire ce qu’on veut. On sent qu’il y a un véritable OS multitâche qui fonctionne à plein régime. Les esprits chagrins trouveront le design simpliste, mais je leur ferai remarquer que la simplicité peut aussi être une vertu !

Quelques remarques, en vrac :
– Le tarif (499 $+ abonnement de deux ans chez Cingular pour la version 4 Go, et la même chose pour 599$ avec 8 Go) peut sembler prohibitif, pourtant, de nombreux téléphones coûtent tout aussi cher sans avoir toute la technologie de l’iPhone ni sa mémoire ;
– Apple cherche clairement à attaquer le marché de la téléphonie par le haut de gamme : c’est une stratégie qui a finalement marché plus que bien pour l’iPod ! Donc, il faut s’attendre à voir un iPhone Nano arriver d’ici 2 à 3 ans max ;
– Quid des développeurs ? Est-ce que le développement sur l’iPhone sera possible pour d’autres éditeurs ? Sous quelles conditions ?
– Pourra-t-on télécharger rapidement des nouveaux widgets ? Directement à partir du téléphone, ou en les achetant sur l’iTunes Store ?
– Apple espère toucher 1% du marché des téléphones portables en 2008, mais il en faut pas se leurrer : c’est une partie seulement du marché qui pourra être attaqué, car ce téléphone s’adresse en priorité à ceux qui voulaient un smartphone, pas aux djeunz qui veulent s’échanger des MP3 via BlueTooth ;
– À quoi peuvent bien penser les ingénieurs de Nokia, SonyEricsson et tous les autres en ce moment ?
– Quid de Leopard ? Curieusement, il n’y a eu aucune annonce à son sujet. Pourtant, l’iPhone aurait pu faire un phénoménal « One more thing »…
– Le nom iPhone… normalement, il appartient à Cisco, mais finalement ces derniers sont en train de fignoler un contrat avec Apple pour l’utilisation du nom du produit. M’est avis qu’il y a beaucoup de gros sous derrière ;
– Pas d’annonce sur Airport… Pourtant, y’a bien une nouvelle borne disponible qui fait du 802.11n même (mais pas pour tout le monde, processeur Core 2 Duo requis !). iPapy n’a pas eu le temps de tout présenter, faut dire que la quenotte était déjà longue. Pas de gigabit Ethernet d’ailleurs sur cette borne, ça c’est bien dommage, alors que tout le reste de la gamme en est équipé ;
– Quel opérateur vendra l’iPhone en France ? Je penche pour Orange, Apple préférant bosser la plupart du temps avec la branche de l’ancien opérateur national… mais comme il semble qu’Apple France a basculé il y a quelques temps vers SFR, y’aura un peu de suspense. Dans tous les cas, vu le succès prévisible de l’iPhone, Apple pourra faire pression pour trouver le meilleur accord avec l’opérateur de son choix ;
– Pas de batterie séparée, c’est tout dans l’iPhone. Ça c’est pas terrible ;
– Pas d’ajout possible de carte mémoire. Une idée qui pourrait être intéressante serait de pouvoir reconnaître un disque externe USB pour en lire le contenu (vidéo surtout). Pas compliqué à faire via l’iPod Connector, je pense ;
– Si vous pensez lire vos DivX, c’est rapé, vu que seuls les formats QuickTime seront reconnus, avec en tête MPEG2 et 4, et H263.
– Rien pour nos Mac aujourd’hui : ni nouvel iWork, ni nouvel iLife, et surtout, rien sur Leopard. J’avais prédit l’absence de date, mais je pensais quand même qu’Apple donnerait un coup de massue côté interface. Attendez-vous donc à un Special Event avec Jobs sur scène courant février-mars ;
– Autant les boss de Google et Yahoo étaient pas mal, autant le boss de Cingular a flingué la fin de la fête avec un discours à mourir d’ennui. Garr Reynolds dit qu’il faut toujours finir sa présentation en fanfare, ben là, c’était raté, d’autant plus que la fanfare était encore John Mayer, qui n’en finit pas d’être présent à chaque fin de keynote. Pour la prochaine fois, promis, Steve prendra un mec connu de partout, et pas que dans les US ;
– Apple prend comme partenaire Yahoo!, Google et Cingular… Ben oui, c’est bien connu, Apple ne sait pas faire de partenariat… et c’est pas n’importe qui qui le dit !
– Apple se lance dans la téléphonie, et curieusement, ils semblent avoir compris comment faire un téléphone… mieux que Palm, en tout cas, et ça va pas faire plaisir à son boss. L’interview est savoureuse, la réponse de John Gruber l’est tout autant.

Bref, même si le Mac manquait à l’appel ce soir, c’était une grande Keynote, à voir et revoir par ici.

2 comments

  1. L’Iphone ENFIN (presque) disponible !!…

    Voici enfin le design choisi par Apple:

    Et ses spécifications principales:

    Il proposera donc :

    des applications multiples,
    des fonctionnalités de synchronisation avancées,
    des fonctionnalités réseau,
    des…

  2. […] dans un marché ankylosé et contrôlé par les trois opérateurs. Il y a 5 ans jour pour jour, j’avais rédigé cet article suite au lancement de l’iPhone. Je ne pensais pas alors à ce moment que cette journée […]