3 réflexions sur « Le syndrome PowerPoint »

  1. L’excellent Don Norman a un avis différent sur la question : . Je cite de mémoire : on avait de mauvais conférienciers avant PowerPoint, on en aura après…
    lj

  2. Comme toujours il y a l’exception qui confirme la règle : cf Steve Jobs dans ses interventions. C’est exactement l’inverse de ce qui est décrit dans cet article.

Les commentaires sont fermés.