Ilife’08 : test à chaud

J’ai donc reçu iLife’08 ce matin par UPS (alors qu’il était indiqué 3 jours d’attente pour iLife, je l’ai reçu en même temps qu’iWork’ 08, donc envoi immédiat).

– L’installation est assez classique, rien de spécial à indiquer. Ah si : on ne peut pas choisir l’emplacement des bibliothèques GarageBand, c’est dommage. Ou alors, c’est qu’il a bien détecté que mes Apple Loops étaient sur mon disque externe et a tout mis à jour directement, ce qui est mieux.
iPhoto me semble beaucoup plus rapide. Il faut en revanche, et comme d’hab, mettre à jour la bibliothèque iPhoto. La mise à jour est très rapide.
– La gestion des événements est pas mal foutue, mais elle remplace totalement les rouleaux des versions précédentes d’iPhoto. Dommage, car pour moi un événement n’est pas forcément un rouleau : quand on importe 200 photos d’un coup, ça pouvait être pour des événements différents…
– Mais d’un autre côté, la fonction de divisions de lots de photos en événements est bien vue. Donc ça compense bien.
– La navigation sur les vignettes est très bien pensée. Ça rend la gestion d’une tonne de photos beaucoup plus claire.
– Oooooooooh, que voilà une bonne nouvelle… Une option propose de ne pas copier les éléments dans la bibliothèque iPhoto ! Par contre, vous n’aurez pas l’ajout automatique des profils ColorSync aux photos dans ce cas. Dommage. Mais ça va quand même plaire à certains… (Màj : ah non, ça existait déjà avant, mea culpa)
iMovie : Oh, une refonte d’iMovie ! Oh que c’est joli ! Oh, que c’est… lent !
Explication : quand vous lancez iMovie, il vous propose déjà d’importer de générer des vignettes pour vos vidéos iPhoto. Sympa, sauf que c’est long (environ 30 minutes pour moi, pour une bibliothèque de photos d’environ 15 Go), et que ça a planté avant la fin. Content. J’ai tenté l’import d’une vidéo H.264 (bande-annonce de Transformers et des Simpsons téléchargées d’apple.com), plantage également, mais les vidéos ont été importées.
– Quand on installe iMovie, une copie de l’ancienne version d’iMovie est conservée. Apple a-t-elle donc peur que le nouvel iMovie soit trop ardu à utiliser ? :-)
– Je trouve le logiciel plus ardu à apprivoiser que les précédentes versions d’iMovie. Et ce qui est super joli sur les super bécanes de Steve Jobs s’avère plus lent à l’usage sur mon MacBook Pro (pourtant à 2 Go de RAM), et même en travaillant sur un disque externe Firewire. Donc, bof.
– En fait, le souci principal, c’est que la courbe d’apprentissage semble plus ardue que celle de l’iMovie que nous avons connu jusqu’ici. Donc, il va falloir se remettre un peu à fond dedans.
iWeb est, à mon goût, toujours aussi mal gaulé : la gestion est toujours aussi statique, le côté mono-site énerve pas mal… et évidemment, quand on exporte ailleurs que vers .Mac, tout le site est à nouveau exporté vers un dossier. Berk.
– Par contre, bon point, il ne génère plus des URLs gavées d’UUID (style 6097CB12-035D-43D9-B72E-CAB30D2C6943 comme nom de sous-dossier).
– Dans les autres points sympa, le navigateur multimédia d’iLife affiche désormais le contenu vidéo d’iMovie 08, ainsi que les séquences conservées dans iTunes et dans iPhoto ;
GarageBand : Magic GarageBand est vraiment bien foutu, rigolo à utiliser, même si je sais pas si ça ira très loin dans le concept.
iDVD : rien de révolutionnaire. Juste quelques modèles plus jolis, une interface un peu mieux gaulée, une meilleure qualité… Le produit est de toute façon en fin de vie, le concept du DVD pour tous ayant quelque peu… vécu.

En bref, donc : de bonnes idées, une mise à jour d’iPhoto vraiment intéressante, un iMovie qui me laisse perplexe (en plus d’être pas mal buggé), un iWeb toujours aussi peu top, un GarageBand qui continue son bonhomme de chemin et un iDVD qui sent le sapin.

Maintenant, c’est mon avis à chaud, et peut-être que je changerai d’avis dans les prochains jours, mais à mon goût, le plus intéressant reste la mise à jour d’iPhoto.

11 réflexions sur « Ilife’08 : test à chaud »

  1. Euh, ca y était déjà l’option dans iPhoto de ne pas copier les éléments dans la bibliothèque iPhoto

  2. Juste pour confirmer les dires de Bertrand, voilà deux petits messages qui apparraissent lors de l’installation :

    « iMovie ’08 requires a Mac computer with an Intel processor, or Power Mac G5 (dual 2.0GHz or faster) or an iMac G5 (1.9GHz or faster). See Read Me for requirements.

    Installation of the other iLife ’08 applications will proceed. »

    « This package installs iMovie ’08. iMovie ’08 requires a Mac computer with an Intel processor, a Power Mac G5 (dual 2.0GHz or faster), or an iMac G5 (1.9GHz or faster). Please consult the Read Me for additional details. »

    Ça fait plaisir quand on voit qu’Apple annoncait le support des PPC pour encore plusieurs années il y a à peine un an….

  3. est ce que la nouvelle version d’imovie permet d’avoir deux pistes vidéos?

  4. He ben moi je me languis de voir le montage des « transformers » avec les « Simpsons ».
    Je suis curieux, on ne se refait pas.

    Bonjour chez vous

    Jean Meyran

  5. Jean Meyran : Je ne te conseille pas de le voir… C’était vraiment un test, et ça donne un résultat assez pourri :-)

    Ouais : Non, hélas, pas de gestion de deux pistes vidéo.

  6. « le côté mono-site  » concernant iWeb, ce n’est pas vrai, on peut très bien faire plusieurs sites qui seront accessibles via les sous dossiers sur .mac.

    iWeb a quand même pas mal évolué, on peut enfin mettre du code HTML et donc customisé les sites, les widgets sont aussi bien venus. Et il est tout de même bien plus rapide.

    Pour iMovie, au contraire, c’est beaucoup plus rapide à apprendre et intuitif, tout se fait à la souris et avec le bouton gauche et glisser déposer.

  7. Pas très fan d’iLife 08 :

    – le « nouveau flux de travail » d’iPhoto est très bien pensé et donne peut-être une vague idée de ce qui attend les utilisateurs d’Aperture pour la v2. Le reste de l’application ne suit pas en terme de nouveautés. Les bibliothèques sont enfin des « bundles » et on comprend pourquoi vu le bazar qu’il y a à l’intérieur !
    Le retoucheur est enfin utilisable (en tout cas plus efficace que celui d’Aperture !)

    iMovie : grand moment de solitude ! Toutes ces années de R&D pour en arriver là.. Quel gâchis (à moins d’une mise à jour de 250 Mo dans quelques semaines arrive pour nous montrer son vrai potentiel?). Quelques compositions Quarz pour les transitions (je n’ai trouvé aucun moyen de contrôler quoi que ce soit!). Pas de SDK en vue (pour l’instant) et une IU un peu confuse pour une application qui était vraiment (classique, mais) bien pensée. L’ingénieur qui voulait monter ses films en moins de 30 minutes comme le vante le film de promo aurait dû participer au Google summer of code au lieu de montrer ça à ses collègues du service marketing…

    iDVD : très belle « fin de carrière » (toujours pas de gestion du BlueRay ?).

    GarageBand : comme iPhoto. L’analyse des Audio Units sans barre de progression et juste le menu de l’Application comme interface utilisateur pour une société comme Apple : ça ressemble à du bâclé. Il n’y a que des applications JAVA qui ont ce comportement… Sans parler d’Audio Units qui fonctionnait parfaitement avec la version 06 (ou Logic Pro 7!) et qui n’ont pas été validé avec cette nouvelle version (SampleTank XL 2 dans mon cas). Le Magic GarageBand est une excellente initiative, dommage qu’il faille créer un projet (qui génère des pistes audios!) pour s’amuser avec en « LIVe ». Cette fonctionnalité me fait penser à un tout petit freeware du nom de Blues Music et les gens d’IK Multidmedia apprécieront à sa juste valeur la manière dont Apple a repris le concept de GrooveMaker et lui a donné un visage moins « technophile » ;^)
    Les enfants vont adorer cette métaphore visuelle ! Succès garanti dans les salles de classe =^)

    iWeb: .Mac or die. Finalement, Apple est restée sage : elle n’empiète pas sur les plates-bandes des jeunes éditeurs qui commencent à se faire une petite place au soleil dans le très prometteur segment de marché du Web des « petites gens » comme moi. J’en suis ravi ! Longue vie à RapidWeaver, carriboost, Sandvox, Flux, Coda et les autres !!!

    Au final : j’ai l’impression qu’Apple en a assez de se taper tout le boulot depuis toutes ces années et a terminé sa longue démonstration
    technologique : il va falloir que les (jeunes?) développeurs tiers reprennent la relève. Et Leopard tombe à pic pour (enfin!) lancer la machine à coder !

    Mention spéciale pour l’intégration du concept visuel des évènements dans « la palette de médias » !

    Mes 2 écus !

    richarre

  8. Enfin une gestion des mots-clés comme « les grands » (Expression Media et les autres.) dans iPhoto ! Wooohoouuu =-)

  9. Tous les styles musicaux de Magic GarageBand viennent de l’autre côté de l’Atlantique… Quand je dis que ça sent le travail bâclé ! What a wonderful word…

Les commentaires sont fermés.