Point de vue : Mac OS X Server et le groupware

Serveur_iPhoneMon ami Grouik de Mac4ever a rebondi (aïe) sur un article d’Ars Technica concernant les limitations des outils de Mac OS X Server avec l’iPhone. Les griefs sont en gros, que Mac OS X Server est très incomplet, et qu’il propose moins d’outils de collaboration avec l’iPhone que ce qu’Exchange propose, et c’est un comble.

Dans un sens, il n’a pas totalement tort. Mais d’un autre, il n’a pas totalement raison non plus, sinon ça ne serait pas rigolo, et je n’en parlerais même pas ici.

Le sentiment général qu’on pourrait avoir sur la synchro des informations personnelles entre l’iPhone et Mac OS X Server serait : « pas mal mais peut mieux faire ». Faisons donc le point de ce qui marche ou pas :
– Mail : on les reçoit bien sur l’iPhone de Mac OS X Server, en IMAP, mais ça ne pushe pas plus que ça ;
– Calendriers d’iCal Server : on les reçoit bien sur l’iPhone, mais ça ne pushe pas ;
– Carnet d’adresses : aïe, ça coince, on synchronise pas du tout !

Ces faits sont avérés, rien à redire. Sauf que ces problèmes ne viennent pas de Mac OS X Server, mais plutôt d’iPhone OS. En effet, sur les technologies embarquées par Mac OS X Server, on dispose déjà d’à peu près tout pour gérer l’information en mode push, à part pour Address Book Server. Le mode push est bien pris en charge par iCal, et pour le mail en IMAP aussi. Pas de discussion à avoir à ce sujet, les technos sont dans Mac OS X Server et fonctionnent déjà. Et dire qu’il est « impossible d’y connecter l’iPhone pour synchroniser ses contacts, ses calendriers ou même ses mails ! » est en partie un mensonge éhonté, puisque les mails sont parfaitement synchronisés, et ceci depuis aussi longtemps que Mac OS X Server (et même AppleShare IP) existe : il suffit de configurer ses boites en IMAP.

Il faut cependant comprendre que si chez Apple, on donne des lignes directrices sur les technologies à embarquer dans chaque système, chacun des systèmes a aussi sa propre chronologie de développement. Prenons par exemple Snow Leopard (et Snow Leopard Server) : ce sont deux OS dont le développement s’est fait environ sur deux ans, de fin 2007 à fin 2009. iPhone OS, lui, subit des mises à jour bien plus rapides : tous les ans en moyenne, avec une sortie durant l’été. Et on a déjà connu le problème de ces mises à jour désynchronisées avec iPhone OS 2 : certes il pouvait gérer Exchange (indispensable pour pousser l’iPhone dans l’entreprise), mais le calendrier ne pouvait pas utiliser la synchro avec iCal Server. Cette limitation a disparu avec iPhone OS 3.

Cette incompatibilité génère évidemment des frustrations, surtout que lorsqu’on achète un serveur Mac, on s’attend à avoir une compatibilité totale avec les appareils Apple. D’où la grande question : pourquoi Apple n’achète pas une licence ActiveSync pour l’intégrer à Mac OS X Server ? La réponse ici tient en deux points : d’abord, ça coûterait probablement assez cher, et ensuite, c’est une technologie de synchronisation propriétaire. Or, la stratégie d’Apple est désormais d’essayer d’imposer des normes basées sur des standards. Pour l’IMAP, on utilise IMAP-IDLE, pour le calendrier, iCal Server se base sur CalDAV, lui-même basé sur le format .ics (iCalendar) et WebDAV. Enfin, pour Address Book Server, WebDAV est également de la partie, mais avec les vCards. D’ailleurs, si on regarde le contenu du dossier contenant les fiches partagées, on voit de zoulies vCards prêtes à être recopiées. Yeah ! Et pour le mode push, c’est bien le standard XMPP qui est en action.

Intégrer ActiveSync dans Mac OS X Server, ça serait faire rentrer le loup dans la bergerie, être dépendant de Microsoft pour ses évolutions futures, et s’écarter de la possibilité de mettre en avant des nouveaux vrais standards documentés. La compatibilité ActiveSync est un avantage pour l’iPhone, car cela permet de le faire rentrer dans des grosses entreprises en se greffant sur le serveur Exchange. Mais pour le marché PME/PMI qui est probablement le marché s’intéressant le plus à Mac OS X Server, Exchange n’est pas forcément la meilleure solution, ne serait-ce que par son tarif (ouille le prix des CAL ouille)… Tant qu’à faire, autant investir alors sur Mac OS X Server et une solution alternative comme l’excellent Kerio Mail Server. Même en rajoutant ce logiciel, la solution sera moins complexe à gérer, plus efficace et moins coûteuse qu’un serveur Exchange pour PME. Et elle supporte ActiveSync !

La question « Exchange or not Exchange » posée par Grouik n’est donc pas vraiment la bonne : la meilleure question serait plutôt « à quand le support des standards de synchro dans iPhone OS » ? Prédiction qui n’engage que moi : la prochaine mise à jour majeure d’iPhone OS embarquera le support de CardDAV, et tous les modes push de Mac OS X Server. Et une mise à jour de Mac OS X Server (peut-être avant la 10.7) apportera le mode push pour le Carnet d’adresses. À ce moment-là, toutes les briques logicielles seront prêtes pour vraiment pousser Mac OS X Server dans les entreprises. Ce n’est sûrement qu’une question de mois.

Plus personnellement, je pense qu’il y a évidemment de bonnes raisons de regretter certains manques de Mac OS X Server. Mais je pense aussi qu’il ne faut pas reprocher d’un côté à Apple de ne pas se jeter dans les bras d’ActiveSync, et de l’autre de lui en vouloir de mettre en avant de vrais standards comme iCalendar, vCard et bien d’autres. On a peut-être râlé sur CalDAV, mais celui-ci a finalement été bien accepté et poussé par Google et bien d’autres… Et vu le succès très franc remporté par le Mac mini serveur, il ne serait pas surprenant qu’Apple voit encore plus d’intérêt à mettre en avant ses technologies de synchronisation dans les mois à venir.

13 réflexions sur « Point de vue : Mac OS X Server et le groupware »

  1. Excellent article, qui mériterait d’être posté en réponse à l’article d’hier matin sur Mac4.

    Je suis pour ainsi dire d’accord avec tout tes arguments, bien que ne connaissant peu l’architecture de l’ensemble, les arguments et contre-arguments me semblent plus que bien choisis.

    Félicitations :-)

    (i)Fabricius

  2. Ah, merci de rétablir la vérité, j’avais la flemme de commenter.
    Sérieusement, quand on a touché a OS X on sait bien que ça vaut bien plus que ActiveSync en terme de possibilité, surtout au vue des technos qui servent de base.
    Suffit de rajouter les briques manquante et ça ne va pas tarder j’espère…

  3. En voyant le post de Grouik, je guettais ta réponse :-)

    Quelque chose m’a fait tiquer : un commentaire (plusieurs en fait) selon lesquel le serveur de mail est « une grosse bouse »!
    Est-ce qu’il est vraiment nécessaire de le remplacer par un autre produit (je ne connais Kerios que de nom).

    Pareil je cite un autre commentaire :
    « J’ai 5 Xserver sous 10.5 Serveur, le système est tellement un cauchemar j’ai pas envie de tout revivre sous 10.6 et pire.

    – Services qui s’arrête sans raison (ODM, SMB, DHCP, NAT, AFP)
    – VPN qui ne marche tout simplement pas (tu peut accéder que le serveur)
    – Dès que tu a 2 carte réseaux sur un IP Public le OS se met a dire que ta licence est illégal/légal/illégal, etc…..
    – Le service de DNS est un cauchemar… vaut mieux installer BIND et tout faire a la main
    – Le service SMB est probablement la pire merde jamais vue sur le marché

    Et je pourrais continuer comme ça longtemps…. »

    Est-ce que ce sont des problèmes récurrents liés à l’OS ou bien plutôt des mauvaises configurations ?

    Merci et encore bravo pour ton travail

  4. Pour le DNS… ce n’est pas Bind v9 qui est utilisé dans OS X Server, justement ?
    Idem pour les services SMB, VPN, DHCP,… je crois que c’est un serveur super standard (le même que sur Linux ou les autres unix).

    Sinon, je suis d’accord avec l’article initial. Je trouve par contre qu’il manque une solution pour synchroniser les notes de Mail avec l’iPhone (et si au passage ils pouvaient faire un truc un chouïa plus puissant…) ainsi que les documents entre deux OS X clients.

  5. Je profite de l’occasion pour tenter de « gratter » un conseil.
    Je constate que Exchange sur Mac fonctionne bien mieux depuis 10.6 dans mail et iCal. Dans le carnet d’adresses c’est pas mal également.

    Par contre les dossiers publique du calendrier Exchange ne sont pas vu par iCal… est-ce le cas pour vous également ou est-ce un mauvais paramétrage de ma part ?

  6. En attendant, IBM a mis en place ActivSync pour permettre de simplifier la synchro entre Domino et les smartphones… cela permet aussi pour eux de rentrer plus facilement dans les grandes entreprises sans remettre en cause l’intégralité des éléments d’infrastructure et le parc des terminaux existants…

    1. @bam : Domino ? Rentrer plus facilement dans les grandes entreprises ? Mais ils y sont déjà ! Ce que ça leur permet surtout, c’est de pouvoir intégrer les tels portables dans les réseaux où Domino est implémenté sans que les DSI hurlent.

  7. Comme je l’ai dit sur Mac4ever, Le VPN fonctionne très bien à condition de savoir le paramétrer… On ne devient pas administrateur serveur en achetant simplement un MacMini Serveur…

    La gestion des mels à grandement été modifié entre la version 10.5 et la version 10.6 de MacOS X (exit Cyrius), il y a encore des manques (dont le disclaimer qui me fait grandement défaut et le webmail qui date) mais franchement rien de dramatique non plus…

    Le coup des cartes réseau qui font perdre le N° de série de logiciel serveur est un truc connu et qui a été corrigé il y a un moment par Apple, forcément quand on ne fait pas les MAJ (ou qu’au moins on se tient au courant de ces dernières), on peut râler…

    Pareil pour le service SMB qui a grandement évolué sur la version 10.6…

    C’est trop facile de pointer du doigts les bugs des anciennes versions de système (et si on parlait de MacOs 7.x tant qu’on y est ?) ou de dire que ça marche pas alors qu’on n’y connait rien…

    Franck.

  8. @zekiller28 : Pour les disclaimers automatiques, c’est une connerie : http://goldmark.org//jeff/stupid-disclaimers/
    Perso, je décourage leur utilisation. Aucune valeur légale.

    @Flan : oui, de très nombreux morceaux de Mac OS X Server sont basés sur des technos open source, sur lesquelles Apple rajoute l’enrobage graphique et l’interface avec Open Directory.

    @clementcollier : ne me fais pas dire ce que j’ai pas dit :) ActiveSync n’est pas une mauvaise techno, au contraire, ça marche plutôt très bien. Mais c’est très propriétaire aussi, et du coup je comprends qu’Apple n’ait pas envie de faire plus copain que ça avec MS sur ce coup.

    @arnaud : le serveur de mail marche très bien, mais sa configuration graphique et ses options (graphiques) sont parfois limitées. Mais pour 90% des besoins il tourne et s’avère suffisant. Le VPN qui marche pas, ce sont des conneries, j’ai des dizaines de serveur qui posent aucun souci (par contre les plages locales et distantes identiques, ça le fait moyen), le DNS n’est pas archi-intuitif mais fonctionne. Le SMB, sans opinion, mais mes clients qui l’exploitent sont contents, et j’ai pas eu de retour de bug à tomber par terre.

  9. @GG : les disclaimer sont peut être une connerie mais quand un client exige de l’avoir car il les avait avec son Exchange, on est mal… J’en ai parlé à plusieurs reprises lors de Tech Series Apple et ça ne semble pas évoluer dans le bon (le nombre de fois où on m’a dit d’ailleurs qu’on allait prendre contact avec moi suite à mes « colles » que je posais aux ingé d’Apple et que j’attends toujours ne font pas sérieux au passage)…

    Franck.

  10. Bonjour,

    je reviens sur ce post étant donné que iOS (feu iPhone OS) a été mis à jour il y a quelques semaines.

    Est-ce qu’il y a eu des changements au niveau du push ?

    Arnaud

  11. Oui et d’après les ingé Apple, le souci vient de iOS et pas de MacOS X Server…

    Je me demande quand celà sera corrigé… C’est vraiment rageant d’utiliser des technos 100% Apple et de ne pas pouvoir profiter de tout leur potentiel…

Les commentaires sont fermés.