Archives par mot-clé : Filewave

Déployer les apps de Microsoft Office à la demande avec un profil de configuration

Parfois chez Gete.Net Consulting, nous sommes confrontés à des problèmes techniques… intéressants. Ainsi, chez certains clients, nous devons déployer la suite Microsoft Office, mais sans installer Outlook, le logiciel par défaut choisi dans l’entreprise étant Apple Mail.

Dans ce cas, l’installation d’Office est un peu compliquée puisqu’il faut installer chaque application séparément, ou installer l’ensemble de la suite puis supprimer Outlook. Et installer les apps séparément peut être beaucoup plus lourd, puisque l’ensemble des applications d’Office installée individuellement pèse plus du double du package complet de Microsoft Office !

Et oui, si on retire Outlook de l’installation, ça fait quand même 3,38 contre 1,92 Go pour le package complet d’Office.

Autre cas aussi : vous souhaitez ne pas installer l’application Microsoft AutoUpdate pour garder le contrôle sur les mises à jour. Mais elle est installée par défaut. Même si vous pouvez la supprimer à posteriori, ça pourrait être plus simple de ne juste pas l’installer (et de ne plus avoir à y penser).

Il existe pourtant une solution pour forcer l’installation uniquement des applications de votre choix depuis le package Office. Pour cela, il faut passer par un profil de configuration (proposé par Paul Bowden, ingénieur Microsoft de l’équipe Microsoft Office Mac) poussé par votre MDM. Ce profil doit contenir des informations personnalisées que vous pouvez retrouver ici :

https://github.com/pbowden-msft/Payloads/blob/master/DeploymentExcluder.plist

Téléchargez ce fichier Property List, et modifiez son contenu pour passer à false toutes les apps que vous ne souhaitez pas installer.

Dans notre cas, pour installer tout Microsoft Office sans installer Outlook, on utiliserait le fichier plist suivant :

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<!DOCTYPE plist PUBLIC "-//Apple//DTD PLIST 1.0//EN" "http://www.apple.com/DTDs/PropertyList-1.0.dtd">
<plist version="1.0">
<dict>
	<key>InstallWord</key>
	<true/>
	<key>InstallExcel</key>
	<true/>
	<key>InstallPowerPoint</key>
	<true/>
	<key>InstallOutlook</key>
	<false/>
	<key>InstallOneNote</key>
	<true/>
	<key>InstallOneDrive</key>
	<true/>
	<key>InstallTeams</key>
	<true/>
	<key>InstallAutoUpdate</key>
	<true/>
</dict>
</plist>

Il suffit maintenant d’importer ce fichier dans un profil de configuration. La méthode dépendra évidemment de votre MDM. Par exemple, dans Jamf Pro :

  • Cliquez sur Profils de configuration > Nouveau
  • Ciquez sur Apps et réglages personnalisés > Upload.
  • Donnez un nom à votre profil.
  • Spécifiez com.microsoft.office dans la ligne Domaine de préférence et collez le contenu du fichier Plist modifié dans le champ Liste de propriétés.
  • Spécifiez enfin le scope de votre profil…
  • Et cliquez sur Enregistrer.

Si vous voulez faire la même chose dans FileWave, il suffit de créer un fileset contenant un profil de configuration, et d’ajouter les données comme Custom Settings.

Poussez ensuite le profil sur les appareils de votre choix, et lancez l’installation de Microsoft Office (via une policy pour Jamf Pro, ou un Fileset dédié pour FileWave, ou en le poussant avec Munki ou le MDM de votre choix). Et si tout va bien, seules les applications validées seront installées.

On dit merci qui ? Merci Paul Bowden (moi je ne suis que le messager) !

Office Reset : l’outil indispensable quand Office vous fait des misères

Il y a quelques jours, un nouveau site a été annoncée par l’équipe de développeurs de Microsoft Office pour macOS : https://www.office-reset.com. Ce site propose différents outils pour remettre d’aplomb une installation d’Office défaillante.

Le principal outil s’appelle donc Office-Reset. L’approche est assez simple : il s’agit d’un paquet d’installation à télécharger et à lancer sur le Mac. Une fois lancé, l’app propose différentes options à cocher pour réinitialiser les apps de façon individuelle, ou de façon plus globale. Vous pouvez aussi en profiter pour supprimer Skype for Business (obsolète, il faut passer sur MS Teams maintenant enfin !), réinitialiser la licence (utile par exemple si vous décidez de basculer vers une licence Office 365 alors que vous utilisiez une licence Office à l’achat)…

Cochez les bonnes cases pour faire un nettoyage de Microsoft Office… plus ou moins en profondeur.

ATTENTION CEPENDANT : l’option Supprimer les données Outlook fait ce qu’elle indique, à savoir supprimer toutes les données d’Outlook en local. Du coup, si vous gardiez des messages d’une boite relevée en POP ou si vous stockiez des messages hors ligne (visible dans Outlook dans le dossier « Sur mon ordinateur »), ces messages seront intégralement perdus. À n’utiliser qu’en dernier recours, donc.

Quand est-ce que je dois utiliser ce paquet ?

Quand vous rencontrez un problème avec une app de la suite Office. Sinon, pas la peine. Vous trouverez sur cette page quelques-uns des dialogues ou messages d’erreurs qui pourraient vous inciter à utiliser une des options de ce paquet.

Et si on est un administrateur Mac, est-ce que c’est intéressant ?

Je veux, mon neveu ! Vous pouvez utiliser évidemment ce paquet à la demande poste par poste, mais les développeurs de Microsoft ont eu aussi l’ingénieuse idée de proposer plusieurs paquets différents, chacun correspondant à une des options pré-citées. Du coup, cela vous permet de créer différentes options de nettoyage à la demande, que vous pouvez laisser à à la disposition de vos utilisateurs dans un outil comme le Self Service de Jamf, le kiosque de FileWave ou le centre de gestion des logiciels de Munki. Vous pouvez même récupérer sur cette page des p’tites icônes trop meugnonnes pour customiser votre store d’entreprise (en haut à droite, cliquez sur chaque petite icône, elles sont en fait en 512×512 pixels).

Le kiosque FileWave, tel que proposé chez mes clients, avec tous les outils de désinstallation d’Office Reset. À utiliser avec précaution, quand même.

Si on regarde derrière le capot, les paquets contiennent en fait juste des scripts de post-installation, et sont signés et notariés. Rappelons que vous pouvez ensuite télécharger les paquets des apps Microsoft (que ça soit Office complet ou les apps en version individuelle) pour Mac depuis le site https://macadmins.software.

De plus, Microsoft propose deux packages individuels : Factory Reset et Remise en état d’usine. Dans le premier cas, tous les réglages sont supprimés, les licences retirées, etc, mais les fichiers des apps elle-mêmes sont conservés. Dans le deuxième cas, on passe à l’option nuclaire, en dégageant toutes les apps. Là encore, vos données Outlook locales seront supprimées, donc à n’utiliser qu’en cas critique.

C’est donc un ensemble d’outils très pratiques et bien pensés que Microsoft distribue ici, et on les remercie bien bas de nous les proposer de façon si propre (hey, Adobe, si tu pouvais en faire autant, y’a plein de monde qui serait content).