Archive for Livres

Mon Mac & Moi : Pages, Numbers et Keynote sur iBooks Store

Agnosys, Centre de Formation Officiel Apple, sort en format iBooks (donc lisible sur iPad, iPhone et iPod touch) le livre Mon Mac & Moi :  iWork’ 09 (que j’avais rédigé en 2009) sur sous la forme de trois opus consacrés à Pages, Numbers et Keynote. Chaque livre est disponible au format iBooks à partir de l’iBooks Store (cherchez Mon Mac & Moi) et au tarif absolument incroyable de 4,99€. Moi je dis, à ce prix-là, il faut prendre les trois…

Le point faible d’Apple…

… C’est qu’il y aura toujours des journalistes blogueurs pour écrire parfois tout et n’importe quoi.

Par exemple, dire que les fonctions de l’iPad sont cachées. Que le multi-tâche est dur à trouver. Qu’Apple refuse d’intégrer Flash, alors que c’est une techno qu’aucun autre constructeur n’arrive de toute façon à intégrer proprement aujourd’hui dans un appareil mobile (quatre ans après la sortie du premier iPhone…). Que la disparition d’un Steve Jobs mettrait la compagnie à genoux, alors qu’il a su avant tout remettre les valeurs d’Apple au centre de la compagnie et y placer des personnes qui ont toutes contribuées au renouveau de la société, ce qui perdurera bien après son départ 1. Qu’iOS est un système fermé et c’est trop mal, alors que c’est surtout un système qui fonctionne, ce qui est l’essentiel. Et que la notion d’ouverture est devenue d’ailleurs très relative

Désormais, donc, il faut trouver une nouvelle méthode pour taper sur Apple. Parce qu’après tout, c’est important de taper sur Apple. Sinon on ne se fait pas de pub… quitte à dire n’importe quoi.

OK, donc. Apple a implémenté le multitâche, mais n’a pas communiqué dessus. Ce n’est pas après tout comme si, quand on lance une mise à jour d’iTunes, il n’y avait pas un message qui apparaît pour dire quelles sont les nouvelles fonctions, et un lien pointant vers plus d’informations. Ce n’est pas non plus comme si ces fonctions n’étaient pas documentées sur le site, ou mises en valeur même sur la homepage d’apple.com. Et éventuellement reprises par les sites web en masse.

Je vais être critique, pour changer : il faut arrêter de penser que parce qu’Apple fait des produits plus ergonomiques que d’autres constructeurs, cela dispense l’utilisateur d’apprendre à utiliser son produit ou à se poser des questions dessus. Le problème, c’est que l’informatique, iPadesque ou pas, ça emmerde aussi beaucoup de monde. Que les mises à jour, on les fait parce que le logiciel le demande, et qu’on serait bien trop impoli de le lui refuser. Mais après, ce que ça apporte vraiment… En tant que fils de garagiste,  l’automobile m’a toujours profondément gonflée, et a un aspect particulièrement utilitaire. Je ne m’extasie pas devant un moteur V6, la courbe d’une BMW m’en touche une sans faire bouger l’autre, etc. Mais j’ai quand même fait un jour l’effort de LIRE le guide fourni avec mon automobile 2 et, incroyable, j’ai appris des choses !!!

Le problème, c’est que lire une documentation, informatique ou non, c’est souvent pénible pour quiconque. Et soit on se sent motivé, soit on espère faire face à un produit tellement simple qu’on peut se passer d’un manuel. Manque de bol, iOS 4.2 a apporté ce qu’on ne souhaitait pas voir arriver dans iOS : de la complexité. Parce que tout un tas de monde demande (exige !) des nouvelles fonctions, qui rendent le produit moins simple à utiliser. Plus complet, oui, mais moins simple. Très honnêtement, Apple aurait pu faire le minimum vital sur iOS, à savoir implémenter le multi-tâche sous forme de gestion des apps en tâche de fond. Car la plus grosse critique sur iOS quand on parlait de multi-tâche, c’était « je ne peux pas écouter Spotify en tâche de fond pendant que je surfe avec Safari, bouh caca Apple ! ». Tuer des tâches, passer rapidement d’une app à une autre, tout ceci est finalement un bonus pour les geeks. C’est juste redonner aux power users les outils qu’ils ont été amené à utiliser sur les plate-formes informatiques classiques et qu’ils pensent être indispensables pour Monsieur et Madame Michu.

Mais en réalité, Monsieur et Madame Michu 3 n’ont pas forcément vraiment besoin de fonctions multi-tâches évoluées. Les gens qui ont adopté l’iPad parce qu’il est simple ne connaissent pas tous le coup du double-clic sur le bouton de l’iPad, et dans l’ensemble… ce n’est pas dramatique. S’il s’agit d’une fonction quelque peu dissimulée, c’est qu’elle n’est pas essentielle à l’expérience de l’iPad. Sinon, Apple l’aurait laissée bien visible, ou aurait eu une autre approche du Dock d’iOS. Tout comme beaucoup de gens ne savent pas qu’on peut faire Commande + Tab pour passer d’une appli à une autre sur leur Mac 4. Ou qu’on peut glisser une icône en enfonçant Commande et Option pour créer un alias.5. C’est mieux de le savoir, mais ce n’est pas indispensable de ne pas le connaître.

Bref : il y aura toujours différents niveaux d’utilisateurs. Il y aura toujours plusieurs niveaux d’utilisation de l’informatique. Il y aura toujours des gens intéressés par le sujet, et qui seront plus performants avec leur outil, parce qu’ils auront décidé de s’investir un peu plus que d’autres. Il y aura toujours des débutants, et des gourous. Ce n’est pas MAL que le constructeur / développeur propose ces solutions. Mais ce n’est pas MAL non plus que tout le monde ne les utilise pas. Le plus important reste que le produit soit stable, simple à utiliser, et qu’il apporte du plaisir à l’utilisateur. Si iOS gagne en fonctionnalités, c’est toujours mieux, mais il est parfois important que l’on fasse un petit bout de chemin tout seul. Ne serait-ce aussi que pour en retirer un peu de satisfaction personnelle.

Il y a une différence entre connaître le chemin, et arpenter le chemin – Morpheus, In Matrix.

  1. Même si je suis parfaitement conscient que sa disparition impactera à court terme la société.
  2. Une Prius II, puisque vous voulez tout savoir de ma vie, bande de pervers.
  3. Qu’on devrait peut-être arrêter de traiter comme s’ils ne connaissaient rien à l’informatique : si ça se trouve, il y a en France un monsieur Michu qui dirige des réseaux de botnets et va faire tomber mon serveur tandis que son épouse recompile des noyaux Linux entre deux pots de confiture. Les ordures.
  4. Oui, je sais, Alt + Tab sur PC. Mais vous êtes jamais venu sur ce blog ou quoi ?
  5. Si vous avez appris ces astuces ce soir, la prochaine étape, c’est Snow Leopard Efficace.

Désolé, Amélie…

… mais pour moi tu ne seras toujours que la seconde.

Cahier iPad, premier des vente sur l'iBook Store !

Et oui, parfois, j’ai des joies simples.

Et j’en profite pour vous signaler que c’est ce jeudi qu’est sortie officiellement la version physique de mon livre À la découverte de son iPad, dans toutes les bonnes librairies et sur Amazon & co. À mettre entre toutes les mains qui utilisent un iPad pour la première fois et à qui l’informatique fait un petit peu peur.

Nouveau livre : À la découverte de son iPad !

Et bien ça y est, mon nouveau livre est enfin disponible ! Il s’intitule À la découverte de son iPad, et c’est le cahier idéal pour prendre en main l’iPad, découvrir ses fonctions, sa synchronisation avec iTunes, ses applications…

Sans plus attendre, la présentation officielle :

41 exercices pour piloter son iPad au doigt et à l‘oeil

Séduit par ses lignes racées, vous venez d‘acquérir un iPad, la première tablette informatique grand public, cet étonnant ordinateur aussi à l‘aise pour lire des vidéos qu‘envoyer des e-mails, visionner des photos, naviguer sur le Web ou encore consulter des livres électroniques. Pour apprendre à vous en servir, vous cherchez un ouvrage sans bla-bla, clair et pédagogique. Ce livre est fait pour vous : au fil de ces 41 ateliers où chaque étape est illustrée par une capture d‘écran, vous apprendrez à installer votre iPad, ajouter de nouvelles applications, acheter de la musique en ligne, lire des fichiers PDF avec iBooks, vous connecter en 3G et en Wi-Fi… En un mot, tout ce que l‘iPad a de meilleur à offrir, comme vous le montre cet ouvrage très visuel et 100 % pratique !

Ce livre s’adresse :
• Aux nouveaux utilisateurs de l‘iPad, équipés d‘un Mac ou d‘un PC
• Aux grands débutants en informatique

C’est donc un livre idéal à (s’)offrir si on se lance dans l’aventure informatique avec l’iPad, mais ça ne sera pas la « Holy Bible » de l’iPad (curieusement, par exemple, je n’évoque pas le jailbreak… :-) ).

Pour le moment, le cahier est disponible au format Izibook (PDF sans protection mais personnalisé avec votre adresse e-mail sur chaque page) ou ePub. Vous pouvez télécharger votre copie ici : http://izibook.eyrolles.com/produit/988/9782212700114 pour la modique somme de 16,90 €.
Et la version papier sera disponible dans toutes les bonnes boucheries aux alentours du 1er septembre.

Bonne lecture, et n’hésitez pas à me remonter vos commentaires, remarques, encouragements, insultes… ici ou par e-mail.

Snow Leopard Efficace, dispo en PDF !

De nombreux lecteurs m’ont demandé si il était possible d’acheter Snow Leopard Efficace en version PDF. Et bien ça y est, il est désormais disponible au format Izibook pour la somme modique de 28€.

Plus aucune excuse pour ne pas vous le procurer !

Snow Leopard Efficace : le site !

Et voilà, il est enfin en ligne, le mini p’tit site tout meugnon de Snow Leopard Efficace, où vous pourrez découvrir dans quelques jours quelques morceaux choisis, des astuces supplémentaires, des infos exclusives ou pas, des corrections… En attendant, vous retrouverez déjà le sommaire, ainsi que les premières critiques unanimes ;-).

Et surtout, surtout, en bas de la page d’intro… Le compteur, qui annonce fièrement 19 jours restants ! Yeahhhhhhh ! Bon sang mais ce suspens est quand même insupportable, enfin vous je sais pas, mais moi oui.

Ça se précise…

Une bien belle couv' comme on aimerait en voir plus souvent.

Une bien belle couv' comme on aimerait en voir plus souvent.

Snow Leopard Efficace : il arrive (vraiment)

Quelques lecteurs m’ont écrit pour annoncer leur émotion face à l’annulation pure et simple de leur commande du livre Snow Leopard Efficace sur Amazon. En effet, vu les retards, il semble que ces derniers aient juste supprimé la référence du site… au moment pile où le bouquin était achevé.

Pas d’inquiétude cependant : il est à nouveau disponible en précommande, ici même. Profitez-en pour commander en même temps Leopard Efficace ou un exemplaire du mémento Tiger, certes un peu vieux mais toujours d’actualité, finalement (et à 4,75€, pourquoi se priver !).

Wouala, c’était la minute « je fais ma pub et j’aime ça », en plus Noël approche, bon sang !

Snow Leopard Efficace, dispo le…

Alors, quand est-ce qu’il sort ce fameux bouquin dont je vous parle depuis quelques temps déjà ? Et bien il va falloir réserver vos étrennes : en effet, il sera disponible Read more

Mac OS X Server le livre… ou pas ?

Depuis la sortie de Leopard Efficace, la question à laquelle j’ai le plus souvent eu à repondre est : « à quand un livre sur Mac OS X Server ? » Et je suis en intense réflexion sur la possibilité de rédiger un ouvrage sur ce sujet.

Mais la réponse est moins évidente que je le pensais il y a encore quelques semaines.

La première difficulté pour rédiger ce livre concerne la durée de rédaction : sachant qu’il m’a fallu presque 6 mois pour rédiger Snow Leopard Efficace, il est évident qu’un ouvrage beaucoup plus technique et complexe demandera au moins autant de temps. Et quand j’attaquerai le livre, vous attendrez au moins ce délai pour lire l’ensemble des chapitres. Pas forcément intéressant quand on sait qu’une nouvelle version de mosxs sort tous les 24 mois environ…

Deuxième point : convaincre mon éditeur de l’intérêt de la chose. Les ventes de Leopard Efficace ont été en dessous de nos attentes, et Mac OS X Server a un public plus restreint que la version client. Donc moins de ventes possibles pour beaucoup plus de travail.

Parlons aussi du tarif. Un livre de 500 pages coûte cher et le bénéfice pour l’auteur est limité. Certes la pub autour du livre et son côté carte de visite sont interessants. Mais j’aimerais être un peu plus sûr que le jeu en vaut la chandelle.

Par ailleurs mon lectorat attendra un livre technique et exhaustif. Or il n’est pas sur que certains chapitres d’un livre sur Mac OS X Server seraient indispensables au point de retarder la sortie de ce livre. En clair : je risque de perdre du temps sur des sujets finalement éloignés des attentes de mon public.

Enfin, un phénomène intéressant s’est produit avec Leopard Efficace : j’ai eu beaucoup de demandes de lecteurs qui auraient voulu télécharger le livre après l’avoir acheté. Or c’est impossible, et le tarif des livres étant très réglementé il est aussi impossible pour Eyrolles et les autres de proposer un bundle livre papier + version électronique.

Les faits étant exposés, venons aux conclusions.

Je ne ferai pas de livre complet sur Mac OS X Server. Je ne dis pas « jamais », mais pas pour Snow Leopard en tout cas.

Ce que je vais plutôt vous proposer est un ensemble de livres électroniques à télécharger sur Mac OS X Server. Ce seront des documents PDF, non protègés numériquement. J’insiste sur ce point : les fichiers ne contiendront aucun DRM. Vous pourrez les imprimer si vous le souhaitez, mais je mettrai probablement des conditions sur certaines utilisations (par exemple pour l’utilisation comme support de cours).

Je rédigerai ces chapitres et les rendrai accessibles l’un après l’autre, au fur et à mesure de leur complétion. Ainsi vous n’aurez pas à attendre un an pour avoir tous les chapitres : les plus intéressants seront mis à disposition rapidement, ceux qui demandent plus de réflexion mettront peut-être plus de temps, etc. Dans tous les cas, la rédaction ne commencera pas avant novembre, car j’ai un gros déménagement entre temps et beaucoup (trop) de travail en ce moment !

Par ailleurs, cette documentation essaiera de pallier ce qui me semble être la principale faiblesse de la documentation d’Apple : cette dernière n’est pas procédurale dans le sens où la partie réglage du poste client n’est jamais abordée de façon très concrète. Je tenterai donc de proposer les solutions aux problèmes rencontrés sur le terrain y compris cote clien.

C’est super tour ça… mais combien ça va couter ?

Comme je lai déjà dit, tout ceci va prendre du temps que je vais monnayer. Deux possibilités :
– je mets en place un système d’abonnement avec un coût minimum. Dans ce cas vous achetez un nombre défini de chapitres, disons 6 chapitres par an et pour un coup de xx euros, xx étant une somme à définir au préalable, évidemment ;

– Vous faites un paiement à l’acte. Dans ce cas vous pourrez acheter chaque chapitre pour un coût minimal défini par mes soins.

Dans les deux cas je me reserve le droit de mettre à disposition certains chapitres gratuitement, ne serait-ce que pour faire un peu de pub. Mais dans ce cas ces chapitres seront gratuits pour tous, abo ou pas. Il sera cependant probable que les chapitres les plus long seront payants et les plus courts gratuits.

Certains penseront qu’il vaudrait mieux mettre tout gratuit et proposer de faire un don. Je ne le ferai pas : le modèle du don est non rémunérateur car le public ne paye que très peu par don les contenus sur le net (j’en ai eu confirmation plus d’une fois). Ce n’est pas une question de malhonnêteté, c’est juste que… l’on n’y pense pas. Si je remplace un livre physique par un livre dématérialisé, il faut quand même que je m’assure que l’investissement en vaut la chandelle… En revanche, le modèle de l’App Store a prouvé que le micro-paiement pouvait être une solution, à condition d’être simple d’emploi.

Et maintenant, chers lecteurs de tous bords, à vous de jouer, de me donner vos opinions diverses et variées sur ce projet, de m’indiquer ce que vous aimeriez voir dans ce livre virtuel, ce qui vous inciterait à payer ou serait rédhibitoire, les conditions d’utilisation que vous aimeriez, etc. Je lirai tout attentivement, et j’en tirerai peut-être encore d’autres conclusions. En clair : lâchez vos com’s !