Changer l’adresse du serveur de mises à jour avec ARD

Si vous avez activé le serveur de mise à jour de Mac OS X Server et souhaitez que vos postes clients attaquent directement ce serveur, lancez vers vos postes la commande suivante avec Apple Remote Desktop :

defaults write com.apple.SoftwareUpdate CatalogURL "http://www.example.com:8088/" ; defaults write /Library/Preferences/com.apple.SoftwareUpdate CatalogURL "http://www.example.com:8088/"

Remplacez évidemment www.example.com par l’adresse de votre serveur, et lancez la commande comme root. Votre serveur sera utilisé que les clients l’attaquent avec l’interface graphique ou en ligne de commande. Attention par ailleurs à la syntaxe : le slash (/) est indispensable à la fin de l’adresse. Et pour vous assurer que ça fonctionne correctement, vérifiez la barre de titre de la fenêtre de l’application Mise à jour de logiciels lorsque vous sélectionnez l’article du même nom dans le menu Pomme : elle doit renvoyer l’adresse de votre serveur.

Changer l’adresse du serveur de mises à jour avec ARD

Si vous avez activé le serveur de mise à jour de Mac OS X Server et souhaitez que vos postes clients attaquent directement ce serveur, lancez vers vos postes la commande suivante avec Apple Remote Desktop :

defaults write com.apple.SoftwareUpdate CatalogURL "http://www.example.com:8088/" ; defaults write /Library/Preferences/com.apple.SoftwareUpdate CatalogURL "http://www.example.com:8088/"

Remplacez évidemment www.example.com par l’adresse de votre serveur, et lancez la commande comme root. Votre serveur sera utilisé que les clients l’attaquent avec l’interface graphique ou en ligne de commande. Attention par ailleurs à la syntaxe : le slash (/) est indispensable à la fin de l’adresse. Et pour vous assurer que ça fonctionne correctement, vérifiez la barre de titre de la fenêtre de l’application Mise à jour de logiciels lorsque vous sélectionnez l’article du même nom dans le menu Pomme : elle doit renvoyer l’adresse de votre serveur.

Carte 3G Merlin XU870, Orange, et tout le toutim

Amusant : juste au moment où la bande à Lionel publie un article sur les solutions de connexion haut débit mobile pour Mac, j’ai reçu la carte Merlin XU870 que j’ai commandée chez Orange Business avec un abo Business Everywhere. Non pas que je sois un dingue de mobilité (j’aime pas les forfaits qui coûtent cher), mais ça dépanne parfois bien. Donc, après avoir trouvé la dite carte , pas forcément facile à trouver, j’ai du renvoyer les paperasses nécessaires, et j’ai reçu la carte environ 2 jours ouvrés plus tard. Bien.

Je branche, je regarde le CD, et là, évidemment, aucun pilote pour Mac, malgré la compatibilité Mac OS X annoncée sur le site. Il faut en fait télécharger le pilote sur le site. Notez que la version est ancienne, une version plus récente est dispo chez Novatel.

Ensuite on glisse la carte SIM livrée avec la carte dans cette dernière, on branche la carte sur le Mac, et… on pleure. Parce que ça continue de clignoter rouge. Et pourquoi ? Parce que la carte a un numéro par défaut attribué (0000). Or, il est impossible de taper le code de carte SIM avec les pilotes standards… Pas de souci en revanche pour nos copains du monde Windows.

Donc, on fait quoi dans ce cas ? Deux solutions :
– Soit on a Bootcamp, et on démarre sous Windows, où on peut installer la suite Business Everywhere d’Orange qui contient de quoi taper le code PIN de la carte SIM ;
– Soit on a investi dans Launch2Net et on est content, même si ça coûte quand même une somme pas négligeable, et lui permet aussi de taper ledit code PIN ;
– Soit retirer le code PIN de la carte, en la glissant dans un téléphone portable desimlocké. C’est la solution que j’ai choisi, en allant directement en boutique FT pour être sûr que l’opération soit bien faite.

Au final ? Du temps perdu, mais ça marche. Mais franchement, rester bloqué sur sa machine à cause de ce genre d’incompétence caractérisée, c’est usant.