De la cohérence du Dock

Notre Grouik préféré nous explique qu’il n’est pas content du nouveau Dock de Mac OS X 10.5.2. Non pas parce qu’Apple a décidé de remettre les listes au goût du jour – ça c’est bien – mais plutôt parce que le comportement a changé :
Sauf que… tout n’est pas complètement rentré dans l’ordre. En effet, sous Tiger, lorsque vous faisiez un clic sur un dossier du dock, son contenu apparaissait dans le finder. Et le clic droit, lui, laissait apparaître l’arborescence du dossier. Avec la 10.5.2, la hierarchie est au clic gauche et le clic droit est réservé aux paramétrages. Apple manque donc encore une fois de consistance, en ne réintroduisant qu’une partie des fonctions manquantes.

Et bien… Pas d’accord. Qu’Apple ait décidé d’afficher le contenu du dossier dans le menu en liste quand on fait un clic standard, et affiche les options quand on fait un clic droit est parfaitement consistant avec l’interface du Dock. Les piles étaient une mauvaise solution à un vrai problème : le retour des listes et leur mise en avant sont une vraie réponse.

En effet, depuis ses débuts, le Dock est divisé en deux parties : la gauche (ou la haute, pour ceux qui placent le Dock sur les côtés), réservée aux applications, et la droite (ou basse), réservée à… tout le reste.

Quand on fait un clic standard sur une icône d’application, le programme s’ouvre. Bien. Le même clic standard sur une icône de dossier ouvre sa fenêtre dans le Finder. Bien aussi. Sauf qu’en réalité, si on place une icône dans le Dock, c’est souvent pour accéder rapidement au contenu, et pour éviter d’avoir la fenêtre tout le temps à l’écran. Et le souci, c’est que très souvent, les gens ne voyaient pas la possibilité de défiler dans les dossiers, car l’option était masquée sous le clic droit… Or, le clic droit en standard sur les souris Mac, ça ne date que d‘il y a deux ans et demi, finalement. Je sais, on peut aussi y accéder via un clic maintenu, ou un contrôle-clic, mais ça reste du domaine du power user.

Mais que se passe-t-il si on fait un clic droit sur une icône d’application ? On voit différentes options : Afficher dans le Finder, Masquer, Quitter… Des actions qu’on retrouve normalement dans un menu standard ou un menu contextuel. Ce qui est cohérent avec le reste du système : quand je fais un clic droit sur une icône dans le Finder, j’ai un menu qui apparaît, avec différentes options selon l’élément sélectionné. Et quand je fais un clic droit sur un dossier dans le Dock, désormais j’ai… la même chose : un menu qui affiche les différentes options disponibles pour ce dossier. On y gagne donc bien en cohérence.

Par ailleurs, il y a une option qui a échappé à beaucoup : avec Leopard, le Dock gère les dossiers à ouverture automatique. Quand on glisse un élément sur le dossier et qu’on attend une seconde (ou qu’on appuie sur la barre d’espace), il s’ouvre dans le Finder. On glisse l’élément, et hop, il se referme. Je trouve ça plutôt intéressant… encore que là, Apple a un peu foiré le design puisque si on va alors dans un sous-dossier, la fenêtre ne se ferme pas automatiquement. Graoumpf.

Par ailleurs, contrairement à ce qu’annonce Grouik, on peut placer un alias d’un dossier dans le Dock ainsi que ce dossier sans souci. Du moins, ça marche chez moi.

Tout ça pour dire que les choix de design ne sont jamais évidents. Mais je trouve bien qu’Apple mette en avant le menu hiérarchique dans le Dock en le réservant au clic standard, car c’est souvent le contenu des dossiers qui nous intéresse, rarement les dossiers en tant que tel. Et si ça ne vous plait toujours pas, il reste la solution ultime dont j’ai fait la pub depuis plus de dix ans sans relâche : DragThing.

Enfin, il y a un dernier aspect que je trouve plutôt très, très bien : le feedback négatif sur Leopard a vraiment servi, puisque nous n’avons pas du attendre la 10.6 pour voir corriger ce qui semblait – à juste titre – des énormités : donc, retour de la barre des menus opaque (en option), Dock avec gestion des listes dans les dossiers, un menu Time Machine qui rend les opérations de ce dernier plus visibles (et permet de retirer son icône du Dock…)… C’est pas du positif tout ça ?

10 réflexions sur « De la cohérence du Dock »

  1. Entièrement d’accord. La X.5.2 apporte un vrai plus. Cette histoire de clic droit était pourri sur les dossiers. Peut-être même une des raisons pour lesquelles je ne m’en servait presque pas.

    Maintenant on a le meilleur: liste ou pile. Chacun choisi.

  2. Juste pour dire : je suis toujours sous Tiger. Pour le Dock (que j’ai placé à droite) et avec la Mighty Mouse, un « click-et-demi » (;-)) me liste l’arborescence du dossier choisi avec les options « afficher dans le Finder », etc., et ce que ce soit click gauche ou droit. Je ne pense pas avoir paramétré quoique ce soit à ce sujet. Donc, ça m’arrange bien.
    Par contre, je n’ai jamais réussi à placer un quelconque fichier dans un dossier du Dock. Il faut que j’ouvre ledit dossier dans le Finder pour ce faire. Bug ou incompétence de ma part ?

  3. @GerFaut Je ne pense pas qu’il y ait incompréhension de ta part. Avec Tiger il faut ouvrir le dossier dans le Finder pour copier un fichier dedans. C’est aussi pour ça que je préfère avoir mes dossiers favoris dans la barre de gauche du Finder plutôt que dans le Dock.

    Accessoirement cela permet aussi, même sous Léopard, d’avoir ces dossiers aussi dans les dialogues de sauvegarde/ouverture de fichiers.

  4. D’un autre côté l’avis de Grouik hein, c’est pas comme si le gars était interessant…

    C’est très bien comme ça, n’en déplaise à sa seigneurie Grouik 1er.

  5. Salut,

    juste une petite précision. Sous Tiger, la présentation en liste d’un dossier du dock apparaît aussi avec un simple clic (gauche) prolongé… Très pratique sur un portable par défaut mono bouton. Ainsi, 1 clic = le dossier s’ouvre, 1 clic prolongé = il affiche l’arborescence. Voilà la cohérence tout à fait intelligente que proposait Apple.

    Le clic droit ne sert qu’à aller 1 peu plus vite car l’ordi n’a pas à « calculer » le temps d’appui sur le bouton pour décider de l’affichage.

  6. Re-,

    Je ne suis pas encore passé sous Léopard donc je n’ai testé ça qu’imparfaitement mais il me semble que sur les piles Apple fait fausse route. L’intérêt des pîles ne serait-il pas de regrouper ponctuellement des éléments qui ne sont pas forcément rangés au même endroit (les éléments d’un projet, ses logiciels internet ou autre, des éléments qu’on en sait pas où ranger…) ?

  7. @charled
    Le click long = click droit sur le dock ;)

    Je suis moi aussi d’accord avec ce qui est dit ici, c’est bien plus pratique comme ça. D’ailleurs je ne l’utilisait pas avant (ou très peu).

  8. Je suis d’accord avec Charles concernant les piles car en faite ont dit liste ou pile mais la pile n’est qu’un moyen d’affichage different du contenu du dossier qui en plus que ce soit en éventail ou en grille se trouve limite dans le nombre d’elements qu’il est possible d’afficher! La liste affiche tout elle ! Alors certes les piles sont plus jolies aces des effets sympa mais a un moment faut arrêter de penser seulement effet et interface faut aussi penser practicite et se mettre a la place de l’utilisateur pour une utilisation productive!

  9. Bah, moi je trouve les piles jolies et utiles en même temps, mais pour les téléchargements seulement !

Les commentaires sont fermés.