Lettre ouverte à Mac4Ever concernant sa lettre ouverte à Apple concernant l’AppleTV

Apple TVL’équipé de Mac4ever s’est fendue d’une lettre ouverte à Apple pour tenter de donner des explications au manque de succés de l’AppleTV.

Bien qu’on n’ait toujours pas de chiffres officiels de ventes pour l’AppleTV, ce qui rend difficile d’argumenter sur « l’AppleTV ne se vend pas », l’article pose un point de vue intéressant, et pas dénué de fondement, mais il fait aussi l’impasse sur d’autres points que je vais tenter d’expliquer. Je vais donc reprendre les points de cet article pour les compléter avec mon point de vue, qui peut donner d’autres réponses.

Le refus complet de DivX : oui, Apple refuse le DivX depuis des années. Pourquoi donc ? Probablement parce que l’histoire du DivX a été plus que chaotique (c’est un format de compression hacké à partir d’un format MP4 Microsoft non-certifié…) et que DivX Inc. positionne désormais ses propres formats de compression et de container multimedia comme une alternative à QuickTime. Soutenir DivX mettrait QuickTime dans une position dangereuse, et compliquerait la donne pour Apple.
Par ailleurs, Apple est, contrairement à DivX, un fournisseur de solutions complète de créations vidéo : de Final Cut à iTunes, en passant par QuickTime et iMovie et l’iPhone, c’est tout le spectre de la création vidéonumérique qu’Apple détient. Rajouter un composant comme DivX à la fin compliquerait singulièrement la donne.
Enfin, en tant que partenaire/distributeur des plus grandes majors de la création ciné et télévisuelle, Apple serait mise dans une situation délicate en acceptant le support de DivX : cela reviendrait à cautionner le piratage, et à s’attirer donc les foudres de ces partenaires indispensables.

Bref, même si le support de DivX ferait bien sûr fondre les amateurs de téléchargement en tout genre, cela risquerait clairement de rendre plus complexe l’utilisation du produit, et heurter les sensibilités des consommateurs qui ne comprendront pas pourquoi il est marqué « compatible DivX » alors que la moitié pourrait ne pas passer.

Mais pour un périphérique comme AppleTV, ne pas autoriser le DivX apparait comme un non-sens. Pourquoi, dans ce cas, ne pas enlever le support du MP3 dans l’iPod ? Le MP3 n’est pas un format hacké à partir d’un autre. Ne tombons donc pas dans l’excès inverse ;-)

De manière générale, iPapy a décidé de ne supporter aucun autre format, que ce soit Windows Media, RealPlayer ou encore tous les formats comme 3ivX, Flash ou Xvid, couramment utilisés sur internet. L’intégration de ces codecs peut se heurter à des questions techniques (qualité fournie, consommation processeur…), ou à des raisons politiques (Windows Media Player… Je comprends pourquoi ça ferait mal à Steve d’intégrer le WMP, alors que Microsoft ne l’a jamais vraiment soutenu sur Mac ! Quand à Real, c’est désormais un non-acteur dans le monde informatique).

Pas de fonctions d’enregistrement ni de lecteur Blu-Ray : là, on peut facilement deviner pourquoi. Les standards étant différents d’un produit à un autre, cela impose de faire des produits différents. La TNT n’a pas une couverture totale des territoires, donc cela revient à imposer l’intégration d’entrées supplémentaires dans un boitier qui n’a pas beaucoup de place… Et aux USA, le marché de la vidéo est très différent, les cablo-opérateurs dominant largement le marché, et la culture télévisuelle très différente (comme me l’avait soufflé un jour un jour dans l’oreille, il n’est pas indécent pour un américain moyen de payer 100$ par mois pour s’abonner à divers bouquets de chaînes). Donc, il faut faire un plus gros boîtier. Donc, rendre les choses plus complexes et plus chères. On entre par ailleurs dans d’autres problématiques : comment gérer les enregistrements, quel système de programmation utiliser, etc. De ce côté, Apple pourrait apprendre pas mal du côté de El Gato.

Pour le côté Blu-Ray, il y a trois aspects à prendre en compte : d’abord, la guerre HD-DVD/Blu-Ray vient à peine de s’achever avec la victoire écrasante de ce dernier. Ensuite, pour Apple, le support numérique devient de plus en plus un support virtuel : AppleTV Take 2 (que je préfère traduire par « deuxième prise », car la référence au monde du cinéma est évidente) est clairement un support de diffusion en VOD. Le problème, c’est l’Europe, et son patchwork de règles différentes de diffusion selon les pays. Apple va avoir du mal à proposer la location et la vente de films en Europe, mais quand cela sera fait… l’AppleTV se vendra beaucoup plus. Quand à l’absence de lecteur DVD, c’est un faux problème : tout le monde a désormais une platine DVD de salon.

Notons enfin que dans l’idée de la dématérialisation des supports, il y a l’initiative lancée par Apple avec la Fox pour proposer une version compatible iTunes de ses films, directement sur le DVD. En clair : vous achetez le DVD, et vous n’avez pas besoin de l’encoder, puisque la version encodée en MPEG4 est directement disponible sur ce même DVD. C’est une vraie petite révolution, et sûrement une excellente méthode pour inciter à l’achat du support physique

Une connectique limitée : Mais pourquoi diable ne pas proposer des entrées/sorties analogiques, pour récupérer des vieux films d’un caméscope, par exemple ? Pourquoi priver les télévisions non YUV (component), qui représentent à ce jour un parc relativement important ? Pourquoi aucun prise antenne ni de tuner TNT ? Probablement parce que ça ne touche qu’un public réduit. Quel intérêt de transférer ses vidéos de son caméscope pour ne pas pouvoir les traiter ensuite ? Cette utilisation ne touche de toute façon qu’une tranche réduite d’utilisateurs. Pour les téléviseurs non-YUV, comme d’habitude, Apple vise l’avenir (le lecteur de disquettes, ça vous rappelle quelque chose ?). Pour les prises antenne et TNT, voir plus haut.

Une concurrence des Box et des VCR : certes, il y a une concurrence redoutable, surtout en France avec les Freebox, LiveBox, NeufBox, et autres Donmoitonpifquejtebox. Mais si je ne peux qu’apprécier la richesse de la Freebox, on ne peut que constater la faiblesse de l’ergonomie du produit. Toujours plus riche, toujours plus de fonctions, mais également toujours plus de bugs, et une télécommande qui fait se poser des questions. Exemple concret : alors qu’avec un produit comme EyeTV, la programmation peut se faire en un clic, sur la Freebox, un enregistrement programmé demande à appuyer sur le bouton d’enregistrement… qui est un bouton d’enregistrement en direct. C’est juste mal foutu.

Aparté : il y a deux ans, j’avais acheté une platine Kiss DP-558, à un prix bien supérieur à l’AppleTV. Oh, certes, elle faisait plus de choses : lire un DVD, enregistrer des programmes… Problème, l’interface était exécrable. Un exemple : lorsqu’on souhaite enregistrer un programme manuellement, il faut indiquer l’heure avec la télécommande. Mais bien que celle-ci dispose d’un pavé numérique, il faut… sélectionner l’heure et les minutes en les sélectionnant dans un menu ! Et hors de question d’utiliser une pression maintenue : il faut appuyer 30 fois sur la flèche « bas » pour sélectionner la trentième minute… Et ça, ce n’était pas le pire, l’ensemble de l’ergonomie du produit était défaillante.
Autre problème clinique : la platine accepte le format DivX, mais pas n’importe lesquels. Car il n’y a pas un format DivX, mais des formats DivX. Conclusion : un fichier DivX sur deux ne passait pas, ou avec des bugs rigolos, comme l’impossibilité d’accélérer ou de revenir facilement en arrière. Ce problème aurait pu être mitigé par les mises à jour normalement mises à disposition par le constructeur. Ces mises à jour devaient être téléchargées à partir d’un ordinateur, puis gravées sur CD (et quand elles rataient, il fallait reformater le disque…). Manque de chance, Kiss Technology a ét racheté par Linksys, qui a laissé moisir ses produits. Oubliés, les supports des nouveaux formats, et les mises à jour régulières… Il n’y en a quasiment plus eu du jour au lendemain. La platine a fini sur eBay, j’ai remplacé le tout par… un Mac mini, qui me donne entière satisfaction. Ça tombe bien, c’est ce dont on parle juste après ;-)

Un Mac mini bien plus efficace : je ne dirai pas le contraire, c’est la vérité. Mais on parle alors d’un ordinateur, avec sa propre complexité. L’AppleTV se veut un produit simple et efficace : on le pose, ça marche. Un Mac mini, c’est un ordinateur complet. Pour le contrôler, il faut soit disposer d’un autre ordinateur (merci Remote Desktop ou le client VNC intégré de Leopard), soit acheter un clavier et une souris (BlueTooth, tant qu’à faire). Et à 1 Go de RAM, le Mac mini donne difficilement sa mesure… Du coup, on n’est plus dans le cadre d’un complément à l’ordinateur à 299€ (enfin, 229$, mais la conversion dollar -> Euro chez Apple, hein…) mais d’un ordinateur complet connecté à une télévision. Ça n’est plus le même prix (environ 700€) ni la même facilité d’utilisation. Si on veut ajouter les capacités d’enregistrement numérique, il faut ajouter un boitier EyeTV (49€ pour la version TNT de base). Dans tous les cas, on s’éloigne du concept d’appareil de diffusion numérique simple à utiliser, peu cher et facile à appréhender par tous. Et j’insiste sur le *tous* : ni les éminents membres de Mac4ever ni moi-même ne pouvons être considérés comme l’utilisateur de base. La solution Mac mini n’a rien de grand public, même si cela n’enlève rien à sa qualité.

Une touche d’espoir ? : Oui, il y de l’espoir. On a tendance à oublier en parlant de l’AppleTV que c’est la première génération d’un produit qui se positionne face à une multitude de concurrents, et qui attaque clairement un marché de consommateurs grand public. L’atout de l’AppleTV reste sa simplicité et ses capacités de VOD : si Apple la met clairement en avant, et surtout, réussit à créer un vrai canal de distribution en Europe, les ventes décolleront. Et moi-même, probablement que j’en achèterai un. C’est dire :-)

L’AppleTV se positionne dans la lignée des produits Apple simples, pas forcément complets, mais conçus pour une vision entièrement sans fil et virtualisée de nos loisirs numériques. C’est à la fois une force et une faiblesse, et il est évident qu’on aimerait avoir un produit qui fasse tout. Certes la PS3 fait mieux, mais elle est bien plus chère… et Sony perd beaucoup d’argent dessus.

Et vous, amis lecteurs, vous en pensez quoi ? Qu’est-ce qui vous ferait craquer pour l’AppleTV ? Lachez donc vos com’s ;-)

18 réflexions sur « Lettre ouverte à Mac4Ever concernant sa lettre ouverte à Apple concernant l’AppleTV »

  1. GG écrit à propos du DivX: c’est un format de compression hacké à partir d’un format MP4 Microsoft non-certifié…

    Aaahhh Ca fait du bien de lire ça ! Le DivX c’est un petit peu de technologie et beaucoup de marketing. C’est un format bâtard qu’il serait temps d’enfermer dans les oubliettes de l’informatique… L’avenir est au MPEG-4 / h.264 ! La preuve: l’iPhone, malgré un OS très proche de Mac OS X n’embarque pas QuickTime… Le seul format vidéo lisible sur l’iPhone étant le MPEG-4 / h.264

  2. Grandement d’accord avec la réaction, on aimerait que l’apple tv en fasse plus, un peu comme un ipod qui n’a pas la fm et l’enregistrement voacal.
    L’appleTV fait exactement ce pour quoi elle est faite, la possibilité de visionner de la «  »hd » » (sauce numérique) est vraiment ce que je pourais rechercher.

    L’appareil idéal est à mis chemin entre l’apple TV (prix et facilité d’utilisation) et le mac mini (extensions gentre tuner, dvd, codecs,…).
    Un vrai central multimédia accroché à un écran et des enceintes, que viendrait accompagner un macbook et/ou un imac suivant les besoins du foyer.
    Je n’ai pas encore trouver la solution idéale non plus.

    je n’ai pas de télé, donc l’appleTV est pour moi pas pratique du tout, je me contente d’un mini et d’un disque dur pour centralisé les données que je lie la plupart du temps sur mon vieux powerbook (vidéos en xvid car le h264 passe mal).

    J’aimerais faire une remarque : Quicktime est juste un conteneurce n’est pas un codec, on peut mettre n’importe quoi dans un .mov (mp4, divx, xvid, h264, …)

  3. Pour avoir hacké quelques Apple TV, je peux te dire que l’ajout du Divx est indéniablement un confort supplémentaire à la boite, et quoi que l’on en dise, c’est le format le plus répandu sur la toile au niveau film. J’admets que c’est triste que ce soit pour du piratage dans 99% des cas, mais c’est comme ça et il ne faut pas être hypocrite. La preuve, tu parles de problème de lecture de Divx sur ta platine Kiss, c’est que tu en regardes toi aussi.
    Pour moi, l’ajout du Divx à l’Apple TV, c’est un peu comme mettre du Bootcamp à un Mac : c’est le loup dans la bergerie. Tu continues à utiliser tes trucs, et puis tu vois que tu as à côté des cela quelque chose qui marche béton, avec une qualité et un feeling au top, et puis au fur et à mesure, tu oublies tes trucs et tu te mets enfin à utiliser des choses sans compromis.

  4. El Doctor : j’ai pas dit le contraire. Mais j’ai également donné quelques arguments pour expliquer pourquoi Apple refuse d’intégrer le DivX : tout simplement parce qu’elle est aussi diffuseur de vidéos, donc prestataire pour les offres de téléchargement légal. Dire « on accepte le DivX », c’est dire « on ouvre la porte au téléchargement illégal et on se met à dos nos potes de Warner, Paramount, Fox et les autres ».

    Après, chacun voit midi à sa porte. Mais il y a juste des choses qu’un utilisateur peut faire, qu’un groupe comme Apple ne peut pas faire. Tu peux hacker les AppleTV, ça te rend l’outil plus confortable, c’est pas pour autant qu’Apple peut se permettre de le faire pour toi.

  5. Une tv HD + un appleTV pour visualiser un contenu HD : OK; pour diffuser du divx dont on connait la pauvre qualité, c’est une hérésie totale.

  6. Oui Jpp, tu as tout à fait raison, le Divx est pourri (parfois), c’est pour cela que je dis pourquoi ne pas l’accepter et dire au gens : « Ok, vous pouvez voir du Divx, mais à côté de cela on vous fourni de la haute qualité et qui marche parfaitement tout le temps. »
    Après tout, on pourrait faire la même critique à iTunes et à son support du format mp3 en plus du format Apple avec DRM. Imaginons aujourd’hui où serait l’iPod s’il n’avait supporté que du format Apple… Y en a qui ont essayé, mais ils ont eu des problèmes…

  7. El Doctor : le MP3 n’est pas un format pirate à la base, et aujourd’hui Apple propose par défaut du AAC sans DRM si tu souhaites encoder tes CD… Et Apple n’est pas pour les DRM (sur la musique, pour la vidéo, curieusement c’est une autre histoire… Des soucis avec Pixar ? ;-) )

  8. Je trouve que le faible succès de l’Apple TV n’est pas essentiellement dû à son non support du format Divx par exemple. Même si je pense que l’ouverture vers d’autres formats est un manque. Par exemple, les format OGG ou FLAC (compression sans pertes) ont un véritable intérêt et sont vraiment libre de droit (à la différence du MPEG Layer3 c-à-d le MP3)

    Mais je pense surtout que l’Apple TV est « le truc en plus » dont l’utilité n’est pas vraiment justifiée pour pas mal de gens. Il ne peut remplacer une platine DVD ou Bluray. Il ne peut pas remplacer un ordinateur non plus.
    Son utilisation implique une connexion réseau et un ordinateur. De plus si la connexion est de type WiFi, il faut la déclinaison « n » pour un confort d’utilisation raisonnable.
    Et puis certaine fonctionnalités ne s’envisagent qu’avec un abonnement .Mac

    Ca fait un peu beaucoup non ?

    Je pense que le boîtier AppleTV a besoin d’au moins une fonctionnalité majeure pour devenir intéressant. J’imagine par exemple :
    – Un tuner TNT. Car la TNT c’est sympa et très bientôt sur tout le territoire.
    – Possibilité de copier ses films de vacances à partir du caméscope DV (hé oui, un port firewire est nécessaire)
    – Possibilité de faire du montage vidéo simplifié à partir de ses films de vacance. On ne demande pas iMovie non plus, juste de quoi couper des séquences et les réarranger.
    – Possibilité de sauvegarder les photos de mon appareil via le port USB.
    – Une télécommande vraiment plus évoluée… avec une molette… pour faciliter la navigation… et le montage vidéo.

    En fait ce sont des fonctionnalités qui permettent de se passer d’un ordinateur. Mais finalement l’Apple TV actuel nécessite un ordinateur. Alors, je comprend d’autant mieux le raisonnement qui pousse à acheter directement un Mac Mini avec un tuner Elgato EyeTV.

    A la différence d’autre produits Apple, l’AppleTV n’apporte pas un petit quelque chose incontournable qui le différencie de la concurrence. Même avec un disque dur de 500Go, l’Apple TV ne m’intéresserait pas plus.
    Mais avec la possibilité d’y stocker mes films de vacances et de les monter, j’en achète un et j’en offre un à mes parents et j’en offre un autre à mon beau-frère pour son anniversaire.

    En résumé, je ne suis pas d’accord avec certains arguments de Mac4ever mais je suis d’accord sur le fait qu’Apple devrait changer son fusil d’épaule sur ce segment.

  9. Je n’attend que la sortie de la vidéo sur iTunes en France pour brancher une Apple TV à mon téléviseur, je trouve la solution vraiment intéressante, surtout la location de films.

  10. La location de films est déjà un énorme pas en avant ! Et l’AppleTV est actuellement beaucoup plus intéressante qu’avant.

    Le support du DivX serait un plus, mais c’est loin d’être la priorité. Mais si Apple voulait que les gens utilisent leur format, le minimum serait de livrer un convertisseur avec iTunes ! (comme ils le font pour les fichier WMA il me semble, non ?)

    La fonction enregistreur serait intéressante, mais trop difficile à mettre en place ! Car pour qu’elle puisse enregistrer indépendamment, il lui faudrait intégrer un tuner. Or, avec toutes les alternatives actuelles, laquelle Apple choisirait ? TNT ? Satellite ? Câble ?
    La TNT semblerait un choix logique, surtout que le satellite et le câble dépendent d’un fournisseur, ceux-ci variant d’un pays à l’autre… bref, un casse-tête pas très rentable. Mais si Apple choisissait la TNT, les câblés (la plupart des gens aux US) et ceux possédant le satellite (une bonne part aussi) râleraient… Ca n’irait pas non plus.

    Avec la VOD, plus besoin d’enregistrer ! Quand les fournisseurs se feront plus nombreux, une fois une émission diffusée sur une chaîne, elle sera directement téléchargeable en VOD ! C’est ça l’avenir et c’est ça qu’Apple a bien vu. Malheureusement pour eux, être précurseur veut aussi dire avoir des débuts difficiles, mais je ne me fais pas de soucis pour la suite !

    PS: Un .mac gratuit (ou alors une version « basic »), ça serait aussi un bon argument de vente ! ;)

  11. Quelques remarques candides.
    Suis plutôt « audio » que « vidéo ». Et j’avoue que je me range dans la catégorie de « monsieur ou madame » tout le monde qui n’entend rien aux différents formats vidéo et qui aurait bien du mal à se prononcer sur les avantages ou inconvénients de l’un ou l’autre. Mp4, divx, xvid, h264 ou autres wma sont des noms barbares pour moi et, si je reste éloigné de(s) offres vidéo, c’est en grande partie parce que, faute d’expertise, je me sens incapable de les départager. Avouez que tout cela est troublant pour le consommateur ordinaire, plus encore après le récent épisode du combat Blu-Ray contre HD DVD (je crois que je suis de nouveau en pleine confusion des genres). Enfin, de façon générale, suis plutôt « acheteur » que « loueur » car je sélectionne assez strictement ce que je lis, écoute ou regarde, et une fois mon choix fait, j’aime à conserver l’objet de mon choix.
    S’agissant de l’audio, ma principale remarque porte sur la qualité des formats. J’ai une vraie préférence pour les formats non destructeurs (FLAC, WAVE ?) mais, hélas, la plupart des distributeurs (iTunes ou autres) ont fait le choix de formats plus légers et plus « grand public ». Apple a fait un tout petit effort en introduisant le AAC+ à 256 à côté du AAC ordinaire à 128 mais c’est encore terriblement insuffisant quand on a, un jour, goûté au format dit « sans perte » (quel régal sur un ensemble HI-FI un peu musclé). En conclusion, dans le domaine du dématérialisé, j’aimerais surtout voir se développer une véritable offre « audio » de très haute qualité s’adressant aux plus exigeants d’entre nous.
    Je m’aperçois que je n’ai pas vraiment répondu à la question « Qu’attendez-vous de l’Apple TV ». En l’état, j’ai l’impression que ce périphérique n’est pas vraiment fait pour moi sauf si, un jour, il venait avec des fonctions d’enregistrement haute qualité (reste à trouver la diffusion du même nom… et ça, n’est pas gagné).

  12. De mon côté, l’Apple TV me tente bien car la question des formats n’est pas un si gros problème : on peut toujours réencoder au bon format. Ce qui me gêne personnellement c’est la taille du disque dur ou l’impossibilité de brancher un disque dur externe contenant toute sa bibliothèque de DVD ou de documentaires enregistrés sur la télé encodés au bon format… C’est bien sûr possible de brancher un disque dur externe sur son mac et de le diffuser par wifi sur l’Apple TV mais franchement c’est pas trés pratique ni trés écolo… J’imagine que la raison principale de ce bridage volontaire tient au fait qu’Apple préfère qu’on télécharge directement le contenu depuis Itunes mais bon, des fois, la politique d’Apple, bien qu’elle soit trés forte sur le plan du modèle économique (Iphone et Itunes, DotMac…), est un peu gonflante pour l’utilisateur (même si j’ADORE mon MacBook, Leopard et mon Ipod Touch)

  13. Moi aussi je serai acheteur d’un Apple TV le jour où la VOD arrivera en France. En effet, n’étant pas en zone dégroupée, je n’ai pas cette fonction sur ma freebox et pour moi, ça représenterait le loueur de vidéos ultime (qualité, choix et à domicile, trop fort). Vivement.
    Sinon, j’ai déjà pensé à la solution du mac mini + eyetv, mais c’est vrai que ce n’est pas assez « grand public » pour une utilisation par ma femme.
    Aujourd’hui, j’ai un eyetv 200 relié à un terminal TNTsat (nous n’avons encore pas la TNT en herzien) et quand je veux enregistrer quelque chose (une série comme Medium, Les Experts ou FBI portés disparus par exemple), j’approche mon macbook du téléviseur, je le branche à l’eyetv (firewire) et c’est parti. Ce n’est pas hyper-pratique mais ça marche bien.

  14. Merci GG pour cet article.
    Mais le plus triste (enfin, en réalité ça me touche peu car je suis heureux de mon AppleTV), c’est que l’on a beau tenter d’argumenter les choses via de longues analyses (cf. aussi mes interventions sur mon blog au sujet de l’AppleTV ainsi que sur l’article de Mac4ever), certains partis sont vraiment pris. Le plus amusant en fait, c’est qu’ils viennent souvent de personnes n’ayant que rarement approché, et même jamais utilisé le produit.
    L’AppleTV est un bel appareil à tout niveau.

  15. J’ai acheté une AppleTV 160 Go sur le mode de l’achat compulsif, en me disant ‘on verra bien ce que l’on en fera’…
    En fait c’est un très bon moyen pour laisser les enfants consulter librement les photos de famille et leurs dessins animés aisément, sans monopoliser les Macs des parents. Merci pour la qualité de l’interface. C’est là notre principale utilisation.
    Le client iTunes est également bien apprécié.
    La qualité de youtube est exécrable et peu digne des TV LCD. Les américains en sont friand mais en Europe ce n’est pas encore bien passé dans les mentalités.
    J’ai évidemment installé Perian mais au final pour la plupart des DIVX mieux vaut passer par une platine faisant de l’upscaling.
    Au final je ne regrette pas l’achat, et j’ai hâte que l’offre VOD se développe en France. J’en serais probablement un « bon client ».

  16. Perso j’avais un mac mini branché sur mon TV HD et je suis passé à l’Apple TV. En effet l’utilisation n’était pas assez simple et conviviale pour le reste de la famille: syncro des photos et de l’audio trop compliqués avec l’ordinateur principal de la maison ainsi qu’une souris/clavier sans fils qui « décrochaient » parfois si j’étais installé trop loin sur le canapé.

    Globalement j’apprécie vraiment le concept de l’Apple TV: Syncro facile et indépendance de l’ordinateur source. Pas besoin de courir à l’étage pour allumer l’ordinateur contenant la bibliothèque iPhoto à partager pour vite montrer deux images à la voisine qui passe boire un café sur le pouce. L’accès de l’Apple TV directement à liTS et également un très bon point.

    La VOD, oui cela serait vraiment chouette et je me réjouit de de pouvoir exploiter cette fonction le jour où elle existera, mais à mon sens, le plus dérangent actuellement est tout ce que l’ATV peut faire mais uniquement à moitié !

    – Pourquoi ne peut-on pas transférer les événements ET les albums depuis iPhoto (on peut avoir l’un OU l’autre, mais pas les deux).

    – Il manque également un index des photos, il faut les passer en revue pour trouver la bonne. (Pas d’accès direct à une photo en particulier).

    – Même remarque avec les albums audios. Il manque une option de recherche et de défilement rapide dans ses propres albums. On est obligé de défiler toute la liste pour arriver aux albums en fin d’alphabète.

    – Soucis également avec les album compilation quand il y plusieurs artistes (redondance de l’album au lieu d’un groupement d’exploration).

    – Impossibilité de lire la bibliothèque entière ou un album particulier directement en fond sonore d’un diaporama photo. Obliger de sélectionner une liste de lecture (elle même d’abord créée sur l’ordinateur !).

    – …

    J’aime/nous aimons ce produit et je trouve juste un peu dommage le sentiment d’urgence mis dans le développement de l’interface. A voir les futures évolutions.

  17. Moi je ne jure que par le Mac Mini comme médiacenter. On peut y rajouter autant de disques durs externes que l’on souhaite, il me sert de mediacenter, de serveur de fichiers,… . Le rapport fonctions/prix est sans égal. En plus, un Mac Mini Intel avec Bootcamp permet d’accéder à la plupart des sites de VOD actuellement disponibles en Europe, mais compatibles uniquement Windows (comme Arte).

    Le seul usage réel de l’Apple TV, c’est la VOD. Inexistante en Europe, impensable en Suisse pour cause de débits préhistoriques.

    Quand au non-support du DivX et de Real, c’est un choix. Malheureux, pour le cas de Real, puisque nombre de radios sur Internet ne streament que dans ce format ou n’offrent leurs archives que dans ce format.

  18. Eh bien moi je me régale avec mon AppleTV et mon abonnement Free.
    Je récupère ce que je veux de mes macs.
    La qualité photo et vidéo HD avec écran ad hoc : géniale.
    Il y a de plus en plus de podcasts passionnants : ils s’en crée tous les jours.
    L’accés à YouTube est trés efficace (la qualité est moyenne… c’est connu).
    Et on sent que le produit est évolutif et prometteur. Achetée aux US, avec un disque 160 GO, avec un dollar trés bas… ma carte bleue s’en est vite remise !

    PS : j’ai bien tenté la FreeBox comme media center mais l’interface nous ramène à l’ère des dinosaures… !

Les commentaires sont fermés.