Adobe arrête Golive (quelle surprise)

Icone GoliveJ’avoue que je me demandais réellement quand ça arriverait : Adobe annonce officiellement l’arrêt de Golive. Je suis un peu triste, puisque c’est le premier logiciel professionnel avec lequel j’ai fait mes armes (juste après avoir attaqué mon ascension du web avec Claris Homepage).

Si on y regarde cependant de plus près, la mort de Golive a été annoncée par Adobe dès qu’ils ont racheté le logiciel… C’est du moins ce qu’on peut conclure vu le produit catastrophique qu’est devenu Golive suite à son rachat par Adobe. Chaque nouvelle version est devenue plus lourde que la précédente, moins intuitive, moins efficace… Une vraie catastrophe, qui suit une stratégie malheureusement très souvent classique chez les grands éditeurs qui rachètent un logiciel : on le fait peu évoluer, voire pas du tout, on en fait un monstre bourré de bugs, et au final quand les clients n’achètent plus les nouvelles versions, on accuse ce dernier de ne pas courir sur les mises à jour… Une stratégie typique de Symantec par exemple, mais dont il semble qu’Adobe devienne également le spécialiste (cf. FrameMaker).

Repose donc en paix, Golive, au cimetière des logiciels disparus. On t’aimait bien, mais Adobe ne t’aimait en fait pas vaiment. Tu n’as juste pas eu de chance…

2 comments

  1. bluebeetleone dit :

    Il faut aussi prendre en compte le rachat de Macromedia par Adobe.

    Macromedia a apporté dans sa dot l’excellent Dreamweaver qui est une référence dans le domaine des logiciels de création de sites web.

    Maintenir les 2 softs n’avait donc pas/plus forcément lieu d’être.

    @+
    Bluebeetle(one)

  2. Jeko dit :

    Moi aussi j’ai commencé avec Claris Homepage puis GoLive. Et je fait les même constatations… Mais heureusement DreamWaver c’est bien amélioré :)