Pourquoi ne pas quitter les apps sur iOS (suite)

J’avais déjà écrit sur ce sujet, mais cet article (en anglais) va un peu plus loin. Très instructif.

8 comments

  1. Marc dit :

    Bonjour Guillaume,
    C’est bien de nous renvoyer vers cet article.
    Mais une chose n’est pas claire : ton avis est de quitter ou de ne pas quitter les apps ?

  2. Bien relire les articles :)

  3. Bof… J’imagine mal le mec de l’apple store expliquer ça aux néophytes.
    Et en outre, comment savoir si une app a été bien conçue ou non, et donc s’il est nécessaire de la killer ou pas.
    Exemple : l’app airAV, qui soit dit en passant marche mieux que airplayer alors que j’ai acheté cette dernière et l’autre était gratuite (fallait que je la place, ça va mieux maintenant…), rame dès que ça bouchonne dans ma multitask bar. J’en kill quelques unes et c’est bon mes films se jouent nickel.
    (avec airplayer ça rame quelque soit le codec, multitask vide ou pas, bref…)
    Donc si j’avais été voir le mec du genius bar et l’avait suivi comme un mouton dès le début, bin en fait, j’aurai pas pesté pendant 15 jours contre une app gratuite avant de trouver l’astuce, donnée par Apple elle-même (ou lui-même??) dans la doc.
    Les genius Apple ont le mérite de pas s’étaler dans un discours souvent plutôt digne de la mast… intellectuelle que de l’aide pratique.

    • Tu es donc passé à côté de l’article. On dit bien qu’il faut quitter les apps *quand elles posent problème*. Si le comportement de l’appareil est normal, il n’y a AUCUNE raison de quitter régulièrement ses apps.

  4. C’est surtout que je dois toujours pas avoir digéré le coup de AirAV, si j’avais vu lu ça plutôt, j’aurai jamais acheté l’autre app (celle dont je ne dis plus le nom), sniff… J’aurai pu offrir 1 rose à ma compagne ;,-(
    Autrement dit, je boude ces apps « qui posent problèmes ».
    Mais j’aimerai bien savoir pourquoi certaines posent problèmes plus que d’autre.
    Tiens, d’ailleurs, je viens encore de tester un crash d’une app, le jeu Shift 2 qui vient de passer gratuit(merci mac4ever). Pareil, faut quitter des apps pour éviter ça.
    Bref, ça devient de moins en moins rare de devoir monitorer son multitasking.

  5. Marc dit :

    Conclusion : il ne sert à rien de ciller les apps. Sauf certaines. Personnelelment, je n’en connais qu’une ou deux qui posent problèmes : TomTom (l’appareil chauffe un maximum) et iCoyote.
    Ce qui serait intéressant c’est de partager ses expériences.

  6. […] Misconceptions About iOS Multitasking, un excellent article de Fraser Speirs qui explique pourquoi ça ne sert vraiment à rien de fermer manuellement les applications sur iOS. Via l’ami Gete. […]

  7. […] particulièrement intéressant, et il mérite encore qu’on se penche dessus. Car dès que quelqu’un tente d’expliquer pourquoi il n’est pas utile de quitter des applications sur iOS, il y a toujours […]