Et si les articles idiots sur Apple tuaient le journalisme à petit feu ?

Gizmodo a publié un petit article à charge sur Tim Cook, selon quoi ce dernier serait en train de tuer Apple à petit feu. Rien que ça.

Plusieurs choses me gênent dans l’article, outre le côté hameçon à trolls.

1) Le principal commentateur dans cet article est   »Bob Lefsetz, un vétéran de l’industrie musicale ». Est-ce qu’on doit vraiment prêter une oreille attentive à une industrie qui n’a RIEN compris au numérique, qui pense toujours que le piratage est la source de tous ses maux, et qui pense qu’Apple a tué la musique avec l’iTunes Store tout en pensant que la solution était d’imposer des DRM à tous ses clients pour les em…quiquiner un peu plus ?

2) Reprocher à Tim Cook de ne pas être Steve Jobs, c’est exactement ne pas comprendre Jobs, qui lui-même disait « ne cherchez pas à imiter, mais à être vous-même ». Tim Cook n’a pas le charisme de Jobs, il n’a jamais prétendu l’avoir, mais si Jobs l’a choisi pour être son dauphin, il y a sûrement de bonnes raisons, et en particulier de bien connaître l’ADN de la boite. Il n’a rien fait ? Ben tiens : virer Forstall et réorganiser toute la boite, c’était facile à faire, non ? Faire un courrier d’excuse à ses clients et le signer, parce que ledit Forstall ne voulait pas s’excuser, facile ?

3) Apple en ce moment ne peut pas communiquer car ses résultats seront annoncé le 21 janvier donc dans très peu de temps, pour éviter toute enquête de la SEC (cf cet article de Cent )[1.Merci à mon irremplaçable @lolopb pour avoir éclairci ce sujet.].

4) Tim Cook a fait nombre d’interviews, il a son franc-parler, il a un style différent de Jobs, so what ? Ce n’est pas ça qui coulera Apple. Et quand bien même Apple ne sortirait plus rien durant 7 ans, elle pourrait continuer à vivre sur sa réserve de cash. Peu de boites peuvent en dire autant en ce moment.

5) Le succès d’une entreprise n’est pas lié qu’au charisme de son patron. Et heureusement (même si ça aide).

6) Jobs et Cook devaient tout à fait être conscients du fait que leur différence de communication serait décortiquée et comparée. Et je pense que c’est pour cela que depuis quelques années, Jobs n’occupe plus le terrain tout seul sur scène mais laisse la place à ses vice-présidents. Si vous avez des doutes là-dessus, visionnez toutes les conférences inaugurales de Jobs depuis 2009.

En tout cas, moi, je serais journaliste, je m’occuperais beaucoup plus de la situation de HP ou Dell, ces boites qui devaient êtres les modèles des années 2000 et qui ne font qu’avancer chaque jour un peu plus vers le gouffre. Et pour le coup, si vous voulez des PDG peu charistmatiques, vous serez servi.

Et je rêve de voir enfin un article sur Apple qui n’évoque pas son futur sombre pour des raisons délirantes, ou son manque de vision ou de produits révolutionnaires. Une société n’a pas besoin de faire un produit révolutionnaire par an pour assurer son futur (sinon Microsoft serait morte il y a bien longtemps). Elle doit sortir le bon produit, au bon moment, au prix le plus adapté pour assurer des marges lui permettant de vivre plus ou moins confortablement. C’est ce que fait Apple depuis plusieurs années. Elle ne révolutionne pas chaque marché en proposant le produit avec les meilleures caractéristiques. Elle s’est imposée en proposant les produits disposant de la meilleure expérience utilisateur. Rien de plus.

20 comments

  1. dodo dit :

    Article plein de bon sens. Ca devait être dit !

  2. nom dit :

    1) Disons plutôt que l’industrie de la musique a choisi de ne pas prendre le virage numérique pour privilégier le virage digital majeur.

  3. Digital Muffin dit :

    Damned. Ca fait pléthore que je passe par-ici, déjà quelques années, et voilà seulement que je comprends le jeu de mots «c’est un court, Gète.» C’est honteux…

    Enfin, pour réagir à l’article, ce n’est pas dans mes habitudes, mais moi aussi ce bashing permanent commence sérieusement à me les gonfler ! Même sur le journal télévisé en Belgique ils s’y mettent, et allez que je te balance que Apple se porte pas bien car sa bourse est passée sous la barre des 500$ — quelle objectivité journalistique, ils feraient mieux de regarder la cote des autres avant de te sortir une ânerie pareille ! —, et directement après t’annonce que Samsung a vendu X millions de bidules, et qu’ils se vendraient beaucoup moins d’iPhone. J’ai crisé ! Je n’en pouvais plus, c’était la goutte, ça me les brise !

    C’est triste mais j’en viens à être nostalgique de l’époque où Apple était entre guillemets confidentiel, pas à la « mode », certes ce que je dis n’est pas bon pour tes affaires, mais qu’est-ce qu’on était mieux quand Apple n’était pas hip.

    Aujourd’hui c’est à celui qui dira la plus grosse, puis bon, plus c’est gros plus ça passe faut croire… Une affaire judiciaire qui concerne Apple et c’est la débâcle ! Boom ! It’s amazing ! Dans ta gueule ! O.K. je veux bien qu’Apple et les canards ça a toujours été une relation à couteau tiré, mais là ça frôle l’amateurisme…

    Une fois les conditions de travail, une autre les problèmes matériels, Apple se doit d’être irréprochable sinon c’est la fatwa ! Et les conditions de travail dans les usines de Samsung, tiens, j’aimerais savoir ? Aucun souci de matos chez Samsung ? Tiens, ce n’est pas l’idée que m’en donne mes proches qui regrettent leur achat.

  4. apple dit :

    Apple fait parler … on parlait d’eux quand l’iphone est sorti, quand l’ipad est sorti, quand l’action ne cessait de monter, monter …

    Maintenant qu’il n’y a plus de leader charismatique, qu’il y a moins d’innovation (iphone, ipad), on tire sur l’ambulance … c’est un peu facile ! Ils ont des actions AAPL ou quoi ?

    iOS et les interfaces tactiles ont reussi à doper les ventes de toute l’industrie de l’electronique, de l’entertainment & co … relancer les économies
    à redéfinir l’informatique et le faire rentrer encore plus en profondeur dans les foyers etc … et je ne parle pas du reste !

    Bref, c’est gratuit, non justifié et je vois pas de quelle manière Apple pourrait innover plus, si ce n’est en changeant de support (la TV par ex.).

    Sebastien

  5. olive dit :

    article bizarre… hameçon à référencement ? ;-)

    je n’ai pas lu l’article de gizmodo, mais il n’est pas sûr que steve avait le choix de toute façon pour son successeur…

    Surtout, on ne peut pas avoir critiqué Microsoft pendant des années en disant qu’ils n’avaient pas de culture et qu’ils n’étaient plus dirigés par des geeks, et maintenant dire que c’est cool qu’apple soit dirigé par un industriel…

    Il connait bien Apple, ses autres dirigeants, il est très compétent dans plusieurs domaines, ça devrait donc le faire sur le court terme… Après, on verra bien…

  6. seb dit :

    Tout est dit… Du grand Gete

  7. @digital Muffin

    Tout à fait raison ….
    Bien tranquille avant dans cette « communauté » ou l’information objective circuler. Maintenant; Bashing anti -Apple dans les forums et blog, c’est fatigant !

  8. Benoit dit :

    L’article de gizmodo est effectivement un peu gênant.
    Dire que gizmodo fait du journalisme, c’est également un peu gênant !

  9. Lennart dit :

    En fait c’est un article de gizmodo qui commentait une « analyse » de Bob Lefsetz.
    Pour moi il n’y a pas que le manque de charisme de Tim Cook qui est en cause, c’est tout un ensemble.

  10. Lennart dit :

    Quand au bloggeur gete son propre business est peut être trop lié à celui d’Apple pour être totalement objectif.

  11. @Lennart : mon business n’est pas lié à Apple : certes c’est mon taf, mais je sais quand conseiller du Mac ou pas chez mes clients. Et ça ne m’empêche pas d’être objectif sur ce que fait Apple, de bien ou de mal. J’avais déjà exprimé mon scepticisme sur Lion à sa sortie par exemple. J’ai déjà critiqué certains choix d’Apple qui me semblaient à côté de la plaque (à tort ou à raison d’ailleurs). Et je pense que mes analyses sont sûrement plus pertinentes que bien d’autres, ne serait-ce que parce que je bosse dans le monde Apple depuis longtemps et que je comprends mieux la stratégie de cette dernière que bien des analystes pourtant payés bien plus chers que moi :-)

    Ce que je dis dans cet article, c’est que si crise il y a chez Apple, elle ne remet pas en cause la solidité actuelle de l’entreprise, et qu’il est encore trop tôt pour juger réellement de l’impact de Tim Cook en tant que big boss d’Apple. Apple vend très bien, et on pourra commenter de façon bien plus intelligente après l’annonce de ses résultats ce soir.

    Après, qu’Apple subisse une petite traversée du désert côté nouveautés « révolutionnaires », pourquoi pas, mais ça me semble juste totalement logique (et j’y reviendrai dans un prochain billet).

  12. Lennart dit :

    Vos pavés sur les os successifs d’Apple sont quand même un business lié à celui d’Apple, une recherche dans Google heu excusez moi pour vous c’est Bing ou Yahoo puisque je crois vous avez abandonné Google (http://blog.gete.net/2012/08/09/goodbye-google-et-gmail/).
    Les « boutiquiers » sont toujours de mauvais analystes, ils ne vont quand même pas mordre la main qui les nourrit.

  13. @Lennart : évidemment que je mentirais si je disais ne pas aimer Apple. Mais je dis juste que je sais conserver un esprit critique sur ce que fait Apple (et si vous lisez mes livres, vous verrez que je peux très bien être mordant à son sujet).

    Mais dire que les personnes qui connaissent un sujet font de mauvais analystes n’est pas totalement justifié : les personnes qui connaissent bien une société sont justement capables de les analyser en voyant leurs failles ET leurs forces. Actuellement, les analystes ne regardent QUE les failles d’Apple sans se préoccuper de ses forces. Mes articles de blog ne sont là que pour rétablir un équilibre sur le traitement médiatique que subit Apple, où les analyses restent très superficielles.

    Quand au commentaire sur l’abandon de Google : je n’ai pas été clair. Google est toujours l’outil de recherche le plus performant du web, sans comparaison avec les autres. Ce que je quitte, ce sont les services annexes de Google liés à G+.

  14. @Lennart : un autre point important : contrairement à d’autres, je suis un ineffable optimiste. Donc j’ai tendance à plutôt voir le verre à moitié plein. Du coup, ça me hérisse réellement qu’on ose parler de la chute prochaine d’Apple, là où finalement peu d’indicateurs sont dans le rouge. Quand je vois que Dell commence à se poser des questions sur un repreneur… L’ironie de la vie, quoi :-)

  15. Lennart dit :

    Dell veut peut être se mettre à l’abri de concurrents « prédateurs » qui ont une énorme trésorerie gérée par des filiales dont les activités, en dehors de l’optimisation fiscale, sur le marché ne sont pas trop connues.

  16. Ritchie dit :

    Et dire que Dell veut racheter TOUTES ses actions …

  17. Dams dit :

    J’avais lu un article intéressant sur le fait que toute le monde s’acharne sur Apple et je pense que la raison était pertinante.

    Les analystes pensent que le succès d’Apple est une erreure car c’est une entreprise qui ne respecte aucune règle du marché. Et ça ne leur plait pas.

    Donc pour eux, tôt ou tard, Apple finira comme dans les années 90.

    C’est d’ailleurs intéressant de noter que tout le monde dit qu’Apple va forcément chuter parce qu’ils sont au top, mais cette même règle n’est jamais appliqué à Google ou Samsung par exemple.

  18. Michel SITRUK dit :

    Salut mon cher Guillaume, je réagis à ton billet pour la première fois parce que je pense que tu omets un point. Je suis bien entendu à 100% d’accord sur les arguments que tu avances mais il faut juste comprendre que les journaleux (-listes enfin je sais plus) sur-réagissent, parce qu’ils n’ont que cela à faire à des informations qui proviennent des « sous-traitants » ou des « partenaires » asiatiques d’Apple qui pour se faire eux-même un peu de pub, lancent des rumeurs à tort ou à raison sur les projections financières ou industrielles d’Apple. Ce sont ces mêmes rumeurs qui agitent les marchés financiers de Wallstreet et font varier de manière inconsidérée, l’action.

    Au regard de l’importance d’Apple et du point de vue financier, tout cela est normal et chacun scrute la plus petite information et l’attitude des dirigeants d’Apple n’est pas négligée. Concernant Tim Cook, tu conviendras avec moi, qu’il a certainement de grandes qualités en matière d’optimisation des flux de production mais concernant l’aspect visionnaire produit et créativité, on en doute sérieusement. Il ne dégage pas non plus une confiance à laquelle on pourrait se raccrocher. Ce rôle que notre regretté Steve à laissé, personne ne semble l’assurer actuellement et tu le sais comme moi. On est tous orphelin de ce génie. C’est pour cette unique raison que tant d’instabilité secoue la galaxie Apple.

    Tout cela prendra fin lorsque un vrai nouveau produit sortira des labo d’Apple. Un produit qui nous fera le même effet que la vue du premier iPhone ou de l’iMac Bondy Blue. Un truc qui scotche tout le monde et qu’on ne comprend pas tout de suite. C’est ça qu’il faut pour Apple, une remise en confiance des marchés (et accessoirement de ces clients pro ;-) afin de sortir de cette période d’instabilité évidente et prévisible au décès de Jobs.

  19. Goldevil dit :

    Je comprend bien l’avis de Guillaume Gete et je suis assez d’accord avec lui. Je pense qu’il s’agit simplement de la rançon du succès.

    En son temps, Microsoft était présenté comme le mal absolu et sa prédominance dans certains domaine a dérangé pas mal de monde. Je me rappelle de certains articles qui présentait Microsoft comme l’ennemi à abattre. Et Apple a activement participé à salir son concurrent.

    A chaque échec commercial (Windows Millenium, Windows Vista, Zune…), il y a pas mal d’analystes qui disent que c’est le début de la fin. « Bill Gates, s’en va. Dans moins de deux ans Microsoft aura disparu ! » etc etc … »

    Maintenant c’est Apple et Google qui sont devenu incontournables et qui, comme toute société, ne réussit pas tous ses lancement de produits. Les sociétés changent et s’adaptent. Les CEO change aussi.

    Par rapport à HP, il est vrai que la société va très mal du point de vue général. Et la on peut dire que le précédent CEO a certainement fait quelques grosse boulettes même si on en parle (un peu) moins. Si un jour Leo Apotheker devient CEO d’Apple on pourra vraiment s’inquiéter.

    Néanmoins il y a des divisions de HP qui ne fonctionnent pas trop mal. Il se peut que HP perde beaucoup de sa superbe comme Apple en son temps mais HP devrait perdurer sous une forme ou une autre.

    Ils auraient du continuer à fabriquer leurs excellents oscilloscopes.

  20. Dams dit :

    « A chaque échec commercial (Windows Millenium, Windows Vista, Zune…), »
    Sauf qu’à la difference de Microsoft, Apple lance des bons produits, a des bons résultats et se fait détruire quoiqu’il arrive.

    Microsoft a donné le baton pour se faire battre. 95, Millenium, Vista, Zune sont tous des daubes. Normal de se prendre des fions.

    Et je vois pas en quoi Apple a participé à celà. Je n’ai commencé à entendre parler d’Apple qu’à partir de l’iPod. J’étais une windows guy, et j’avais déjà une très mauvaise opinion de Microsoft en tant qu’utilisateur de leur produit.