Le petit secret des iMac colorés

On a beaucoup parlé des couleurs des magnifiques nouveaux iMac cette semaine, et la comparaison avec les modèles des années 1990 était aussi assez évidente.

iMac 1999 en couleurs
IMac 24“ 2021

Mais le saviez-vous ? Ces derniers recelaient un petit détail étonnant : lorsqu’on réinstallait le système (macOS 8.5 à l’époque), l’apparence de l’interface et le fond d’écran par défaut reprenaient la couleur d’origine du Mac. Ainsi, quand on restaurait un iMac couleur fraise, le fond d’écran, la couleur de contraste des menus, les ascenseurs des fenêtres… prenaient tous une jolie couleur rouge lorsqu’on arrivait sur le bureau ! C’est quelque chose qui a perduré pour tous les Mac, jusqu’à l’arrivée de Mac OS X.

Pas de magie ici, évidemment, même si la méthode n’aurait pas été reniée par Arthur C. Clarke : lors de l’installation, le système récupérait le modèle exact du Mac en lisant le numéro de série, et adaptait ainsi la couleur de l’interface à la machine. C’était totalement inutile, mais du coup, parfaitement indispensable, pour reprendre la célèbre expression de Jérôme Bonaldi ^^ Et je suis curieux de voir si Apple va à nouveau reprendre cette idée pour la fournée des nouveaux iMac 2021, reprenant ainsi ce sens du détail qui fait sa réputation…

Déployer les apps de Microsoft Office à la demande avec un profil de configuration

Parfois chez Gete.Net Consulting, nous sommes confrontés à des problèmes techniques… intéressants. Ainsi, chez certains clients, nous devons déployer la suite Microsoft Office, mais sans installer Outlook, le logiciel par défaut choisi dans l’entreprise étant Apple Mail.

Dans ce cas, l’installation d’Office est un peu compliquée puisqu’il faut installer chaque application séparément, ou installer l’ensemble de la suite puis supprimer Outlook. Et installer les apps séparément peut être beaucoup plus lourd, puisque l’ensemble des applications d’Office installée individuellement pèse plus du double du package complet de Microsoft Office !

Et oui, si on retire Outlook de l’installation, ça fait quand même 3,38 contre 1,92 Go pour le package complet d’Office.

Autre cas aussi : vous souhaitez ne pas installer l’application Microsoft AutoUpdate pour garder le contrôle sur les mises à jour. Mais elle est installée par défaut. Même si vous pouvez la supprimer à posteriori, ça pourrait être plus simple de ne juste pas l’installer (et de ne plus avoir à y penser).

Il existe pourtant une solution pour forcer l’installation uniquement des applications de votre choix depuis le package Office. Pour cela, il faut passer par un profil de configuration (proposé par Paul Bowden, ingénieur Microsoft de l’équipe Microsoft Office Mac) poussé par votre MDM. Ce profil doit contenir des informations personnalisées que vous pouvez retrouver ici :

https://github.com/pbowden-msft/Payloads/blob/master/DeploymentExcluder.plist

Téléchargez ce fichier Property List, et modifiez son contenu pour passer à false toutes les apps que vous ne souhaitez pas installer.

Dans notre cas, pour installer tout Microsoft Office sans installer Outlook, on utiliserait le fichier plist suivant :

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<!DOCTYPE plist PUBLIC "-//Apple//DTD PLIST 1.0//EN" "http://www.apple.com/DTDs/PropertyList-1.0.dtd">
<plist version="1.0">
<dict>
	<key>InstallWord</key>
	<true/>
	<key>InstallExcel</key>
	<true/>
	<key>InstallPowerPoint</key>
	<true/>
	<key>InstallOutlook</key>
	<false/>
	<key>InstallOneNote</key>
	<true/>
	<key>InstallOneDrive</key>
	<true/>
	<key>InstallTeams</key>
	<true/>
	<key>InstallAutoUpdate</key>
	<true/>
</dict>
</plist>

Il suffit maintenant d’importer ce fichier dans un profil de configuration. La méthode dépendra évidemment de votre MDM. Par exemple, dans Jamf Pro :

  • Cliquez sur Profils de configuration > Nouveau
  • Ciquez sur Apps et réglages personnalisés > Upload.
  • Donnez un nom à votre profil.
  • Spécifiez com.microsoft.office dans la ligne Domaine de préférence et collez le contenu du fichier Plist modifié dans le champ Liste de propriétés.
  • Spécifiez enfin le scope de votre profil…
  • Et cliquez sur Enregistrer.

Si vous voulez faire la même chose dans FileWave, il suffit de créer un fileset contenant un profil de configuration, et d’ajouter les données comme Custom Settings.

Poussez ensuite le profil sur les appareils de votre choix, et lancez l’installation de Microsoft Office (via une policy pour Jamf Pro, ou un Fileset dédié pour FileWave, ou en le poussant avec Munki ou le MDM de votre choix). Et si tout va bien, seules les applications validées seront installées.

On dit merci qui ? Merci Paul Bowden (moi je ne suis que le messager) !