Archives de catégorie : Leopard

Virtualisation de Mac OS X Server : peut-être pour bientôt ?

Un lecteur de la liste Mac OS X Server d’Apple a découvert que la nouvelle licence de Mac OS X Server 10.5pourrait permettre l’installation de plusieurs versions de Mac OS X Server sur la même machine. Ci-dessous, extrait de la licence :
« A. Logiciel Mac OS X Server. Cette licence vous autorise à installer et à utiliser une copie du logiciel Mac OS X Server (ci-après le « Logiciel Mac OS X Server ») sur un seul ordinateur portant la marque Apple. Vous pouvez également installer et utiliser d’autres copies du Logiciel Mac OS X Server sur ce même ordinateur portant la marque Apple, à condition d’acquérir auprès d’Apple une licence individuelle valide pour chacune de ces autres copies du Logiciel Mac OS X Server. ».

Si Apple donne sa bénédiction à Parallels ou à Fusion pour sortir une version de leur logiciel capable de virtualiser Mac OS X Server… Miaaaaaaaaaaaam.

Oh my God, they killed Netinfo !

Si vous cherchez encore l’utilitaire Gestionnaire Netinfo dans Leopard, inutile de perdre votre temps…

A plus Netinfo ! La base d’informations centralisée de Mac OS X a enfin été retirée, remplacée par un nouveau système de répertoire local. Les informations de cette base sont stockées dans /var/db/dslocal (qui remplace donc /var/db/netinfo).

Cela apporte quelques conséquences non négligeables :

  • Pour activer le compte root, passez par la nouvelle application Utilitaire d’annuaire, puis cliquez sur le cadenas, authentifiez-vous en tant qu’administrateur puis sélectionnez Edition > Activer le compte root ;
  • Pour modifier les réglages avancés d’un utilisateur, comme modifier l’emplacement du dossier de départ d’un utilisateur, faites un clic droit sur le nom du compte dans la préférence Système Comptes ;
  • Les commandes suivantes ont été an-ni-hilés (huh huh) : nibindd, nicl, nidomain, nidump, nifind, nigrep, niload, nireport, niutil. Pour modifier les entrées de la base local, il faudra obligatoirement passer par dscl.
  • Enlever les MAJUSCULES dans la barre latérale du Finder

    Le Finder utilise désormais des noms de catégories en majuscules dans la barre latérale (APPAREILS, PARTAGÉS, EMPLACEMENTS, RECHERCHER,

    Si ça vous agace, lancez le Terminal et tapez :

    # sudo plutil -convert xml1 /System/Library/CoreServices/Finder.app/
    Contents/Resources/French.lproj/LocalizableCore.strings

    (tapez votre mot de passe administrateur)

    # sudo nano /System/Library/CoreServices/Finder.app /Contents/Resources/French.lproj/LocalizableCore.strings

    Cherchez ensuite les lignes à modifier et remplacez-les par ce que vous voulez.
    Enregistrez (Contrôle-X, puis la touche Y, puis Entrée), puis tapez :

    # sudo plutil -convert binary1
    /System/Library/CoreServices/Finder.app/Contents/
    Resources/French.lproj/LocalizableCore.strings

    Quittez le Finder (#killall Finder), savourez.

    Découvrez Leopard Server en vidéo… et en VF !

    ScreenCast10.5Apple fait énormément de communication sur son formidable OS version client, mais il ne faut pas oublier que Mac OS X Server sort également aujourd’hui en version 10.5.

    Je vous invite donc à découvrir, avec des images qui bougent et des commentaires intéressants, le screencast que j’ai réalisé (avec Podcast Producer) sur Mac OS X Server 10.5. Petit tour d’horizon des nouveautés, avec des démonstrations des nouvelles capacités du serveur de calendrier, d’iChat Server, des outils de configuration… Quarante minutes de bonheur à portée de vos yeux ébahis !

    Ça se passe sur une page spécialement dédiée à cet effet. Et vous pouvez même télécharger la présentation pour iPhone. Et oui, je suis comme ça.

    N’hésitez pas à laisser vos commentaires, dans ce billet ou en privé. Surtout si ça vous a plu :-)

    PS : et oui, je sais, je parle trop vite… ;-)

    Soutenez ce blog, achetez Mac OS X sur l’Apple Store :
    Mac OS X 10.5 monoposteMac OS X 10.5 version familiale 5 postesMac OS X Server 10.5 10 clientsMac OS X Server 10.5 clients illimités

    Leopard Server : modifier les fichiers de conf DNS à la main

    Sous Mac OS X Server 10.4 et précédent, modifier les fichiers de configuration du service DNS (comme /etc/named.conf) était délicat. En effet, cela avait une facheuse tendance à interdire l’utilisation de Server Admin pour modifier les réglages par la suite, ce dernier ayant une facheuse tendance à réécrire par dessus les fichiers.

    Et bien, joie : dans Leopard Server, le fichier /etc/named.conf consulte d’autres fichiers de configuration, stockés dans /etc/dns/, et qui eux sont modifiés par Server Admin.

    Conséquence : si vous modifiez le fichier /etc/named.conf, Server Admin ne les réécrira pas. Ouf !

    D’un autre côté, je trouve l’interface de gestion des DNS assez pas top dans Leopard Server. Alors je sais pas si c’est une si bonne nouvelle que ça… :-)

    Dix… non, huit choses que je n’aime pas dans Leopard

  • Les nouvelles icônes : dans le dossier de départ, elles ont toutes la même forme, la même tronche. Pire, les dossiers dans la barre latérale ont une tronche totalement différente. Qui parlait de cohérence déjà ?
  • Les problèmes de cohérence graphique : certes, il y a des efforts, mais c’est pas encore ça : les barres d’outils ont toutes des tronches différentes, et Aperçu a récupéré les boutons moches de Mail (horreur !) ;
  • Le Dock : ses principaux problèmes d’ergonomie ne sont toujours pas réglés, et il en rajoute dans les effets spéciaux gratuits (heureusement qu’on peut le passer en mode sans reflet !) ;
  • Le nouveau Finder : pas de grosse nouveauté, et pourtant il a encore son lot de problèmes, étant toujours assez imprévisible dans son comportement… et puis, au XXIeme siècle, est-ce que le Finder a encore une légitimité ? Des questions à se poser pour le futur…
  • Moins de compatibilité avec les Mac PPC : je m’y attendais, mais ça m’agace de voir que mon iMac G4/800 a été abandonné en cours de route. Ça m’agace juste, hein.
  • Les limitations de Spotlight : impossible de classer les résultats par taille, par groupe, par étiquette… Un peu (beaucoup) dommage…
  • Toujours pas de virtualisation : pour les administrateurs système, ça devient franchement lourd de ne pas avoir cette fonction pourtant si pratique : on installe, on teste l’OS, on le jette quand on veut, on a juste à le recopier quand on en a besoin… Vraiment pratique, pourtant. Peut-être qu’un jour, si Apple leur lâche la grappe, Fusion et VmWare, peut-être, peut-être…
  • Toujours pas de Terminal Server : c’est la seule fonction que j’envie dans le monde Window, et un outil vraiment pratique pour administrer un poste ou un serveur à distance, même avec une connexion à Internet peu rapide. Ça manque un chouïa, et ça serait bien qu’Apple l’envisage un jour (pas faute de l’avoir suggéré pourtant)
  • .

    Sinon, sur le reste, je suis plutôt satisfait. C’est déjà pas si mal que ça.

    Pour soutenir ce blog, achetez Mac OS X sur l’Apple Store :
    Mac OS X 10.5 monoposteMac OS X 10.5 version familiale 5 postesMac OS X Server 10.5 10 clientsMac OS X Server 10.5 clients illimités