Leopard Server : modifier les fichiers de conf DNS à la main

Sous Mac OS X Server 10.4 et précédent, modifier les fichiers de configuration du service DNS (comme /etc/named.conf) était délicat. En effet, cela avait une facheuse tendance à interdire l’utilisation de Server Admin pour modifier les réglages par la suite, ce dernier ayant une facheuse tendance à réécrire par dessus les fichiers.

Et bien, joie : dans Leopard Server, le fichier /etc/named.conf consulte d’autres fichiers de configuration, stockés dans /etc/dns/, et qui eux sont modifiés par Server Admin.

Conséquence : si vous modifiez le fichier /etc/named.conf, Server Admin ne les réécrira pas. Ouf !

D’un autre côté, je trouve l’interface de gestion des DNS assez pas top dans Leopard Server. Alors je sais pas si c’est une si bonne nouvelle que ça… :-)

Une réflexion sur « Leopard Server : modifier les fichiers de conf DNS à la main »

  1. Euh, j’ai souvent modifié les fichiers de conf de bind à la main (forwarders, rangement, création de doublons pour balancer la charge…) et il ne m’a jamais rien cassé, tout au plus remettait-il en forme certains trucs en 10.4. Maintenant, tu oublies d’expliquer pourquoi tout est séparé ;-)

Les commentaires sont fermés.