XServe à jour

Ooooooh, surprise, à 7 jours de Macworld, Apple a mis les Xserve à jour… Ça vous branche huit coeurs pour le prix de quatre encore ce matin, hmmmmmm ? Et avec du PCI Express 2.0, frontbus à 1600 MHz, et autres joyeusetés… ainsi qu’un port USB 2 en façade, qui remplace le port Firewire qui s’y logeait habituellement. Graoumpf.

N’empêche, tous ces processeurs et pas encore de virtualisation de Mac OS X/Mac OS X Server, c’est quand même du gâchis… On croise les doigts pour une annonce de ce côté la semaine prochaine. Allez, si si, j’y crois.

Ah, et n’hésitez vraiment pas à rajouter l’option Mac OS X Server Support Alliance si vous commandez en cliquant sur le lien plus haut. Vraiment :-)

PS : et pour les mises à jour du XServe RAID, c’est quand on veut qu’on se bouge les fesses du côté de Cupertino (encore que maintenant, j’ai plutôt tendance à croire qu’on aura des nouvelles lors du prochain NAB).

MX Revolution

mx_revolution.pngJ’ai craqué : j’ai investi dans la MX Revolution de Logitech. En fait, elle est à environ 60€ chez Amazon, ce qui est bien moins que le prix public conseillé.

Au début, j’étais un peu dubitatif sur la fameuse molette « sans friction » ou presque. Et puis, je doutais un peu de certains points, comme le pilote ou la connexion RF (je préférais le BlueTooth).

Mais au final, c’est une excellente souris. Assez de boutons pour caser toutes les fonctions d’Exposé (seul le bouton de recherche est un peu mal placé), un pilote de meilleure qualité que ce que je craignais, même s’il est absolument indispensable et souffre de bugs étranges (impossible par exemple d’utiliser le bouton d’Exposé dans Spaces, alors que la touche fonctionne).

Et puis, cette fameuse molette. On glisse, et zouuuuuuuuuu ça scrolle… dans le silence. Et ça, c’est bien, parce que les molettes crantées font parfois un boucan d’enfer. On peut d’ailleurs d’un clic la remettre en mode crantée, mais ça fait trop de bruit. Notez qu’elle gère aussi le scroll horizontal, de façon assez souple. Enfin, la précision du laser est réelle, ou alors c’est l’abandon du Bluetooth, mais j’ai effectivement l’impression de mieux contrôler les déplacements de souris.

Un bon investissement, donc, même si j’aurais aussi apprécié de pouvoir la contrôler sans le pilote. Heureusement on s’y fait vite.

GrabFS, un système de fichiers… de copies d’écran

Depuis que MacFUSE est sorti, on voit apparaître des projets rigolos de systèmes de fichiers « virtuels » tout aussi rigolos. Le tout dernier s’appelle GrabFS, du même auteur que MacFUSE, justement (si vous ne connaissez pas Amit Singh, c’est le doux dingue qui a pondu Mac OS X Internals, une encyclopédie biblique des composants internes de Mac OS X).

Et à quoi sert GrabFS ? Et bien, une fois lancé, un volume GrabFS apparait. Quand on l’ouvre, on découvre une liste des processus ouverts sous forme de dossier. Et dans chaque dossier se trouve des fichiers qui sont… des copies d’écrans des fenêtres de chaque application ouverte à l’écran. Si si. Copies que vous pouvez admirer avec QuickLook, ou ouvrir dans Aperçu ou n’importe quelle application de traitement d’image, évidemment.

GrabFS
Mise en abîme : prévisualisation avec QuickLook d’une copie d’écran représentant la fenêtre elle-même…
Vous avez mal au crâne ? C’est normal
.

Et pour faire une copie d’écran, on fait comment ? Et bien… on glisse la copie d’écran qui nous intéresse sur un autre volume, ou sur le Bureau, et hop, vous avez la copie d’écran.

C’est surprenant, innovant, et même si ça n’est pas encore top pratique, avec un meilleur enrobage ça pourrait se révéler un outil formidable pour les gens qui, comme moi, font des tonnes des copies d’écran tous les jours. D’ailleurs j’y retourne, j’ai un bouquin à finir :-)