Adieu Antoine, merci pour tout

Il y a des billets qu’on n’a pas envie d’écrire. Ces billets qui font mal, parce qu’on les écrit toujours trop tôt, parce qu’ils sont remplis d’une émotion vive. Alors quand j’ai appris ce matin la disparition brutale d’Antoine Latour, une des légendes d’Apple France, dans un accident de moto, c’est un peu un coup de massue sur la tronche que je me suis pris.

J’ai connu Antoine en 1999. Cette année-là, j’avais lancé la TIL FR, un début de traduction de la Tech Info Library d’Apple (devenue depuis Knowledge Base). Je travaillais chez Apple Assistance, l’ancêtre du support AppleCare, et je me disais que les réponses à de nombreuses questions se trouvant dans cette TIL, mais les articles n’étaient alors disponibles qu’en anglais. J’ai commencé ces traductions tout seul, puis de nombreuses personnes se sont proposées pour m’aider, dont Laurent Gerlinger et Antoine Latour, que j’ai rencontré la première fois à mon retour en France lors du premier campus d’été Agnosys. Il m’a beaucoup appris, et je lui dois beaucoup.

Antoine, c’était la passion d’Apple, de la marque, de son esprit, avec une certaine indépendance revendiquée. Chez lui, le mot « corporate » était à envergure très variable… Il n’a jamais voulu quitter « sa » Toulouse, au point de préférer quitter Apple en 2008 pour monter SOS Mac avec son comparse Philippe Macone. Il était toujours prêt à dépanner, et ses connaissances sur le monde Mac étaient juste faramineuses. C’était une de ses passions, avec tant d’autres, dont l’aviation, et sa légendaire XM… Il était également l’un des grands présentateurs d’Apple lors des Apple Expo, où son bagout et son expérience rendaient chaque présentation vraiment unique… Nous avions d’ailleurs travaillé ensemble sur les conférences de la dernière Apple Expo de 2008. Antoine ne savait pas communiquer sa passion : il n’avait en fait pas besoin de le savoir, car c’était juste naturel chez lui.

Aujourd’hui, c’est une grande partie de l’âme d’Apple, et particulièrement d’Apple France, qui est partie. Les grands éclats de rire d’Antoine vont vraiment nous manquer. Adieu l’ami, et encore merci pour tout. Et mes pensées vers son épouse, ses enfants, et tous ses proches (Michel et Philippe en tête).

Màj : un dernier hommage lui sera rendu vendredi 22 juin à 11h. Le lieu de son inhumation ne m’a pas encore été renseigné, je le posterai dès que j’en sais plus.

NB : concernant les infos pratiques sur les hommages rendus à Antoine, j’ai préféré les déplacer sur un nouveau billet.

Si vous avez connu Antoine, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire. Ils seront tous regroupés et postés sur un petit site qui sera mis en ligne prochainement.

Sadmac

102 réflexions sur « Adieu Antoine, merci pour tout »

  1. Lorsque j’ai reçu la nouvelle par PommeF, je me suis dit la même chose qu’Emile : « Oh Merde »
    Ce n’est pas possible

    Une page d’Apple France se tourne

    Mes pensées vont à sa famille et ses proches

  2. Adieu Antoine,

    Tu me manqueras comme je sais que tu manques déjà à tous.

    Nous nous connaissions depuis si longtemps que je ne comptais plus les années.
    Comme tant d’autres ici, il y a quelques jours dans l’une de mes formations je faisais encore référence à l’une de tes expressions préférées (ton fameux « Period » qui ponctuait chacune de tes phrases en Anglais) et je ricanais en pensant à toi.

    Je me rappelle aussi d’une formation que je donnais à Toulouse sur AppleShare IP (et oui la vieille époque de Mac OS) ou tu m’a appeler car tu me savais dans le coin pour me proposer de venir faire une petite présentation entre copains de Mac OS X (la version 1). Mes stagiaires tout comme moi étions ravi de ta venu et de ta proposition qui aurait pu te couter cher (car à l’époque le produit était encore top secret). Mais de cela tu n’en avais que faire et c’était là aussi ta force.

    Merci Antoine pour ta gentillesse, ta disponibilité et ton amitié.

    Tu me manque déjà mon ami.

    A bientôt.

  3. Antoine, un « tout en un », brut de fonderie, attentionné, généreux, impulsif et toujours prêt à défendre ses convictions.
    Il n’a pas vu arriver le danger, il n’a pu rien tenter, il n’a pas eu le temps de se mettre en colère contre ces chauffards, dangers de la route!
    Nous avons fait des kilomètres ensemble pour « porter la bonne parole » et avant moi Sylvie et il y avait Christine et Françoise… c’était « Antoine et ses drôles de dames »…et Marina rigolait avec nous, généreuse et confiante en l’avenir!
    Un homme droit est tombé, qui laisse toute sa famille dans le désarroi mais il sait qu’il peut compter sur ses garçons qui étaient sa fierté.

    Tous nos témoignages vont contribuer à leur reconstruction et à découvrir un Antoine « Universel ». Ils font aussi parti de cette grande famille…

    C’était notre dernière « Info Fo »…

    PS : c’était une P… de voiture!

  4. Je voudrais tout d’abord exprimer mes plus profondes, et mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis.
    J’ai connu Antoine au sein du club d’aéromodélisme Eole-Muret, dont il était le président; j’appréciais sa gentillesse, sa bonne humeur, et ses compétences…il va laisser un grand vide!

  5. Il y a des jours comme ça ou on a plus envie de faire de moto.

    Adieu Antoine…

    Un pan entier d’Apple France vient de tomber. Je n’ai en tête que des bons souvenirs avec toi.
    J’espère que là où tu es à présent, les routes sont moins hostiles aux motards.

    Je voudrais également exprimer mes plus profondes, et mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

    Claude

  6. Je n’ai pas eu la chance de rencontrer cet homme , qu’on décrit comme unique et exceptionnel.
    toutefois, je me joins à mes collègues pour souhaiter bonne chance aux proches d’Antoine dans cette épreuve douloureuse et d’une profonde tristesse.

    Courage Stephane, nous sommes tous à tes côtés .

  7. Je suis de tout coeur avec la famille d’Antoine et de ces proches, je leurs présente tous mes condoléances.
    J’ai de très beaux souvenirs avec Antoine : 1er serveur Os X monter en dur à Saint Etienne, les campus d’été, les sorties, les rires. Apple Paris, son savoir chez Apple était une référence, une vrai bibliothèque. Tu vas me manquer.
    Ptite Mumu de Sainté

  8. Encore une figure du monde Apple qui disparait trop tôt, cela me rappel de mauvais souvenirs de 2004 ou Patrick GADOU autre électron de la planète Apple nous quittait pour les mêmes raisons…

    Alors les motards faites gaffe à vous SVP !!

  9. Farewell Antoine,

    L’electron libre d’Apple France … Mes condoléances à Steph, ton petit frère et ta belle mère, une pensée à Philippe M. qui doit être bien malheureux sans son compadre…
    Tu peux compter sur toute l’equipe.
    Ciao Antonio, la byze à Steve.
    J-LouiS

  10. Adieu Antoine
    Je suis de tout coeur avec la famille d’Antoine et de ces proches

  11. Un bail que nous nous étions vu…
    La dernière fois avec Nanard, parti trop tôt lui aussi.
    RIP

  12. Je n’ai malheureusement pu connaitre Antoine mais j’ai travaillé avec Stéphane et je n’avais que des éloges, quelqu’un de passionné.

    Un grand Homme est parti

    Toute mes condoléances à sa famille et ses proches

  13. Adieu Tonio,
    Si longtemps déjà, de mes premiers tour de France avec GroupEchanges à ces années passées avec toi dans l’équipe des avant-ventes d’Apple France. Toi et François-Xavier Bozzi êtes partis beaucoup trop tôt. Comme Claude je suis motard et comme lui je n’ai plus envie d’en faire…
    Toutes mes pensées les plus chaleureuses et amicales à toute ta famille, en espérant que là où tu es maintenant tu peux mettre les gaz en grand.
    Repose en paix.
    Eric

  14. Au revoir Antoine,
    Malheureusement, Pomme Z ne marche pas après un Pomme Q…
    Tu es parti trop tôt…
    Rare sont les gens dans le monde professionnel qui me laissent un souvenir de copain… de passionné… avec toi, nous n’avions pas l’impression de travailler, ce n’était que du plaisir.
    R.I.P.

  15. Adieu Antoine.
    On aimait beaucoup ta bonne humeur et ta sympathie quand tu passais nous voir à Maintronic.
    Merci pour ce gros coup de main à l’école d’architecture de Toulouse où je n’arrivai pas à m’en sortir.
    Une pensée particulière pour ton ami Philippe M.
    Mes condoléances à tous ceux qui t’aime et pense à toi dans ces moments difficiles.

  16. Triste nouvelle en cette fin de semaine. J’ai connu Antoine dès mon entrée chez Apple, ce qui remonte à plus de vingt ans maintenant. Nous faisions pourtant le même boulot, mais…non. Antoine était unique !
    Ce qui m’a toujours fasciné, c’est l’envie (et, je pense, aussi le besoin) qu’il avait à partager son savoir et sa frustration lorsque ce n’était pas lui qui déroulait la présentation. Il était vraiment heureux à la fin d’un show, non pas lorsque les spectateurs venaient lui dire que c’était super, mais lorsqu’ainsi, il avait compris qu’il avait réussi à « faire passer » le message.
    Adieu l’ami, je suis fier de t’avoir connu.
    Franck

  17. Que dire… Putain de caisse, putain de moto….
    Comme le dit Domi, c’était la dernière Info Fo, j’aurai préféré qu’elle n’ait pas lieu…
    Salut Tonio,adieu l’ami, tu nous manqueras toujours….
    Marina, je suis de tout coeur avec toi….

  18. J’ai eu l’occasion de rencontrer Antoine il y a quelques années chez Buro Club.
    Je me souviens de lui comme d’une personne au caractère entier et d’un homme chaleureux.
    Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches.

  19. Merci Antoine pour se sourire que tu avais toujours, cette bonne humeur que tu nous apportais. Un hommage de toute l’équipe Maintronic à ta famille et tes proches à qui tu vas beaucoup manquer. On pense à toi.

    Courage à ta famille, tes proches et Philippe.

  20. Antoine,
    C’est peu dire que j’ai appris cette nouvelle comme un coup de massue en pleine figure. Tu fais parti de l’Histoire d’Apple au même titre que les noms historiques de la marque. Pour moi tu incarnais Apple en France et plus précisément à Toulouse. Je me rappelle de toi sur les Apple Expo ou tu animais des keynotes dans la lignée du fondateur. Je me rappelle aussi lorsque je venais dans les bureaux d’Apple à Toulouse quelques jours avant les sorties officielles de Mac OS 8 et suivant où tu nous donnais les mises à jours avant qu’elles ne soient annoncées au public puis dispo dans les CD des magazines (Une autre époque…). Je me rappelle aussi ta passion pour les Citroën et les motos BMW. Tu étais vraiment un puis de science sur Apple et ta disparition brutale et injuste va laisser un vide insondable pour ta famille et tes proches. Je pense beaucoup à eux ce matin et particulièrement à Stéphane que je côtoie régulièrement. Tes enfants peuvent être fier de leur père qui était un mec bien.

  21. Bien plus qu’une valeur sûr d’Apple, Antoine était de ceux qui redonnait la bonne humeur au simple son de sa voix.
    Un homme bon s’en est allé et nous autres nous ne manquerons pas de nous rappeler cet homme rare, chaleureux et intelligent.

    Je transmets tout mon soutien ainsi que mes amitiés à sa famille et à ses proches.

  22. Quelle sale nouvelle….Toutes nos pensées vont vers sa famille et proches. Nous garderons l’image d’un gars sympa souriant et toujours là pour aider. Personnellement je mes souviendrai toujours de ma formation accélérée sur Mac OS X Server ! ;)
    Où que tu sois nous pensons à toi…

    Toute l’équipe d’Artoris.

  23. Bavard grandiloquent et magnifique, qui aurai pu dire un jour que ton silence serait si assourdissant.

    Ne m’en veux pas Tonio, mais aujourd’hui mes pensées vont vers Marina et tes proches qui ont tant besoin du témoignage de notre affection.
    En ce qui te concerne, tu sais que viendra le temps des souvenirs de tous ces moments partagés, qui on fait que tu était mon ami.

    До свидания товарищ

  24. Au revoir Antoine, une pensée pour tes enfants, ta compagne, ta famille…
    Je garde le souvenir de ces coups de fil auxquels tu répondais toujours pour nous aider à solutionner nos problèmes techniques, et aussi de cette install serveur que nous avons faite ensemble il y a quelques mois…
    J’ai apprécié ton indépendance et ta proximité avec les revendeurs, parfois même à contre courant de la politique « corporate »
    Il doit y avoir du vrai dans l’adage qui dit que ce sont les meilleurs qui partent les premiers…

  25. Quelle saloperie !
    Antoine était un homme entier .. un vrai passionné et un rebelle aussi.
    Un des rares à l’époque à n’en faire qu’à sa tête et ne pas écouter les directives d’Apple .. persuadé que sa connaissance était au dessus des non sens temporaires du pouvoir en place. Et il avait raison … souvent.
    Je garde de très bon souvenir des tours de France avec lui, de ses prestations enflammées, de sa passion communicative.
    Il manquait déjà et il va nous manquer tous encore plus maintenant … définitivement.

    RAPH

    PS : j’ai qq photos de lui .. où les poster ??

  26. Salut Antoine,

    Difficile de t’arrêter de parler quand on discutait avec toi, tant tu avais envie de partager, et de transmettre ta passion, tes connaissances, mais aussi parce que tu aimais échanger et communiquer avec ta truculence et ton débit de paroles légendaire dans la communauté Apple.

    Cette « putain » de voiture (tu savais aussi être un brin grossier) a réussi, elle…Mais elle n’effacera pas les souvenirs et tu resteras présent, avec nous, à de nombreuses occasions.

    Mes plus sincères condoléances à toute ta famille et tout tes proches.

  27. Antoine était Apple à Toulouse… Ma vie serait certainement différente si nous ne nous étions pas croisés…

    Ses éclats de voix, ses voitures « décalées », ses chutes dans les rosiers nous manqueront.

    Une pensée à ses proches ; et à Philippe M.

  28. Oui un grand « Mer.. » quand j’ai appris ça ce matin de bonne heure via Dominique D.
    Avec Antoine même ma grand mère pouvait configurer un Serveur Mac…
    Ce mec était passionnant et passionné. Je n’ai jamais aimé les motos…trop de potes sont partis à cause de ces engins….j’aime pas les alcolos non plus, surtout ceux qui prennent la route.
    Fait ch…pour ceux qui restent, ses enfants et sa compagne…les boules
    Adieu Antoine

  29. Antoine,

    Difficile d’écrire car difficile d’accepter.

    Juste te dire que au delà de la partie passionné d’Apple que beaucoup exprime et que j’ai évidemment vu en tant que collègue, je garde de toi l’image d’un homme entier, profondément gentil, se battant pour ses valeurs.

    Je me remémore un déjeuner avec Nathalie après une intervention à Paris où nous avions parlé de plein de choses sauf de boulot justement et sincèrement quel bonheur.

    Mon père est parti comme toi, en deux roues, brutalement.
    Seul le temps apaise la peine et ce sentiment d’injustice.

    Toutes mes pensées vont à sa famille.

    K.

  30. Il y avait vraiment deux personnes qui comptaient pour moi chez Apple. Steve et Antoine.

    Merci pour toutes ces années de partage, de passion et d’humour..

    Un pensée pour la famille d’Antoine et pour toi Domi..

    Adieu.

  31. Que dire …
    Je suis sans voix…
    Antoine était l’antithése de l’expert muré dans sa connaissance.
    Il la partageait au contraire bien volontiers avec tous ceux qui le sollicitaient.
    Sa connaissance du Monde Apple et sa gentillesse naturelle va nous manquer …
    L.E.

  32. Je garde le souvenir d’un homme intègre, bon, généreux et loyal.
    Je pense et prie pour ta famille, ton enfant à naître, ton ami Philippe et Domi.
    A Dieu Antoine.

  33. Apple perd encore un de ceux qui a fait sa légende. Nous on perd un collègue, un ami.
    Comme disait Renaud:
    Tu nous laisses avec les chiens
    Avec les méchants les crétins
    Sous un soleil qui brille moins fort et moins loin.
    Putain de moto!

  34. Antoine,

    Passionné, enthousiaste, entier, honnête, droit, entier, plein d’humour, incroyablement cultivé -et sur des domaines parfois insoupçonnés- profondément GENEREUX, tu savais aussi écouter et tu nous faisais souvent rire aux éclats.
    Travailler avec toi était un grand bonheur, discuter passionnément de la vie aussi.

    Dominique et toi vous faisiez un duo de choc et vous saviez vous compléter. Qui étais tu pour elle ? Un frère ? Un père ? Un fils ? Votre duo était unique comme tu étais unique.

    Je pense à ta famille proche et aussi à toute celle que tu as su te fabriquer. Bon courage à eux, gardez d’Antoine tout ces bons moments.

    Les émotions et les souvenirs reviennent, ils sont presque toujours joyeux, s’ils ne le sont pas, ils sont alors pleins d’émotion et d’humanité. Alors même si c’est la tristesse qui nous emporte aujourd’hui, ce sont les bons moments qu’il faut garder et le souvenir d’un grand Homme, généreux dans l’âme, profondément humain.

    Tu vas manquer.
    Regarde nous de là-haut et rigole de ton rire si beau et communicatif… et tu as même le droit de pousser un coup de gueule avec Steve !

    Vanessa

  35. Quand Antoine venait à Grenoble, c’est tout le Macintosh Alpes Club qui se pressait autour de lui… pour boire ses paroles et lui poser un millier de questions. C’était un grand monsieur que nous apprécions énormément et nous sommes très tristes aujourd’hui.

    Toutes nos très sincères condoléances à sa famille et ses amis.

    Goodbye Antoine…

  36. Antoine, quand je passerai sur Tourtoirac il y aura une autre odeur, un autre parfum, une émotion!!!
    Pascal

  37. Antoine, tu m’as si souvent aidé, et on a souvent bien rigolé durant les Apple Expo. Nous sommes arrivés au même moment chez Apple France en 1986… et avons souvent échangé durant les dix années que j’y ai passé… la soucoupe, les Apple Expo, et tant d’autres moments d’Amitié et de Vérité. Mes pensées sont pour ta famille et tes proches à qui tu vas cruellement manquer, mais nul doute que tu veilleras sur eux et que l’Amour qui vous unissait ne les quittera jamais… Brassée d’étoiles… nos potes déjà là-haut sauront t’accueillir… Myriam

  38. J’ai très peu connu Antoine, deci-delà, depuis les Apple Expo à Paris ou du côté de Toulouse. J’ai toujours regretté de ne pas avoir eu l’occasion de le rencontrer plus souvent. La dernière fois a été je crois l’avant dernière Apple Expo, il avait déjà quitté Apple il me semble.
    Amitié pour lui et ses proches.

  39. Salut Antoine
    Terriblement affecté par l’annonce de cette horrible nouvelle. Tu faisais parti déjà en 1986 lorsque je t’ai connu des piliers d’Apple. Je suis sûr que là haut avec Steeve vous allez nous préparer encore quelque chose de génial. Tu sortais du lot, On te t’ oubliera pas.
    Toutes mes condoléances à ta famille. Bye Antoine
    Gilles B.

  40. Je viens d’apprendre la nouvelle, je suis scotché !

    J’ai dû te connaître vers 1987 ou 88 où je t’ai trouvé impressionnant lors d’une présentation chez un revendeur bordelais.
    Pas beaucoup de monde à l’époque mais je t’ai vu évoluer à d’autres présentations puis aux différentes Apple Expo. Il suffisait de t’écouter pour nous faire rêver.

    Impressionnant de connaissances, de facilité d’élocution, une passion inégalée, toujours abordable, toujours réponse à tout.

    Tu étais MA référence dans le monde du savoir Apple et un mec formidable tout simplement.

    Salut Antoine, tu vas me manquer et manquer à beaucoup de monde.

    Une pensée à ses proches…

  41. A bientôt Antoine…

    on se retrouvera dans une autre communauté, une autre dimension !
    Tu avais déjà la tienne ici avec ton savoir faire et faire savoir ce que pouvait être le mac comparé au monde windows !

    Tes séances à l’Apple Expo impressionnaient tout le monde tellement ton talent d’orateur convainquait toute l’assistance !

    Des journées portes ouvertes à tes côtés nous enrichissaient…

    ça va parler grave football et pomme là haut… vu les personnages….Là-Haut ! Sic !

    Affection à sa famille…

  42. Les premiers mots qui viennent à l’esprit sont « oh non, pas lui, pas comme ça, pas maintenant ! » mais bien sûr ce rendez-vous là, ce n’est pas nous qui le fixons… c’est vrai qu’Antoine était une figure mythique d’Apple, ancré dans sa Toulouse. Mais à l’extérieur, et jusqu’à Bali où nous avions fait un voyage des Golden awards Apple commun, Antoine était quelqu’un de gentil, légèrement cynique, jamais malveillant. Il croyait en l’autre et en sa capacité à progresser, et a montré que lui même était capable de recommencer à zéro sa vie perso, de se construire un nouveau bonheur et même de couper le cordon ombilical d’avec Apple.

    Alors oui, c’est trop con de s’en aller aussi brutalement et j’adresse toutes mes pensées à ceux dont la vie va être bouleversée par sa disparition. Je serai avec vous en pensée et en prière ce vendredi matin.

    Muriel

  43. J’ai un souvenir ému de ton énergie, de ton engagement et de ta gentillesse bourrue. Tu vas manquer à beaucoup de gens alors je pense à tes amis et tes proches. Adieu Antoine.

  44. Salut Antoine
    Annonce terrible depuis le mail de Dominique, horrible nouvelle. Depuis 1990 lors des rencontres du CNIT est des Apple Expo, à fonds à noter les arguments que tu donnais sans compter. Je garde du Grand Antoine en démo sur les expos que nous avons organisées, de tes visites à Galilée avec Dominique…de notre dernière vente ensemble..surtout ton humanité, tes conseils y compris perso sur la vie tout simplement ….alors beaucoup de compassion, je pense à ta famille.
    Je serai avec vous vendredi matin par la pensée.
    Sylvain

  45. Un souvenir, comme tant d’autres en ont de marquants avec Antoine. Loin par le passé, nous étions en train de créer « Apple Utilisateurs », une initiative de la filiale française, sous la forme d’un magazine doublé d’une pile HyperCard de haut vol qui s’enrichissait au fil des numéros. Une bombe, puisque sur la couverture du premier numéro il y avait la copie d’écran d’une « bombe » Mac OS : enfin un constructeur reconnaissait que ses produits pouvaient avoir des problèmes et expliquait à ses clients comment s’en sortir… Ceci ne pouvait que plaire à Antoine et nous nous réunissions regulièrement sous la soucoupe pour des longues heures d’échanges sur le quotidien des (mal)heureux utilisateurs de Mac afin de composer le contenu des prochains numéros. La première fois, à la fin de la réunion, Antoine nous fait monter dans son bureau pour nous confier une disquette « ultra confidentielle ». Et là, un des membres de l’équipe l’interpelle pour lui montrer un problème à l’écran. Le regard d’Antoine s’allume. Il réquisitionne le siège devant l’écran, saisit le clavier et… passe en mode machine. Tout est noir, couvert de code machine. Quelques touches sur le clavier, et le verdict tombe, sans appel, dans un grand éclat de rire : « Quels cons, c’est pas possible de faire des trucs pareils ! » J’étais halluciné. Rassuré et confiant à jamais en cet olibrius. Ce jour-là nous n’en saurons pas plus, mais en nous raccompagnant à la sortie il en rigolait encore. C’est l’image que je veux garder de lui : virtuose, gentil, attentif, à l’écoute, poète, passionné, iconoclaste, jamais condescendant et pétri d’humour. Bon, je reprends la route, on ne va pas laisser la place à tous ces connards en bagnole, hein ? Putain de…

  46. Que dire… la vie s’est refermé sur ce qui restera un trésor « perdu ».
    Il n’aimait pas sans savoir pourquoi, et de ce fait pouvait facilement vous faire adhérer à ces passion. (de Apple à Toulouse en passant par les chaînes satellites, et bien d’autres)
    Sur que tu va nous manquer et plus encore à ceux qui n’auront pas le loisir de te connaître…

Les commentaires sont fermés.