Quelle déception

On parle chez MacBidouille ce matin du procès qu’intente la société DualCor à Intel : Elle reproche au fondeur de faire usage du terme dual core (deux coeurs) pour vanter et vendre ses processeurs risquant ainsi de provoquer la confusion, des erreurs et même la DECEPTION de certaines personnes.
.

Le souci des traductions, c’est qu’elles sont souvent littérales. Et selon mon Hachette Oxford (mon Robert & Collins a disparu, si vous l’avez trouvé, mailez-moi), « Deception » en anglais se traduit par « tromperie », « duperie », voire « escroquerie ». C’est sûr que le terme « déception » peut sembler un peu bizarre (sûrement pour ça que Lionel l’a mis en majuscules), mais bien traduit, ça semble moins ridicule. Même si le fond de l’affaire, lui, est bien ridicule (ça me rappelle l’histoire d’OS9, tiens).

PS : j’écris pas ça pour me moquer, mais juste pour compléter, d’autant que je suppose que MacBidouille a récupéré la niouze telle quelle d’un site français (enfin je suppose).

4 réflexions sur « Quelle déception »

  1. « d’autant que je suppose que MacBidouille a récupéré la niouze telle quelle d’un site français (enfin je suppose). »

    Bien vu. Clubic a aussi traduit le terme anglais deception (tromperie) par déception (désillusion).

  2. y a pas eu le même problème avec le System 7 ?
    ah oui c’est vrai GG n’était pas encore né en Mai 1991 ;-)

Les commentaires sont fermés.