Pour Sony, copier ses propres CD pour soi, c’est voler

Incroyable aveu d’une avocate de Sony BMG : recopier le contenu d’un CD qu’on a acheté, c’est du vol.

Balayé le droit à la copie privée : dans le merveilleux monde de Sony BMG, il faudra payer son morceau dès qu’on veut le recopier sur son baladeur MP3, sur un autre ordinateur perso, etc.

Pourquoi est-ce que le mot « vache à lait » continue de résonner dans ma tête après avoir lu ça ?

(Via Daring Fireball)

5 comments

  1. Etyel dit :

    Je tiens juste à faire une petite précision :

    en France, le droit à la copie privée n’existe pas. Il existe seulement une exception pour la copie privée, qui permet à un particulier de copier le contenu qu’il a acheté sur un autre support sans risquer d’être poursuivi pour cela par le propriétaire du contenu et à condition que cela n’altère pas la commercialisation du contenu (donc pas de P2P avec) :P

    Donc, copier un CD est légal, mais pas grâce au droit à la copie privée ;)

  2. Éric L dit :

    alors je vais dans un magasin, j’achète un CD (je paie mon dû aux artistes), j’achète un balladeur mp3 (je re-paye mon dû via une taxe), je ripe mon CD sur un disque dur (sur lequel j’ai payé une taxe pour celà) avant de le recopier sur mon mp3. Mon disque dur crash, j’en achète un neuf (je repaye la taxe). Mon mp3 est trop petit pour toutes mes chansons, j’en achète un neuf (je paye encore la taxe). En 1 an on paye combien de fois la redevance pour la copie privée ?
    Dois-je ajouter ma clef USB, mes CD et DVD vierges, mon lecteur-enregistreur DVD à disque Dur et mon téléphone-mp3 ?

    Avec tout ce que j’ai payé d’avance je m’autorise à télécharger environ 5Go de musique « illégalement » ! :-P

  3. […] soir, Guillaume Gete m’a appris, via son blog, que Sony BMG s’inscrivait bien dans cette logique : pour […]

  4. Spyro dit :

    Il faut déjà payer pour en faire une sonnerie sur l’iPhone… C’est ça le monde des rêves de Sony.

  5. […] soir, Guillaume Gete m’a appris, via son blog, que Sony BMG s’inscrivait bien dans cette logique : pour […]