Comment refaire partir un MacBook Pro 2011 dont la carte vidéo ATI a grillé

Une fois n’est pas coutume, je laisse pour une fois le blog à mon ami Yann Jacob, spécialiste émérite des ordinateurs portables Apple, qui va vous expliquer comment faire pour sauver votre ancestral MacBook Pro 2011 affecté par le problème bien pénible de la carte graphique ATI grillée.Yann, c’est à toi !

Mbp 2011

ATTENTION : cette méthode désactive la sortie vidéo externe (merci @dandumontP).

Le pitch

Suite à la demande d’un ami dans la panade, je me suis (enfin) retrouvé avec dans les mains l’un de ces MacBook Pro de 2011 dont le contrôleur graphique Radeon X3000 a un problème de vidéo, dû à la fiabilité de ses soudures de placement, et qui nécessiterait un rebillage de ce composant de type BGA, ou son remplacement.

 

L’histoire

Ce type de composant a à plusieurs reprises posé des problèmes chez ATI/AMD, que ce soit sur des Mac (iBook vers 2005) mais aussi sur des PC Windows utilisant le même chip graphique. Nvidia a également eu à une époque des problèmes similaires sur d’autres types d’ordinateurs…

 

Le fait pour un portable d’être transporté rudement, ou de surchauffer (surtout si les pieds sous le boitier manquent ou que les radiateurs internes sont pleins de poussières) sont des critères aggravants qui peuvent précipiter la panne.

 

Les symptômes de cette panne sont variables: soit une trame de fond irrégulière, soit des lignes verticales de couleur répétées, soit un fond blanc ou noir, mais ils se soldent tous par l’absence de tout affichage video mac lors du démarrage en mode graphique. Mais tant que le Mac est en mode texte le problème n’apparaît pas (démarrage en mode verbeux avec Cmd v, mode single user avec Cmd s).

 

La réparation?

Mais ce type de réparation matérielle n’est pas à la portée d’un amateur sans du matériel bien spécifique (flux liquide et d’air chaud avec une buse à la bonne température, composant AMD de remplacement ou stencils pour son rebillage, soudure en pâte, capteurs thermiques, caméra video de placement, chauffage programmable de la carte, sequence de température de soudure… et un bon savoir-faire !). Il n’est donc disponible que chez très peu de spécialistes, et donc à un prix élevé en rapport avec leur experience et investissement matériel (ex http://macpc.fr)…

 

Les méthodes empiriques de ressoudage par chauffage du composant ou de la carte disponibles sur internet (utilisation d’une bougie, ou d’un four pour espérer rétablir les soudures du composant sur la carte mère) tiennent plutôt de la loterie, et requièrent donc beaucoup de chance pour réussir…

 

Il y aurait bien sûr la possibilité de remplacer la carte mère chez Apple, mais après neuf ans elle n’y est plus disponible, et ici encore le coût aurait été prohibitif…

 

 

Non, plutôt le contournement sans frais !

Pourtant tout ne serait pas perdu !Car cette architecture de portable Apple contient aussi un autre processeur vidéo Intel intégré, bien moins puissant mais bien plus économe en batterie.

 

Après des recherches sur le net, je me suis donc penché sur la méthode la plus simple pour désactiver le contrôleur vidéo Radeon (activé par défaut au démarrage)… en changeant déjà les réglages de démarrage par défaut (écrits dans la mémoire sauvegardée NVRAM), mais aussi pour déplacer l’extension Radeon (qui active le composant fautif s’il est présent) dans un dossier inactif.

 

Il est aussi possible d’utiliser une clé usb pour bosser sur un ArchLinux externe, mais j’ai préféré la solution du mode de démarrage en Single User ne le nécessitant pas.

Voici donc dans l’ordre les commandes que j’ai utilisé. Il serait d’ailleurs possible d’en faire un script Shell lancé au démarrage pour automatiser son action en cas de reset NVRAM, ou mise à jour système comportant la mise à jour des drivers Radeon. Certains le vendent d’ailleurs sur le net !

 

 

Faire un Reset du gestionnaire d’énergie (SMC)

Faire la séquence de touches Shift + Ctrl + Option + Power

 

Faire un Reset de la mémoire sauvegardée (NVRAM)

Faire la séquence de quatre touches Command + Option + p + r  jusqu’a entendre le son de redémarrage une ou deux fois

 

Forcer l’extinction de l’ordinateur (en gardant la touche de mise en marche enfoncée quelques secondes)

 

Demarrer l’ordinateur en mode Single User de la partition de recovery et obtenir le Shell (root#)

Démarrer en pressant les touches Command + s   (voire Command + r + s pour High Sierra)

 

Désactiver si besoin la protection contre les modifications système (SIP) si elle est active

Pour savoir son état taper d’abord

csrutil status

 

s’il répond qu’elle est « enabled », alors taper

csrutil disable

 

Forcer le démarrage sur le contrôleur video intégré Intel par défaut, et ainsi désactiver l’usage du contrôleur video discret (la Radeon) au démarrage, en tapant cette commande de configuration de la mémoire sauvegardée NVRAM…

nvram fa4ce28d-b62f-4c99-9cc3-6815686e30f9:gpu-power-prefs=%01%00%00%00

Activer l’affichage des infos au démarrage, et à l’extinction (c’est juste pour mieux voir ce qui se passe) en tapant

nvram boot-args="-v"

 

Note: une fois la machine fonctionnelle on pourra si l’on veut le désactiver, en tapant plutôt

nvram boot-args=""

 

Rebooter le Mac en tapant

reboot

 

Demarrer l’ordi en mode Single User

Démarrer en pressant les touches Command + s

 

Monter la partition du disque en lecture/écriture en tapant

/sbin/mount -uw /

 

Creer un dossier extensions-off (pour désactiver et y sauvegarder ensuite l’extension de la Radeon), en tapant

mkdir -p /System/Library/Extensions-off

 

Deplacer l’extension de la Radeon nommée AMDRadeonX3000.kext, du dossier extensions au dossier extensions-off en tapant

mv /System/Library/Extensions/AMDRadeonX3000.kext  /System/Library/Extensions-off/

 

Informer le système de la modification de la liste des extensions actives, pour qu’il en mette à jour le cache, en tapant

touch /System/Library/Extensions/

 

Rebooter le Mac en tapant

reboot

 

Normalement il devrait redémarrer et rester sur le contrôleur video intégré Intel HD3000, et si l’on installe l’utilitaire gfxCardStatus on devrait donc voir dans la barre des menus l’icône i comme intégré (dGPU off et iGPU on); pour la gestion de la température, il risque encore de ventiler à tort (il y a des utilitaires comme smcfancontrol qui permettent d’anticiper un peu avec des réglages différents). Certains logiciels de jeu ou de traitement graphiques risquent de ramer avec le contrôleur video Intel, et la machine de chauffer, mais il marchera quand même assez bien pour le commun des applications avec le contrôleur Intel HD3000 intégré.

 

Bonne nouvelle vie donc à ce MacBook Pro, et aux autres que cette documentation pourra aider… et bises à Mélanie et Guillaume (puisqu’on ne peut plus le faire en vrai)!

 

Yann

 

 

6 réflexions sur « Comment refaire partir un MacBook Pro 2011 dont la carte vidéo ATI a grillé »

  1. Salut Guillaume,

    Je confirme que ça marche, j’ai la même chose pour un ami l’année dernière. J’aurais dû d’ailleurs te faire un bel article car il n’y avait rien en francophone… mais du coup merci à Yann de l’avoir fait et aussi à toi de donner à l’info une visibilité plus grande !

    Bonne continuation à tous

  2. Bonjour,
    tout d’abord mes hommages a maitre Gete depuis le sud et quelques années en arrière (he oui bientot la retraite pour moi)
    Concernant la manip de cet article, je confirme je l’ai déjà fait 6 fois (avec l’accord des clients) sur des MBP 15″ et 17″ et ça fonctionne à merveille. Les étapes depuis le mode single user sont nécessaires et incontournables mais ensuite il existe un petit soft bien foutu qui s’appelle MacBook Pro dGPU Disabler
    que l’on peut trouver par là:
    http://dosdude1.com/apps/MacBook%20Pro%20dGPU%20Disabler.zip et qui fait bien le reste.
    Apres la ligne de commande en single user nvram etc etc j’ai tapé reboot et en mode recovery le terminal pour désactiver le SIP. On a toujours un écran clean et plus de « bavures » venant du gpu en rade. ensuite copier le soft MacBook Pro dGPU Disabler sur le bureau et le lancer , instructions simples et claires. une fois terminée> exit et voila ça marche tout simplement. certains vieux MacBooks pro (2009 ) ne répondent pas a la touche de luminosité du clavier et il faut un petit soft : NativeDisplayBrightness_0_0_5 (ne fonctionne pas sous sierra et high sierra je crois) pour régler le problème de luminosité. Pour les MBP de 2010 le soft s’appelle MBPMid2010-GPU-Fix de julien poidevin par ici je crois :
    https://github.com/julian-poidevin/MBPMid2010_GPUFix.
    Au sujet de unetbootin-mac-657 sous ubuntu ça fonctionne aussi mais c’est assez fastidieux a mettre en oeuvre (clef usb 8go etc etc). Voila je viens ici tous les jours voir les news du maitre Gete mais je m’exprime pas souvent (pas beaucoup de temps pour ça) En espérant avoir rajouté une briquette à ce grand edifice que Guillaume nous fais découvrir ici chaque fois qu’il y passe. Keep in touch !

  3. Bonjour,
    Je confirme les manipulations également.
    Je le fait en bootant sur la partition Recovery et j’ai mis toutes les commandes dans des scripts pour simplifier.
    Attention : en mode single user, le clavier est en QWERTY.
    Si FileVault est activé, le volume doit d’abord être monté.
    Enfin, je dois faire ces manipulations à chaque mise à jour de l’OS.
    Tout fonctionne bien et j’ai pas de problème de température ou de ventilateur.

  4. Il est peut-être utile de signaler aussi qu’Apple a bien dû reconnaître qu’il s’agissait là d’un vice caché.
    Par conséquent, pour autant que le défaut de carte graphique ait été attesté par un réparateur agréé et qu’on dispose de la facture d’achat (éventuellement complétée d’une lettre de cession), on peut écrire en recommandé à Apple Irlande et demander un remplacement du Mac en invoquant la garantie contre les vices cachés. En échange, beaucoup ont reçu un Mac actuel, avec une configuration similaire à celle qu’ils avaient (RAM et disque). — Voir les nombreux témoignages sur MacG : https://forums.macg.co/threads/reparation-reussie-gpu-macbook-pro-15-2011.1237612/

  5. Petite précision : les mises à jour du système, notamment de sécurité réinstallent les drivers AMD donc il faut refaire la manip de déplacement des extensions.

    1. Hello, j’ai egalement un macbook pro 2011 15“ et ce fameux probleme de gpu.
      J’ai essayé d’appliquer la procedure mais malheureusement je n’ai pas les droits dans /System/Library/
      Du coup je ne peux creer le repertoire indiqué pour y placer les extensions de la carte AMD.
      Comment faire ?
      La seule application de la commande sur la nvram (gpu-power-prefs) m’a permis de faire disparaitre les rayures de couleurs ou l’ecran blanc au demarrage et j’arrive bien à ouvrir ma session mais ensuite ca plante seul. C’est comme si qu’une fois que la session s’ouvrait quelque chose etait chargé et que le cpu n’etait pas en mesure de faire face… ou alors comme je n’ai pas deplacé les extensions AMD c’est peut etre ca qui fait planter…
      Si vous avez des idees sur les points ci dessous je suis preneur:
      – droits en ecriture sur /system/library/
      – ordi freezé lorsque la session s’ouvre
      – comment faire en sorte d’empecher a des programmes de se lancer au lancement de la session (mais en ligne de commande)
      Merci pour votre aide

Les commentaires sont fermés.