Archives par mot-clé : Apple

Conférence « Apple : la passion du design », jeudi 13/10, Paris

AppleDesign

J’animerai la conférence Apple : la passion du design jeudi prochain lors de la session CocoaHeads à Paris. Il va sans dire que vu les circonstances, cette présentation se fera sûrement dans une ambiance un peu particulière…

Rendez-vous donc jeudi 13 octobre à 19h à l’école IESA Multimédia, 5 rue Saint-Augustin, 75002 Paris Campus Opéra, 5, avenue de l’Opéra – 75001 Paris.

Pour évaluer les besoins en terme de salle, merci de vous enregistrer dans les commentaires sur le site de Cocoaheads.

La présentation durera un peu plus d’une heure, et si vous voulez ensuite diner, il y aura sûrement quelque chose  à faire.

À jeudi, donc.

Apple peut-elle survivre sans Jobs ?

En un mot : oui.

En plusieurs : si Apple est clairement menée par Jobs, ce dernier a totalement infusé son esprit, ses idées, et a su s’entourer pour que « l’esprit Apple » survive à sa disparition. Les comparaisons sont faciles, et surtout il est courant d’entendre  rappelé qu’Apple a failli disparaître en 1985 quand Jobs est parti.

Mais la situation était alors très différente alors : ce qui a tué Apple, c’est d’avoir été oublié ce qui faisait son esprit. Le départ de Jobs a été brutal, violent, une cassure très nette, qui a permis à une certaine technocratie de se mettre en place sous la houlette de Sculley. Apple était une entreprise qui lançait beaucoup de projets, sûrement trop, et manquait cruellement de « focus ». Combien de projets morts-nés ont quand même été lancés sur le marché ? Aujourd’hui, même si Apple n’a pas décidé de communiquer sur « l’après-Jobs », ce n’est pas pour autant que le plan de secours n’existe pas. La situation d’Apple était par ailleurs bien plus fragile en 1985 qu’en 2011. La société a changé, sous l’influence de Jobs : elle s’est métamorphosée dans son organisation, elle a su remettre le design et l’expérience utilisateur au cœur de son expérience.

Évidemment, il n’est pas interdit de penser que la disparition de Jobs serait compliquée à gérer, mais de là à estimer qu’Apple pourrait refaire toutes les erreurs du passé, il y a un gouffre. Surtout que ce n’est pas la première fois que Jobs s’éloigne d’Apple. Lors de son dernier retrait (de janvier à septembre 2009), l’action Apple a pris près de 90%. Lors de l’annonce du retrait de Jobs la semaine passée (certes annoncée à un moment stratégique, un jour férié et juste avant l’annonce des résultats), l’impact a finalement été négligeable (-2%).

Que l’on considère que Jobs soit un génie ou non, il est clair qu’il a su faire remonter Apple tout au sommet et s’entourer de collaborateurs de haute volée (ceux qui posaient problème ou n’ont pas su s’intégrer ont été virés sont déjà partis). Apple est la deuxième entreprise américaine en terme de capitalisation boursière, même s’il s’agit par essence d’une estimation volatile d’une entreprise, ce n’est pas rien. Évidemment, quand on est quasiment au sommet, on ne peut que descendre… et sans Jobs, l’amabiance sera sûrement différente. Peut-être que l’entreprise changera quelque peu. Mais de là à annoncer la disparition de l’entreprise, il y a un pas qu’il ne faut pas franchir. Surtout quand on est journaliste, chroniqueur ou analyste, ces corps de métier ayant le plus fort taux d’erreurs sur les prévisions concernant Apple, son futur ou ses produits :-)

Dans tous les cas, bon repos à Steve Jobs. Vu le travail accompli depuis 14 ans, ce n’est pas moi qui lui en voudrait s’il décidait de se retirer définitivement. Il l’a, plus que tout autre, par sa passion et le résultat accompli, très largement mérité.

Apple : la passion du design, enfin en vidéo !

Depuis le temps… La conférence Apple : la passion du designque j’ai présentée en mars dernier au Musée de l’informatique de la Défense est enfin visible en vidéo !

Apple : la passion du design par Guillaume Gete on Vimeo.

Enjoy !

PS : Oui je sais, je parle trop vite et il y a trop d’hésitations. Je corrigerai pour la prochaine hein.
PPS : Et oui je sais, Vimeo c’est bien mais c’est pas top pour les iPhone et iPad. Malheureusement, pour poster sur Youtube ou DailyMotion, il faut pas que les vidéos soient trop longues. Ou alors, faut raquer.

Apple, la passion du design… au Musée de l’informatique !

Depuis presque un an, le Musée de l’informatique dirigé de main de maître par Philippe Nieuwbourg (oui, le même qui préface Snow Leopard Efficace !) propose une exposition à l’occasion des 25 ans du Mac. Succès oblige, l’exposition a été prolongée jusqu’au 31 mars prochain.

Et pour fêter dignement la fin de cette superbe exposition, je vous invite à assister à la conférence Apple : la passion du Design, que j’aurai le plaisir de présenter le mardi 30 mars (juste un jour avant, donc !) à 18h précises. Cela se passera donc au sommet de la Grande Arche de la Défense, et je reviendrai durant un peu plus d’une heure sur l’histoire d’Apple, ses produits et surtout comment le design a été un concept majeur au sein de cette histoire… Avec démonstration « live » de produits que vous n’aurez peut-être jamais l’occasion d’avoir vu, et sûrement quelques surprises…

Plus d’informations très très bientôt sur le site du Musée de l’informatique, et ici-même !

(Pour ajouter l’événement dans iCal, cliquez ici)

iBook, Wi-fi, dix ans déjà !

iBook_MandarineIl y a tout juste dix ans et quelques jours, le 21 juillet 1999, Steve Jobs présentait le premier iBook durant la Keynote de MacWorld New York. Look radicalement différent avec son aspect blanc et ses courbes incurvées, sa poignée de transport (souvent regrettée), super costaud… Le premier iBook, alias P1, est une pure merveille.

Mais c’est surtout le premier ordinateur grand public capable d’intégrer en standard une carte Airport, compatible avec la norme de communication sans fil 802.11b. D’un seul coup, Apple donnait à (presque) tout le monde la possibilité de se connecter sans fil à un réseau et à Internet. D’un seul coup, elle remettait en cause tout ce que nous savions sur les réseaux, et elle redessine le futur des télécommunications. À cette époque, le mot wi-fi n’existait même pas…

L’iBook a été, et restera toujours pour moi un ordinateur à part. Je n’en ai jamais eu en tant qu’utilisateur (j’ai laissé ce privilège à mon épouse), mais j’en garde toujours un dans mon musée, pour me souvenir que ce jour-là, Apple a réellement bouleversé le marché informatique. Pour moi, l’iBook, encore plus que l’iMac, est le symbole du renouveau d’Apple.

(Pour plus encore de souvenirs, je vous renvoie vers mon ancien site Gete’.Net’Book, dans la partie Fiches techniques > iBook).

Conférence Epimac : “Apple : La passion du design”

En collaboration étroite avec Epimac, j’aurai le plaisir de présenter une conférence intitulée “Apple : La passion du design” le 20 mai prochain à 20h (c’est facile, ça fait 20-20) dans les locaux d’Epimac au Kremlin-Bicêtre. J’y aborderai le thème du design industriel chez Apple, l’évolution de ce design, son importance au sein d’Apple et au-delà… Ce sera une présentation pleine de belles images, où j’espère également pouvoir présenter de près des modèles de Mac que vous connaissez peut-être seulement de nom, ou par leur statut légendaire…

Attention, inscription obligatoire pour y assister, dépêchez-vous donc, premiers inscrits, premiers servis !