Archive for 27 août 2011

tmutil : la commande cachée pour Time Machine

Certes, j’ai beaucoup râlé sur ce que Lion n’apportait pas, ou apportait en trop, ou ce qu’il faisait à mon goût mal. Mais il recèle aussi quelques pépites fort utiles, par exemple une nouvelle commande de Terminal appelée tmutil.

Cette commande sert à manipuler Time Machine, de façon très complète, voire plus complète qu’avec l’interface graphique.

La façon la plus simple de l’utiliser, c’est encore de taper juste tmutil :

Minimoi:~ admini$ tmutil
Usage: tmutil help <verb>
Usage: tmutil version
Usage: tmutil enable
Usage: tmutil disable
Usage: tmutil startbackup [-b|--block]
Usage: tmutil stopbackup
Usage: tmutil enablelocal
Usage: tmutil disablelocal
Usage: tmutil snapshot
Usage: tmutil delete snapshot_path ...
Usage: tmutil restore [-v] src dst
Usage: tmutil compare [-a@esmugtdrvEX] [-D depth] [-I name]       tmutil compare [-a@esmugtdrvEX] [-D depth] [-I name] snapshot_path       tmutil compare [-a@esmugtdrvEX] [-D depth] [-I name] path1 path2
Usage: tmutil setdestination mount_point       tmutil setdestination [-p] afp://user[:pass]@host/share
Usage: tmutil addexclusion [-p] item ...
Usage: tmutil removeexclusion [-p] item ...
Usage: tmutil isexcluded item ...
Usage: tmutil inheritbackup machine_directory       tmutil inheritbackup sparse_bundle
Usage: tmutil associatedisk [-a] mount_point volume_backup_directory
Usage: tmutil latestbackup
Usage: tmutil listbackups
Usage: tmutil machinedirectory
Usage: tmutil calculatedrift machine_directory
Usage: tmutil uniquesize path ...
Use `tmutil help <verb>` for more information about a specific verb.Minimoi:~ admini$

Bon… Pas forcément très parlant tout ça. Déjà, on voit quand même qu’on dispose d’options pour activer (enable) ou désactiver (disable) Time Machine. Évidemment, il faudra lancer la commande en root, donc la précéder de sudo puis taper son mot de passe administrateur.

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil enable

Maintenant, vous pouvez choisir une destination de sauvegarde :

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil setdestination /Volumes/Untitled

On peut aussi lancer une sauvegarde :

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil startbackup
Total copied: 247.19 MB (259201817 bytes)
Avg speed:    617.66 MB/min (10794449 bytes/sec)

L’option –block (ou -b) lance la sauvegarde en premier plan. En clair : tant qu’elle n’est pas terminée, vous ne pouvez pas aller plus loin. Moui… Mais on doit pouvoir faire mieux que ça non ?

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil enablelocal

Voilà qui est bien plus intéressant ! L’option enablelocal active une des nouvelles fonctions de Time Machine dans Lion : les sauvegardes locales. Lorsque votre Mac est déconnecté de son disque de sauvegarde, il peut continuer à faire des sauvegardes transparentes sur votre disque interne. Si cette fonction vous agace, vous pouvez la désactiver en tapant tmutil disablelocal. Mais vous pouvez aussi l’activer sur un Mac de bureau pour avoir des sauvegardes locales au cas où… Celles-ci seront ensuite automatiquement rapatriées vers votre disque Time Machine.

 

On peut aussi supprimer une sauvegarde Time Machine, ce que ne permet pas le Finder, même avec le compte root !

 

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil delete /Chemin/Vers/Le_Dossier_TimeMachine_A_Effacer

Au passage, une astuce : tapez juste sudo tmutil delete, retournez dans le Finder, affichez le dossier Backup.backupdb dans le Finder, sélectionner une sauvegarde dans son dossier, puis glissez-la dans la fenêtre de Terminal pour récupérer son chemin.

Vous avez un dossier ou un fichier à restaurer ? Pas de problème, l’option restore est là pour vous (et vous pouvez l’utiliser sans sudo) :

 

Minimoi:~ admini$ tmutil restore /Chemin/Vers/Le/Dossier/A/Restaurer Dossier_Cible

Et si vous voulez savoir quel fichier est copié en live, ajoutez -v après restore.

Oh, mais on peut aussi faire un instantané du disque sous forme de « snapshot » ! Histoire de le restaurer rapidement en cas de problème :

Minimoi:~ admini$ sudo tmutil snapshot

Bon, ça, j’ai l’impression que ça marche moyen. À tester plus tard…

 

Vous voulez exclure un dossier de la sauvegarde ? Tapez donc :

Minimoi:~ admini$ tmutil addexclusion /Chemin/Vers/Le_Dossier_A_Exclure
Il est intéressant ici de savoir qu’en plus du comportement par défaut de Time Machine en mode graphique, qui est d’associer l’exclusion à un dossier ou un fichier *où qu’il se trouve sur le disque* (en clair : si on le déplace ou qu’on le copie ailleurs, il continuera de ne pas être sauvegardé), on peut choisir en ligne de commande une autre option : en ajoutant -p après addexclusion, on peut définir un chemin de façon absolue et définitive. Ainsi, si vous déplacez le dossier ou fichier dans le chemin défini, il sera à nouveau disponible pour la sauvegarde.

Il y a bien  d’autres options éventuellement à voir, mais ça sera… pour un autre article :)

Merci Steve.

Here’s to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. 

The ones who see things differently. They’re not fond of rules. And they have no respect for the status quo. You can quote them, disagree with them, glorify or vilify them.

About the only thing you can’t do is ignore them. Because they change things. They invent. They imagine. They heal. They explore. They create. They inspire. They push the human race forward.

Maybe they have to be crazy.

How else can you stare at an empty canvas and see a work of art? Or sit in silence and hear a song that’s never been written? Or gaze at a red planet and see a laboratory on wheels?

We make tools for these kinds of people.

While some see them as the crazy ones, we see genius. Because the people who are crazy enough to think they can change the world, are the ones who do.

Tu as voulu changer le monde… tu y es arrivé.

Profite maintenant calmement du reste de ta vie.

Et merci d’être revenu.

Lion DiskMaker 1.6.2 is available

Lion DiskMaker 1.6.2 is now available on the download page. It corrects a nasty bug in version 1.6.1 where it chose an incorrect volume, and if one was going to fast (and did not read the message…), BOMB ! Sorry if this happened to you :(

I prefered to go back and not try to choose the « right disk ». Instead, you’ll have to choose the correct volume manually, and there will be a last warning message in any case.

Lion DiskMaker 1.6.2 est disponible

Lion DiskMaker 1.6.2 est disponible sur la page de téléchargement. Le plus gros bug a été corrigé : la version 1.6.1 avait parfois tendance à choisir automatiquement un volume incorrect, et si on validait le choix (en lisant trop vite le message d’alerte)… BOUM ! Vraiment désolé si cela vous est arrivé :-(

J’ai donc préféré faire machine arrière et ne plus sélectionner automatiquement le « meilleur disque ». Vous devrez choisir manuellement le disque à effacer, et un message d’alerte supplémentaire vous rappellera dans tous les cas que le disque complet sera effacé (et pas seulement le volume sélectionné).

J’ai looooooonguement testé cette version, elle devrait donner entière satisfaction. Et j’espère ne plus avoir besoin de faire de patch durant les prochains jours ^^.

DON’T USE – N’UTILISEZ PAS Lion DiskMaker 1.6.1 !

It seems a nasty bug in  Lion DiskMaker 1.6.1 can erase by mistake an external drive connected to your Mac :-( So please DON’T USE THIS VERSION. I will try to resolve this issue ASAP.

Il semble qu’un très méchant bug de  Lion DiskMaker 1.6.1 risque de causer l’effacement d’un disque externe connecté sur votre Mac par erreur :-( N’UTILISEZ PAS CETTE VERSION. Je vais tenter de corriger ce problème aussi rapidement que possible.

Merci de votre compréhension :(

Lion DiskMaker 1.6 disponible

Aie ! Quelques vilains bugs se sont glissés dans la version 1.5. Voici donc une nouvelle version qui corrige la plupart des problèmes rencontrés. Aucune nouvelle fonction pour cette fois. Télécharger la version 1.6 (800 Ko environ).

  • Correction de la variable MyDiskName qui n’était pas définie dans certains cas.
  • Correction de la régionalisation en langue anglaise. Désolé pour les anglais qui ont du supporter du français :)
  • Les commentaires sont désormais en anglais dans le script.
  • Modification de quelques noms de variables pour éviter quelques confusions.
  • Désormais Spotlight ne cherche plus que pour le terme « Install Mac OS X Lion » complet, afin de limiter les risques de faux positifs.
  • Quelques textes de boutons ont été raccourcis.

 

Lion DiskMaker 1.6 available

Wooooooops. A few nasty bugs managed to get through for release 1.5, so here is a new version fixing most problems. No new feature, however upgrade as soon as possible. Download V1.6 now (800 KB).

  • Fixed the MyDiskName variable problem encountered by many…
  • Fixed English localization not appearing. Sorry English-speaking people who’ve been confronted to French :)
  • Changed the language of comments in the script to English.
  • Changed a few variables names to avoid confusion.
  • Now Spotlight looks for the full, literal « Install Mac OS X Lion »  string. Should limit the risk of showing wrong files.
  • A few buttons’ texts have been shortened.

Lion DiskMaker 1.5 now available !

This is the biggest update of Lion DiskMaker yet. I even thought of calling it v2. Oh boy… You can download it here.

So, what’s new ?

Full localization support ! No more different versions for US or French, now the script will use the proper localization automatically according to your’s system language ! And if you wish to translate it in another language, please get in touch with me, the job will be VERY easy to do (juste a mere file to translate).

Icons in dialog messages. Because, well… I just could.

Full support  for InstallESD.dmg files, in case you used this one instead.

Smarter choice of eligible disk. Lion DiskMaker  will try to detect if you use a small (less than 8,5 GB), removable drive, and will propose to use it automatically. You’ll still be able to change it though.

Utilities folder is now automatically copied at the root of the Install disc, so that you won’t have to search in the subfolders for these tools (especially the Firmware Password Utility…). And yup, its name is automatically localized.

– When you open the disk, it will look beautiful now ! You will find the « Install Mac OS X Lion » application, Utilities folder, properly aligned with the neat background . Now THAT looks cool ! And it has a bonus effect: it appears in the Startup Manager, so you will know you have to choose this one.

– And because we thought we could make it even cooler… A nice custom icon for your disk ! Won’t work for DVDs, sorry !

– I also worked-around an issue with Lion DiskMaker failing when a Mac has two DVD drives or more connected to it. Thus, now the first drive considered will always be the first internal one. If you want to use another, just change the needed parameter in the script by opening it with AppleScript Editor.

– And a few small issues fixed.

Even if you used Lion DiskMaker before, I suggest you give this version a try if you want to make a 4 GB thumb drive. It’s just as cool as getting Apple’s Lion USB drive. And just a lot less expensive :)

As usual, Lion DiskMaker is donationware: feel free to use it, but you’re more than welcome if you wish to make a donation :-)

Lion DiskMaker 1.5 est disponible !

Voici donc la plus grosse mise à jour de Lion DiskMaker. J’ai même pensé à le passer en version 2… Oh bravo. La nouvelle version est téléchargeable ici.

Quoi de neuf, donc ?

Support de la régionalisation ! Il n’y a plus de différence entre les différentes versions, désormais Lion DiskMaker utilisera la bonne langue en fonction des réglages de votre système. Et si vous souhaitez le traduire dans une autre langue, merci de me contacter, la tâche sera TRÈS facile (il y a juste un fichier texte à traduire…).

Support du fichier InstallESD.dmg. Au cas où vous auriez conservé celui-ci seulement… N’est-ce pas Lionel ;-)

Un choix plus intelligent des disques éligibles. Lion DiskMaker essaiera de détecter si vous avez un petit disque connecté (amovible ET moins de 8,5 Go) et vous le proposera automatiquement comme choix par défaut, que vous pourrez cependant changer.

Le dossier Utilitaires est désormais automatiquement copié à la racine du disque d’installation (oui, même sur les clés 4 Go), ceci pour vous permettre d’éviter de devoir chercher ces outils dans l’image (en particulier l’utilitaire du mot de passe interne…). Et oui, le nom du dossier est automatiquement traduit.

– Lorsque vous ouvrez le disque, il sera désormais de toute beautééééé ! Vous trouverez l’application Installation Mac OS X Lion, le dossier Utilitaires, tous alignés correctement avec le joli fond d’écran. C’est-y pas beau ?

– Et parce que je vous aime bien… une jolie icône customisée est automatiquement appliquée au disque ! Ça ne marchera malheureusement pas pour les DVD… Avantage quand même : on la reconnaît bien au démarrage en appuyant sur Option.

– Dans un autre domaine, j’ai corrigé un problème avec Lion DiskMaker qui plantait lors de la création d’un disque avec plus d’un graveur DVD connecté. Aussi, Lion DiskMaker  prendra automatiquement en charge le premier lecteur DVD interne. Si vous souhaitez en utiliser un autre, il faudra changer  le bon paramètre en ouvrant Lion DiskMaker avec l’Éditeur AppleScript.

– Et quelques petits bogues corrigés.

Comme d’habitude, Lion DiskMaker est donationware : vous pouvrez l’utiliser sans rien payer, mais vous avez le droit de faire un don si vous le souhaitez :-)

Gete.Net Consulting : 5 ans et toutes ses dents

Et voili, Gete.Net Consulting fête sa cinquième année d’existence ! C’est en effet le 17 août 2006 que j’ai lancé ma société de conseil orienté Mac et entreprise. Beaucoup de choses se sont passées en cinq ans : évidemment, l’arrivée de l’iPhone, d’iOS et de l’iPad ont bouleversé la téléphonie et l’informatique personnelle, et on sent que côté stratégie pour les entreprises, c’est parfois un peu confus du côté de la Pomme. Mon métier a aussi pas mal évolué, avec moins de formation pour Apple et plus de conseil pur et dur, plus d’intégration de technologies Apple dans les grandes entreprises (paradoxe…), du support, des livres… Avec une clientèle qui bouge parfois, certains qui sont toujours là depuis le début (un petit coucou en passant à mon premier vrai client et également mon expert-comptable attitré et complètement irremplaçable, qui a le bon goût de ne travailler en plus que sur Mac, hint hint), un passage en mode Apple Distinguished Professional avant de devenir membre de l’Apple Consultant Network

Le fait est que lancer Gete.Net Consulting était un vrai défi, et pas seulement personnel. Se lancer à son compte à 100% dans une nouvelle structure, appréhender les joies et les réalités de gérer sa propre entreprise, ça demande pas mal de réflexion, et beaucoup de confiance de sa famille. Alors, je tiens à renouveller ici mes remerciements à Mélanie, mon épouse, qui a été la première à croire en ce projet et à supporter cette passion parfois… envahissante. Et si Gete.Net Consulting est toujours là cinq ans plus tard, elle y est pour beaucoup.

Et puis, il y a évidemment ceux qui font confiance à Gete.Net Consulting, parfois pour une journée le temps d’une migration, parfois en me confiant les clés de leur parc informatique pour plus longtemps, parfois au travers de partenariats. Qu’ils soient ici remerciés de cette confiance et de mon plus grand respect.

Cinq années, c’est aussi un cap important pour une entreprise. On entend souvent que le cap le plus difficile à passer pour une entreprise est sa troisième année, c’est là qu’on se rend compte de sa viabilité. Le fait est que le temps est passé si vite ces derniers mois que j’ai failli rater cet anniversaire… Et c’est probablement lorsqu’on oublie ces petits événements qu’on se rend compte que les choses se sont en fait bien mises en place, que l’entreprise vit, et vit bien.

Merci donc à tous, et on refait un nouveau point dans cinq ans !