Mosx.net devient MosX.org

Et bien voilà : à peine j’ai annoncé que je (re)lançais une liste consacrée à Mac OS X Server que le diabolique Jayce Piel a décidé de relancer feu mosx.net sous la forme de MosX.org.

Quand à l’ancienne liste mosx.net, elle vit en fait toujours, par ici

Du coup, hier, vous aviez pas de liste, désormais vous en avez deux ET un site web. Que demande le peuple ?

Un leopard ?

Bah patience, ça devrait arriver bientôt, à ce qu’il parait.

Migration de la liste PowerBook-fr

Depuis sept ans déjà, j’anime la liste PowerBook-fr gérée sur Yahoo!Groups.

Mais depuis quelques temps, la liste de Yahoo! est polluée par des spammeurs, et souffre de bugs inquiétants. La décision a donc été prise de la migrer vers les serveurs de Google, et de changer au passage son nom : elle devient Mac-Mobile-fr.

Pourquoi Mac-Mobile ? Parce que je ne souhaitais pas limiter la nouvelle liste aux seuls PowerBook, mais je ne souhaitais pas non plus trop la marque comme « MacBook ». Ce nouveau nom permettra d’assurer un champ de discussions plus vaste, en y intégrant également iPhone et iPod.

L’adresse de la nouvelle liste est http://groups.google.fr/group/Mobile-Mac-fr. Vous pouvez poster sur Mobile-Mac-frAROBASEgooglegroups.com après vous être ré-abonné.

Ré-abonné ?

Et oui, il va falloir vous ré-abonner manuellement : cela sera l’occasion de repartir sur une base un peu plus propre et de faire le tri sur les centaines de lecteurs qui ont oublié de se désabonner depuis.

Je vous invite donc à vous connecter dès maintenant sur http://groups.google.fr/group/Mobile-Mac-fr pour vous abonner, afin que le niveau d’activité de cette liste puisse repartir de plus belle :-)

Mailing-list Mac OS X Server Francophone

Depuis la disparition de mosx.net, qui était le seul site francophone à ma connaissance à chercher à traiter l’actualité de Mac OS X Server, nous étions tous un peu orphelins… Pour combler ce manque, j’ai décidé de relancer une nouvelle liste sur Google Groups. Sujet : tout ce qui concerne la plate-forme serveur d’Apple, à savoir :
– Mac OS X Server ;
– XServe ;
– XServe RAID ;
– XSan…
Bref, tout ce qui concerne le Mac en environnement serveur. Et on cause en français, non mais.

Pour vous abonner, ça se passe par là : http://groups.google.fr/group/macosxserver-fr/. Pour l’instant, je modère ça d’un oeil distrait, mais n’hésitez pas à viendre nombreux.

Le gros n’avion

Un de mes gentils lecteurs m’a envoyé ceci, en indiquant « tiens, j’ai volé sur un avion avec une immatriculation sympa ce matin » :

grosnavion.jpg

Comme c’est un gentil lecteur, je me fais un plaisir de vous inviter à aller consulter son blog de pilote de ligne, plein de superbes photos d’avions en tous genres et d’infos intéressantes sur ce beau métier. Presque aussi beau que celui d’informaticien, c’est dire :-)

Le gros n’avion

Un de mes gentils lecteurs m’a envoyé ceci, en indiquant « tiens, j’ai volé sur un avion avec une immatriculation sympa ce matin » :

grosnavion.jpg

Comme c’est un gentil lecteur, je me fais un plaisir de vous inviter à aller consulter son blog de pilote de ligne, plein de superbes photos d’avions en tous genres et d’infos intéressantes sur ce beau métier. Presque aussi beau que celui d’informaticien, c’est dire :-)

Pour Sony, copier ses propres CD pour soi, c’est voler

Incroyable aveu d’une avocate de Sony BMG : recopier le contenu d’un CD qu’on a acheté, c’est du vol.

Balayé le droit à la copie privée : dans le merveilleux monde de Sony BMG, il faudra payer son morceau dès qu’on veut le recopier sur son baladeur MP3, sur un autre ordinateur perso, etc.

Pourquoi est-ce que le mot « vache à lait » continue de résonner dans ma tête après avoir lu ça ?

(Via Daring Fireball)

BootCamp expire bientôt, ah ben quelle surprise

Aujourd’hui, tout le monde se souvient que, tiens, Boot Camp va bientôt expirer. À partir du moment où Leopard sera disponible, le ciel va donc nous tomber sur la tête.

Quelle surprise, c’est vrai, on ne nous l’avait jamais dit, c’est incroyable, quoi, la beta va expirer, et on ne pourra plus utiliser Boot Camp, on ne pourra plus démarrer sous Windows ! Si ça se trouve, la date de sortie de Leopard est même codée dans Boot Camp ! Apple nous traque, nous arnaque, c’est pire que Microsoft ! C’est intolérable !

Mais comme d’hab, il y a les faits, et ceux-ci ont parfois la vie dure.

Ouvrons le fichier « À lire avant d’installer » de l’installeur de Boot Camp :

AVIS    Boot Camp Bêta 1.4 est un logiciel de démonstration fourni sous licence à titre d’essai pour une période limitée. N’utilisez Boot Camp Bêta ni dans un environnement d’exploitation commerciale, ni avec des données importantes. Il est recommandé d’effectuer une copie de sauvegarde de toutes vos données avant d’installer ce logiciel et de réaliser des sauvegardes régulières tout au long de son utilisation. Vos droits d’utilisation de Boot Camp Bêta sont soumis à l’acceptation des termes du contrat de licence de logiciel fourni avec ce logiciel.

C’est un bon début.

Maintenant, ouvrons la documentation :

AVERTISSEMENT :
Boot Camp Bêta est une préversion de logiciel, soumise à licence et distribuée à des fins d’essai pour une durée limitée. N’utilisez pas Boot Camp Bêta dans un environnement d’exploitation commerciale ou pour interagir avec des données importantes. Vous devez sauvegarder toutes vos données avant d’installer ce logiciel et les sauvegarder régulièrement tout au long de son utilisation. Vos droits à l’utilisation de Boot Camp Bêta sont soumis à l’acceptation des termes du contrat de licence accompagnant ledit logiciel.

Donc, on sait depuis le début que Boot Camp est disponible en version limitée dans le temps : il ne s’agit pas d’un produit offert en cadeau avec chaque Mac. Ce qui est offert, c’est la possibilité de le tester, comme l’indique le mot beta.

Boot Camp a donc été un « cadeau » offert aux utilisateurs durant un an et demi. Mais plus encore que la possibilité de tester les bugs du logiciel, cette période de test vous aura permis de jauger son intérêt réel pour vous. Réfléchissons : si Boot Camp a vraiment révolutionné votre utilisation du Mac, alors, il n’est pas interdit de penser que les 129$ (on a pas encore le tarif en euros, mais on peut supposer que ça en sera proche) de Leopard ne seront finalement pas si importants si on considère l’économie effectuée sur l’achat d’un vrai PC. En revanche, si vous avez trouvé qu’au final, ça ne vous a pas apporté grand chose, l’expiration de Boot Camp ne vous fera sûrement pas si mal que ça. Cas concret : je n’utilise pas Boot Camp, car j’ai besoin de travailler dans Mac OS X plus que dans Windows, et les solutions de virtualisation sont meilleures pour moi.

Autre point important : on ne sait pas encore dans quelles limites Boot Camp ne fonctionnera plus à la sortie de Leopard. Mais je pense que quand Apple dit « Boot Camp ne fonctionnera plus à partir de la sortie de Leopard », il faut plutôt lire : « L’assistant Boot Camp ne sera plus utilisable à partir de Leopard, MAIS vous pourrez toujours démarrer sous Windows si nécessaire ». Cela semblerait être un compromis acceptable si vous en acceptez la conséquence : si vous devez réinstaller entièrement votre Mac, vous devrez passer sous Leopard au préalable. » Ça semblerait être un bon compromis (même si je n’ai aucune preuve de ce que j’avance, c’est juste une supposition).

Là où c’est plus gênant, c’est si on vous a vendu un Mac en vous disant « mais oui, vous pouvez faire tourner Windows dessus ! » sans qu’on vous ait averti des conséquences liées à l’utilisation de Boot Camp. Là, il faut se retourner contre le vendeur, pas contre Apple, qui n’a fait aucune promesse sur Boot Camp. D’ailleurs, si ce dernier n’est pas installé par défaut sur les Mac depuis un an et demi et oblige à aller le télécharger sur le site d’Apple, il y a sûrement une bonne raison non ?

Mais c’est comme ça : même si Apple a mis tous les garde-fous possibles, même si les conditions d’utilisation de Boot Camp sont bien indiquées dès le départ, il y aura encore des gens pour estimer qu’Apple les a « floués ». Même si elle ne fait, au final, que vendre une technologie qui leur simplifie une fois de plus énormément la vie, et au final leur génère des économies substantielles en évitant l’achat d’un PC ET d’un Mac, et en faisant tourner Windows mieux que sur un vrai PC (c’est pas moi qui le dit, mais j’ai vécu assez d’expériences similaires). Tout en ayant laissé largement le temps de voir si cette technologie était faite pour eux ou non.

Pour 129$, la possibilité d’utiliser Windows de façon propre, et en bonus un système tout neuf. Au final, je ne trouve pas que ça soit si cher payé. Si ?